Je vous en parlais hier… Les témoignages de clients, que ce soit sur votre page de vente, sur votre blog ou sur les réseaux sociaux, contribuent à renforcer une promesse qui n’est pas faite par vous.

On écoute toujours avec plus d’attention une personne qui a été voir un film que ce que raconte le réalisateur de ce même film, pour se décider à aller le voir ou non.

Le recueil des témoignages est donc une stratégie marketing à part entière, qui doit être faite de manière méthodique et précise.

J’ai écrit 4 articles à ce sujet, et je vous en remets une partie ici aujourd’hui :

Article #1 : Pourquoi vous devez tanner vos clients pour qu’ils vous envoient un témoignage

Quand on vend quelque chose, je l’ai déjà dit, la chose la plus importante, c’est de fournir des preuves de ce qu’on avance. En copywriting, cet élément revient dans tous les plans existants.

J’en parlais dans mon article d’hier, comme l’un des éléments indispensables d’une page de vente idéale. Soigner son service après vente.

Je ne suis pas sûr d’avoir été très clair à ce sujet, aussi vais-je consacrer mon article d’aujourd’hui à vous l’expliquer un peu mieux.

Pourquoi vous DEVEZ demander un témoignage sur votre produit

Les témoignages sont absolument indispensables pour toute page de vente. Même s’il n’y en a qu’UN SEUL, c’est toujours mieux que d’en avoir zéro.

Ce dont je vais parler ici vient de m’apparaître comme une révélation, suite à un petit échange de mails avec un copain membre de ce blog, à propos d’une page de vente.

Je vous avoue que je n’y avais pas vraiment songé avant, ce qui prouve que la confrontation de deux esprits affûtés donne toujours de bons résultats.

Et ce qui prouve aussi que comme 99% des vendeurs, je suis un gros flemmard, et que je perds donc pas loin de 100.000 euros de CA par an à cause de ça.

Le témoignage spontané : Un constat d’échec ?

On aurait tendance à…

Lire la suite ici…

Article #2 : Qui en parle le mieux, selon vous ?

Récapitulons… Votre client a acheté votre ebook ou votre formation.

Vous lui avez envoyé un mail 40 minutes après son achat pour vous assurer qu’il a bien réussi à télécharger ou accéder ce pour quoi il a payé.

Le lendemain, vous lui envoyez un petit quelque chose supplémentaire qui n’était pas prévu, afin d’augmenter sa surprise mais aussi son degré de confiance et de gratitude envers vous.

Et 2-3 jours plus tard, vous lui renvoyez un 3ème mail pour vous assurer que tout se passe bien.

A ce stade, tout est – normalement – OK pour votre client. Il est temps maintenant de faire une demande. Vous vous doutez de quoi il s’agit ?

Mail n°3 : demande de témoignage

Il est fréquent de recevoir ce genre de mail quand on achète un produit sur Internet. Beaucoup de formations en parlent.

Pour autant, je trouve qu’il est souvent mal formulé, et aussi relativement peu stratégique et efficace quand il arrive tout seul comme ça après un achat.

Les 3 mails que vous avez envoyés avant inversent cette tendance : vous avez montré qu’il était plus important de donner de la valeur (considération, bonus et à nouveau considération) que de demander directement quelque chose.

Aujourd’hui, vous allez demander un témoignage à votre client. Et ici aussi, il y a une manière intelligente de le faire.

Pour cela, votre mail doit comporter 4 éléments :

Les 4 éléments ici…

Article #3 : Quelques trucs à vérifier avant de publier un témoignage

Quand vous faites une page de vente, les témoignages sont cruciaux. J’en reparlerai souvent.

Comme je vous l’annonçais dans l’article précédent, voici quelques principes à vérifier avant d’en publier un.

En effet, il y a des éléments indispensables que chaque témoignage devrait contenir, sous peine d’être inintéressant mais surtout inutile.

Un nom complet

A l’heure des réseaux sociaux, chacun affiche son prénom et son nom. Pourquoi n’en serait-il pas de même pour un témoignage ?

De nos jours, un prénom et une initiale pour le nom (à moins que votre prestation ou votre produit implique que les gens qui l’utilisent restent anonymes), ça fait suspect. Pour un témoignage en tout cas.

Mettez-vous à la place de celui qui donne un témoignage positif sur un produit ou un resto : pourquoi voudrait-il cacher son vrai nom ?

S’il a aimé, pourquoi en parler anonymement ? C’est pas cohérent.

Bref, un vrai nom, un vrai prénom, et s’il y a un site web ou un profil Facebook, c’est encore mieux (on est sûr que c’est un vrai).

Lire la suite ici…

Article #4 : Copywriting : on voudrait bien des preuves…

Quand on vend un produit, un service ou même une participation à un événement, il existe, comme je le disais hier, un plan précis à respecter quand on construit sa page de vente. Que l’on soit un expert en copywriting ou pas.

Parmi ce plan, figure un élément qui fait gravement défaut dans la plupart des cas : les preuves.

Je lisais ce matin une page où le vendeur essayait de me vendre une participation à un séminaire de 2-3 jours pour améliorer mon chiffre d’affaires.

Des arguments valables, une descente de prix intéressante, une offre qui se tient… Mais… aucune preuve. Aucun témoignage ou histoire à succès qui me donnerait envie de « faire pareil »…

Quand on débute dans un métier, quel qu’il soit, il est évident que l’on a le même droit que les autres d’organiser des stages ou de vendre des produits. Surtout si on fait ça ailleurs que sur Internet depuis quelques temps.

Pour autant, les témoignages et les preuves que ça fonctionne sont indispensables.

Surtout aujourd’hui où certains s’improvisent coach et/ou expert en 10 minutes parce qu’ils ont lu 5 livres sur un sujet ou parce qu’ils ont participé à un événement inspirant ou boostant.

Il y a 4 styles de témoignages à obtenir et à mettre sur une page de vente.

Les styles de témoignages ici…

A vous de jouer

Je ne sais pas où vous en êtes à propos des témoignages.

Est-ce que vous en avez assez ? Sont-ils spontanés ? Comment les présentez-vous ?

Les 4 articles que vous avez dû lire ci-dessus vous donnent déjà de belles pistes à suivre. Tout peut être systématique grâce à une bonne campagne d’après-vente.

L’avez-vous mise en place ?

Je vous le souhaite. Mes tests à propos des témoignages montrent un nombre de ventes multiplié par 2,5 si on voit des témoignages cohérents sur la page de vente. Avec quelques vidéos dans le lot, c’est encore mieux.

Devenez membre de Copywriting Pratique !

Si vous souhaitez :

  • Recevoir chaque nouvel article du blog directement dans votre boîte mail (si vous le souhaitez),
  • Avoir accès à des générateurs en ligne inédits (générateur de slogans, de noms de marques, d'accroches, un dico des synonymes avec une mise en situation, un formateur d'emails et même le fameux calculateur du Sympathomètre d'un texte),
  • Un guide qui vous explique comment trouver plus de 354 millions d’images gratuites et libres de droits...

Pour vous inscrire et avoir accès à tout ça, c'est facile : Indiquez votre prénom et votre email dans le formulaire ci-dessous :