L’art de la présupposition

Quand on écrit un texte de vente (ou même une simple lettre qui est là pour faire agir ou convaincre quelqu’un), il existe un moyen « optimiste » de tourner sa demande.

Cela s’appelle faire une « présupposition« . Ce mode d’influence est très efficace, surtout quand la situation finale souhaitée est facile à mettre en images.

Il suffit simplement de parler COMME SI la personne (le lecteur) avait déjà votre produit ou utilisait déjà vos services.

Vous rencontrez ça souvent quand vous allez dans certains restos. Les plus rentables, de surcroît.

Vous savez ceux qui vous disent : « Comme dessert, vous préférez la tarte tatin maison et son seau de crème fraîche ou le moelleux fondant au chocolat tiède ? »

Y’en a d’autres qui vous demandent : « Vous prendrez un dessert ?« .

Forcément, dans le premier cas, dire non demande plus d’implication de la part du client que dans le deuxième cas où il ne suffit que de dire « non ».

Et si vous faisiez pareil avec vos produits ?

Proposez un choix entre deux options – pas forcément au même prix – et terminez votre lettre de vente en faisant comme si le lecteur l’avait déjà.

Devenez membre de Copywriting Pratique !

Si vous souhaitez :

  • Recevoir chaque nouvel article du blog directement dans votre boîte mail (si vous le souhaitez),
  • Avoir accès à des générateurs en ligne inédits (générateur de slogans, de noms de marques, d'accroches, un dico des synonymes avec une mise en situation, un formateur d'emails et même le fameux calculateur du Sympathomètre d'un texte),
  • Un guide qui vous explique comment trouver plus de 354 millions d’images gratuites et libres de droits...

Pour vous inscrire et avoir accès à tout ça, c'est facile : Indiquez votre prénom et votre email dans le formulaire ci-dessous :



Précédent

Quand je tisse, je tisse…

Suivant

Doutes…

  1. Véronique

    Cela fait des années que je vous suis et je suis heureuse de vous voir revenir sur votre blog. Vous avez toujours écrit des articles justes et percutants. Je vous en remercie. bien amicalement. Véronique

  2. Geoffroy

    Effectivement, tourner sa phase différemment peut modifier le passage à l’action derrière.
    Bien vu ;)
    Une variante :
    Comme apéritif, nous avons un cocktail maison composé de …..ou les apéritifs traditionnels.
    Cela marche mieux que de demander si les gens veulent un apéro ou non ?

    C’est comme quand un ami te rend visite.
    Tu veux boire quelque chose ?
    Est différents de
    Qu’est ce que tu bois ?

  3. Bonjour Yvon,
    Il n’y a pas que Véronique qui est toujours là, moi aussi ;)
    Merci pour cette astuce, elle est très « parlante » et cela dit en passant, je suis justement en train de lire le livre « Influence et Manipulation » c’est pas triste non plus ;)

  4. Bonjour Yvon,
    Nous sommes nombreux à être heureux de voir votre retour.
    La persuasion est sujet fascinant. L’ouvrage de Cialdini est une bible en la matière. A cette différence qu’on la lit très facilement ;-), comme cet article.
    Concis, straight to the point … on en retire directement une astuce que l’on peut mettre en pratique dans notre communication.
    Merci

  5. bonjour, Yvon et vous autres qui ,comme moi sont heureux de lire des articles interessants!
    c’est promis, je m’y met, parfois je perd pieds dans tous ces mails, ces messages!
    je suis aussi capable de mettre ma plume en encre et raconter de belles histoires!
    Merci

  6. Bonjour Yvon,
    Ce genre de tournure était aussi utilisée par Milton Erickson quand il disait : « Est-ce que vous préférez rentrer en transe hypnotique les yeux ouverts ou fermé ?  » .
    En hypnose, on utilise le double lien thérapeutique et en PNL le choix illusoire : « veux-tu prendre ta douche avant ou après le repas ? » … :cafe:

    • Yvon

      Bonjour Fred

      En effet, c’est employé dans plein de situations.
      Même avec les enfants pour leur faire manger des légumes : « Tu préfères les haricots verts ou les courgettes ? »

  7. Bonjour Yvon,

    Au risque de répéter ce qui à déjà été dit : très content de vous voir de retour. ☺

    Cet article est une vraie petite perle…

  8. Sylvie Viellot

    Coucou Yvon,
    Tu as l’art de nous rappeler les bonnes choses à mettre en pratique.
    Merci

  9. Quand vous aurez écrit votre livre, qu’allez-vous faire ? Le proposer en cadeau , ou peut-être préférerez-vous le vendre ? Alors, place à l’écriture….

Laisser un commentaire

;) :super: :red: :hin: :haha: :evil: :cry: :coeur: :cafe: :beer: :D :?: :-z :-x :-o :-P :-? :) :( 8))

Créé et géré avec par Yvon CAVELIER