Quand on travaille en solo, qui plus est sur Internet, on bosse généralement de chez soi. Ou de n’importe où ailleurs pourvu qu’il y ait une connexion potable à Internet.

Ca a beaucoup d’avantage, mais également un GROS inconvénient : la solitude. On rencontre peu de gens. En vrai je veux dire.

On peut aller à quelques événements ici ou là pour faire du « réseau », mais globalement, 350 jours par an, on bosse et on est seul. Dramatiquement seul.

Et ce qui va avec la solitude, c’est le manque de motivation. Il est là souvent.

On peut être passionné par ce qu’on fait, avoir plein de travail, plein de clients, mais la motivation, elle, elle va et elle vient.

Alors comment la contrer ? Comment s’en servir pour malgré tout avancer sans rester bloqué à cause d’une solide baisse de moral ?

La plupart vous donnerait des trucs pour booster votre motivation… J’ai écrit un article sur ça il y a quelques années, si ça vous dit, il est toujours d’actualité, vous pouvez le lire ici.

Dans cet article, je vais vous laisser gérer vos périodes de méforme, et vous donner un truc pour UTILISER les périodes où vous avez la grosse pêche pour capitaliser sur les prochaines baisses de moral.

Alors je ne dis pas que ça fonctionnera aussi fort pour vous que pour moi, mais je connais pas mal de mes collègues qui font ça et qui arrivent ainsi à :

  • Réduire leur temps de « travail » de plusieurs heures par semaines
  • Produire un contenu de qualité de manière récurrente

Vous êtes prêt ? Allons-y :

Devenez une machine à produire en cascade

Quand on a la grosse pêche, on a plein d’idées. La simple vue d’une vidéo déclenche en vous une cascade d’idées d’articles ou de vidéos à faire.

Action n°1 : Notez tout ce qui vous passe par la tête à ce moment-là !

Faites-le tout de suite ! Prenez une feuille, un cahier, votre téléphone, un fichier texte, n’importe quoi qui vous permette de NOTER ou d’enregistrer les idées qui vous arrivent.

Quand je vous dis « Faites-le tout de suite », c’est TOUT DE SUITE. Les idées de ce genre arrivent et repartent super vite. Ne vous dites pas « je la noterai plus tard ». Vous ne vous en souviendrez pas.

Une idée arrive : notez-là. Et tout ce qui vous arrive autour.

Action n°2 : Créez. Tout de suite

Aujourd’hui, il est facile de faire une vidéo sur le pouce. Avec un smartphone, c’est un bouton à pousser, et c’est parti, ça enregistre.

Ne vous focalisez pas sur la qualité : ayez un casque avec micro pour que le son soit bon, mettez-vous face à une forte lumière pour éviter le contre-jour, appuyez sur le bouton et enregistrez ce qui vous arrive.

Commencez par une petite présentation qui dit comment vous avez eu votre idée, et enchaînez.

Une bonne vidéo n’a pas besoin de faire plus de 3 minutes. Après, les gens n’ont plus le temps. Donc allez à l’essentiel, mais ne vous limitez pas non plus.

Action n°3 : Variez les supports

Ne faites pas que des vidéos. Ecrivez des articles aussi. Et si vous n’aimez pas écrire, utilisez la reconnaissance vocale de votre téléphone pour dicter un article sur Notes ou sur son équivalent pour Androïd.

Vous pourriez parler de la même idée avec des termes différents, ce qui vous permettra de renvoyer les gens qui regardent la vidéo que vous venez de faire à l’article qui parle de la même chose, et vice-versa.

Action n°4 : Recommencez !

Utilisez cette motivation extraordinaire pour refaire les actions 2 & 3 un maximum de fois. passez à l’une des autres idées que vous avez notée en 1, et hop, une nouvelle vidéo et un nouvel article !

A certains moments, en ce qui me concerne, j’écris et je tourne jusqu’à 10 vidéos et articles en une seule fois. Ca me prend 4 heures, mais j’en ai pour 10+10 jours de contenu.

C’est véritablement de cette manière que vous pouvez capitaliser sur votre motivation, et faire des trucs plus zen et qui demandent moins de créativité quand vous avez une motivation basse ou carrément inexistante.

Pensez-y : que vous fassiez du copywriting, du marketing ou n’importe quel autre métier qui se pratique sur Internet, vous avez aujourd’hui la possibilité de créer près d’un mois de contenu en une après-midi ou une matinée si vous ne loupez pas le coche.

Action n°5 : Ne faites que CRÉER

Retenez bien ceci : ces périodes de motivations extrêmes sont là pour CRÉER du contenu à foison. Pas pour EMBELLIR et METTRE EN FORME.

Dans ce type de moments, votre cerveau fonctionne à plein régime, donc il faut parler, écrire, dicter. Pas mettre en forme.

La mise en forme, ce sera pour un autre jour.

Si vous faites vos articles et vos vidéos à l’instinct, vous aurez peu de travail de mise en forme à faire.

Mais même s’il y a des fautes à l’écrit, ou des bafouillages à l’oral, ce n’est pas grave ! L’important, c’est de créer.

Si vous sortez de votre cascade de création pour corriger des fautes, supprimer, réorganiser, vous allez perdre toute la bonne énergie que vous avez. Et vous allez vous arrêter de créer.

Donc, au boulot ! Ayez toujours un cahier à proximité, ou votre téléphone et soyez prêt à créer quand vous vous sentez en forme et plein d’idées.

Bien organisée, votre hausse de motivation peut vous donner de 10 à 30 jours de contenu d’avance en 1 seule journée.

 

Devenez membre de Copywriting Pratique !

Si vous souhaitez recevoir :

  • Chaque nouvel article du blog directement dans votre boîte mail,
  • Un article complet, pratique et inédit chaque semaine, non publié sur le blog et réservé aux seuls membres, à consulter par mail et/ou à télécharger en PDF,
  • Un guide qui vous explique comment trouver plus de 354 millions d’images gratuites et libres de droits...

Pour vous inscrire et recevoir tout ça, c'est facile : Indiquez votre prénom et votre email dans le formulaire ci-dessous :