Laquelle de ces 4 erreurs fait chuter le taux d’ouverture de vos mails de 50% ?

Vous avez certainement déjà lu pas mal de fois que lorsque vous écrivez un email, vous deviez soigner en particulier votre sujet.

C’est vrai. Ecrire des sujets attractifs est l’une des choses les plus importantes à faire quand on écrit un mail. Mais c’est loin d’être la seule.

En fait, il y a 2 autres éléments que vous devez absolument soigner quand vous envoyez un mail.

Le tout premier, auquel on ne pense jamais, c’est le nom de l’expéditeur.

expediteur-mail

Cet article a été remasterisé… Vous pouvez consulter sa nouvelle version ici

Précédent

La vidéo du dimanche : Le storytelling ou l’art de raconter des histoires

Suivant

3 règles + 4 astuces de copywriting pour que le champ expéditeur de vos emails donne envie de vous lire

  1. BK

    Salut Yvon,

    Bon, moi je suis tranquille : avec « Biquet » je suis à la fois unique et reconnaissable de loin.

    Et puis, qui irait confondre un biquet et un robot ?

    Bernard

    • Salut Bernard

      Oui, tout le monde connait Biquet, ici.
      Mais ton public, lui. Il le connait ? ;)
      Remarque le jour où je reçois un mail de « Biquet » je l’archive, c’est sûr :)

      Bonne soirée

      Yvon

  2. Bonsoir Yvon,

    Super tes conseil pour les titres des emails et je viens de m’apercevoir que j’ai fais l’une d’entre elle…

    A savoir j’aurai attendu ton article d’aujourd’hui avant d’envoyer mon email à mon prospect mais ce n’est pas perdu car maintenant j’ai pris connaissance de tes techniques et cela m’évitera de faire ces erreurs dans le futur.

    Amicalement,
    Mik

    • Bonsoir Mik

      C’est déjà bien d’avoir rectifié.
      Surtout quand je pense au nombre de personnes qui vont lire cet article et qui ne feront rien :)

      Bonne soirée

      Yvon

  3. J’avoue n’avoir mis que le nom de mon site dans le champs expéditeur, tes arguments sont justes … du coup je vais attendre la suite de ton article pour corriger tout ça.

  4. Bonjour Yvon.

    je suis abonné à 5 listes dont l’expéditeur s’appelle “Christian”

    Moi aussi je suis abonné à 2 ou 3 listes dont l’expéditeur s’appelle Christian :hin: et c’est vrai que je dois toujours cogiter et chercher pendant quelques secondes pour savoir qui exactement m’envoie le mail.

    Merci pour tes précieux conseils,

    Daouda

    • Salut Daouda

      Hé oui… 2-3 secondes par 100 mails, ça fait vite du temps perdu et donc des mails à la poubelle !

      Bonne soirée

      Yvon

  5. Bonjour Yvon,

    Très intéressant comme toujours ton article. Je voudrais attirer l’attention sur un point souvent négliger. Quand on rajoute le prénom d’une personne dans le sujet ou le corps d’un mail, il faut faire des tests pour s’assurer que les accents soient bien pris en compte. Mon prénom est Michaël avec un beau ë et très souvent cela pose des problèmes.

    Exemples d’email que je reçois:
    Bonjour, Michael.
    Bonjour MichaëL,
    Michaël,

    La question est de savoir s’il existe une solution à ce problème pour des services tel que abweber. A noter que les exemples viennent de Yvon, Cédric et Biba des experts marketing, copywriting, internet, etc…. ;)

    Totu de bon,
    Michaël.

    • Bonjour Michaël

      C’est hélas un casse-tête qui ne dépend pas de « nous » mais de la configuration de ta messagerie.
      Pour Aweber, rien à faire. Les accents passent une fois sur 10.
      Pour un envoi perso c’est une fois sur 2.
      La seule chose à faire c’est de mettre un script qui enlève l’accent. Comme ça pas de souci :)

      Bonne soirée

      Yvon

  6. Bonsoir,
    En effet, des conseils simples et pas toujours évident pour un débutant.
    Sinon Yvon, qu’est ce que tu conseillerais d’utiliser dans les emails, le « Tu » ou le « Vous » ?

    Merci pour l’article. :)

    Chafik

    • Salut Chafik

      Je conseillerais la cohérence. Si on vouvoie les gens dans ses articles, alors il me semble évident qu’il faut vouvoyer aussi dans les mails. Ensuite, cela dépend aussi de la moyenne d’âge de son audience.

      Moi je sais que lorsqu’on me tutoie dans un mail automatique, je me désabonne sur le champ.
      Après, j’espère que tous les prospects ne font pas comme moi.
      Moi je vouvoie toujours les gens dans mes mails.
      Et je ne testerai pas le tutoiement, car cela ne correspond pas à mon éducation.

      Bonne soirée

      Yvon

  7. Ok Yvon, j’avoue, j’en joue ;-)

    C’est aussi pourquoi je signe très souvent mon prénom et mon nom.

    Kristien alias Christian

  8. Hello Yvon,

    c’est toujours utile de revenir sur des fondamentaux comme ceux que tu énonces dans ton article. D’ailleurs si nous faisons attention à ce qui nous énerve dans l’intitulé des messages que nous recevons, nous pourrions facilement éviter certaines erreurs fatales.

    L’exemple du prénom seul est éloquent ! J’ai la même réaction que toi lorsque je reçois les messages des différents « Christan » mais il faut bien reconnaître que le premier à avoir donné ce mauvais exemple… est un super pro ! Si bien que je me demande si les autres ne tirent pas parti de l’ambiguïté, après tout c’est de bonne guerre si ça leur permet d’augmenter leur taux d’ouverture ! ;)

    Même réaction également face au tutoiement dans un mailing : direct poubelle et au revoir ! :evil:

    Alexandra

    • Côté tutoiement, c’est la mode
      et qui commence par :
      Cher ami,

      Une manière de s’approcher de certaines personnes…
      pour… Je te laisse deviner :)

      Amicalement

      thierry

    • Bonjour Alexandra

      Oui, le tutoiement dans un mail est trop intrusif à mon goût. Surtout si la personne me vouvoie par ailleurs.

      Déjà, le prénom reste une pratique de plus en plus limite, dans le sens où les gens ne sont hélas plus dupes. Les tests montrent depuis peu que le prénom dans le sujet du mail fait baisser les rendements. Bref, tout ce qui tend à se généraliser et à être employé à outrance tend également à devenir obsolète à plus ou moins longue échéance. Il faut donc évoluer. Se tenir au jus, et expérimenter un peu d’autres choses.

      A quand le « Salut mon pote » dans le sujet ? :hin:

      Yvon

      • Bonjour Yvon et Thierry,

        en fait j’ai remarqué que le tutoiement dans les mailings est utilisé notamment lorsqu’un affilié fait un simple copier/coller du matériel de promotion qui lui est fourni (une pratique assez répandue pour les giveaways). Là où je bondis, c’est lorsque ça vient de gens qui s’affichent comme des pros ! :hin:

        En effet, un emailing c’est fait pour communiquer avec ses prospects et clients, pas avec ses potes. Le tutoiement, c’est côté coulisses exclusivement.

        La question du prénom :
        – dans le champ expéditeur : d’accord avec toi pour associer notre prénom et le nom de notre site, l’identification est claire et le côté humain adoucit la communication.
        – dans le sujet de l’email : bon alors si ça fait baisser les taux d’ouverture, on oublie ! De toute façon, j’ai bien l’impression que ça n’apporte rien, ce n’est pas ça qui fait qu’on ouvre un email.

        Pour ma part, il y a en gros deux catégories : ceux que j’ouvre toujours parce que c’est Untel ou Untel que je suis de près, ou parce que ça vient de quelqu’un qui communique peu mais de manière pertinente ; et ceux que j’ouvre parfois, en fonction de l’objet.

        Dans tous les cas l’équation est périlleuse car il faut à la fois pouvoir communiquer de façon soutenue sans jamais fatiguer les gens… Un savant dosage de conseils « gratuits » avec une pincée de messages promotionnels mais c’est quand même la personnalité de l’expéditeur qui fera la différence. Il n’y a pas de secret !

        Alexandra

  9. Bonsoir Yvon,

    C’est marrant ce que tu dis aujourd’hui car je trouvais que mes email étaient de plus en plus ouverts ! (mon dernier email eu un taux d’ouverture de 15 %, c’est mon premier record ;) )

    Les gens savent que c’est moi qui leur écrit et je dois dire que le taux d’ouverture des email c’est comme un cadeau que nous fait nos lecteurs, ça c’est certain.

    En effet, mon nom d’expéditeur est « Nicole – Services eBook » et mon intitulé commence toujours par « Nouvel article : …..(titre de l’article) »

    Maintenant j’attends demain pour en savoir plus sur ce que tu as à nous dire ;-)

    Amicalement,
    Nicole

  10. Bonjour Yvon,

    J’ai hâte de voir la suite demain, j’imagine que tu vas sortir quelques lapins de ton chapeau.

    Normalement, je fais ce que tu proposes sur mes blogues avec abonnement

    Expéditeur : prénom et même le nom à l’occasion et nom de site.

    Malgré que le prénom « Gino » est relativement peu utilisé par les spammeurs à moins que ce soit pour vendre de la pizza :-)

    À demain

  11. Suzel

    Bonsoir Yvon,

    Merci bien de vos renseignements dont j’ avais besoin .D’abord je ne mets que mon prénom dans tous mes emails, mais je le fais parce que c’est trop difficile de trouver Suzel,au moins je n’en connais pas. Mais c’est bien possible qu’il y en ait un ou plusieurs Suzel
    en quelque part. Alors il faut que je commence à penser à y ajouter
    des signes pour faire la différence. Cela, est très important, vous avez raison.
    Amicalement,

    Suzel.

    • Bonjour Suzel

      Tu as en effet un prénom assez rare, et qui pourra donc être associé sans souci à toi. Mais cela n’empêche pas d’y rajouter une petite mention, comme je vais l’expliquer aujourd’hui.

      Bonne journée

      Yvon

  12. Bonjour Yvon,

    Bon article

    mais je ne suis pas tout à fait d’accord avec :
    « Donc la règle numéro 1 d’envoi de mail, c’est de mettre au minimum son prénom. »

    Cette pratique est tellement utilisée, qu’elle en ait devenu banal et influe donc très peu, voire pas du tout, sur les taux d’ouverture.

    De plus, un abonné non averti (pas l’habitude des auto-répondeurs) ne comprends pas pourquoi il est interpellé de cette manière. Car lorsque ses connaissances lui envoient un mail, ils ne mettent jamais son prénom dans l’objet.

    et enfin, il est préférable d’avoir un titre le plus court possible en utilisant le moins de caractère possible.

    Je pense donc qu’il est préférable de faire l’objet le plus naturel possible et qu’il aille droit au but.

    Amicalement

    thierry

    • Bonjour Thierry

      Merci de ton intervention, mais tu n’as pas lu l’article. En tout cas pas en entier.

      La règle numéro 1 indiquée dans l’article concerne l’expéditeur. Pas le sujet ou le titre.

      Lorsqu’une connaissance t’envoie un mail, dans le champ expéditeur, tu as 9 fois sur 10 le prénom de la personne (au moins).

      Yvon

      • Désolé :(
        Autant pour moi

        Dans le champ « expéditeur », je mets souvent : Club Stratégie
        Et je suis très bien identifié. ;-)

        C’est vrai que je pourrais mettre : thierry [club stratégie]

        Amicalement

        Thierry

        • Tout à fait Thierry :hin:

          Rajouter son prénom juste avant le nom de son site humanise le tout. Essayes et mesures les taux d’ouverture, tu verras.

          Bonne journée

          Yvon

          • En fait, j’ai tout essayé

            Club Stratégie
            Thierry du Club Stratégie
            Thierry [Club Stratégie]
            Club stratégie [News]

            et mes taux d’ouvertures sont quasi identiques.

            Mais tu as raison sur le fait de rajouter son prénom juste avant le nom de son site humanise le tout.

            Merci pour cet excellent article

            Bonne journée

            Thierry

  13. Excellentes remarques, à vrai dire je n’y avait jamais fait attention pour le nom de l’expéditeur.
    Sur Aweber, où pouvons-nous personaliser cette option ?

    • Bonjour Franck

      Tu vas dans ton menu « My Lists » puis dans le menu « List Settings ».
      Là tu as un champ qui s’appelle « From » Name. C’est là que tu peux mettre ce que tu veux ;)

      Bonne journée

      Yvon

      • Bonjour Yvon,

        Billet instructif ! J’aurais 1 question à poser. Concernant l’accroche du mail. Doit-on reprendre la même que celle que nous auront crée sur la page d’atterrissage ou doit-on en travailler 2 différentes ?

  14. Merci de ces conseils,
    donc j’imagine que pour moi je pourrais mettre :
    « Patrick du blog Des exercices pratiques pour Vous » dans le champ expéditeur,
    à moins d’avoir déjà un nom bien connu (….on peut rêver)

    Je suis curieux de voir la suite : le champ « objet »

  15. Bonjour Yvon,

    Merci pour ces 4 erreurs à éviter. Moi je pourrais presque me permettre de ne mettre que mon prénom ;)

    Ce sont des petits trucs mais je me demande si sur une de mes listes je n’ai pas une ou plusieurs de ces erreurs.

    Je vais corriger ça tout de suite, en attendant la suite de tes conseils.

  16. Très bien tes conseil pour les titres des emails.
    Il y a toujours du nouveau à connaitre, continue, nous avons toujours besoin de bons conseilles. Merci
    Amicalement.
    Roger

  17. Salut Yvon,

    C’est la première fois que je visite ton blog et vraiment, je peux te dire que je retrouve des points très essentiels dans la rédaction de l’objet d’un message.

    De nombreux marketeurs oublient de porter une grande attention à cela. Pour eux tout ce qui compte est le contenu du message. Alors que celui ci ne sert à rien si le message lui même n’est pas ouvert.

    Personnellement, je passe plus de temps dans la rédaction de l’objet de mes messages et parfois même des jours.

    Merci encore pour cet article.

    Yves Kouyo

    • Salut Yves

      Bienvenue ici et merci pour ce premier commentaire. Demain, c’est toi qui écris sur le calendrier ?
      Tu parles de quoi ? :hin:

      J’essaye de gagner du temps :haha:

      Bonne soirée

      Yvon

      • Salut Yvon,

        Mon article portera sur l’état d’esprit que doit avoir un affilié pour réussir dans le marketing d’affiliation en ligne.

        Bonne soirée et au plaisir de pouvoir échanger encore mieux avec toi.

  18. Bonjour,

    J’utilise un surnom (bastos) il est utilisé dans tous mes articles…
    Pensez-vous que ça suffit?

    Cdlt

  19. Bonjour Yvon,
    On en redemande des articles comme celui-là. A mettre dans les favoris absolument.
    Ca me fait penser qu’Olivier est devenu un prénom très utilisé ;)

  20. Bonjour Yvon,
    Merci pour tes conseils qui sont au top, sur tout les sujets que tu traite.
    Je suis d’accord avec ton approche des éléments qui constitue une erreur lors de l’envoi d’email, il faut au moins mettre son pénom et son nom… Sauf si l’on est connu!
    Pour le reste c’est le Ba.ba du marketing par email que tu explique très bien a chaque article qui sont postés sur ton Blog.
    Les erreurs sont faites pour être réparées…
    A plus
    Daniel

  21. Laurent

    Excellent article, merci beaucoup.

    Je vais penser à vérifier mon prénom et à revoir mes accroches :-)
    Laurent

  22. Bonjour Yvon
    Je suis en train d’installer un répondeur automatique et ton article tombe à point car j’ai du recréer une nouvelle boite mail. Je vais éviter les erreurs fatales…

  23. Merci pour ces conseils qui m’éviteront donc de faire des erreurs lors de mes premiers envois. Je n’en suis pas encore là donc ça tombe bien!

  24. Article qui tombe à pic ! :super:

    C’est exactement ce que je faisais, vivement l’article sur comment concevoir le champs expéditeur pour que je puisse remédier à cela !

  25. Je n’ose presque pas vous le dire, voila plusieurs années que j’essaie de comprendre comment faire pour entrer en contact avec des amis, des prospects, et je n’ai pas trouvé la manière d’enrichir mon carnet d’adresses !
    Combien en ai-je ? …..A peine trois cent.
    J’ai certainement pas trouvé la bonne solution et avec un si petit nombre d’adresses, il est inutile de penser à faire un brin de commerce !
    Existe-il un fournisseur, ou un truc, pour récolter des adresses?
    C’est mon soucis et peut-être que vous pouvez m’aider !
    Sans doute, seriez-vous intéressé de découvrir mon blog, il comprends des renseignements intéressants basés sur la santé, la joie de de vivre, l’amour dans la vie……..
    Tapez donc : fredandre.wordpress.com Avec mon amitié

  26. Bonjour Yvon,

    Très bel article hautement instructif. On a beau faire du marketing par email depuis longtemps, et pourtant ? C’est le petit détail qui fait toute la différence.

    J’ai immédiatement foncé dans l’interface d’administration de mon autorépondeur, et j’ai rectifié le tir !

    Merci pour ce grand plus, et merci à Cédric VIMEUX de nous avoir fait connaître ton article.

    Cordialement,

  27. Re-re-bonsoir
    Je termine la trilogie (en fait, j’ai commencé par celuo-là, mais je suis allé direct au 2nd en oubliant mon commentaire…
    Super série, gracias
    Bonne soirée
    Bruno du blog apprendre-a-chanter-et-oser.com

Laisser un commentaire

;) :super: :red: :hin: :haha: :evil: :cry: :coeur: :cafe: :beer: :D :?: :-z :-x :-o :-P :-? :) :( 8))

Créé et géré avec par Yvon CAVELIER