Découvrez la BURM : Base Universelle de Remontage de Moral pour blogueur et web-entrepreneur en détresse

Vous avez un blog à faire vivre ? Un site à entretenir ? Un produit à vendre ? Une activité à domicile ?

Si vous travaillez de chez vous, quelle que soit votre activité, comment vous motivez-vous ?

Comment trouvez-vous la force de vous lever chaque matin pour faire ce que vous faites ?

Est-ce qu’il y a des jours où vous restez couché ? Des jours où vous vous octroyez un peu de repos parce que vous n’avez pas envie de bosser ?

Des jours où vous avez envie de tout lâcher, de sortir, de partir, de fermer votre ordinateur et de ne plus jamais l’ouvrir – au moins pour la journée ?

Des jours où vous ne trouvez plus d’intérêt à ce que vous faites, et où vous vous demandez si vous n’avez pas fait une erreur de choisir cette voie ?

motivation-demotive

Beaucoup de questions. Je sais.

Ces questions, je me les pose souvent. Et je sais que c’est également votre cas.

Quand on bosse de chez soi, je pense que c’est fréquent, car on n’a pas autour de nous l’effervescence d’un endroit rempli de collègues.

Et pour le salut de notre âme ou de manière plus terre à terre, pour le salut de notre activité, il est indispensable d’avoir des petits trucs à utiliser pour relancer la machine quand elle s’épuise.

C’est absolument impératif quand on bosse de chez soi.

L’idée de cet article m’est venu après avoir lu celui de Yves Kouyo du blog Kybook.net sur le calendrier Marketing de Noël, où il parle de motivation et d’attitude positive quand on fait de l’affiliation.

Car au-delà de la motivation et de l’attitude positive, pour réussir sur Internet (ou ailleurs), on a parfois besoin de bien plus que d’un simple état d’esprit.

Simplement parce que nous ne sommes que des humains, avec nos forces et nos faiblesses, et que même la personne la plus motivée du monde, la plus positive du monde et la plus déterminée qui soit passe par des moments de blues.

Voilà le pourquoi de cet article, qui sera collaboratif, si vous voulez bien.

Je vais vous donner mes petits trucs. Ceux que j’utilise pour me remotiver quand le moral se barre dans les chaussettes.

Et à la fin de cet article, je vous demanderai de me donner les vôtres – si vous le voulez, bien sûr.

Après tout, si vous aussi vous bossez de chez vous, vous en utilisez forcément, et je suis persuadé que vous utilisez LE petit truc qui pourra servir à quelqu’un (à moi aussi pourquoi pas).

Voici mes 4 meilleurs trucs pour retrouver la pêche en cas de baisse de forme :

Mon truc n°1 : 30 minutes de rire

J’ai des centaines de vidéos drôles sur mon PC. Sketches, bêtisiers en tous genre, vidéo rigolotes, morceaux de films marrants…

Je les récupère patiemment sur Youtube ou ailleurs (avec Tubemaster), et j’en ai maintenant des Listes XML complètes.

Quand j’ai une baisse de moral, ou que j’ai simplement envie de faire un break, je m’envoie une petite demie-heure de vidéos qui me font rire.

Si au bout de 30 minutes je n’ai toujours pas le moral, j’en refais une petite séance de plus.

Plus on rit de bon cœur, et plus notre corps émet les endorphines qui nous redonnent le moral. 

Vous pouvez reprendre ce truc pour vous, c’est facile à faire. Je ne peux pas savoir ce qui vous fait rire, mais avec Youtube, vous avez accès à des centaines de milliers de vidéos en tous genres qui sont là pour ça.

Utilisez TubeMaster pour les télécharger, et VLC Media Player pour vous constituer une ou plusieurs listes de lecture.

Et quand le moral et la motivation s’en vont, faites-vous une petite séance. Effet positif garanti !

Mon truc n°2 : Le bol de soleil et d’air pur

J’ai la chance d’habiter à 750 mètres d’altitude, dans un endroit tellement calme que le seul dérangement sonore auquel j’ai droit la journée, ce sont les oiseaux.

Rigolez pas. 300 oiseaux qui chantent en même temps, ça vous semble sympa, mais quand vous êtes dessous, c’est largement aussi assourdissant qu’un bus qui passe en ville.

Surtout le matin alors que vous dormez la fenêtre ouverte. Bref… C’est la campagne.

Par contre, j’ai remarqué un truc : Si je n’ai pas le moral, un bain de soleil et d’air pur pendant ne serait-ce que 10 minutes me redonne une pêche d’enfer.

Tout le monde ne peut pas se le permettre – question d’environnement – mais il ne faut malgré tout pas hésiter à sortir dehors, même en pleine ville.

Il se trouve bien un parc ou quelques espaces verts qui vous permettront de profiter des bienfaits de la nature.

On sous-estime le pouvoir de l’air pur (même s’il n’est pas aussi pur que ça, il est plus pur que l’air recyclé de votre bureau).

En plus, ce n’est pas un hasard quand on dit qu’on cherche “l’inspiration” quand on écrit. C’est parce que justement, “inspiration” ça vient du verbe “inspirer”.

Et sortir à l’air libre pour aller inspirer et expirer un bon coup, c’est toujours une bonne idée !

Mon truc n°3 : Une bonne discussion avec un ou plusieurs amis inspirants

J’ai relativement peu de contacts sur Skype. Mais j’en ai quelques uns qui me permettent de retrouver la pêche assez rapidement.

En effet, quand on bosse chez soi, Skype est un peu notre “open space” personnel. On y retrouve des collègues qui bossent chez eux. Des amis qui passent de temps en temps. La famille aussi.

Personnellement, j’ai 4 comptes Skype :

  • Un qui est réservé à la famille et aux proches,
  • Un autre destiné aux contacts professionnels (rarement activé)
  • Un autre destiné aux “collègues” qui bossent comme moi
  • Et un dernier destiné à ceux avec qui j’ai de grandes conversations motivantes (toujours ouvert)

C’est véritablement ce dernier compte qui m’est du plus grand secours en cas de baisse de moral.

Les contacts qui se trouvent sur ce compte Skype se comptent sur les doigts d’une seule main, mais toutes mes plus grandes idées et mes plus grandes réussites sont nées ici.

Parce que les personnes qui y sont me complètent parfaitement d’un point de vue réflexion. Une idée en amène une autre, et des discussions enflammées peuvent durer des heures entières sans qu’on voit le temps passer.

Bref c’est une sorte de bistrot virtuel duquel j’aurais bien du mal à me passer. On refait le monde, on expose des idées, on frime, on plaisante, on se marre, on se moque des voisins, des concurrents, des idiots et des cons…

Un grand moment de libération salutaire. En tout cas pour moi. Ca reste entre nous, alors pas de vague, mais bon sang qu’est-ce que ça redonne la pêche !

Vous devriez donc envisager de faire pareil.

Il est possible que vous n’ayez pas encore rencontré des gens qui vous inspireront comme ça. Mais ça viendra.

Ayez plusieurs comptes Skype. Un professionnel, que vous ouvrez la journée et fermez le reste du temps.

Puis un autre que vous réservez à la famille. Ouvert quand vous en avez envie.

Et pour finir un compte que vous ne réservez qu’aux amis inspirants. Celui-là devrait toujours rester ouvert au cas où d’autres membres de ce groupe voudraient vous contacter. Pour un conseil, ou simplement pour parler. Vous pourrez passer certains contacts pros dans ce compte avec le temps.

Dernier point important : C’est un groupe à canal simple : On ne discute jamais à 3. Toujours à 2. Ce n’est pas un brainstorming. Ni un “mastermind”. C’est un groupe où il n’y a que moi qui connait tout le monde.

Mes correspondants ne se connaissent pas entre eux, et donc ils ne discutent qu’avec moi sur ce groupe.

Mon truc n°4 : Les blogs de filles

Allez j’avoue : J’adore les blogs de filles. Vous savez, ces blogs où les blogueuses racontent un peu leur vie, leurs déboires.

J’en ai des centaines en favoris. Des centaines que je lis avec bonheur et délectation quand j’ai une baisse de moral. Et même quand tout va bien j’y vais quand même !

Certaines blogueuses sont de véritables artistes du verbe. Pas toutes, bien sûr. Mais certaines, c’est un vrai régal et je me marre pratiquement à chaque article posté.

Pour vous donner quelques exemples parmi mes blogs de filles préférés, il y a lui, lui, et lui.

Dites pas que vous venez de ma part, je les suis totalement incognito. Déjà parce que je ne suis pas une fille – un scoop – , et ensuite parce que c’est surtout salutaire pour mon cerveau et mon moral.

Bref après 30 minutes de lecture à m’en tenir les côtes bien souvent, plus aucune démotivation ne peut venir entacher ma journée.

Essayez, vous verrez. Ce qu’il y a de bien, c’est qu’elles ont des blog-roll à rallonge, ce qui fait qu’il y a toujours un nouveau blog du même style à aller visiter.

Vraiment, j’adore les blogs de filles ! Et vous savez quoi ? Vous n’imaginez pas tout ce qu’on peut apprendre en blogging quand on visite ce genre de blog.

Parce que certaines bloggeuses ont des idées fantastiques pour faire vivre leurs blogs. Des idées de concours, de plugins, de menus spéciaux, de dispositions, et même de nommage de leurs rubriques.

C’est incroyable tout ce qu’on peut apprendre en se baladant avec un œil alerte sur ce genre de blog. Essayez, vous m’en direz des nouvelles.

A vous…

Voilà… J’ai fait ma part. Je vous ai donné mes 4 meilleurs trucs pour retrouver le moral et la motivation quand je les perds.

Ce qui arrive relativement fréquemment quand on bosse chez soi.

Et vous comment vous faites ? Avez vous des petits trucs perso qui vous redonnent le moral ? Des blogs ou des sites que vous visitez, des endroits où vous vous rendez, des gens avec qui vous discutez ?

Lâchez-vous !

Faisons de cet article un endroit où ceux qui voudront se ressourcer lors de périodes de “coup de mou” pourront venir faire leur choix à loisir du petit truc qui les sortira de leur creux de la vague.

D’autant que ça pourra également vous servir aussi à vous !

Précédent

Est-ce que le copywriting peut vous aider à augmenter vos revenus avec Adsense ?

Suivant

Procédure vidéo : Vérifier si votre article est optimisé SEO juste avant de le publier

  1. Mik

    Hello Yvon,

    J’ai lu avec beaucoup d’intérêt ce que tu te sers pour garder la « patate ». Pour ma part, en plus des 2-3 trucs que tu as écris j’écoute quelques musiques motivantes comme Eyes of the tiger ou Haddaway et même parfois les deux…

    C’est un peu comme ma discothèque personnel qui me permet de mettre un coup de booster… ;)

    Amicalement

    Mik

    • SAlut Mik

      Ha oui la musique. J’ai oublié ça aussi. De la bonne musique à fond (on s’en fout à la campagne, les oiseaux ne se plaignent pas).
      La musique et la danse. 30 minutes de défoulage total sur un bon vieux Bloc Party ou même U2, voire, pourquoi pas LMFAO… Bref bouger un peu c’est bon pour le moral. Je ferai un article complémentaire un de ces 4.

      Bonne soirée

      Yvon

    • Oui, moi aussi c’est Haddaway.
      En général, dès que mon réveil sonne, 5h30 , ça démarre déjà dans ma tête. Puis je mets mon walkman, puissance à fond et… je danse en faisant le café!

      Après 6min01 (c’est la durée), je suis parfaitement en forme.

      Alors, je tire une carte du jeu de T. Harv Eker « Les secrets d’un esprit millionnaire ». Pour soutenir ma confiance dans mon projet de maison d’édition.

      Et puis je prends un bic et j’écris 1.000.000 € sur ma main, histoire d’avoir mon objectif sous les yeux toute la journée (selon Jack Kanfield)

      Et ça fait 9 mois que ça dure et les affaires commencent à marcher…

      Et je suis de bonne humeur pour entamer l’énorme montagne de choses à faire quand on a plus d’idées que de temps!

      Marie-Noël

  2. Moi perso, je regarde mon tableau des rêves.

    Sur un tableau, j’ai mis toutes les photos et choses dont j’ai envie et qui me font rêver.

    Cela me booste à me dépasser un peu plus tous les jours.

    PS : rien à rien avec ton article

    Comment tu fais pour ta lettrine. C’est un plugin ou fait à la main

    J’aimerais avoir un truc pareil.

    Si tu as des ressources à me passer. Je t’en remercie d’avance

    Frederic

  3. Salut Yvon,

    Sympa cet article !

    Alors pour moi, ça serait
    1 – un morceau de musique qui donne bien la pêche (rock évidemment :) )
    2 – sortir prendre un peu d’air frais ou le soleil aussi :haha: (avec une petite ballade ou juste sur le balcon)
    3 – une pause relaxation de 10 à 20 min pour faire le vide
    4 – je le fais sans doute pas assez souvent mais une vidéo bien drôle de temps en temps… :super:
    5 – Et aussi parfois, plutôt le weekend : aller boire une bonne :beer: avec des amis

    Bonne soirée !
    Benoît

    • Salut Benoit

      Idem que Mik pour la musique. La relaxation, ça ça me met pas du tout le moral car ça me force à penser, et quand j’ai pas le moral, faut pas que je pense.

      Quant à la bière, ça… Je remplace par le Coca, même si mon corps ne le veut pas (mon bide surtout) :hin:
      Mais le concept boire un coup avec des potes, ça c’est sympa aussi évidemment.

      Bonne soirée

      Yvon

    • J’en rajouterais encore 1 :

      La pause café !
      Mais, attention pas n’importe quel café : un vrai expresso plutôt bien serré, et avec 2 carrés de chocolat noir… miam :)

      (à boire avec modération quand même, je me limite à 1 par jour).
      Benoît

  4. Salut Yvon,

    Moi je n’habite pas à 750 mètres d’altitude mais je suis en pleine campagne.

    Quand tu expliques que sortir de chez soi 10 minutes pour prendre un bon bol d’air frais avec le soleil qui nous caresse gentillement le visage, je vois bien de quoi tu parles car je fais pareil. ;)

    Parfois je prends mon chien et je vais jusqu’au bout de ma rue.

    Sinon, 2 fois par semaine, j’entraine les gamins de mon club de foot du village.

    C’est fou ce qu’on peut apprendre des enfants pour soi-même mais aussi pour son boulot.

    Ce sont mes 2 principales sources ou ressources de motivation ou d’idées.

    Geoffroy

    • Salut Geoffroy

      Ha oui tiens, le sport aussi ça défoule !
      S’occuper d’enfants aussi j’imagine. Pas trop le temps de penser qu’on n’a pas le moral en faisant ça. Bien vu.

      Yvon

  5. Pas mal tes astuces pour te motiver. J’avoue que les tranches de rire j’en ai souvent que ça soit avec mon mari le soir (c’est un gros blagueur :P) ou tout simplement avec des vidéos, des BD blogs ( http://www.bouletcorp.com/ par exemple) etc.

    Sinon je joue. En général quand je n’ai pas le moral ou que rien ne vient je joue à un petit Tower Defense (attention, jeu addictif, à consommer avec modération). Le dernier que j’ai découvert c’est celui là : http://www.mochigames.com/game/bloons-tower-defense-4/ et en général après un ou deux niveaux, ça y est, je suis d’aplomb.

    Quoi d’autre, ah oui je lis beaucoup Zen Habits de Leo Balbauta, car ça me permet de ne pas paniquer, de ralentir. Je ne suis même pas spécialement fan de dév. perso mais c’est juste bon de le lire.

    Et enfin je surfe pas mal sur des blogs anglais de blogging (problogger en tête) pour le côté inspiration et choses super originales qui se font de l’autre côté de l’atlantique.

    • Salut Kate

      :super: Que des bonnes idées ! Merci pour le lien BD. Je ne savais même pas que ça existait. Ca permet d’attendre l’arrivée de Fluide ;)

      Quant aux jeux, alors là chapeau. Je n’y aurais jamais pensé car je ne joue à rien. Je vais aller faire un p’tit tour sur ton lien pour voir ce que c’est que ce tower defense. Tu connais Chicken Inviders ? J’eus joué à ça il y a longtemps. C’est vrai que c’était bien défouloir comme truc.

      Merci pour tes bonnes idées en tout cas :)

      Yvon

  6. Coucou Yvon,

    Moi je ne bosse pas chez moi, mais lorsque je n’ai pas la frite le week-end pour m’occuper de mon blog, ou pour me remonter le moral:

    :D je cuisine et souvent en cuisinant, j’ai plein d’idée qui viennent et le moral revient quand je déguste ce que j’ai cuisiné.

    :coeur: je vais voir les blogs des copines sur Hellocoton (dont ma copine Arsinoé la crapaude fait partie :super: )

    :coeur: je téléphone à ma super copine N. (rencontrée grâce à mon blog d’ailleurs) qui est un super remonte moral et en plus qui est de très bon conseil pour mon blog, elle m’a d’ailleurs créé mon header.

    :-P ou alors le nec plus ultra, je me mets dans un bon bain chaud avec un bon bouquin et un petit verre de vendange tardive ;)

    Bonne fin de journée
    Marie-Do

    • Coucou Marie-Do

      Super bien vu pour la cuisine. Je l’avais mis dans mes trucs mais l’article commençant déjà à s’allonger, j’ai coupé :)
      Mais il est vrai que cuisiner un bon plat bien ardu ça permet de se changer les idées ! Surtout quand je le fait pour quelqu’un d’autre :)

      Le coup du bain (sans les vendanges) avec un bon film ou mieux un bon concert, ça, c’est vrai que c’est paradise :coeur:

      :super: Que des bonnes idées à rajouter à la BURM !

      Merci et bonne soirée

      Yvon

  7. Bon allez…

    Ce soir, je vais manger .

    Alors j’y vais :)
    Je vous raconterai !

    Parce que ça, c’est aussi un sacré remonteur de moral :)

    A bientôt

    Yvon

    • Mik

      Re ;)

      Il a l’ère vraiment sympa ce resto à Grenoble Yvon. Je ne le connaissais pas du tout. Merci pour la bonne adresse Yvon !

      Il est à côté de l’ancienne caserne de Bonne, c’est ça ???

      Bonne dégustation et tiens moi au courant si tu en es satisfait STP ???

      Bonne soirée

      Mik

      • Salut Mik

        Oui c’est ça. C’est juste à côté de a caserne de Bonne. Tout en haut.

        Un resto d’enfer. Du même acabit que le Fantin Latour, mais en meilleur du point de vue du gout.

        En fait, je n’avais rien mangé d’aussi bon depuis le Chavant, à Bresson.

        Bref, un endroit d’enfer à tester d’urgence. 70 € le menu, 140 avec les vins. C’est pas donné quand même, mais ça les vaut. A faire une fois par an, c’est cool :)

        Bonne nuit

        Yvon

  8. Super sympa cet article Yvon, d’autant plus que certaines techniques semblent universelles :

    – pour moi, c’est à 3 minutes de la mer, donc 10 minutes d’embrunts Breton, et j’ai de l’énergie pour 12 heures… surtout en ce moment, avec la pluie et le vent !

    – Skype, à l’identique

    – de la country, de la vraie, captée directement sur les radios du Texas, de Louisiane (ah, la Country Cajun, quel tripe !)

    – les carnets de voyages des grands voyageurs des 2 derniers siècles (je crois que ça, c’est le top pour me rebooster)

    – Dailymotion, le midi, quand je mange à mon bureau, principalement les courts-métrages (souvenirs de mes années où j’étais producteur de films…)

    Fred Godefroy

    • Salut Fred

      Pas mal l’océan, en effet.

      Un truc m’intrigue, par contre : De quoi veux-tu parler quand tu parles des carnets de voyages ? T’as des noms ? Et en quoi ça te motive ?

      CA m’intéresse ;)

      Bonne nuit

      Yvon

      • Salut Yvon,

        je parle de ces grands voyageurs qui ont explorés le monde, découvert de nouvelles contrées, de nouvelles cultures, de nouveaux peuples.

        Ils affrontent des difficultés incroyables. Ils vont à la limite de leur force et de leur mental.

        Je dit souvent que la création et la gestion d’entreprise est la dernière grande aventure possible au 21ème siècle. Il n’y a plus de nouveaux continents à découvrir. L’aventure se fait maintenant dans un bureau.

        Ces grands voyageurs, principalement ceux du 19ème siècle, m’inspirent. Je fait des analogies — toutes proportions gardées — entre leur quête et la mienne. Quand j’ai une baisse d’énergie, ils me poussent à dépasser mes propres limites comme eux l’ont fait. C’est très puissant.

        Un nom pour l’exemple ? En voici un :

        http://www.alexandra-david-neel.org/francais/accf.htm

        Bonne lecture.

        Fred Godefroy

  9. Bonsoir Yvon,

    En passant rapidement sur ton blog, je ne peux pas m’empêcher d’entrer dans ta base de données un blog qu’il faut absolument que tu connaisses. Je l’ai découvert récemment et je n’y ai jusqu’ici qu’un seul article, mais j’ai eu des crampes au bide tellement j’étais hilare…

    En l’occurrence, il s’agissait d’une critique très constructive du dernier Twilight : voici le lien

    A lire en cas de coup de blues très prononcé… C’est radical.

    Si j’ai d’autres idées, je repasserai.

    A bientôt,

    Didier

  10. Bonjour tout le monde,

    Il n’y a pas d’amateurs de chocolat, ici ??? Pour moi, ça marche d’enfer ! Une petite pause Mon chéri et ça repart. Ou une petite pause bière. Même toute seule. J’ai la chance d’avoir un mari brasseur qui multiplie les expériences de nouvelles recettes et qui n’en a jamais raté une seule, alors je me régale.
    En bref, un petit plaisir, quel qu’il soit :-)
    Cela dit, je suis aussi une adepte de la balade en plein air… Il faut bien faire passer le chocolat et la bière :hin:

    Florence

    • Hello Florence

      Oui le chocolat, bien sûr :)

      En fait je ne l’ai pas mentionné car je n’aime pas ça, et ma femme est devenue allergiquele (très grosses migraines).

      Mais il est vrai que ça contient bcp de drogues qui redonnent le moral.

      Quant à la :beer: alors là, je passe. Je déteste l’alcool à peu près autant que le chocolat :hin:

      Oui, gros boulet le Yvon, parfois, je sais :)

      Bonne nuit

      Yvon

  11. Salut Yvon

    Je travaille chez moi depuis 7 ans. Alors bien sûr, parfois, le moral est dans les chaussettes ; ma concentration n’y est plus et pour mon métier d’écrivain, c’est problématique.

    1 / Je casse la routine : je prends mon ordi, une clé USB, et pars bosser ailleurs (à la médiathèque ou dans un café littéraire de ma ville).

    Sinon, depuis quelque temps, dans les grandes villes, des espaces de travail (Coworking) se créent pour les indépendants de tous bords et de tous horizons. Le coût n’est pas trop élevé.

    2 / Si malgré cela, je sens que je ne tourne pas rond. Je fais un break et passe une journée avec ma meilleure amie. Je recharge mes batteries et rentre gonflée à bloc.

    D’ailleurs, j’essaye maintenant de programmer cette journée pour anticiper les coups de grisou ! Et je dois avouer que les baisses de moral sont du coup beaucoup moins fréquentes.

    Travailler seul n’est pas toujours facile. Mieux vaut se trouver au plus vite des bouées de sauvetage. Et peut-être anticiper, même dans ce domaine !

    Bien à toi.

    Marie-Adrienne

    • Bonsoir Marie Adrienne

      Oh de bonnes idées, ici !

      Je ne connaissais pas le co-working. Tu veux dire que ce sont des salles exprès où les travailleurs solitaires peuvent venir bosser et échanger ?

      Quelqu’un connait ça sur Grenoble ? Ca m’intéresse ;)

      Et bonne idée pour la meilleure amie ! Bon il faut qu’elle habite dans la même ville, ou au moins à moins de 50 km, sinon, c’est chaud quand même, masi j’aime bien l’idée !

      Merci pour ton retour très instructif et
      Bonne nuit

      Yvon

  12. franckwylliams

    Bonsoir Yvon,
    Te dire que j’ai eu la larme à l’œil et ensuit rit
    en te lisant ne ferait que confirmer une certaine détresse…

    Mais ce n’est pas vraiment ça…
    Rire…oui je le fais tous les jours avec ma femme et mes enfants..
    tout est matière à rire chez nous, ma femme est une joyeuse luronne (ça ce dis ???)
    comme moi.
    C’est chaque jour de grand fou rire pour diverses choses qui ne
    font sans doute rire que nous….j’espère rester ad vitam æternam avec parfois
    ce regard d’enfant !!

    Bol de soleil, air plus ou moins pur…Oui je confirme..
    Profiter d’une petite pause après mangée dehors au soleil
    au moment ou il fait le plus chaud et laisser les rayons du soleil vous caresser la peau …personnellement moi j’adore je fais ça depuis pas mal de temps, à vrais dire depuis que je suis à la campagne (on ne saura jamais trop répéter que le soleil favorise la fabrication par le corps de la vitamine D nécessaire aux os et aux dents) moi j’aime à dire quel favorise la bonne humeur, tu en est un exemple vivant puisque tu dis qu’après une courte exposition tu retrouves la pêche!!!
    Même par temps froid sans vent!! Essayer c’est l’adopté…

    Skype…là j’ai versé ma petite larme.. :cry:
    Parce qu’il est de plus en plus difficile de trouver des gens qui sont 100% naturels…et qui vous correspondent comme tu le décris.. Sans doute aussi parce que déçu par de soi-disant amis
    qui déserte lorsque des soucis de santé vous touche de près….à croire qu’être malade c’est avoir la peste!!!
    Alors skype oui, mais avec une certaine réserve..

    :D Heureusement maintenant je fais avec, je dirais que je devenu méfiant, je donne beaucoup et arrivé à un stade, un peu déçu et contre toute attente et bien je coupe les ponts. Il faut savoir donner certes, mais avec tout de même un minimum de retour….
    J’avoue que le truc des forums de fille c’est extra
    ( d’un autre côté je m’entends à merveille avec les femmes…pour peu quel est un peu d’humour…. mais elles l’ont toutes n’est-ce pas!!! )
    J’ai personnellement commencé lorsque j’ai vu cette photo de Marianne James nu…(extra cette photo…ceci dis en passant!!) ha les femmes ont ce coté je tourne tout en dérision et après je redeviens sérieuse que les hommes n’ont pas dans les pires des situations !! Elles ont quelque chose en plus que nous n’avons pas…sisi!!

    Lorsque je travaille, je sais m’aménager des pauses régulières, non fixes, lorsque je fatigue, que j’ai moins d’attention, et aussi pour prendre soins de mes yeux..
    Je travaille avec 3 écrans qui diffuse des photos de vacances (pris dans les Pyrénées ) ils me font parfois rêver, car je sais qu’un jour j’habiterai là-bas…j’ai pris le virus des montagnes depuis que je suis allez à Gap!!!
    Tout comme Frédéric j’ai une photo d’une chose que je désir depuis un moment….et quelques cartes postales de ….montagne de ma filleule!
    Tout comme toi je sais satisfaire mes envies et vivre… (tu me comprendras)
    J’écoute de la musique régulièrement rarement les mêmes choses j’aime découvrir de nouveau truc, de nouveaux talents inconnus…beaucoup de chose très varies, je suis pas cantonné à un style.

    Je crois que tout ça participe à un état d’esprit celui d’être ouvert.. c’est important !
    Assurément …je crois que ce raz le bol, cette baisse de morale, peut s’installer lorsque rien de ce que vous faites ne fonctionne ou bien si personne ne vous fait de compliments…là il faut se poser des questions…as-ton vraiment les talents pour faire ce « métier »??? Fait-on vraiment ce qu’il faut ??

    Pour ma part, et sans doute parce que j’ai traversé des épreuves particulières, je profite tout simplement de la vie…il faut savoir prendre un peu de recul parfois et décrocher pour mieux repartir .Je ne me casse pas la tête, si ça ne marche pas aujourd’hui ça marchera demain…et si un jour rien ne me pousse à continuer et bien je ferais autre chose…je sais juste que j’ai beaucoup à apporter aux autres et vice versa…
    C’est sans doute très fleurs bleues tout ça, mais ça ressemble à un échange de bon procédé pour moi…. nous parlions récemment de sous-traiter et bien là je verrais plus les choses comme de l’échange de bon procédé!!
    À vrais dire il faut que je vous dise les baisses de morale sont pour moi lorsque je sèche sur un problème….ma femme le sais tout de suite, car je cuisine…ça me permet de me détendre et de trouver sans m’en rendre compte la solution…

    Houla ….je parles je parle…
    désolé d’avoir accaparé autant de place sur cette page…envie, moment d’égarement??? :-)
    Bonne soirée à vous tous….

    PS : Florence le chocolat ça marche aussi pour moi …la bière de noêl :beer: et le fois gras fait maison…hummmm! :hin:

    • Hé bien Franck !!

      Sacré verve toi aussi ! Ca t’a inspiré dis donc !

      Je peux voir en te lisant qu’on a à peu près la même philosophie de vie ce qui est cool.

      Après, chacun ses expériences bien sûr, mais il est vrai que déjà, si on est ouvert et positif ne serait-ce que sur la vie en elle même, ça aide un peu.

      Et dans les cas de baisse de moral, cet article et les commentaires qui suivent vont faire date :)

      C’est super !!

      Bonne nuit

      Yvon

  13. Bonjour Yvon,

    J’aime bien tes trucs et certains rejoignent les miens mais bien sûr, MarieBo style.

    Je vis sur les bords de la Rivière-des-Prairies et j’aime bien parcourir la piste qui la longe : les hérons m’inspirent car ils sont calmes MAIS efficaces. Et en octobre, c’est tellement drôle de voir les outardes faire des pratiques de vols en « V » avec les p’tits jeunes … à 5 :00 du matin.

    À part ça, un 30 minutes de ménage avec la musique de Goran Bregovic ou Era me requinque rapidement. Doublement motivant, puisqu’après tout est propre-propre.

    Rapide, simple et économique : 2 ou 3 grilles de Sudoku pour décrocher momentanément !

    Ma diversion préférée, c’est de travailler dans un café, un salon de thé ou un restaurant pas trop bruyant. :cafe:

    Un cahier, un bon stylo plus mon miniportable et je joue à me prendre pour ces blogueurs libres comme le vent qui peuvent vivre dans le pays de leur choix.

    Pour les Québécois qui passeraient par ici, je recommande le Rendez-vous du Thé sur la rue Fleury ou La Brioche Lyonnaise sur Saint-Denis. Après une bonne séance de travail, on peut même se récompenser en allant voir un film au cinéma Quartier Latin. ;)

    En consultant Ile Sans Fil on trouve la liste de tous les restaurants qui offrent une connexion WI-FII gratuite à Montréal.

    Et si vous n’êtes pas Québécois, pourquoi ne pas venir bloguer à Montréal ?

    Vive la BURM ! :super:

    • Bonsoir Marie-Bo

      Ton commentaire m’a fait voler ! Je me serais bien cru près de chez toi.

      C’est digne d’un roman tout ça !

      Merci beaucoup pour ce petit moment d’évasion.

      Et chapeau pour le Sudoku. J’imagine que ça doit pas être un remontant pour tout le monde :)

      Bonne nuit (même s’il n’est que 19:00 chez toi ;) )

      Yvon

  14. Bonjour Yvon,

    Oui le rire peut effectivement décompresser le lecteur et lui donner une grande respiration dans laquelle il va forcément se recomposer automatiquement.

    Il y a plein d’excellents conseils dans cet article puissant et magique.

    Bravo !

    Bonne continuation Yvon.

    Je vais vous écouter pendant l’évènement Défi 24 heures le 15 décembre prochain.

    Je suis certain qu’avec tous les bons conseils que vous nous donnez vous serez au plus haut de votre forme !

    Cordialement.
    Richard

  15. Salut Yvon,

    D’abord, bon appétit! (j’espère que ça se passe bien?)

    Ensuite, mes trucs :

    Bon, évidemment la musique. En tout genre (sauf la variet’) à condition que ça envoie sévère. Donc du coup, du bon rock/rap métal. Dès le matin.

    Ensuite, je me force à me lever vers 8h tout les matins (ou presque).

    Et lorsque j’ai un peu de mal, je pense à une chose :

    Est-ce que si je reste au lit, ça va améliorer quelque chose à ma vie?

    Ma réponse est souvent non!

    Alors je me bouge le c… et je commence à bosser.

    Il n’y a que MOI qui peut faire quelque chose pour que ça change.

    Après, bon, évidemment, les petites vidéo bien marrantes viennent ensuite.

    Et puis dès fois (attention c’est bizarre), quand je suis vraiment démotivé à fond, je ne fais RIEN!

    Je suis calé dans le fond de mon canap’ et je démotive encore plus de ne rien faire.

    Et lorsque je suis vraiment démotivé, je repense à ma situation et je me dis la même chose que la phrase du matin.

    Et ça marche à tout les coup. Je me lève et je recommence a bosser comme un dingue. (J’avoue, ça peu prendre plusieurs jours!)

    Voilà, c’est pas des techniques extraordinaire mais elles fonctionnent avec moi et c’est le principal! Na! ;)

    Cordialement,

    PS: Je sais, mon annif c’était y a deux jours, mais y a toujours le CADEAU, alors pour ceux qui ne l’ont pas eu, je laisse encore le lien…

    • Salut Jonathan

      Merci pour ce retour d’expérience. Oui, attendre qu’on soit au fond du trou pour remonter, c’est aussi une technique que j’employais il y a longtemps.

      Et puis en fait, je n’ai plus le temps de faire ça. Alors j’emploie les trucs susdits :)

      Mais je constate que ça a l’air de bien marcher pour toi alors profites-en !!

      L’important c’est d’avoir ses propres trucs pour s’en sortir. Et si on peut en expérimenter des nouvelles qui vont plus vite et qui nous permettent en plus de passer des bons moments, alorx c’est encore mieux.

      Bonne soirée

      Yvon

  16. yveskouyo

    Salut Yvon,

    Je suis tout à fait d’accord avec toi même si je ne l’ai pas mentionné dans mon article pour le calendrier de noël. Même avec un état d’esprit 100% positive, cela ne vous garantie en rien de pouvoir atteindre le succès.

    En effet, même avec un tel état d’esprit, l’échec, le découragement, et autres aspects négatifs de la vie peuvent être au rendez-vous. Parfois, même avec mes nombreuses connaissances, je me sent comme ce débutant qui à la tête qui veux exploser parce qu’il voit son travail inutile et son argent gaspillé.

    Concernant, mes moyens de motivations, je suis un amoureux de la musiques française. Il me suffit seulement de mettre un peu de musique de mes artistes préférés tels Christophe Maé, Claude Barzotti et autres.

    Parfois, j’arrête tout et je me mets à chanter et à dessiner vue que je suis un étudiant en art.

    Je crois que cela est vraiment important d’avoir de quoi remonter son moral à tout moment parce qu’on n’ai jamais à l’abri du stress et du découragement.

  17. Janine

    Bonjour Yvon

    Ce que je fais le plus souvent quand mon moral est en berne et que je n’y crois plus :
    – je me mets 10 minutes sur mon balcon face à la montagne : je suis a fascinée par la montagne , par la force qui s’en dégage ; en plus j’habite la Réunion et là , la pureté du ciel ,cette beauté « à couper le souffle « , me remet sur pied en moins de deux ( oui … je suis complètement exaltée !!! et raide dingue de mon île )
    – je téléphone à ma meilleure copine : on passe en revue toutes sortes de gens ( du bureau ou du milieu politique ) ; on se défoule !!
    – j’écoute du jazz : je ne connais pas de meilleur remède pour
    me détendre

    – Je pratique la méditation

    – Lorsqu’il y a des tournois de tennis , je lâche tout pour les matches de mon idole absolue : Rapha¨
    – Je me réfugie sur la chaîne « Histoire « : c’est un autre univers ; j’oublie tout !

    Amicalement

    Janine

    • Bonsoir Janine

      Maginfique encore ! Une recueil d’excellentes idées.

      Bon dans le lot il y a des trucs que je ne pourrais jamais faire (comme écouter du Jazz par exemple, un truc qui me démonte le cerveau en moisn de 15 secondes chrono) mais avec une musique différente, et à fond si possible, alors nickel.

      Pour le tel à la copine, oui c’est comme avec Skype (mais moi je déteste le téléphone), et c’est vrai que ça défoule de se lâcher un peu :)

      Ca fait du bien à l’ego !

      Bravo et merci :)

      Bonne nuit

      Yvon

  18. Bonjour,

    alors moi j’ai besoin de rire, donc tous les matins quand je peux, j’écoute Nicolas Canteloup sur Europe 1 à 8h45 ou dans la journée en podcast! je l’adore !

    sinon l’aprem de 15h30 à 18h, il y a Ruquier et sa bande toujours sur Europe 1, je me marre pas mal.

    coté musique, c’est Mickael Jackson qui me donne la pêche !

    en général quand j’ai un coup de mou, c’est que je suis fatiguée donc je vais carrément faire une petite sieste histoire de recharger les batteries !!

    A bientôt

    Blandine

  19. Salut Yvon,

    Rire, bol d’air, ami, blog des filles.

    Voilà 4 méthodes tout à fait sympathiques ! :D

    Je pratique déjà les 3 premières, quand à la 4ème, je vais l’essayer sans tarder ! et c’est promis, ce sera incognito… 8))

    Pour revenir sur le rire, c’est vrai que c’est très puissant. Et pour chasser des mauvaises pensées, SOURIRE suffit déjà. C’est une expérience que j’invite tout le monde à faire :
    essayez quelques secondes d’entretenir des pensées noires tout en souriant…, vous n’y arriverez tout simplement pas ! (c’est magique). :haha:

    Pour le bol d’air, j’y ajoute quelque fois une pincée de yoga, ou alors je vais étreindre un arbre quelques minutes ou me rouler dans l’herbe (calme garanti).

    Pour mes astuces à moi, le soir avec ma fille (7 ans), on danse sur tout et n’importe quoi. Et si je veux être sûr de rigoler, je lui confie le soin de choisir les morceaux…, entre Lady Gaga et Mickaël Jackson, ça décoiffe ! (ce qui m’épate le plus, c’est qu’après 30mn, elle va se coucher tranquillement).

    Une seule règle à adopter :

    danse comme si personne ne te regarde

    L’autre truc qui marche bien, c’est de se lancer des petits défis. J’adore ça. Du style, tu sors dans la rue, et tu abordes la 1ère personne que tu croises. Ton attention est tellement focalisée sur la prochaine action, que le peps revient comme par magie.

    D’ailleurs, c’est le thème de mon dernier article. Pour ceux que ça tente, n’hésitez pas, c’est un passeport supplémentaire pour la motivation et la bonne humeur !

    Bon weekend à tous !

  20. Bonjour Yvon,

    Super ta BURM.

    Quand j’ai pas trop le moral : musique (rock), chocolat (Kinder :hin: ), bol d’air.

    Quand je manque d’inspiration : relaxation avec de la musique (ondes isochrones), je lis, je surfe sur le web.

    Les Tower Defense, j’aime bien, ça fait longtemps que j’en ai pas fais, faudra que je m’y remette :-P

    Chloé

  21. Bonsoir Yvon,

    Merci pour ces conseils pour avoir la pêche. Je pense que facebook est aussi une bonne méthode pour se changer les idées.

    Bonne soirée.

  22. Wouaw Yvon, tu m’étonnes toujours parce que parfois tu nous proposes des choses vraiment inattendues, exotiques et en plus finalement pleines de bon sens !

    L’idée des blogs de fille a l’air d’avoir tout son sens, je vais tenter cette expérience le plus tôt possible et m’émerger dans l’émotionnel et le rose (vraiment cliché sur ce coup).

    Personnellement, quand je veux me motiver ou retrouver le moral, j’écoute des musiques de Film ! Certaines de Hans Zimmer le Dieu de la B.O. te font te sentir tellement en puissance quand tu les écoutes que tu te sens capable de faire absolument n’importe quoi !

    Et autre technique : je lis ma Base de Données que j’ai faite sur MS. Access, dans laquelle je répertorie une montagne de citations classées et classables par thème et par but, voire par auteur (j’ai une catégorie spéciale S. Jobs). Tiens, d’ailleurs, j’ai quelques citations de toi Yvon, si si, plusieurs notamment où tu critiques la notion de « théorie » !

    Bref. voici les fouets que j’utilise !
    Amicalement
    Alexis

  23. Noellitto

    Bonsoir Yvon,

    Alors, pour moi ce qui me permet de retrouver le moral et la pêche, c’est :

    – Sortir dehors (je vis aussi à la campagne), observer la nature, écouter ce que racontent les oiseaux et jouer avec mon chien.

    – Toucher la terre, y plonger les mains dedans, ça permet d’évacuer le stress aussi (l’inconvénient c’est qu’il faut passer du temps au nettoyage, ensuite), et chercher par la même occasion des vers de terre pour ma fifille.

    – Enlacer un chêne ou s’appuyer le dos contre pendant quelques minutes (le mien se trouvant les pieds dans la mare, je fais d’une pierre deux coups en regardant s’ébattre mes canards et parfois ça vaut son pesant de cacahouètes en fou rire)

    – Jouer avec des boules d’énergie ou de feu ! Pour cela, il suffit simplement de frotter ses mains pour les chauffer un peu, ensuite les écarter de quelques centimètres, de prendre une profonde respiration et faire passer le courant (magnétisme) entre les mains.
    Une boule va alors se former que l’on s’amuse à pétrir, grossir ou rétrécir. L’énergie revient et circule dans tout le corps ! On se concentre pour réabsorber la boule de feu, on se passe les mains sous l’eau froide et normalement on a une pêche d’enfer :?:

    – Je parle à ma super copine (qui a un blog sur les ados), pendant des heures au téléphone. On refait le monde ou on s’échange des idées, c’est selon l’humeur du moment …

    – Je viens lire les articles d’Yvon et je me délecte autant des sujets que des commentaires laissés par les fans. Ça m’ouvre à de nouvelles perspectives et j’adore ça ;)

    – Pour finir, je me fais un p’tit chocolat chaud au lait d’amande ou de noisette …

    Voili, voilou pour ma petite contribution.

    Bonne soirée
    Nancy

    • Bonsoir Nancy

      Rhalala ! Encore un commentaire magique :)
      Bravo et merci.

      Je suis sidéré de voir autant d’imagination pour se sortir du manque de moral.

      Au fait, rassure-moi : Tu nourris pas ta fifille avec des vers de terre hein ? :D :D :D

      Plonger les mains dans la terre. Chaud, ça :) Je préfère les sacs de haricots (comme dans Amélie Poulain, pour ceux qui ont vu ce film) ou mieux, dans un GRAND saladier de M&M’s (miam).

      Alors c’est toi la fameuse N. de M-D ?? Super ! Je suis content comme tout que vous vous soyiez trouvée, je pense que ça doit faire bcp de bien au moral des troupes tout ça !

      Bonne nuit à toi et merci encore pour ce retour

      Yvon

      • Noellitto

        Bonjour Yvon,

        Heu, pour ma fifille, c’est un cas disons particulier :red:

        Elle mange aussi du blé, de la verdure … et pond des œufs. Étant nait quasiment le jour d’une superbe rencontre – et oui, je plaide coupable au sujet de M-D – elle est une sorte de pierre blanche vivante, grandissant en même temps que notre bel amitié …

        je pense que ça doit faire bcp de bien au moral des troupes tout ça !

        Oui, je confirme et pense également que l’on forme une équipe du tonnerre :super:

        Bonne journée à toi et merci pour tous les bons moments que l’on passe sur ton blog

        Nancy

        • Haaaa d’accord.

          Je comprends mieux pour ta fifille. Ca faisait bizarre :D

          Et pour MD, une belle équipe en effet !
          A quand un blog collaboratif ?

          Bonne journée

          Yvon

  24. BK

    Salut Yvon,

    Très sympa l’article du jour ! Bonne ambiance. Dommage de la ruiner…

    Pour ma part (puisqu’on me le demande, sinon – vous me connaissez – je ne me permettrais jamais d’intervenir), cela fait trente ans que je travaille chez moi et presque autant que j’en ai pris l’habitude.

    Cela dit, ça ne m’empêche pas de déprimer de temps à autres, mais finalement beaucoup moins que lorsque je travaillais au dehors.

    Alors, que fais-je quand je déprime ? Eh bien je me réjouis ! Moi, j’aime bien déprimer. Il faut dire que mon véritable métier, dans la vie, ce n’est pas d’écrire, c’est de découvrir qui je suis. C’est pourquoi avoir des problèmes psychologiques, comme la déprime, est toujours vécu comme une opportunité « réjouissante » pour mieux me connaître.

    Quand ça va pas, c’est qu’il y a quelque chose qui va pas. C’est un Warning.

    Qu’est-ce que vous faites quand le moteur de votre bagnole déconne ? Vous écoutez de la musique ou vous plongez les mains dans le cambouis pour essayer de trouver où ça coince ? On peut aussi téléphoner au garagiste. Mais ce qui est sûr c’est qu’on n’écoute pas de la musique !

    Vous me direz que la musique, pour l’âme, c’est comme un bon coup d’huile pour graisser les rouages d’une mécanique. C’est pas faux… mais ça m’empêche pas d’avoir d’abord à regarder dans le moteur pour savoir où faire gicler l’huile.

    Une bonne déprime, ça me signifie toujours qu’il y a quelque chose qui cloche dans ma citrouille, et ça m’incite tout de suite à aller voir dedans où ça déconne.

    Pourquoi payer des coachs ou des psy quand on a, chez soi, le meilleur des thérapeutes, doublé du meilleur des moyens pour évoluer ? J’ai nommé : soi-même à la recherche de soi-même.

    Voila quarante ans que j’écoute de la musique et que je regarde des comédies quand ça va bien… et que je plonge au plus profond de moi-même chaque fois que ça va mal. Et que je suis de plus en plus profondément heureux et détaché. Parce qu’une bonne musique ou un bon film, ça fait plaisir, c’est sûr, mais ça ne rend pas heureux (ou alors on ne donne pas le même sens à ce mot).

    Ce qui rend heureux c’est de débusquer, l’une après l’autre, toutes les saloperies psychiques qui vous rendent malheureux. C’est comme extraire du pus. Ça peut faire un peu mal sur le coup, mais après ça va mieux. Pour de bon.

    Les psy ont un nom pour désigner les systèmes de compensation qui nous permettent de continuer. Ils appellent ça « la normose ». C’est moins grave que la névrose qui, elle, s’accompagne d’un véritable blocage. Au contraire, la normose nous évite les blocages qui, socio-économiquement parlant, seraient suicidaires. Comme je l’ai dit, elle nous permet de continuer. Mais pas vraiment d’évoluer.

    Bernard

    P.S.

    La relaxation, ça ça me met pas du tout le moral car ça me force à penser

    Si la relax te force à penser, c’est… que ce n’est pas de la relax !

    • claire

      Bonjour Bernard,

      Je me permets d’apporter une petite nuance à ce commentaire pertinent.
      Il y a aussi une forme « d’idées noires » qui a tendance à s’auto-alimenter. Je m’explique, le chemin emprunté conduisant à une réponse émotionnelle particulière (dans ce cas la tristesse ou la mélancolie) creuse un sillon plus prononcé dans le cerveau, ce qui va favoriser ce même type de réponse émotionnelle dans un autre contexte.
      Ainsi une personne qui répondra plusieurs fois à une situation de façon colérique aura tendance à se mettre plus facilement en colère les fois suivantes.
      Se plonger dans sa tristesse pour la regarder en face peut donc parfois être toxique.
      Et de ce cas, passer à autre chose est aussi une bonne façon de ne pas tomber dans les pièges de notre cerveau (d’autant que ce qui nous mine à un moment donné peut nous paraître bien peu conséquent après une bonne nuit de sommeil).

      Mais il est certain, que nos « coups de blues » sont aussi un indicateur et un outil pour se connaître mieux.

      Une bonne déprime, ça me signifie toujours qu’il y a quelque chose qui cloche dans ma citrouille, et ça m’incite tout de suite à aller voir dedans où ça déconne.

      La question étant de ne pas faire l’amalgame entre « l’émotionnel « (dont l’origine peut être biologique) et « l’intellectuel ».
      (à ce sujet, les écrits d’Isabelle Filiozat sur l’intelligence émotionnelle ou la gestion des émotions sont très intéréssants).
      Bref.

      En ce qui me concerne, je fais fonctionner mon corps (marche, danse…), et souvent après, je porte un autre regard sur les choses et sur moi-même. (ou alors je regarde la lune, c’est pas mal pour relativiser… je ne cherche pas vraiment à l’expliquer mais ça me fait un effet boeuf à chaque fois… :-o )

      Bonne soirée Bernard

      • BK

        Bonsoir Claire,

        Petite confusion due au fait qu’on était parti sur le thème « Astuces pour chasser la déprime » et que je n’ai pas clairement annoncé la couleur de mon commentaire qui, lui, avait plutôt bifurqué sur le thème « Attitude intérieure à adopter pour se connaître soi-même et qui, en plus et pour le même prix, permet de chasser la déprime ».

        En effet, l’orientation conscientielle dont je développe les principes de base dans mon commentaire ne vise nullement à gommer le symptôme de tristesse, mais à se rendre conscient des mécanismes psychiques, pour la plupart inconscients, que le conscient, par pure ignorance de leurs causes, interprète sous forme de tristesse.

        Que les causes soient ontologiques, psychiques ou physiologiques importe peu. Ce qui importe, c’est de les voir pour ce qu’elles sont et, par la même occasion, de cesser de les interpréter sous forme de tristesse, de colère ou de n’importe quelle autre émotion fallacieuse (fallacieuse parce qu’égocentrée).

        Il ne s’agit donc pas de regarder la tristesse face à face, autrement dit de confronter une part du conscient à une autre part du conscient, mais de retirer le sentiment d’identité jusqu’au niveau de sa source, dans la vacuité ; et, à partir de là, d’assister à la manifestation de la tristesse. C’est ce que j’appelle « plonger au plus profond de soi ».

        Lorsque le sentiment d’identité a quitté le symptôme de tristesse, celle-ci n’est plus ma tristesse, mais juste une tristesse, un symptôme, une interprétation illusoire. Et lorsqu’on voit ainsi très clairement que ce n’est qu’une illusion, eh bien on ne peut, tout simplement, plus jamais y croire !

        Que l’émotion soit ancienne ou récente, qu’elle ait laissé un sillon mémoriel profond ou superficiel, ne change rien à l’affaire. Quand on est désidentifié des symptômes psychopathologiques, on ne les alimente plus et ils s’autoguérissent, certes progressivement mais sans autre forme de procès.

        Rien de tout ce que je dis là n’empêche évidemment quiconque de regarder un film comique, d’écouter de la musique ou de se promener au clair de lune. Bien au contraire, l’attitude intérieure que je prône magnifie ces expériences au-delà de l’imaginable.

        La seule différence est celle de l’orientation de conscience :
        – soit vers mes problèmes et mes solutions,
        – soit vers la vision détachée et amusée de cette curieuse cuisine de l’ego qui transforme un spasme de vésicule biliaire ou une résurgence de souvenir infantile en tristesse.

        Et cela ne nécessite strictement rien d’autre que le désir de se connaître soi-même. Le Gnothi seauton socratique, en toute simplicité ! Ni technique psy, ni religion, ni système de méditation ne sont requis (ils ne sont pas interdits non plus).

        « Eh ben, c’est pas d’la tarte », me dira-t-on. Du tout, du tout, du tout ! Une fois qu’une telle réorientation s’est réalisée, tout ça devient beaucoup, beaucoup, beaucoup plus simple que ce que mes laborieuses explications donnent sans doute à penser.

        Bernard

    • Salut Bernard

      Ton commentaire est largement aussi bizarre que le mot « normose ».

      On n’a pas tous un niveau spirituel aussi élevé que le tien, et il est grandement pas du tout facile d’arriver à faire tout ce que tu recommandes tout seul. Sinon, les psys feraient faillite dans l’heure.

      Bref je parlais de trucs réalisables. Pas de trucs qui demandent 25 années d’études en psychologisme et spiritualisme en tous genres.

      Comparer une déprime à un moteur de voiture qui déconne était une belle métaphore, mais tu l’as détournée.

      Quand ta bagnole tombe en panne, tu peux décider de mettre les mains dans le cambouis pour réparer ou appeler un garagiste, c’est au choix et en fonction de tes capacités.
      Par contre, tu peux décider de prendre ça du bon côté (regarder le paysage, compter les voitures qui passent, en profiter pour regarder un bon films sur ton Ipod) ou alors tu peux pester dans ton coin en insultant tous ceux qui passent et en criant à qui veut l’entendre que la vie est injuste. En cela, écouter de la musique sympa, voir un truc drôle ou un film qui t’évade sera d’un plus grand secours que d’aller chercher pourquoi – comme par magie, hien… – tu n’es pas content que ta bagnole tombe en panne.

      Mais si tu trouves ton compte dans ton esprit quand tu déprimes, ma foi tant mieux pour toi :)
      Chacun réagit comme il le peut. Et c’est un truc comme un autre après tout…

      Et pour la relax, oui, en effet, je déteste la relaxation. Sûrement pour ça que j’arrive jamais à tenir le coup pendant plus de 20 secondes.

      Bon dimanche

      Yvon

      • BK

        Bon dimanche Yvon,

        Tu n’aimes pas le chocolat, moi non plus. Tu n’aimes pas le jazz, moi si, etc. Chacun ses goûts. Chacun sa nature.

        Alors, si tu me disais que l’investigation de soi ne te branche pas plus que la relaxation ou le chocolat, je te répondrais OK.

        Par contre, quand tu avances l’argument de supposés

        trucs qui demandent 25 années d’études en psychologisme et spiritualisme en tous genres.

        je te réponds : pas OK !

        Il y a des gens qui, en une demie heure, ont atteint un « niveau spirituel » infiniment plus élevé que le mien ; et d’autres qui, au bout de toute une vie, n’obtiendront pas le centième de ce qui a été réalisé en moi. Bref, l’argument du temps ne tient pas.

        Ce dont je parle est tout à fait susceptible d’être compris et appliqué par certains… mais bien sûr pas par tout le monde ! Ni plus ni moins, en tout cas, que l’astuce de se remonter le moral à coup de chocolat ou de jazz. Yen a chez qui ça le fait, et d’autres que ça fait plutôt gerber. Normal, tout ça !

        Les atomes crochus qu’on peut avoir avec la spiritualité sont comparables, dans un sens, à ceux que l’on éprouve pour un art, par exemple la peinture. Or, il est évident que même des gens qui n’y connaissent rien peuvent être touchés par un tableau. Il n’est pas du tout indispensable de faire 25 années d’études de l’art pour vivre une expérience enrichissante devant une toile.

        En revanche, si l’on n’aime pas la peinture, il y a de fortes chances pour qu’on y reste hermétique et que le discours esthétique paraisse alors des plus abscons.

        Ce dont je rappelle l’existence, c’est d’une orientation. Il y a des tas d’orientations possibles, dans la vie. Le désir de se connaître soi-même en est une. On l’adopte, ou on ne l’adopte pas. Mais l’adopter ne prend pas de temps. Le temps ne commence à s’écouler qu’à partir du moment où l’on chemine. Pour les uns ce temps sera long, pour les autres court. Mais tous dirigent leurs pas en fonction de l’orientation en question. Et, par conséquent, tous, s’ils le désirent, peuvent réaliser, à plus ou moins court terme et plus ou moins profondément, tous les « trucs » dont je parle.

        Je n’ai donc pas l’impression d’avoir suggéré des trucs irréalisables. Tout au plus assez exotiques !

        Quant à la métaphore de la bagnole, je voulais juste souligner un fait très bizarre et néanmoins indéniable, à savoir que la plupart des gens trouve généralement plus normal de porter remède aux problèmes mécaniques, que de rétablir le fonctionnement correct de leur conscience.

        Bernard

  25. Bonjour Yvon,

    Excellent article, ton commentaire sur le calendrier marketing de Noël a piqué ma curiosité et ce fût un vrai régal de lire cet article!

    Je vais tenter l’expérience des blogs / youtube la prochaine fois!

    De mon côté, généralement lorsque le découragement ou l’envie de ne rien faire se pointe je me récompense.

    Oui oui! Je me permet entre 30 minutes à 2 heures, selon l’humeur et le besoin du moment, où je me récompense en m’offrant le loisir de faire (ou ne rien faire) tout ce que je désire!

    Étant une grande fan des jeux vidéos (mon domaine d’étude), je me permet d’aller jouer un peu, ou d’aller m’allonger, d’écouter un film, ou juste de m’assoir et ne rien faire tout en laissant mon esprit vagabonder là où il le désire. Parfois ce vagabondage me porte dans des lieux de tristesse ou d’angoisse et d’autre fois de joie et de rire. Peu importe, je me donne le droit d’y vagabonder pendant le temps que je me suis « offert en cadeau ». Je libère tout ce qui doit être libéré et une fois le temps écoulé, je retourne travailler sans culpabilité, avec la sensation que j’ai eut « du temps pour moi » et que je ne suis pas « l’esclave » de mon travail.

    C’est ma façon de me remotiver, je m’offre un cadeau d’une valeur inestimable: DU TEMPS! Et du temps que je ne suis pas obliger de partager, du temps que je peu garder égoïstement que pour moi ;)

    Après tout…. Je le vaut bien non? ;)

    • franckwylliams

      Bonjour Julie,
      OUi c’est juste …
      ne pas être esclave de son travail, je crois que la solution antidéprime c’est ça…c’est aussi donner du temps au temps… ;)
      Ce faire plaisir quand on en a envie….et ne pas remettre cette envie à plus tard comme la majorité des gens qui fond du « métro-boulot-dodo »!
      Je crois que tout ça mérite à être mis en exergue dans un coin de notre cerveau et y repenser en cas de déprime, de coup de mou…
      On à bien de la chance!!!
      Amicalement
      franckwylliams

    • Bonjour Julie

      Merci pour ce retour. C’est une technique qui doit malgré tout demander une certaine gymnastique mentale pas vraiment aisée à maîtriser.
      En ce qui me concerne, si je laisse errer mon esprit, c’est un peu tchernobyl. Les hypermnésiques dans mon genre ont trop d’images stockées, donc, ça fait boum plus vite qu’ailleurs.

      Mais notons l’idée pour les autres :)

      Merci et bon dimanche

      Yvon

  26. Marie

    Je connais ton blog depuis peu de temps…

    Et je me régale..

    Donc je te mets dans ma liste de ce qui me remonte le moral..

    Sinon moi c’est le hamac, entre terre et ciel.. Se laisser bercer… Actuellement j’ai la chance d’en profiter dehors toute l’année..
    Mais auparavant à -30 degré lorsqu’il y avait tempête de neige dehors.. Il était dans mon salon…. Et quel bonheur.. Avec de la musique, un bon livre.. ou avec quelqu’un qui joue de la guitare…

    Musique, Musique, Musique…

    J’adore danser..

    Je me suis fait une synthèse de toutes les belles images ou photos que j’ai prise ou que j’ai glaner sur le net.. Facebook est génial pour cela.. et je me fais un bain de jouvence de beauté…

    J’adore créer, pour moi la créativité est primordiale… Avant je jouais du piano… Maintenant j’ai découvert la 3D et je crée des effets spéciaux pour des mondes virtuels… Je me régale… Et cela me relie à une autre réalité… Plus futuriste et me fait voyager dans d’autres espaces-temps..

    Ah j’oubliais… Aller immortaliser un moment unique avec son appareil photo.. Pendant une pause de 10 minutes… Et en faire profiter aux copains et copines sur un blog…

    Merci à toi et à tous ceux qui ont partagé, j’ai adoré ce Bon Moment avec vous…

    • Bonjour Marie

      Ha oui la danse, ça c’est magique pour retrouver la pêche. Et en plus, ça fait du bien aux genoux et au coeur, à ce qui parait ;)

      Merci également pour l’idée de la création graphique. Quand on est équipé pour, ça doit être bien.

      La base de trucs augmente gentiment !

      C’est cool :)

      Bonne journée

      Yvon

  27. Hé bien dites donc mes loulous ! Ca en a déchainé des passions cet article ! Ca fait plaisir !

    Je m’en vais lire et répondre à tout ça :)

    J’ai fichtrement bien mangé, la vache !

    Un truc de fou.

    Je vais en faire un article, ça vaut le détour.

    Bonne nuit à toutes et tous

    Yvon

  28. WOUAOUW ÇA C’EST LE GENRE DE COURRIEL QUE J’ADORE RECEVOIR !

    Merci tellement !!!!!

    Oui tu as parfaitement raison. Il faut conserver un « coffre à petits bonheurs » pour les jours gris, les baisses de moral et tout ce qui fait que certains jours on préférerait garder le lit.

    Quand j’ai les blues, je regarde et j’écoute attentivement la vidéo « Le Secret ». Ça me parle beaucoup cette vidéo et chaque fois je récupère beaucoup d’énergie.

    J’ai un tableau avec plein de phrases qui me « réveillent » et me font prendre conscience que mon quotidien m’appartient et qu’il n’y a que moi qui puisse en faire un enfer ou une journée merveilleuse. Il est toujours près de moi et j’y jette un oeil très souvent.

    Et quand plus rien ne va, il me reste toujours les tâches ménagères qui doivent se faire malgré tout. Une fois terminées j’ai au moins fait une chose positive et elle est complétée. Car quand je ne parviens pas à terminer un dossier que j’espérais terminer dans la journée, ça me jette le moral sous le plancher automatiquement.
    Alors rien de tel que d’aller faire le nettoyage des litières (nombreuses chez nous avec tous les petits dont nous prenons soin = petits : chats vivant avec divers handicaps plus ou moins sévères).

    Quand les litières sont faites, crois-moi t’es CONTENT !!!!!!

    Et il reste un dernier point… quand j’ai l’impression de ne plus être productive je me gâte en regardant une vidéo d’une formation achetée et que dont je n’ai pas encore terminé l’écoute. J’ai l’impression de me faire un cadeau ! ;-)

    Voilà quelques-uns de mes trucs. Merci beaucoup pour ton partage vraiment inspirant !

    Sylvie

    • :-? désolée pour le « et que dont » qui devrait être « et dont »….

      Sylvie

    • Salut Sylvie

      Alors là, chapeau. retrouver le moral après des tâches ménagères et de nettoyage de litières, il faut le faire :)

      Bien vu pour la vidéo su Secret. C’est vrai que certains films sont insiprants. Personnellement, je regarde le Diner de Con. Un peu moi développement perso, mais trop bon pour les Zygomatiques.

      Bonne journée

      Yvon

      • HAHAHAHA Ce qui remonte le moral c’est de savoir que c’est fait pour la journée !

        Brasser de la m…. j’aime pas ! Mais quand il faut, il faut. Alors plus vite c’est fait et mieux je me porte. Surtout quand j’ai le moral dans les talons (oui ça m’arrive parfois)… alors je me dis:

        Sylvie, qu’est-ce qui pourrait être une victoire pour toi aujourd’hui ?

        Et c’est là que je pense aux litières, à la vaisselle, la lessive, bref, tout ce qui m’emmerde habituellement. Quand c’est fait je me trouve tellement courageuse !!!!!

        Tout de suite j’ai l’impression que plus rien ne pourra m’atteindre et que je vais pouvoir réussir tout ce que j’entreprendrai puisque ce qui me pèse le plus est derrière moi. Amenez-en des boulots chiants, je peux les prendre car j’ai déjà fait ce qui est le pire à mes yeux ! Tout le reste c’est du gâteau !

        Tu sais, la litière pour un ou deux chats c’est pas si mal… mais pour 22 (dont plusieurs n’ont jamais compris à quoi peut bien servir une litière, parce qu’ils sont lourdement handicapés mentalement ou physiquement) on parle d’un défi quotidien vraiment important !

        :hin:

        Sylvie

  29. Bonsoir Yvon,

    Ah j’oubliais rien de tel pour se remonter le moral que de taper une petite bille sur son flip préféré.

    Moi c’est une thérapie qui me va très bien et puis c’est quand même stratégique à souhait.

    C’est une sorte de défouloir également, à condition de ne pas faire tilt trop souvent !

    Ah le flip c’est géant et ça permet de trouver des idées d’articles pour son blog.

    Cordialement.
    Richard

    • Bonjour Richard

      Un petit Flipper ? Pas mal l’idée. Faut juste en avoir un sous la main ;)
      Pas évident. je crois qu’ils n’en fabriquent plus.
      Il y en a encore dans les bars ?

      Bonne journée

      Yvon

  30. Bonjour Yvon,

    Pour décompresser à Bangkok, je vais dans un club de relaxation créé il y a un an par un certain DSK et F. Miterrand sur Patpong :hin: :hin:

    Plus sérieusement pour récupérer la pêche, je me fais la journée « pampers ». Coiffeur, manucure, pédicure, massage facial, massage thaï 2 heures, réflexologie plantaire 1 heure… Et tout ça au centre commercial!!!

    Tiens, rien que d’en parler, ça me donne envie d’aller me faire dorloter aujourd’hui. Bin voilà la planification de ma journée!

    Amicalement

    Laurent

    • franckwylliams

      Bonjour Laurent,
      et bien je vois qu’on s’embéte pas à Bangkok… :hin:

      Allez je vais aller sublimer…. :red:
      ça aussi c’est un bon moyen anti-déprime….l’imagination!!
      Bonne journée à vous tous…

      Amicalement
      Frannckwylliams

  31. Rhô la la, je suis flattée !!!
    Mais on se connait ? Tu as déjà laissé un comm’ sous un de mes articles ?
    En tous cas, je suis ravie de compter un « mâle » parmi mes lecteurs ! Mais maintenant, je vais être obligée de tout accorder au masculin ;0)
    A bientôt, alors !
    Ah oui, la Crapaude est en pleine migration de mare, ma nouvelle adresse, c’est arsinoelacrapaude.wordpress.com
    Merci pour le coup de pouce, et à bientôt !!!

    • Oooooh Arsinoe est venue me voir !!

      Salut à toi et bienvenue ici.
      « On se connait ? ». Ben heu…
      Moi je te connais. Depuis un moment. Mais non je n’ai jamais laissé de comm sous tes articles parce que j’aime pas trop déranger les filles qui discutent.
      Alors je ne fais que lire et rire (beaucoup). Merci pour ça :D
      J’ai vu que tu changeais de mare. J’ai déjà mis les deux adresses en favo :)

      Bon dimanche

      Yvon

  32. Salut yvon,

    pour me ressourcer lorsque je n’ai pas le moral,
    j’utilise principalement les jeux.

    J’aime lesn jeux parce qu’ils nous poussent le plus souvent à réfléchir et comme on est obsédé par la motivation de gagner, on y met du sérieux et très rapidement la forme revient pour se lancer dans nos activité.

    Une autre astuce que j’utilise, c’est la musique. Pour la musique, j’aime écouter la musique dansante, ce qui m’oblige à me lever et me dégourdir un peu la tete et les jambes.

    Samuel

  33. Bonjour Yvon,

    Merci pour ces bonnes idées et l’enthousiasme que cela suscite.

    Pour me remonter le moral, lorsque je demande vraiment si ça vaut la peine de continuer… je retourne à mon trésor : les archives de témoignages de mes clients.
    A relire ces retours d’expérience, très positifs, je me dis que ma contribution a du sens et que la poursuivre sera tellement utile à d’autres encore qu’il faut se remettre à l’oeuvre ! :coeur:

    Bien à toi,

    Marianne

    • Bonjour Marianne

      Bonne idée que la base de témoignages. Excellente idée même.
      C’est vrai que lire des trucs où on disait du bien de toi ça remonte le moral à tous les coups.
      Je vais me le noter dans un coin, ça. Merci :)

      Bonne journée

      Yvon

  34. Salut Yvon,

    Sympa ! Dans le même genre, j’ai également les films que je trouve inspirants.

    Il y a aussi les rencontres en vrai lors de meetups, séminaires, ou même repas pour parler de business, je ressors très motivé en général.

    • Bonsoir Yvon,
      Bonsoir à tous,

      Pour me remonter le moral, je suis comme vous tous.

      J’aime le chocolat, la musique, aller à la rencontre de gens (comme j’habite Paris cela n’est pas bien compliqué).

      Je relis aussi quelques articles de mon blog puisqu’il a été créé pour redonner le moral.

      Prenez soin de vous.

      Pierre

  35. Bonjour Yvon

    Joyeux anniversaire à ton blog net MERCI de tous tes conseils que je suis depuis le début de ton blog.

    Ta passion transpire le sérieux et la générosité.

    C’est remarquable des gens comme toi qui DONNENT de leur temps et de leur expérience pour aider les autres.

    Je dois reconnaître que les blogs de filles m’ont bien fait rire et bien détendu durant le travail sur mon blog.

    A bientôt sur ton blog

    @mitiés

    Thiery

  36. zoe

    Bonjour,dans le paragraphe des blogs de filles,le 3eme blog n’existe pas,ou l’adresse est fausse. A part ça,c’est très interessant!et ça peut aider pour un coup de blues!

  37. Salut, Yvon

    C’est vrai cela m’arrive parfois d’avoir des moments de blues et la première réaction; c’est de me poser la question suivante: Mon cher André qu’est-ce qui ne va pas ?

    Et en faite on se rend compte que ces petites périodes de détresse sont très souvent dues à une fatigue passagère et le faite de se reposer , d’écouter de la bonne musique, faire une très belle ballade ou aller voir des amis, permet ensuite de retrouver notre énergie et de repartir de plus belle.

    Alors ne vous inquiétez surtout pas, c’est une réaction normale de notre organisme, et heureusement de telle situation se présente à nous. Une façon de nous faire savoir qu’on n’est plus sur la bonne fréquence.
    Parce ce que si tout allait toujours aussi bien, je pense qu’on s’ennuierait surement.

    Amicalement,
    André

Laisser un commentaire

;) :super: :red: :hin: :haha: :evil: :cry: :coeur: :cafe: :beer: :D :?: :-z :-x :-o :-P :-? :) :( 8))

Créé et géré avec par Yvon CAVELIER