RSS FB
 

Voyons si vous connaissez et utilisez ce truc de fourbe pour attirer et garder les gens chez vous…

03 mai

 maginez : Vous écrivez un article, et à la fin, il est incompréhensible. Que faire ?

Aujourd’hui, je vais vous donner 7 astuces à appliquer dès maintenant sur vos articles les plus monotones pour qu’ils deviennent aussi clairs que possible, afin que TOUT LE MONDE puisse les comprendre.

truc-de-fourbe

Dont une astuce absolument imparable qui “forcera” littéralement vos lecteurs à vous lire jusqu’au bout.

Êtes-vous prêt ?

Quand vous êtes prêt, cliquez sur ce gros bouton, là :

cliquez-juste-ici

7 astuces pour transformer un texte monotone en récit haletant

Astuce n°1 : Rendez seulement QUELQUES mots visibles

Bien évidemment, c’est la toute première astuce : Mettre en valeur les mots importants.

Pour autant, dans beaucoup d’articles de blog, je vois des phrases entières qui sont en gras. C’est une erreur.

Quand UN mot est en gras ou en majuscules dans une phrase normale, alors on ne voit que lui.

Si toute la phrase est en gras, aucun mot ne se détache.

Dans mes articles, je ne mets toujours que quelques mots en gras dans une phrase. Jamais une phrase entière.

Donc, si vous souhaitez que les gens vous lisent et vous comprennent, alors mettez les mots IMPORTANTS de votre article en gras.

Et si le mot “IMPORTANTS” est en gras et en majuscules, c’est pour une bonne raison : C’est parce que seuls les mots les plus importants doivent être mis en valeur.

Astuce n°2 : Faites un résumé de ce que vous allez dire en introduction à votre article

Si vous résumez les idées les plus importantes de votre article dès le début, et que vous annoncez ce que les gens vont trouver plus bas, alors vous les “préparez” à ce qu’ils vont trouver.

Et si à la fin de votre présentation, vous mettez une petite phrase qui ressemble à une puce promesse basée sur votre contenu, alors vous suscitez l’intérêt de votre lecteur.

Il devient alors bien plus attentif.

Astuce n°3 : Utilisez des comparaisons ou des métaphores imagées

J’en ai déjà parlé dans 2 précédents articles :

Si vous racontez un truc insolite, ou que vous faites une comparaison très explicite, alors non seulement ça aidera à la compréhension de votre texte, mais en plus, ca donnera envie aux gens de continuer à lire, au cas où vous en mettiez une autre.

Donc utilisez des comparaisons, et faites-le le plus tôt possible dans votre texte.

Astuce n°4 : MONTREZ ce que vous voulez que les gens voient

Vous aurez surement remarqué que j’utilise les quelques astuces dont je vous parle ici dans cet article en particulier.

Par exemple, pour celle-là, même si vous êtes pressé, même si vous n’avez pas le temps, et même si vous avez passé ne serait-ce que 5 secondes sur cette page, alors vous n’avez pas pu manquer ces 3 énormes flèches rouges qui vous montrent le bouton sur lequel je vous ai demandé de cliquer.

Rappelez-vous en : Si vous avez quelque chose de VRAIMENT important à dire, et que vous voulez que vos lecteurs s’en souviennent, alors mettez des flèches pour le montrer.

Vous êtes certain que personne ne le ratera !

Astuce n°5 : Faites AGIR les gens de manière insolite

Soyez honnête : Vous avez cliqué sur le bouton de cet article ?

Oui ? Pourquoi ?

Parce que ça vous a intrigué. Parce qu’un bouton comme ça, posé au milieu d’un article, ça attire l’œil. Alors on clique. Juste pour voir.

Rappelez-vous de ça pour votre article : Vous pouvez rajouter un bouton ou un lien d’une autre couleur que le texte pour faire agir les gens.

Changer l’aspect du texte, rajouter une boite jaune autour, demander de cliquer, de compter, de calculer...

Bref, à un moment donné, faites agir les gens. On se rappelle et on comprend bien mieux les choses quand il y a un autre sens que la vue qui rentre en action.

Astuce n°6 : Les gens aiment bien se gratter

Ce jeu de mot débile pour vous dire que vous pouvez transformer des paragraphes rébarbatifs en puces. Avec des flèches.

Pourquoi ?

  • Parce que c’est facile à lire
  • Parce que c’est percutant
  • Parce que ça attire l’œil sur l’important
  • Parce que ça fait une liste (les gens adorent les listes)
  • Parce que ça rajoute une image et une flèche (voir astuce 4)

Bref, si vous mettez des puces au milieu de votre texte, vous pouvez être sûr qu’elles seront lues.

Alors pensez-y.

Astuce n°7 : Tenez les gens en haleine dès le titre de votre article

Voici le truc de fourbe dont je vous parlais dans le titre de cet article.

Si vous laissez planer un doute dans votre titre, ou si vous annoncez quelque chose d’insolite à venir, alors primo, les gens vont avoir envie de lire votre article, et secundo, vous allez les mettre dans un état réceptif “actif”.

Ils vont “rechercher” quelque chose.

Donc, ils seront plus attentifs.

Bien souvent, on ne comprend pas une chose parce qu’on n’est pas assez concentré dessus. On survole. On scanne.

Si vous mettez un peu de piment à la lecture (un truc à trouver, un secret à découvrir, une astuce insolite), alors forcément, l’attention et la concentration seront là.

Donc, si votre article est monotone, soignez son titre, quitte à rajouter la chose intéressante à trouver à la fin.

Et mettez du mystère dedans. De l’envie. Du désir.

A vous de jouer

Il est incroyable le nombre d’articles que je peux lire et que je ne comprends pas.

Pas forcément parce que les mots employés sont compliqués. Mais parce que lorsqu’on lit sur Internet, alors on a l’habitude de passer sur les textes à la vitesse de l’éclair.

Si on ne met pas des barrières ou des “stop-yeux” au milieu, alors sitôt arrivé, sitôt parti !

Utilisez donc ces 7 astuces aussi souvent que possible dans vos articles de blog.

Il en existe plein d’autres, mais elles sont moins importantes que celles-là.

 

Vous trouvez cet article sympa ? Parlez-en à vos amis (merci) :

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+ en cliquant sur un ou plusieurs des boutons ci-dessous. Si vous l'avez trouvé sympa, bien sûr ! Merci d'avance :

 



Celui d'avant ou celui d'après ? Choisissez :

Envie de lire l'article qui vient juste après celui-ci ? Cliquez là :

Envie de lire l'article qui vient juste avant ? Cliquez ici :



Voici d'autres articles avec un sujet similaire :

Crédit photos : © Fotolia.com



Juste au cas où...

Je suis pour des articles sans aucune faute d'orthographe ! Si vous en avez repéré une ou plusieurs dans cet article, alors merci de me le signaler en m'envoyant un mail à yvon(at) le présent nom de domaine, en indiquant le ou les mots concernés.
Je corrigerai tout ça au plus vite.

32 commentaires

Posté dans Langage

 

Tags: ,

Vous pouvez réagir à cet article ici :

IMPORTANT : Si vous avez un blog, indiquez son adresse dans "Votre site Internet". Un plugin installé sur copywriting-pratique inscrit automatiquement un lien vers votre dernier article, juste SOUS votre commentaire !

 

 

 

 

 



 

;) :super: :red: :hin: :haha: :evil: :cry: :coeur: :cafe: :beer: :D :?: :-z :-x :-o :-P :-? :) :( 8))

 

 

  1. Nassim

    4 mai 2012 at 0 h 55 min

    Bonjour Yvon,

    Si j’essaye de m’auto-évaluer j’en suis à 3/7 :)

    Mieux vaut voir le verre à moitié plein, et considérer les 4 éléments restants comme point d’amélioration.

    Les autres vous en êtes ou ?

    Bonne soirée,

    Nassim

     
    • Yvon

      4 mai 2012 at 1 h 12 min

      Salut Nassim

      Le but n’est pas forcément de tout faire pour chaque article. Déjà, 3/7, c’est déjà pas mal. Je dirais que 9 articles sur 10 en ont à peine 1/7 (et encore).

      Bonne soirée à toi également

      Yvon

       
  2. David | FormaVox

    4 mai 2012 at 1 h 05 min

    Hello Yvon,

    Merci pour ton article qui synthétise de manière claire et efficace les actions à adopter pour faciliter la lecture de textes sur un blog.

    Personnellement j’ai bien aimé le coup des flèches et du bouton au début :hin:

    Juste une question/remarque par rapport à l’avant dernier paragraphe de l’astuce n°7 : certains blogs qui traitent de blogging et d’efficacité conseillent plutôt de mettre les points importants en début d’article (et non à la fin) pour que les lecteurs qui « scannent » puissent directement prendre connaissance des éléments les plus essentiels.

    Si je te lis bien, tu conseillerais plutôt de faire l’inverse, et de mettre du suspense au niveau du titre et de l’intro pour amener les lecteurs à lire jusqu’au bout ?… ce qui va plutôt à l’encontre des conseils de rédaction généralement admis.

    Personnellement je n’ai pas d’a priori… les 2 approches ont leur pour et leur contre. Je veux juste m’assurer de ne pas t’avoir mal compris.

    Merci d’avance pour ta réponse :)

    David.

     
    • Yvon

      4 mai 2012 at 1 h 19 min

      Hello David

      As-tu remarqué que lorsque tu rentres dans un hypermarché, tu dois traverser touuuuuuuute la looooooooooooongue allée centrale du magasin et passer devant toutes les fringues et les objets inutiles avant d’arriver à l’alimentaire pour lequel tu étais justement venu ici. Pourquoi à ton avis ?

      Parce que s’ils mettaient l’alimentaire en premier, alors personne n’irait voir les objets inutiles. Et ils ne se vendraient pas. Ou bien moins.

      Quand tu mets les éléments les plus importants de ton article au début, alors tu t’assures de voir partir les 9/10ème de tes lecteurs qui n’auront plus aucun intérêt à lire tes articles en entier. Bref, c’est la petite mort assurée de ton blog à plus ou moins brève échéance.

      Si tu annonces pas mal de trucs sympas, et que LE truc le plus sympa se trouve vers la fin de l’article, alors ils auront dû lire tous les paragraphes avant pour le découvrir.

      Et pour finir, j’ai déjà eu l’occasion de dire ce que je pense des gens qui scannent :hin:
      Ils ne m’intéressent PAS DU TOUT. Et si c’est en gras et en majuscules, c’est pour une bonne raison :D

      Bonne soirée à toi

      Yvon

       
      • afp

        4 mai 2012 at 6 h 59 min

        Moi, la plupart du temps, je suis une scanneuse et ton article vient de me démontrer pourquoi …

        Dans la majorité des textes, mes yeux ne butent sur aucune balise, sur aucun repère pour les faire s’arrêter un moment et je ne vois qu’une masse informe de caractère. Je quitte alors l’article très rapidement par ennui.

        Dans ce blog ci, c’est le contraire, la démonstration est faite que tes articles sont faits pour guider la lecture et j’arrive toujours au bout de ton article, avec un grand plaisir

        Mon intérêt ne baisse pas au fil de la lecture et j’en retiens l’essentiel.

        Bravo !

         
        • Yvon

          5 mai 2012 at 11 h 39 min

          Bonjour Anne-Françoise

          Merci pour ton commentaire sympa.
          Il est vrai qu’un texte trop compact ne donne pas du tout envie de tout lire, ce qui est grandement dommage.

          Bonne journée

          Yvon

           
          • David | FormaVox

            5 mai 2012 at 12 h 59 min

            +1 pour toi, je n’avais pas spécialement envisagé les choses de cette façon. Ton exemple de l’hypermarché est assez… parlant dans ce sens :)

            Merci pour ta réponse, et bon week-end !

            David.

             
  3. Samuel@motivation-au-travail

    4 mai 2012 at 9 h 31 min

    Merci Yvon,

    Toujours très intéressants tes articles.

    J’imagine que ces 7 astuces imparables sont valables également pour rendre un commentaire attirant. Non ? :hin:

    Perso, je vais concentrer mon attention sur les astuces 2, 4, 6 et 7, c’est celles que je fais moins facilement.

    Pour le titre insolite (astuce 7), je pense être pas mal avec mon article ci-dessous. Mince, pas de flèches vers le bas dans ce commentaire ! ;)

    Bonne journée !

     
    • Yvon

      5 mai 2012 at 11 h 42 min

      Salut Samuel

      Oui ça marche pour tout. Commentaire, livre, page de vente, post de forum, articles…
      A noter que l’histoire des flèches, c’est à utiliser avec grande parcimonie.
      Dans cet article, c’était là pour l’exemple ;)

      Bonne journée

      Yvon

       
  4. claire

    4 mai 2012 at 9 h 35 min

    Coucou Yvon,

    Bon, il ne me reste plus qu’à utiliser plus souvent la métaphore, et à mettre des flèches… j’avoue que dans les articles, je ne le fais pas souvent. (Je vais aller de ce pas en rajouter à la place des  » –  » dans mon dernier article ;) ). D’autant que tu nous as fourni un excellent pack de flèches en tout genre… aucune excuse donc.

    Je retiens l’idée du stop-yeux. :super:

    Bonne journée

     
  5. Marie-Noël

    4 mai 2012 at 9 h 40 min

    Bonjour Yvon,

    Justement, pour insérer les puces promesses dans le texte :
    fais-tu un simple copié-collé de la puce?
    Utilises-tu plutôt un tableau?
    ou mets-tu des balises? si oui, lesquelles?

    J’ai toujours plein de problèmes de mise en page avec les puces promesses. Pourtant j’aimerais beaucoup utiliser celles que tu nous as offertes précédemment.

    Merci pour l’info

    Marie-Noël

     
    • Yvon

      5 mai 2012 at 11 h 43 min

      BOnjour Marie Noel

      Merci pour l’idée ;)
      Le tuto d’hier était là pour ça. Même si tu bosses avec Joomla, ça doit fonctionner aussi (le CSS en tout cas).
      J’espère que tu sais où localiser ce fichier sur ton blog.

      Bonne journée

      Yvon

       
  6. jaime de latitude-positive

    4 mai 2012 at 9 h 47 min

    Salut Yvon:

    Merci pour ces conseils qui nous rappelle la base des écrits accrocheurs.

    Effectivement ton article est intrigant.

    Il est astucieux surtout Car je pense qu’après l’avoir lu, tous les participants de ton événement, seront motivés à bien présenter leurs articles.

    Avec ces 7 idées, nous n’avons plus d’excuses pour ne pas le faire n’est ce pas?

    En tout cas, j’ai déjà commencé à retoucher le mien.

    Merci encore et bonne journée.

    Amicalement,

    Jaime.

     
  7. Jean Paul vivre bien

    4 mai 2012 at 10 h 39 min

    Bonjour Yvon,

    Bluffant le coup du bouton à cliquer.

    D’abord on se dit : Ou est le piège, il me teste ?
    Puis, rien à faire, on clique dessus.

    Chapeau l’artiste. :super:

    Concernant les 7 astuces, elles sont toutes intéressantes.

     Je m’aperçois que je n’utilise jamais la 5.
     J’oublie très souvent d’utiliser la 2.
     J’utilise mal la 4.
     Quant au truc de fourbe, c’est la plus difficile à réussir.

    Bref ! Y a du boulot.
    Mais, j’y travaille, j’y travaille !

    Merci pour cet article

    Bonne journée

    Jean Paul

     
    • Yvon

      5 mai 2012 at 11 h 47 min

      Bonjour Jean Paul

      Oui comme je le disais, c’était surtout un test.
      Je n’emploie presque jamais ce truc pour moi.
      En outre, il est dangereux de faire cliquer sur un bouton si on ne dit pas avant (ou carrément sur le texte du bouton) ce qui va se passer juste après avoir cliqué.

      Très bonne journée

      Yvon

       
  8. jm

    4 mai 2012 at 11 h 19 min

    Bonjour,

    Il n’y a rien de plus que du bon sens donc j’adhère avec le fond de l’article.

    Sauf que … m’étonne pas qu’il y ai tant de gens qui retrouvent leur pc vérolé à cliquer sur n’importe quoi.
    Il y a longtemps que j’évite comme la peste ces gros bouton et ces annonce trop racoleuses. Tous les sites en sont truffés et dans 90% des cas c’est une pub ou on m’oblige à télécharger un faux antivirus par exemple.

    Il m’arrive de faire un peu de maintenance et la première chose que je dis au client c’est justement de ne pas cliquer n’importe où et surtout pas sur les gros boutons trop voyant dans les pages.
    C’est aussi le discours que je tiens lorsque j’anime des formations à des utilisateur peu au fait des pièges d’internet

    Donc je crois que c’est une technique dépassée et que bientôt beaucoup d’utilisateurs feront comme moi.

    Donc moi, j’ai surtout fait en sorte de sauter vite à la suite de l’article en évitant soigneusement les gros bouton et au contraire de l’effet escompté, cela me provoque un sentiment de malaise qui aurait plutôt tendance à me faire fuir.

    cordialement,

     
    • Yvon

      5 mai 2012 at 11 h 57 min

      Salut JM

      Tu as bien sûr raison.

      J’espère que tu as compris le ton volontairement dynamique de cet article et surtout son but.
      Le bouton et les flèches étaient là pour l’exemple.
      Dans la vraie vie d’un site Internet, on ne l’emploie pas n’importe comment.

      Des gros boutons qui arrivent comme ça comme un cheveu sur la soupe, ça ne court pas les sites.
      Ou alors c’est qu’il y a anguille sous roche.

      Un « bon » bouton décrit ce qu’on va trouver derrière. Posé comme ça au milieu d’un texte, sans annonce, et avec un seul obscur « cliquez ici » est dangereux, certes.

      Mais sur un blog que tu as l’habitude de visiter, avec un texte explicite avant ou sur le bouton en question, alors pas de danger…

      Donc je crois que c’est une technique dépassée et que bientôt beaucoup d’utilisateurs feront comme moi.

      Prendre son cas pour une généralité n’est pas franchement très sain pour ses affaires. Et c’est surtout avoir une vision étriquée. Surtout quand on est un pro de l’informatique. Ce qui est loin d’être le cas de près de 98% des gens… Dire que bientôt les gens ne cliqueront plus sur des boutons, c’est comme dire que bientôt les gens n’ouvriront plus les portes de peur de ce qu’ils trouveront derrière. :hin:

      Bonne journée

      Yvon

       
  9. Dominique

    4 mai 2012 at 11 h 34 min

    Pas grand chose de plus à dire sinon merci pour ces conseils éclairés. Il est vrai que ce n’est pas toujours facile d’intéresser ces lecteurs alors quelques astuces pour nous prêter mains forte ne sont pas à négliger…

     
  10. florent

    4 mai 2012 at 14 h 32 min

    Je dirais que je ne suis pas encore au top mais je me soigne. Pas facile de toujours faire agir le lecteur, mais peut-être suffit-il déjà de le faire réagir ?

     
    • Yvon

      5 mai 2012 at 12 h 01 min

      Le faire réagir ou au moins le faire lire et comprendre ce qu’on dit.

       
  11. Caroline

    4 mai 2012 at 15 h 10 min

    Bonjour Yvon,
    C’est vrai que sur ton blog, ta méthode fonctionne vraiment très bien, et j’y adhère, puisque je viens souvent avec plaisir.

    En fait, je trouve que ta façon de guider la lecture est tout à fait en adéquation avec ton blog qui traite de sujets pratico-pratiques. Et ta lecture est pratique, fluide, elle va à l’essentiel. Et si en plus elle peut être interactive alors là c’est cool !

    Maintenant, je serai plus encline, et c’est mon avis, à penser que cette méthode peut être nuancée et appliquée de différentes manières selon le sujet du blog, sa ligne éditoriale et le public qu’il veut capter.

    Sur un site de magazine ou blog(société, sport, loisirs, santé etc.) la dynamisation des articles se réalise par une autre approche. Disons moins publicitaire que la tienne. J’aime les gros boutons colorés que tu mets cela dit, mais encore une fois, ils correspondent aux sites dont c’est la destination et l’état d’esprit.

    Il faut de tout pour faire un monde du web attractif ! :)

    A bientôt Yvon !

     
    • BK

      5 mai 2012 at 4 h 16 min

      Caroline et Yvon bonjour,

      cette méthode peut être nuancée et appliquée de différentes manières selon le sujet du blog, sa ligne éditoriale et le public qu’il veut capter.

      Je crois en effet que c’est là une précaution à tenir en compte avant tout le reste.

      Pour ma part, je m’adresse avant tout à des gens qui vont prendre le temps non seulement de lire mais de réfléchir, voire de méditer ce que je leur raconte.

      Ceci ne veut pas dire que les 7 techniques exposées ici pour rendre le texte plus clair et plus facile à lire et à comprendre ne sont pas les bienvenue.

      Au contraire ! Il n’y a là que du bon sens.

      Mais tout ce qui est astuces pour permettre au visiteur de scanner, c’est à dire de ne pas vraiment lire… ça n’a pas de sens sur mon blog.

      Pas plus que les énormes flèches ou les boutons incitateurs…

      Comme dit Caroline, il faut de tout…

      Goude morninge guys

      Bernard

       
      • Yvon

        5 mai 2012 at 12 h 58 min

        Salut Bernard

        Cet article explique justement comment se faire mieux comprendre. Il n’explique pas comment et pourquoi scanner.

        Quant aux flèches et aux boutons, comme expliqué plus avant, ok, ils ne sont pas d’actualité sur certains blogs.
        Que ça ne t’empêche pas de faire des puces, de mettre des mots en gras et tout le reste. Tes articles sont longs et techniques. Es-tu sûr que tout le monde les comprends ?

        Bonne journée

        Yvon

         
    • Yvon

      5 mai 2012 at 12 h 25 min

      Bonjour Caroline

      Maintenant, je serai plus encline, et c’est mon avis, à penser que cette méthode peut être nuancée et appliquée de différentes manières selon le sujet du blog, sa ligne éditoriale et le public qu’il veut capter.

      Tu as raison, bien sûr. Il faut nuancer.
      Pour autant, ces concepts sont universels, si tu regardes bien.

      Mettre en gras, annoncer en intro, comparer, mettre des puces et faire un titre attirant sont adaptables partout et pour tout type de message et de thème.
      « Montrer » ce qui est important aussi. Pas tout le temps en mettant des grosses flèches, mais en mettant par exemple des blocs de texte en plus gros, d’une autre couleur, ou dans une johnson box.

      Pour l’incitation à l’action, ça c’est plus ciblé comme technique. Mais juste déjà quand tu mets un lien vers un autre article, déjà tu veux faire agir les gens (tu veux les faire cliquer pour aller lire l’autre article).

      Un site qui fournit un gros pavé de texte sans mise en exergue de mots, étalé sur 15 lignes, écrit tout petit, c’est tout sauf un blog attractif. Et le taux de rebond de ce genre de site est spéctaculaire tout comme le temps de stationnement :hin:

      Bonne journée

      Yvon

       
      • Caroline

        5 mai 2012 at 14 h 33 min

        euh en on peut mettre un disque zone bleue pour le stationnement ? :hin:
        Mais ouiiii Yvon, « j’avions » tout compris :) pas d’inquiétude !
        à bientôt ! :haha:
        Caroline

         
  12. Marie-Do

    4 mai 2012 at 16 h 01 min

    Coucou Yvon,

    Il est vrai que pas mal coup du bouton, je crois que si j’ai cliqué c’est parce que celui-ci était dans un de tes articles, et comme j’ai confiance en toi 8)) . Je crois que sur un site que je ne connais pas, que je visite pour la première fois, je ne l’aurais pas fait de peur d’attraper une cochonnerie ou de me retrouver sur une page voulant me vendre des préservatifs sur mesure (ça c’est du vécu :hin: )

    Pour ton point 6 il a fallu quand même que je réfléchisse sur le jeu de mot pourri, mais j’ai éclaté de rire quand j’ai compris ! Rien de tel que les jeux de mots pourris pour attirer l’attention :-P

    Bon il va falloir aussi que je fasse plus de stop neuneuille (oui je sais pourri aussi !) dans mes articles,
    j’aime bien cette idée.

    Bonne fin de journée à tous
    Marie-Do

     
  13. nessa

    6 mai 2012 at 13 h 18 min

    super !!! j’applique deja certains trucs je vais plus mettre en pratique le 5 , la 6 m’a bien fait poilé c’est entierement vrai ! dis yvon pourquoi mon dernier article ne s’affiche pas comme les autres sous mes commentaires j’avais deja posé la questio mais pas à toi hihi donc c’est pour ça que tu ne m’as peut etre pas repondu bizzz sbon dimanche

     
    • Yvon

      6 mai 2012 at 19 h 47 min

      Ma chère petite Nessa, je réponds toujours à tes commentaires.

      Seulement, tu ne t’inscris pas pour avoir les réponses. Et comme tu oublies où tu as commenté, forcément, impossible pour toi de lire ma réponse !! :evil:

      Je t’ai donc dit qu’il fallait, pour que ça fonctionne, que ton blog soit equipé d’un flux RSS pour tes articles. Est-ce le cas sur Mamzelle Biotup ?
      Je ne l’ai pas trouvé, ton flux.

      Tant que tu ne l’auras pas, tes articles ne pourront pas s’afficher ;)

      Bizzz, à bientôt :)

      Yvon

       
  14. Thomas

    6 mai 2012 at 14 h 15 min

    Merci pour ces conseils simples et utiles, il y a juste le truc de la fléche rouge c’est très personnel comme avis mais je n’aime pas et je ne fais pas aux autres ce que je ne veux pas que l’on me fasse.

    Je n’ai pas cliqué car je ne vois qu’un gros piège la dedans et un lecteur qui a peur qui n’a pas confiance ne reviendra pas.
    Par contre en moins fourbe comme dans la colonne de droite « je m »inscris » et « cliquer ici » twitter je préfère.

     
  15. MarieEve

    7 mai 2012 at 18 h 35 min

    Je me doutais que le bouton était un test…mais je n’ai pas résisté quand même :D

    Ca confirme ton astuce numéro 4 en tout cas!

     
  16. Antoine

    11 mai 2012 at 23 h 26 min

    A chaque fois que je lis un de tes articles, je suis stupéfait par ton travail d’une grande simplicité mais d’une efficacité redoutable !
    Ben oui ! moi aussi j’ai cliqué sur le petit encadré.
    Donc, si ça continue je vais t’embaucher pour présenter mes produits !
    ;)

     
  17. Marie-France de Santeformeminceur.com

    12 mai 2012 at 12 h 17 min

    Bravo Yvon pour cet article plein d’astuces.

    Oui, je le concède, j’ai cliqué… et j’ai ri. Toujours autant d’humour.

    Je n’ai pas cliqué tout de suite, je suis comme JM, je suis toujours méfiante de prime abord. C’est vrai que quand on utilise Internet depuis longtemps, on connaît les pièges et on évite de tomber dedans.

    Mais toi tu as su faire intervenir la curiosité, l’émotion, l’humour, la confiance, etc… toutes les ficelles qui font adhérer… et j’ai cliqué. A la 4ème astuce, je suis remontée exprès pour cliquer. :hin: Adieu la prudence !!

    Comme « manipulateur », tu te poses là :D C’est ce qui fait qu’on continuera bêtement à cliquer sur tes boutons en sachant pertinemment que derrière les gros boutons se cachent les plus grosses maladies… informatiques.

    @++
    Marie-France ;)