La méthode de copywriting la plus simple pour trouver des slogans qui cartonnent

Slogans, accroches, titres… Cette méthode fonctionne pour n’importe lequel des 3.

J’ai été le témoin d’un exemple encore hier :

Je me baladais dans un hypermarché, quand je tombe sur une sorte de calicot au beau milieu du rayon animaux.

Dessus, un chat. Le chat “Félix”, vous connaissez ?

Et en travers un slogan. Qui m’en rappelle fortement un autre :

“Yes we cat !”

Tenez… J’ai pris une photo du minet en question :

yes-we-cat

Et là je me suis dis : Pas mal.

Notez le clin d’œil à la phrase “leitmotiv” de Barack Obama lors de son élection à la présidence des USA.

C’est dans l’air du temps en plus !

Ca me fait penser à une bonne vieille technique de copywriting pour attirer l’attention : Prendre quelque chose qui marche – ou qui a marqué les esprits – et le revisiter.

Idéal quand on cherche des slogans ou des accroches.

Dans le cas précis de ce calicot, il est clairement là pour attirer l’attention. On ne peut s’empêcher de sourire. De le montrer.

Objectif atteint.

Vous pouvez reprendre cette technique à votre propre compte. Voici comment procéder :

Partez sur de l’existant, déformez et adaptez

En fait, quand on regarde bien, rares sont les slogans qui n’ont pas été copiés à partir d’autres formules.

Même les grandes marques s’y collent. Pourquoi pas vous ?

Pour cela, vous n’avez qu’à vous servir dans la liste infinie de ce qui existe déjà.

Utilisez par exemple des expressions ou des slogans qui ont marqué votre jeunesse.

Ou encore :

  • Des sujets de mails qui vous donnent envie d’ouvrir le mail.
  • Des dictons, proverbes ou citations qui vous font réfléchir.
  • Des accroches ou des titres rencontrés ici ou là, au détour d’un surf sur Internet, et qui vous interpellent.
  • Certains slogans vus sur des panneaux dans la rue
  • Des pubs sympas vues dans des magazines ou des journaux
  • Les phrases qui apparaissent à la fin des vidéos promotionnelles ou inspirantes

Un exemple ?

Rappelez-vous de la vidéo que je vous avais mise pour Noël dernier sur ce blog.

A la fin, 3 mots. Les aviez-vous notés ?

“You can shine”

Littéralement, ça veut dire “Vous pouvez briller”.

C’est une phrase qui peut être reprise de multiples façons :

  • Vous pouvez enchanter…
  • Vous pouvez gagner…
  • You can win…
  • Vous pouvez écrire…
  • Vous pouvez fasciner…
  • Vous pouvez le faire…

C’est illimité. A vous de trouver l’expression qui s’adaptera le mieux à votre activité, à votre site web ou à votre produit.

Il vous suffira simplement de modifier un ou plusieurs mots, ou bien d’échanger certains mots entre eux. Ou même seulement des lettres.

Comme dans l’exemple de “Yes we cat ! ”.

Même si cela ne veut rien dire à proprement parler, on peut noter la subtilité. Et quand on regarde bien, il n’y a qu’une seule lettre de changée par rapport à l’original.

Et pour vous aider, voici l’astuce suprême :

Ayez un stock énorme et permanent de slogans en réserve

La réalisation d’un slogan ou d’une accroche qui “en jette” passe par de multiples étapes créatives.

Ca peut surgir d’un coup. Une idée qui apparait après la lecture d’une phrase. Ou de quelques mots.

Et donc, afin d’être parfaitement efficace, il est INDISPENSABLE que vous vous constituiez au fil du temps un stock abondant de phrases ou d’accroches qui vous serviront de base de travail.

Faites-le en permanence.

Utilisez un carnet, un classeur, un fichier informatique. Ou les 3 ensemble.

Et notez les phrases qui vous interpellent. Prenez une photo si vous ne pouvez pas écrire (comme je l’ai fait avec le calicot que j’ai vu hier et qui sert à illustrer cet article).

Plus vous aurez de phrases en stock, et plus facile il sera pour vous de créer des slogans originaux à partir d’anciens.

Personnellement, j’en ai des milliers. Et j’en rajoute des dizaines par semaine.

Ce qui fait que lorsque je cherche un slogan ou une accroche, je vais faire mon marché parmi mon stock de phrases, qui me servent de “démarreur”.

C’est très très rapide. Et très efficace. Tellement mieux que de tout inventer à l’emporte-pièce.

A vous de jouer

La constitution d’une bibliothèque de phrases ou de slogans devrait être la priorité de toute personne qui vend un produit sur Internet ou qui possède un site web.

Parce qu’on a besoin de titres, d’accroches et de slogans très fréquemment. Qu’il s’agisse de titrer un article, une page de vente ou même un produit dans une boutique.

Et pour vous faciliter la vie, vous pouvez également “préparer” certaines de vos phrases pour n’en garder que le squelette.

C’est ce que j’ai fait par exemple avec le générateur d’accroches présent sur ce site.

J’ai repris des phrases, et j’ai éliminé certains mots qui peuvent être adaptés en fonction de l’activité.

Vous pouvez faire pareil avec toutes les phrases que vous avez.

Vous n’imaginez pas le temps infini que ça vous fera gagner quand arrivera le moment de chercher un titre, une accroche ou un slogan.

Précédent

Comment configurer WordPress SEO de Yoast pour en tirer vraiment parti

Suivant

Vous croyez vraiment que toutes vos meilleures idées viennent de vous ?

  1. Bonjour Yvon,

    Cela fait plaisir de voire que je ne suis pas la seule à collectionner les bons mots un peu partout, chaque fois qu’ils suscitent une émotion.

    Merci de l’avoir si bien écrit ! :hin:

    Marianne

  2. Ah c’est intéressant ça Yvon. Tiens pour la peine, j’ai essayé, en suivant tes conseils, de trouver un slogan pour ton illustre blog.

    Je te le donne Emile :

    COPYWRITING PRATIQUE
    « Le Copywriting vu par un Cavelier qui surgit hors de la nuit »

    Pas trouvé mieux chef… ;)

    • Bravo Sylvain :D
      Je cherchais un exemple un peu plus marketing, mais là c’est parfait – comme toujours –
      Merci de passer une fois toutes les morts d’évèque. Ca vaut le coup :super:

      • Ouais l’aut’ hé…
        Tu te rends pas compte toi, en 2 ans j’ai du lacher en tout et pour tout 10 commentaires dont au moins 3 chez toi :-o

        Si si. Veinard va :-P

        Non mais c’est toujours un plaisir de passer par là, et merci pour l’expression sur l’évèque que je ne connaissais pas :hin:

  3. Merci Yvon pour cette astuce,

    Je n’y avais pas pensé, c’est extra comme astuce et ça aiguise la curiosité en permanence !

    Je n’ai que des vieux slogans en tête (preuve qu’ils ont été efficaces puisque ils ont résisté plus de 10 ans), mais je vais faire attention à les noter à l’avenir.

    Et pour le plaisir, voilà les quelques slogans qui me sont revenus spontanément :

    – du pain, du vin, du boursin
    – un pastis, sinon rien
    – du bo, du bon, dubonnet (ouh c’est vieux ça !)
    – des pâtes, oui mais des panzani !
    – 100% des gagnants ont tenté leur chance
    – Mamouth écrase les prix (et la fameuse contrepétrie de Coluche qui a obligé la marque a retiré son slogan en urgence :hin: )

    Elle est excellente ta méthode, je vais me créer un fichier tout de suite. Merci !

  4. Tu m’as grandement sensibilisé à l’importance de noter les choses au fur et à mesure.
    Surtout pour des gens comme moi, en formation continue au copywriting pratique (un article par jour : c’est assuré par un certain Yvon Cavelier je crois, tu connais ? :hin: ).
    Très bon format de formation en tout cas.

    Et j’ai donc adopté ta technique du carnet pour :
    – les idées d’articles
    – les anecdotes
    – les identifiants et mots de passe des sites sur lesquels je suis inscris.

    Voilà une nouvelle idée de carnet pour les slogans.

    Ma question : mais combien de carnets faut-il dans sa vie ??!! :D

    • Salut Doc’

      Ma question : mais combien de carnets faut-il dans sa vie ??!!

      Un seul :) Mais renouvelable souvent. Un carnet, c’est surtout pour noter l’urgent. Ce qui ne peut attendre. Après, tu peux recopier tranquille, ou alors faire comme moi : Te prendre une journée de temps en temps et te replonger dans tous tes carnets. Evasion et idées à foison garanties.

      Un jour je prendrai ma pile de « carnets » en photo :hin:
      Encore qu’on appelle ça plutôt des « cahiers ».
      Tous mes livres et tous mes logiciels sont tous nés dans un cahier un jour.
      Et il y a encore une bonne centaine d’embryons de création dans la pile. ;)

      Bref, un seul carnet suffit. Quitte à le séparer en 4

      Yvon

      • Salut tout le monde !

        Une astuce que j’aime bien pour le carnet:
        prendre un de ces petits répertoires (genre 1/4 de A4) à spirales et au lieu de se servir de l’alphabet je m’en sers comme d’intercalaires.
        Un pour les mots de passe, l’autre pour les sites internets, encore un pour la musique etc…
        L’avantage des spirales c’est qu’on peut arracher une page sans entamer la résistance de l’ensemble. :-)

        Sinon il y a le bon vieux Moleskine? (Jamais essayé pour ma part)

        • Bonjour Monsieur Cédric,

          Petite histoire de papier.
          1/4 de A4 égale A6, pourquoi ?

          Si je décompose :
          1/4 = 1/2 de 1/2
          alors
          1/2 de A4 = A5
          1/2 de A5 = A6

          Thierry

          • Merci pour l’info Thierry,

            le « 1/4 de A4 » c’est un réflexe car à mon boulot nous avons des formats d’affichage des prix de cette taille et on le nomme comme ça… :hin:

          • C’était pour le fun !

            Autrement dit,
            lorsqu’on divise par 2 on ajoute 1,
            A4 devient A5
            A5 devient A6
            etc…
            lorsqu’on positionne 2 A4
            A5 devient A4
            A4 devient A3
            A3 devient A2

            1/4 de A4 était compréhensible Cédric, l’essentiel est de s’y retrouver.

            Bonne après-midi.

            Thierry

  5. Bonjour à tous.Merci Yvon pour cet article épatant.
    Je vous souhaite une excellente journée! :super: :coeur:

  6. Bonjour tout le monde!

    Eh bien mon premier réflexe en relevant toutes ces phrases tellement originales c’est de me dire :
    1. J’aurais voulu la trouver
    2. Je ne peux pas faire mieux
    3. C’est moche de copier (pas au niveau morale, juste au niveau créativité)

    Premier réflexe j’ai dit!

    Après, on se fait des chouettes délires et si on ne fait pas au moins aussi bien, on fait au moins aussi efficace. Et n’est-ce pas ça qui compte à la fin?

    Marie-Noël

    PS: Ouf, j’ai cru qu’il y aurait un jour de moins en janvier. Mais la journée du 23 a débordé sur le 24 il me semble…

    • Salut Marie Noël

      Ton n°3 m’inspire un article sur le sujet. Merci ;)
      Il parlera de l’illusion qu’on a à s’imaginer qu’on puisse trouver une idée – bonne ou mauvaise – sans copier quoi que ce soit.

      Bonne journée
      Yvon

  7. Bonjour Yvon, bonjour à tous,

    Merci pour cette super idée ! Il y a de quoi faire en effet.

    Alors pour bien commencer la journée, je vous propose un slogan qui a largement traversé notre frontière suisse :

    « On se lève tous pour Daaaanone ! »

    … et un autre – français aussi, mais sur un des nos produits suisses (avec une très mauvaise imitation de l’accent suisse dans les pubs télé !):

    « Ovomaltine c’est de la dynamique »

    Excellente journée à tous, pleine d’inspiration !

    • Bonjour Antoinette

      Le bon slogan rime avec ton prénom : « On se lève tous pour Daaaaaaaaaanette » :hin:

      Quant à l’accent Suisse de la pub ovomaltine, il n’est pas si loin de l’original. Ca dépend où tu te trouves en Suisse.
      J’ai quelques amis du côté de Crans Montana, c’est à s’y méprendre. J’ai cru que c’était eux dans la pub :D

      Excellente journée à toi également

      Yvon

  8. Salut Yvon,

    L’exemple du chat est très bien pensé puisque la référence est volontaire. Pour faire de l’humour. Mais c’est un peu dangereux comme conseil non ? Si on trouve une avalanche de slogans qui se ressemblent, on saura que c’est à cause de toi :-p

    • Salut Julien

      Si tu cherches bien, beaucoup de slogans se ressemblent par bien des aspects.
      Parfois juste une lettre fait toute la différence. Une virgule même parfois ;)

  9. Bonne idée, Yvon. Je note.
    Et j’en profite pour te dire bonjour. Je te lis quand même tous les jours.

  10. Bonjour Yvon,

    Bon sang, mais c’est bien sûr !

    Compiler toutes les ressources disponibles et de se constituer une bibliothèque ; pourquoi n’était-ce pas évident ?

    Comme Louis de Funès, dans je ne sais plus quel film, j’ai envie de dire « il m’épate, il m’épate, il m’épate ! »

    Ce qui m’a le plus frappé dans ton article, c’est l’état d’esprit qui en ressort, la démarche mentale.

    Le réflexe de photographier le calicot, et d’en tirer la matière d’un article…

    Ç’est peut-être le meilleur conseil que j’ai lu, même si je lis d’une certaine façon entre les lignes.

    Mais, après tout, c’est l’interprétation que l’on fait d’un texte qui lui donne sa force.

    Merci pour cette ouverture d’esprit.

    À bientôt

    Jean Paul

    • Bonjour Jean Paul

      Le film d’où est tiré ta citation, c’est le Corniaud (avec Bourvil) :D

      Je photographie très souvent des pubs dans la rue et partout. Des 4 X 3 aussi.
      Il m’arrive même de me faire claxonner aux feux parce que j’attends qu’une pub revienne sur un panneau défilant pour la prendre en photo.

      C’est ce qui me fait apprécier les nouveaux téléphones qui permettent ce genre de caprice.

      Et bien content que cette petite habitude t’ait éclairé :)
      Comme tu dis, c’est surtout ce qu’éveille un texte en nous et ce qu’on va faire avec qui fait toute la puisssance d’un texte.

      Bonne journée

      Yvon

  11. Bonjour Yvon,

    « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme. »

    Encore un bel article qui illustre bien ce vieil adage dit par je ne sais plus qui! ( ;) )

    Comme quoi, même dans la publicité, sortir de vieux trucs de son chapeau fonctionne encore très bien, même dès fois beaucoup mieux car du coup, on joue la carte des émotions passée et des souvenirs agréable.

    Tu en avais parlé je crois?

    Bonne journée

    • Bonjour Jonathan

      Cette citation vient de Lavoisier (le père de la chimie moderne et l’un de mes héros), et est en effet un exemple parfait de ce que j’exprimais dans cet article, puisque cette citation est l’adaptation d’une phrase d’Anaxagore de Clazomènes : « Rien ne naît ni ne périt, mais des choses déjà existantes se combinent, puis se séparent de nouveau ».

      Comme je le disais : « Partez sur de l’existant, déformez et adaptez » pour en faire un truc plus moderne.

      Alors comment moderniser cette citation pour la rendre plus actuelle ?

      Ce sera le titre de mon article consacré à ce sujet, issu de la remarque de Marie-Noël. :)

      Bonne journée

      Yvon

  12. Bonjour Yvon,

    Et oui, comme quoi rien ne se crée, rien ne se perd… tout se recycle !

    C’est vrai que c’est intéressant de se constituer une liste avec toutes ces accroches ou ces slogans qui nous interpellent.

    En plus, avec le blog d’Yvon, nous avons chaque jour au moins 1 exemple dont on peut s’inspirer…. ses titres d’articles ;)

    Merci Yvon :) !

    Bonne journée à tous.
    Stéphane

  13. Bonjour Yvon, pour moi qui aime les chats, je trouve  » yes we cat !  » magnifique, drôle et très subtile.elle va rester longtemps en mémoire !

    zenie

  14. Merci Yvon,
    C’est une bonne idée de se créer un petit dossier en y mettant les phrases accroches , un gain de temps non négligeable.

  15. Merci Yvon, ça m’a donné l’idée pour un prochain article !

    zenie

  16. Bonjour Yvon,

    ce sont d’excellents conseils que tu nous fais partager !
    Je les avais déjà reçus par Christian GODEFROY, mais c’est un bon rappel !

    Ce sont les bases pour qui souhaitent se lancer dans la vente online ou offline et les différentes sources sont sous nos yeux, pour peu que notre esprit sache les regarder et notre plume les retranscrire !

    Ensuite avec de la créativité, il suffit de les personnaliser pour vendre notre produit ou service.
    Excellente journée,

    Albin

  17. Bonjour Yvon
    Toujours de bonnes idées à partager !
    J’ai retenu entre autres l’idée du stock de slogans ou stock copywriting.
    Mais comment organiser toutes ces idées ?
    As-tu un logiciel à nous conseiller pour classer et organiser ce stock ?

    Merci encore pour ton animation

  18. Bonjour Yvon, je n’ai pas de cahier mais les petites notes de l’iphone.
    je n’avais pas pensé à chercher des slogans mais j’avais déjà remarqué que dans la journée, la salle d’attente chez le dentiste etc… des idées d’articles me venaient. Puisqu’on devient ce à quoi on pense le plus souvent, plus j’ai envie de trouver des accroches dans la rue, plus je vais en trouver.
    Les meilleurs titres me viennent au réveil quand tous mes esprits ne sont pas encore rassemblés.

  19. «Les artistes copient, les grands artistes volent» disaient Picasso …
    Une phrase reprise par d’autres depuis… avec succès !

    Par contre, au niveau des slogans, je n’ai pas mémoire d’une phrase copiée sur une autre qui ait été un gros succès…
    Plutôt que copier, je parlerai plus d’inspiration comme le fera certainement ton article prochain !

  20. BK

    Hello Yvon,

    Le plus gros carnet que le bon Dieu nous ait refilé, c’est la citrouille de la bestiole humanoïde.

    C’est un carnet où des tonnes d’infos se mélangent constamment.

    Un vrai bouillon (ou brouillon) de culture !

    Ya ka faire un p’tit trou dedans… et il en sort des choses incroyables, inimaginables…

    Cela dit, rien n’empêche de noter des trucs dans un carnet ou de les enregistrer au dictaphone. Je préfère le dictaphone parce que, la nuit, va écrire dans un calepin !(tu me diras que, la nuit, ya peu de chance que tu croises une pub… mais bon).

    En tout cas, faut pas que cette habitude finisse par piquer le boulot de la citrouille et boucher son p’tit trou.

    Ah non alors, c’est ça qui serait dommage !

    Bernard

  21. Bonjour Yvon,

    Effectivement c’est une très bonne astuce que de se « faire » une collection de slogans … après reste à adapter le tout à son propre contexte ou thématique mais avoir une base de slogans efficace représente déjà une bonne parti du travail.

  22. il ne sert à rien de réinventer la roue.

    aussi s’appuyer sur l’existant sans toute fois le recopier permet d’etre plus original tout en ayant un base qui fonctionne ou qui a fonctionné

  23. Caroline

    Génial ! C’est vrai que l’on ne pense pas toujours à noter nos bonnes idées !
    Je me souviens de slogans de pub drôles ou pénibles aussi à entendre à cause de la répétition comme :
    vas-y Vasa !
    Si juvabien, Juvanine ! ..
    Tiens voici un petit lien qui pourra aussi nous aider à trouver notre muse ! :)

    http://www.slogandepub.fr/

  24. bonsoir Yvon,

    j’en ai plein! (de slogans) ou plutôt des jingles? gimmick?
    mais là je suis venu te piquer ton image… sourry hein! ;)
    pour mon blogounet sur les chats!

    par contre le slogan est-il une accroche nécessairement?
    je veux dire que parfois on sacrifie comme pour les titres la compréhension ou l’accroche pour un ‘bon’ mot ou une phrase qui plait! à nous même déjà, encore faut-il qu’elle plaise aux autres!

  25. Bonjour,

    C’est vrai que c’est vraiment pas mal comme manière de trouver un titre.

    Merci pour ton astuce .

    Bonne journée.

  26. Merci pour ces conseils vraiment utiles ! Je suis actuellement à la recherche d’une phrase accrocheuse pour mon site internet, et je pense que je vais suivre ton conseil. Je vais faire une liste de tous les slogans publicitaires qui m’ont interpellés et les revisiter à ma sauce.

    Au plaisir de te lire,
    Hugo.

Laisser un commentaire

;) :super: :red: :hin: :haha: :evil: :cry: :coeur: :cafe: :beer: :D :?: :-z :-x :-o :-P :-? :) :( 8))

Créé et géré avec par Yvon CAVELIER