Combien de pages de vente faut-il faire idéalement pour un seul produit ?

Dans l’article d’hier, je vous disais qu’il fallait prévoir plusieurs pages de vente pour être parfaitement efficace.

Déjà une page pour les gens qui vous connaissent, et une autre pour ceux qui ne vous connaissent pas.

C’est un minimum.

En effet, dans cet article je vais vous montrer pourquoi vous devez séparer la première lettre encore en deux.

Car parmi ceux qui vous connaissent, il y a ceux qui vous ont déjà acheté quelque chose, et ceux qui ne l’ont jamais fait.

ciblage page de vente Cibler ses pages de vente est
toujours une bonne idée

Cela fait donc 3 pages de vente à prévoir, qui ne seront pas très éloignées les unes des autres au niveau du contenu, mais qui auront le mérite d’être spécifiques et de ne pas faire faire les yeux ronds à vos lecteurs.

Voici donc les 3 pages de vente que vous devez prévoir.

[protected]

1. Une page pour vos clients

Il s’agit, vous l’aurez compris, de ceux qui vous ont déjà acheté un produit. Ils ont déjà eu confiance en vous, ont déjà sorti leur CB pour vous, et si le produit qu’ils ont déjà acheté est bon et ne les a pas déçu, alors ils sont déjà acquis à votre cause.

Dessus, vous pourrez leur parler des produits passés, et des avantages dont ils bénéficient par rapport aux autres, du fait de leur statut de "déjà client".

Vous pourrez même leur permettre d’avoir accès à cette page AVANT les autres, surtout si vous proposez un service ou un cadeau réservé aux X premiers acheteurs.

 
Cela renforcera le sentiment d’urgence et le sentiment d’appartenance à un groupe de privilégiés.

N’hésitez pas non plus à montrer votre tête en vidéo pour renforcer ce sentiment d’appartenance et d’importance.

J’ai utilisé cette technique pour vendre un logiciel à 47 euros à mes anciens clients, et mon pourcentage de vente est actuellement mon record : 46,7 %.

471 clients contactés, 220 ventes.

Depuis cette expérience, je passe toujours un jour de plus à développer :

  • des cadeaux
  • des offres spécifiques
  • et une page de vente dédiée à mes anciens clients.

Croyez-moi, ça paye !

2. Une page pour vos prospects

Il s’agit de ceux qui vous connaissent, mais qui n’ont encore jamais acheté chez vous.

Si vous avez établi une bonne relation avec eux, alors il sera plus facile de leur parler, surtout si vous leur faite une page de vente spécifique.

Dessus, pas besoin de mettre de présentation, mais par contre, vous pourrez appuyer sur le fait que les gens vous connaissent et qu’ils connaissent donc votre sérieux et la fiabilité des produits auxquels ils ont eu accès gratuitement.

Vous pourrez également leur permettre d’avoir accès à la page un peu avant les autres (les simples visiteurs inconnus), comme pour les clients, en leur disant que de par leur statut de "prospect" ou de "membre", ils ont accès à cette page avant les inconnus.

Il est également judicieux d’indiquer que vos clients ont déjà eu accès à cette page avant eux, et que donc, forcément, les bonus réservés aux premiers acheteurs ont déjà été distribués pour une grosse partie.

Cela renforcera l’urgence de devenir client, pour pouvoir bénéficier plus tard des mêmes avantages, tout en renforçant leur besoin d’appartenance.

3. Une page pour les visiteurs inconnus

Ce sera la page qui accueillera les visiteurs venant de Google ou d’autres liens, et qui n’auront donc pas été contactés par email.

Donc forcément, elle contiendra votre présentation (pas forcément au début de la lettre) et la présentation de vos activités. Dans un prochain article, j’aborderai justement quelques manières de réaliser sa présentation.

En outre, vous devriez attendre les premières ventes des clients et prospects pour obtenir des témoignages d’utilisateurs, à rajouter sur ce type de page, car bien entendu, ici plus que sur les deux autres, les lecteurs auront besoin d’être rassurés.

Ca demande bien sûr un triple travail, mais comme il vous a certainement semblé absurde d’assister à la deuxième scène décrite au début de l’article précédent, croyez bien qu’il est tout aussi absurde de parler à ses 3 catégories de lecteurs de la même façon.

A vous de jouer…

Maintenant que vous connaissez ces 3 styles de pages de vente, reprenez les vôtres, et relisez-les en vous mettant à chaque fois dans la peau d’un lecteur différent en suivant les 3 modes ci-dessus.

Vous allez forcément repérer des inepties en fonction du style de lecteur que vous êtes tour à tour.

Pour vos clients :

  • Trouvez un ou deux cadeaux supplémentaire à leur offrir, réservé qu’à eux seuls.
  • Supprimez votre présentation de la page (ils vous connaissent déjà),
  • Faites une vidéo pour leur parler comme à des amis,
  • Tâchez de les prévenir avant les autres et de leur dire surtout !

Pour vos prospects :

  • Trouvez un cadeau supplémentaire à leur offrir, réservé qu’à eux et à vos clients.
  • Supprimez votre présentation de la page (ils vous connaissent déjà),
  • Faites une vidéo pour leur parler comme à des personnes que vous connaissez,
  • Dites leur que vos clients ont déjà été prévenu avant les autres, mais que EUX sont prévenus avant que vous ayez lancé votre pub pour les inconnus : "Dans 7 jours, je lance ma campagne de pub : Profitez en pendant qu’il reste encore des cadeaux disponibles"

Pour les inconnus :

  • Préparez une présentation détaillée qui vous présente vous et votre activité.
  • Multipliez la production de témoignages clients, sur la page en question mais également sur une page dédiée.
  • Faites une vidéo rapide de présentation, en plus de la présentation écrite, afin que les lecteurs puissent avoir une idée précise de qui vous êtes,
  • Engagez-les à s’inscrire à votre newsletter, afin qu’ils deviennent prospects.
  • Dites leurs les avantages à être prévenu avant les autres.

Ces différentes opérations vous prendront un peu plus de temps, c’est évident.

Pour autant, les ventes que vous devriez faire en plus pourront largement compenser cet investissement temporel supplémentaire.

Et pour finir, je suis actuellement à l’étude d’une stratégie basée sur le Profil Lab, qui, en faisant non plus 3 mais 15 pages de ventes différentes, aurait tendance à augmenter vos rendements dans une proportion phénoménale.

Je ne vous en dit pas plus aujourd’hui, mais je vous prépare quelques articles sur le sujet que vous retrouverez dans la catégorie "Copywriting comportemental".

D’ici là, n’hésitez pas à donner vos impressions sur ce que vous venez de lire, en utilisant les commentaires ci-dessous.

[/protected]

Devenez membre de Copywriting Pratique !

Si vous souhaitez :

  • Recevoir chaque nouvel article du blog directement dans votre boîte mail (si vous le souhaitez),
  • Avoir accès à des générateurs en ligne inédits (générateur de slogans, de noms de marques, d'accroches, un dico des synonymes avec une mise en situation, un formateur d'emails et même le fameux calculateur du Sympathomètre d'un texte),
  • Un guide qui vous explique comment trouver plus de 354 millions d’images gratuites et libres de droits...

Pour vous inscrire et avoir accès à tout ça, c'est facile : Indiquez votre prénom et votre email dans le formulaire ci-dessous :



Précédent

La plus grosse erreur que l’on peut faire sur une page de vente

Suivant

Utiliser l’exemple des autres pour vendre plus

  1. Salut Yvon,

    Il est 5 heure du Mat et je savais bien que je n’allais pas être déçu.

    Super instructif. Comme quoi, on en a jamais fini d’apprendre les techniques qui grignotent des pourcentages ici et là.

    Amicalement,

  2. Présenté de cette façon, ça paraît beaucoup plus pertinent pour s’adresser à chaque catégories d’acheteurs. 46,7% de ventes, ça fait rêver !
    Tu avais réaliser une vidéo pour ce produit ?

    Utilises-tu la même longueur de pages pour tout le monde. La page qui cible tes clients est-elle aussi longue que celle qui s’adresse à des inconnus ?

    • « Tu avais réa­li­sé une vidéo pour ce produit ? »

      Oui bien sûr. Une des rares vidéos où l’on voit ma tête. Elle durait 1 minute à peine, mais ça a renforcé le côté « Petit secret que je ne dévoile qu’à mes clients ». C’était vrai, je n’ai pas eu à contacter mes prospects, le quota a été atteint avec mes seuls clients + une bonne trentaine en liste d’attente.

      « Utilises-tu la même lon­gueur de pages pour tout le monde. La page qui cible tes clients est-elle aussi longue que celle qui s’adresse à des incon­nus ? »

      Je n’ai jamais considéré la longueur d’une page de vente comme importante.

      On pourrait penser qu’il y a plus de choses à dire aux inconnus qu’aux clients qui me connaissent, mais ce n’est pas le cas.

      Aux inconnus, je dois me présenter et renforcer les différentes phases de prise de confiance, et aux clients je dois leur parler des anciens produits.

      Donc ça équilibre.

      Mais ce qu’il faut retenir, c’est que la longueur de la page n’est pas du tout importante. Quoi qu’on puisse en dire. Elle peut varier du simple au décuple en fonction du produit et de ce qu’on a à dire dessus.

  3. Bonjour Yvon

    Idéalement, une fois qu’un prospect achète un produit il faudrait le « basculer » sur une nouvelle liste pour le sortir de celle des messages de relance.

    Pourrais tu m’expliquer comment faire ? Une petite vidéo du samedi par exemple :red:

    Merci

  4. natfeu

    bonjour,
    c’est un sujet très intéressant, je suis « abonnée » depuis peu sur votre site, et c’est seulement aujourd’hui que je peux me pencher vraiment sur ce que vous écrivez, chapeau bas
    c’est vraiment très bien, juste à peine un peu long
    merci

Laisser un commentaire

;) :super: :red: :hin: :haha: :evil: :cry: :coeur: :cafe: :beer: :D :?: :-z :-x :-o :-P :-? :) :( 8))

Créé et géré avec par Yvon CAVELIER