La vidéo du dimanche : Combien de mètres auriez-vous tenu ?

Aujourd’hui, dans la vidéo du dimanche, on va revenir au sujet principal sous-jacent de ce blog sur le copywriting : La pub.

La pub version intelligente. Inventive. Virale. Qui marque les esprits.

La vidéo que vous allez voir dans un instant regroupe tout ce qu’il faut pour être efficace :

  • L’insolite,
  • La bonne information sur la marque,
  • Comment les contacter,
  • La mise en situation,
  • La preuve sociale,
  • Et le concept viral…

La voici :

 
On est dans le "street marketing". Le marketing de rue.

Un gars attire l’attention, un suiveur donne les cartes de visite. Les gens en parlent, prennent des photos, et en parlent à leurs connaissances.

C’est une vidéo qui a été vue plus de 11.900 fois. C’est microscopique par rapport à d’autres vidéos.

Mais replaçons ça dans sa vraie dimension : Il s’agit d’un service national, pour un développement ultra local.

Sur leur site, la phrase d’accroche est claire : "La solution ultime pour vos commandes en ligne. Connecté avec des tonnes de commerçants de votre quartier".

Cela permet premièrement d’informer les clients potentiels qu’il existe un service qui permet de commander son diner (ou autre chose) en ligne. Et de le recevoir en suivant.

Mais le truc que je trouve le plus génial, c’est que ce sont les clients eux-mêmes qui peuvent faire la pub du service, au moment où ils achètent chez leurs commerçants : "Vous livrez à domicile ?". Si le commerçant répond non, alors le client peut toujours parler de "cette entreprise qu’il a vu se balader dans la rue avec une montagne de colis. Tiens ça tombe bien, j’ai encore leur carte de visite…"

Les clients sont concernés : Ils apprécieraient que leur commerçant préféré propose ce service pour pouvoir commander de chez eux… Donc ils en font la pub… gratuitement.

Et ça c’est très malin !

Il serait également très malin et très constructif de réfléchir un peu à la manière qu’on aurait d’engager nos clients à faire notre pub volontairement auprès d’autres clients.

Quelques idées ?

Bon dimanche !

Devenez membre de Copywriting Pratique !

Si vous souhaitez :

  • Recevoir chaque nouvel article du blog directement dans votre boîte mail (si vous le souhaitez),
  • Avoir accès à des générateurs en ligne inédits (générateur de slogans, de noms de marques, d'accroches, un dico des synonymes avec une mise en situation, un formateur d'emails et même le fameux calculateur du Sympathomètre d'un texte),
  • Un guide qui vous explique comment trouver plus de 354 millions d’images gratuites et libres de droits...

Pour vous inscrire et avoir accès à tout ça, c'est facile : Indiquez votre prénom et votre email dans le formulaire ci-dessous :



Précédent

Procédure vidéo : Comment afficher des articles similaires à celui qu’on vient de lire

Suivant

Les 7 règles d’or pour écrire des articles magnétiques sur un blog

  1. Christian

    Bonjour,

    Petite rectification, il n’a pas l’air d’être un suiveur.
    Il a plutôt un rôle d’ouvreur.

    Et il donne des cartes avec une réduction de 5$…

    Très malin.

    • Bonjour,

      Tu as pu voir qu’il donnait 5$ de reduc sur la vidéo ou tu as pris cette info ailleurs ?

      • Christian

        L’ouvreur le dit à un moment lorsqu’il donne une de ses cartes.
        Sauf si j’ai mal interprété son américain…

        • Bonjour …
          Oui c’est bien ça a 40 s et 1 min et a la fin .. il dit 5 $ sur delivery dat com…

          Et du coup ça m a rappeler la pub de mailorama qui à fini en émeute à paris et aussi planète réduction devenue bazando qui offrait aussi 5€ ..
          Pub et buzz gratuit

          D’où la question comment faire de même sans offrir les 5€ ? ;)

          • Christian

            Merci d’avoir confirmé.
            J’ai toujours un doute sur « mon » anglais. :hin:

  2. Marie-Noel

    Bonjour Yvon,

    je vais te donner un exemple très personnel qui te fera plaisir: ton blog est celui que je recommande le plus et j’attends avec impatience que tu nous vende quelque chose… Crois-moi que je réclamerai mes liens d’affiliation vite fait car ce sera un vrai plaisir de faire ta pub!

    Bon dimanche Yvon!

    PS: J’ai fait d’ailleurs plus ample connaissance avec MarieBo, c’est très chouette. Qui a dit qu’internet était un désert relationnel?

    • Bonjour Marie-Noël

      Hé bien merci beaucoup pour ce commentaire charmant ! Je suis bien fier d’être recommandé de la sorte !

      « Qui a dit qu’internet était un désert relationnel? »

      Certainement pas moi :) ! Internet a justement permis de s’ouvrir au monde, et de nos jours, il est tout à fait possible d’être ami avec une personne qui vit à 10000 km de chez soi. Et c’est cool !

      Très bon dimanche à toi.

      Yvon

    • Je ne suis pas loin de cela, depuis que je suis Yvon comme le Petit Poucet suis ses cailloux, je me demande quel est son modèle d’affaires…

  3. Bonjour Yvon

    Pas mal l’idée.
    Mais ce n’est possible que pour des produits physiques.
    Pour des produits virtuels, l’idée est moins évidente à trouver.

    Cordialement

  4. Dans un genre différent, une autre pub inventive avec une chute hilarante :
    http://www.youtube.com/watch?v=m_2VYkgb9uc
    Essayez de trouver le produit dont on fait la pub avant la fin ! :hin:

    • Ho oui je la connais cette pub. Trop excellente !
      J’aurais bien vu la chute avec un sac de ciment en fait :evil:

      :haha: :haha: :haha:

      • BK

        Yvon, bonjour,

        Merci pour ce récapitulatif des éléments nécessaire à une pub pour être efficace.

        Mais je m’interroge sur un petit détail : la première puce nous parle d’insolite, et non d’humour.

        Or, j’ai lu quelque part (?) que l’humour ne payait pas toujours, que cela pouvait peut-être attirer les gens qui avaient envie de se marrer un coup mais que cela pouvait aussi discréditer le sérieux de certains produits auprès des clients potentiels qui « ne veulent pas avoir affaire à des rigolos ».

        Qu’en penses-tu, et, le cas échéant, comment doser l’humour dans une pub ?

        Bernard

        • comment doser l’humour dans une pub ?
          –> éternelle question
          comment doser l’humour en général ?
          certains a ses limites…

          on dit généralement qu’on peut rire de tout mais pas avec tout le monde…
          çà résume bien difficulté !

          Quand on voit quelqu’un tomber dans la rue, çà peut nous faire rire ..
          mais si on tombe dans la rue, on n’a pas forcément envie de rire..

          @wilfrid: pourquoi vouloir économiser ces 5 euros ?
          si cet élément te permet de recruter des clients, il faut le prendre en compte dans ta com et dans ton budget ! C’est le principe des offres « satisfait ou remboursé », les marques ne font pas faillite à cause de çà !

          • BK

            C’est vrai que la deuxième partie de ma question était idiote. Doser l’humour dans la pub ou ailleurs est une affaire à résoudre au cas par cas. OK !

            Mais la première partie de la question était plus spécifique, à savoir : l’usage de l’humour (de quelque nature qu’il soit) ne nous fait-il pas perdre les clients qui sont à la recherche de preuves de sérieux avant de se décider à acheter ?

            Bien sûr, écartons les extrêmes : il est évident que si l’on vend des coussins péteurs, mieux vaudra faire preuve d’humour ; et que si l’on propose des pierres tombales, ce sera moins bien vu. Mais, d’une manière plus générale : humour ou pas ?

          • çà dépend …
            et çà on peut pas le savoir sans test !

            C’est pour cela que les pubs sont testées auprès de panels de consommateurs … et pas mise sur la place publique du jour au lendemain !
            Comme l’a dit Yvon, c’est parfois difficile mais pas impossible !

            Ainsi, j’ai eu 2 clients qui avaient des produits similaires à vendre ( à quelques mois d’écart ), la même com’ leur a été présentée, l’un a refusé avec des raisons que nous avons compris. L’autre a accepté, en trouvant l’idée du décalage humoristique final…
            Au final, les 2 campagnes ont donné le même type de résultats à la grande satisfaction des clients…

          • Bonsoir Bernard & Olivier

            L’humour, c’est comme les acronymes : Il vaut mieux éviter dans une page de vente.

            En effet, on ne peut pas savoir comment cela va être pris. Mais on peut largement évaluer que près de la moitié des lecteurs n’apprécieront pas plus que ça.

            Ce n’est pas un problème de sérieux, je pense. C’est plus un problème de « niveau » d’humour, qui est différent en fonction des personnes.

            Donc en résumé, on PEUT empoyer l’humour dans une pub, mais on prend des risques en le faisant.

            Après, comme le disais Olivier, ça va dépendre du produit et de la cible. Mais « en général », alors autant éviter.

            Ensuite, il faut dissocier les vidéos des pages de vente.

            Et même là encore, ça ne plaira pas à tout le monde. Il n’y a qu’à voir les différentes réactions à mes vidéos qui foutaient la trouille il y a deux ou 3 dimanches en arrière.

            Mais à la différence avec une page de vente, c’est qu’une vidéo humoristique se propage facilement. Ce qui est le but non ?

            Après, il est vrai, comme tu le disais, Bernard, que le « niveau » de sérieux du vendeur ou de la marque peut en prendre un coup.

            Donc pour conclure, je dirais qu’il est plus sage de se passer d’humour, et se rabattre plutôt sur « l’insolite » (le truc qu’on voit rarement).

            Bonne soirée

            Yvon

            PS : Et d’ailleurs, quand on parle d’humour, comment prendre ce genre de pub :

            http://www.facteurpub.com/2011/07/ladultere.html

            :hin:

  5. Coucou Yvon,

    Effectivement mes ados ne connaissaient pas cette vidéo.
    Leur réaction : « De toute façon c’est truqué, le mec il porte des trucs qui sont collés entre eux, c’est impossible autrement !!!!
     » Difficile de les impressionner ceux-là. »

    Bonne fin de week-end

    • Coucou Marie-Do

      Oui c’est sûrement collé bien sûr. Mais bon ça n’en reste pas moins spectaculaire.

      A dimanche prochain pour d’autres ado-ventures…

      Yvon

  6. Bonjour Yvon,

    J’ai toujours hâte au dimanche pour voir ton choix de vidéo !

    Le gars devrait aussi faire la pub de la colle qui tient tout ça en l’air ;)

    L’humour est très vendeur et les spécialistes du marketing devrait en tenir compte plus souvent.

    Comme le mentionne Marie-Noëlle, je te répète moi aussi que j’ai bien hâte que tu mettes en vente la synthèse de tout ce que tu nous offre. Ouais, je ne devrait pas dire « synthèse » car ce mot ne doit pas faire partie de ton vocabulaire. ;)

  7. Laissons nous donc inspirer par une idée que nous pourrions transposer sur internet, quoi que j’imagine qu’il y en a déjà plein qui osent beaucoup de choses pour se faire remarquer. Restons quand même dans nos valeurs ;-)

    merci Yvon !

    Hélène et Dior

  8. Christian

    Ca me fait penser que j’avais acheté la panoplie complète du parfait petit street marketeur.
    En fait, c’est un système de portage un peu du style sac à dos avec armature (sans le sac).
    Il y a un système de bretelles et d’attaches assez ingénieux.

Répondre à Christian Annuler la réponse

;) :super: :red: :hin: :haha: :evil: :cry: :coeur: :cafe: :beer: :D :?: :-z :-x :-o :-P :-? :) :( 8))

Créé et géré avec par Yvon CAVELIER