Vérifiez…

Aujourd’hui, c’est l’anniversaire de Julius Richard Petri, l’inventeur de la boite du même nom.

Cette boite, servant à mettre en culture des micro-organismes, permet de vérifier le comportement de ces derniers dans le temps avant de prendre des décisions quant à leur utilisation.

Scientist observing petri dish.

Sont-ils dangereux ? Comment évoluent-ils ? Quels sont leurs implications sur leur environnement ?

Autant de questions qui trouvent une réponse avec cette petite boite. Et du temps.

Tout ceci me fait penser aux informations que l’on trouve sur Internet. Et surtout à la manière que l’on a de les utiliser et de les retransmettre.

Si chaque blogueur qui découvre une info sur le net prenait la peine de la mettre dans une sorte de “boite de Petri” de vérification avant de la retransmettre ou de s’en servir tel quel, alors ce serait mieux.

Cela permettrait d’éviter de véhiculer de fausses infos. Ou des idées reçues. Ou des conseils erronés. Ou des chiffres fantaisistes.

Il existe des centaines d’exemples !

Quand on écrit sur un blog, qu’on vend des produits d’information, ou qu’on écrit des pages de vente, c’est, je trouve, la moindre des choses.

Et vous ? Connaissez-vous des exemples d’informations colportées qui sont totalement fausses ?

Et  comment vérifiez-vous les infos que vous retransmettez sur votre blog ?

Devenez membre de Copywriting Pratique !

Si vous souhaitez :

  • Recevoir chaque nouvel article du blog directement dans votre boîte mail (si vous le souhaitez),
  • Avoir accès à des générateurs en ligne inédits (générateur de slogans, de noms de marques, d'accroches, un dico des synonymes avec une mise en situation, un formateur d'emails et même le fameux calculateur du Sympathomètre d'un texte),
  • Un guide qui vous explique comment trouver plus de 354 millions d’images gratuites et libres de droits...

Pour vous inscrire et avoir accès à tout ça, c'est facile : Indiquez votre prénom et votre email dans le formulaire ci-dessous :



Précédent

Surtout, ne parle pas aux inconnus !

Suivant

Les 64 principes du succès appliqués au Copywriting : Principes de 5 à 8

  1. Bonjour Yvon !
    Bien sûr je suis totalement de ton avis, même s’il m’est aussi déjà arrivée de retransmettre une information (auteur d’un texte) fausse. Un lecteur m’en a alors avisé, j’ai ensuite fait mes recherches plus poussées (demandes de vérification auprès de personnes expertes, livres, plusieurs sources du net, recoupements….) pour corriger et m’excuser de mon erreur.
    J’aime bien aussi pouvoir indiquer mes sources dans un article pour ceux qui voudraient aller plus loin.
    Bonne journée
    Sinje

    • Bonjour Sinje

      Oui indiquer ses sources, c’est en effet une bonne idée. Pas forcément facile à faire, mais il est vrai que ça devrait être obligatoire.

      Bonne journée

      Yvon

  2. Merci pour ce rappel. C’est vrai qu’on peut lire un peu tout et n’importe quoi sur les blogs. Et de fausses infos qui sont en fait des opinions personnelles finissent par se transmettre de page en page, de post en post. De mon côté, je suis à l’abri dans mon jardin. Les infos que je transmets viennent de mon expérience, de mes cours à l’Ecole Nationale du Paysage et des livres qui m’entourent. A bientôt.

  3. Ah ça oui des infos toxiques il y en a à la pelle. Le pire dans tout ceci est qu’elles que se transforment en rumeurs, puis finalement, comme tout le monde dit la même chose, en croyances.

    Le propre de la croyance est qu’une fois admise, elle n’est plus remise en cause.
    Jusqu’au moment de l’étincelle qui fait prendre conscience de l’erreur dans laquelle on est plongé.

    2 exemples :
    1 – Le taux de mot-clé dans un article

    – Il y a 2-3 ans, une gourou du net annonçait fièrement que pour avoir son article en 1ère page de Google, il fallait un taux de mot-clé de 12%. Un mot sur 8 dans un article était le mot clé. Et bien sûr j’ai suivi ce conseil. Le résultat est qu’un tel article est illisible, indigeste.

    -Il y a 1 an, j’étais inscrit sur une plateforme de publication d’articles qui recommandait un taux de mot-clé de 6%. Un tel article est plus confortable à écrire, mais la lecture est toujours aussi indigeste.

    – Aujourd’hui « on recommande » un taux compris entre 1,5 et 3%. Mes articles ne sont toujours pas indexés, mais ils sont lisibles, et j’écris ce que je veux.

    2 – On gagne sa vie avec son blog

    Les informations qui circulent disent : « créez-vous des revenus complémentaires avec un blog, c’est facile, peu onéreux. Vous créez votre blog en 5 minutes, et dans l’heure suivante pour commencez à encaisser l’argent ».

    La réalité est que ceux qui gagnent (très bien) leur vie sur internet vendent leurs produits, leur expertise, leur savoir-faire. Cela ne sa fait pas en une matinée. le blog est seulement un support de communication.

    En conclusion, un néophyte est inconscient de ce qu’il ne sait pas faire. Il perd son temps et son argent à chercher des solutions miracles. Et pour voir des résultats venir, il est prêt à croire tout ce qu’on lui dit.
    Chacun a la liberté de croire ce qu’il veut. Seul le résultat compte.

    Pour vous lancer sur Internet : Devenez partenaires

    • Bonjour Jean Marc

      Merci pour ton commentaire.

      La deuxième info que tu donnes n’est pas vraie, ni vérifiée. Le dire est donc une FAUSSE information, qui montre que tu n’as pas vérifié ce que tu dis, et que tu transmets en fait juste une OPINION (celle colportée en général par ceux qui aiment bien « casser du marketeur »).

      Merci pour l’illustration de l’article.

      Ce qui circule, c’est qu’on peut monter un blog en 5 minutes, et que l’alimenter ensuite et le rendre rentable est FACILE. Je n’ai encore jamais lu qu’on pouvait gagner de l’argent en une heure juste après avoir monté un blog. Celui qui dirait ça ne serait jamais cru ;)

      En outre, ce n’est pas à proprement parler une FAUSSE information, puisqu’elle peut être vraie pour quelques personnes.
      On occulte juste volontairement certains critères. C’est plus de l’omission que de la fausse information.

      Bonne journée

      Yvon

    • Bonjour !

      Jean-Marc : l’objet du copy-writing n’est-il pas justement de vendre du « rêve », des émotions ? On peut choisir de vanter les vrais avantages d’un produit, mais le business revient vite au galop.

      L’important est de vendre (pour les vendeurs). On sait très bien que même si un produit est mauvais, très peu d’acheteurs vont le retourner.

      Quant à vérifier les informations… Qui vérifie les informations sur le net et dans les médias ?

      La plupart des articles dans les journaux et à la télé viennent soit de l’AFP soit de communiqués de presse faits pour vendre quelque chose. Et personne ne vérifie ses infos.

      • Bonjour Michel

        On peut choisir de vanter les vrais avantages d’un produit, mais le business revient vite au galop.

        En quoi est-ce que le « business » est contraire à « vanter les vrais avantages » ??

        Un véritable copywriter ne parle que de ce qui est vrai. Dans les deux sens. Celui qui cherche à voiler la vérité ou pire à mentir, ne fait pas vraiment du business.

        Et par conséquent, colporter des informations qui peuvent être potentiellement erronées est non seulement idiot mais aussi contraire à l’éthique et puni par la loi. Ca s’appelle de la publicité mensongère. Et c’est loin d’être la meilleure attitude à avoir quand on fait du business. ;)

        Quand on écrit un article de blog et qu’on écrit n’importe quoi, c’est peu grave, mis à part le fait que celui qui écrit de fausses infos passe pour un charlot.
        Dans une lettre de vente, c’est beaucoup plus grave… Il y a un contrat de passé et le code du commerce derrière pour vérifier que ce qui se dit est juste ou faux. Bref, tout le monde vérifie ça quand il y a de l’argent en jeu…

        Bonne journée

        Yvon

  4. Salut Yvon,

    le premier qui pense à la même chose que moi se prend une baffe.

    Je vais surveiller scrupuleusement les commentaires qui vont suivre cet article!

    Gaffe les gars :D .

    @+
    Christian.

  5. Bonjour Yvon,

    Merci pour cette petite piqure de rappel judicieuse. Nous sommes tous concernés. C’est tellement plus simple de prendre les choses pour argent comptant plutôt que de perdre un peu de notre précieux temps à vérifier.

    Cordialement,
    Michel

  6. Hello Yvon,

    Hé ben, te servir de la 1ère page G… pour en faire un article, CHAPEAU :super:

    Comme quoi, tu peux servir d’appui.

    Concernant ce que nous véhiculons sur le net. Oui, je trouve important de chercher la source, de savoir ce qui est fondé et non fondé. Ceci plus particulièrement si l’on est plus à l’aise avec du copier-coller.

    Je me souviens de quelques courriels reçus qui criaient au danger pour telle ou telle chose. Après vérification, ces alertes existaient depuis des années, étaient parties on ne sait d’où et ne servaient qu’à alimenter une phobie.

    Les messages, comme tu en faisais rapidement allusion il y a peu, ne sont pas toujours des choses à transmettre sans s’être auparavant documenté sur sa réelle vérité.

    En cherchant ce qui est vrai, en se renseignant sur une nouvelle (qui paraît nouvelle) le service apporté aux autres est énorme.
    Je crois que la toile peut être un fabuleux outil pour mettre fin à toute sorte d’arnaque mais il peut également favoriser la propagation de nouvelles arnaques.

    Je te souhaite une belle fin de semaine.
    Madeleine

  7. « Et vous ? Connaissez-vous des exemples d’informations colportées qui sont totalement fausses ? « 

    Oui, c’est pourquoi je ne regarde plus la télé :) Les informations sont probablement vraies mais l’interprétation qu’ils en font toujours excessive dans un sens ou dans l’autre. Soit ils aggravent la situation, soit ils vendent du rêve !

    Par exemple, j’ai voyagé durant un an sur mon vélo et je ne reconnais que rarement pour ne pas dire jamais les pays que j’ai pu traverser dans les reportages télévisé, qu’ils soient de voyage ou de société !

    « Ne croyez pas sur la foi des traditions. Ne croyez à rien sur la seule autorité de vos aînés ou de vos instructeurs. Mais ce que vous aurez vous-même expérimenté et reconnu pour vrai, cela acceptez-le » – Proverbe Bouddhiste

    • Bonjour Bertrand

      Merci pour ce témoignage.

      Je me dois néanmoins poser une nuance sur la citation que tu mets ici.
      OK pour les traditions elles émanent souvent d’une personne qui l’a émise en rapport avec un environnement précis qui n’est plus d’actualité aujourd’hui.

      Par exemple cette fille qui appliquait avec respect un bon vieux truc que la mère de sa grand-mère lui avait confié à propos de la cuisson d’un poulet : Il faut lui couper le bout des ailes.
      Renseignements pris auprès d’une amie de la grand mère en question, elle faisait ça parce que son four était trop petit et que le poulet ne rentrait pas dedans si les ailes n’étaient pas coupées. :hin:

      Donc oui, autant vérifier par nous même.

      Cela dit, si nos « ainés » ne nous transmettaient rien, on en serait encore à l’âge de pierre. ;)
      Il faut bien reconnaitre que 100 vies ne suffiront jamais pour vivre personnellement toutes les expériences qu’ont vécu nos ainés. Et celles et ceux qui ont eu la bonne idée d’en garder une trace dans un livre ou même sur une tablette voire sur un mur de grotte contribuent aujourd’hui à faire de l’humanité quelque chose de bien plus avancé qu’il y a quelques millions d’années.

      Le fait que certaines personnes pervertissent le savoir en colportant des idées ou des faits bizarres sortis tous droit de l’imagination de quelques uns ne remet pas en cause le besoin fondamental qu’a une civilisation d’apprendre de ses ainés (et de ceux des autres aussi).

      Il nous appartient juste de vérifier un minimum ce que SOI on colporte. Si chacun faisait ça, ce serait déjà une bien belle chose.

      Bonne journée

      Yvon

      • Re-salut tout le monde,

        Juste un mot pour dire que je suis Bernard à 200% en ce qui concerne les informations télévisuelles.

        Il se fait que, bon, bref, certains des dossiers que je traitais ont parfois fait l’objet de petites apparitions à la TV, comme ça, en passant.

        J’étais effrayé de voir ce qui pouvait en sortir…rien à voir avec l’affaire mais alors rien du tout (un peu mieux à certains endroits dans la presse écrite- sauf détective ou ici paris-).

        On cherche un taux d’audience et on ficelle l’info comme ils pensent que le spectateur a envie de la voir.

        J’entends souvent ma mère dire d’un gars qui a pris 10 ans « c’est un scandale moi je l’aurais enfermé à vie dans une oubliette après lui avoir fait bouffer ses couilles et pendu par les pouces ».

        Bon, elle le dit pas vraiment comme ça mais l’esprit y est.

        J’ai beau lui dire que si le jury a pris cette décision c’est en parfaite connaissance de cause tandis que nous avec les infos de la TV, il est impossible de se faire une idée de l’article.

        J’en viens à ceci, colporter une fausse info est le plus généralement volontaire afin de servir celui qui la balance.

        Dans le cas que j’aborde, vous me croyez si vous voulez, après moi les mouches, l’info est distillée de façon à ce que justement elle entraine chez les spectateurs des réactions comme celle de ma mère…résultat, « c’est un scandale » « il n’y a pas de justice » et en final « que fait la police » « que fait le gouvernement » et vas-y que j’entends « tu as vu à la tv ce type qui… » et c’est parti mon kiki (avec en général bagarre à la suite, mais ça c’est une autre histoire).

        En plus ça crée une dépendance par rapport aux journaux télévisés!

        Et oui, la fausse info n’est jamais là pour rien (écoutez les discours politiques par ex :D :D :D ) .

        Le problème c’est que si les bouddhistes avaient peut-être les moyens de vérifier la couleurs des fleurs ou la vérité sur telle ou telle citation issue d’une méditation, le citoyen lambda, lui, il l’a dans le pète.

        Et voilà, le tour est joué…et non, je ne suis pas mytho, enfin chacun son truc.

        Et voilà, ma petite précision.

        @+
        Christian.

        • Salut Christian

          Tu as hélas bien raison sur à peu près tout ce qui traite de la TV dans ton commentaire (pour le coup je te crois sur parole ça fait pas loin de 10 ans que je n’ai plus la TV et que je ne la regarde donc plus).

          Pour autant, je mettrai un bémol sur la notion de « colporter une fausse info est le plus généralement volontaire afin de servir celui qui la balance. »

          Je pense que bien souvent, la fausse info est INITIEE en premier par un mec à qui ça sert, mais les 500 fois suivantes, elle est colportée par simple fainéantise voire dans un but plus indifférent. On colporte parce que potentiellement, c’est cool et c’est fun… Pas vérifié ? On s’en fout, c’est fun…

          D’une manière générale, je mise bien plus volontiers sur la nature feignasse de l’être humain plutôt que sur une nature malveillante.

          Question de vision du monde, cela dit…

          Bonne journée

          Yvon

  8. Bonjour Yvon,

    J’ai eu une expérience personnelle. La voici.
    Quand j’ai découvert la longue traine, j’ai fait une petite recherche sur la toile pour en savoir plus. Et là je suis tombé sur un blog(le nom ne mérite pas de place ici) qui accusait Alexis Faure d’arnaqueur, escroc et tout le reste.

    L’auteur de l’article parlait même de poursuite possible devant les tribunaux pour ci, pour ça. Et le voilà qui termine en disant qu’il va y aller expérimenter les dires d’Alexis et nous faire le retour.

    Alors si vous m’avez bien lu voilà un monsieur qui accuse avant de vérifier. Le retour d’expérience qu’il promettait n’est jamais venu.

    Pour ma part en suivant les conseils de M. FAURE, je suis aujourd’hui en 1ère et 2ème pages de Google après 2 mois et le plus simplement du monde(sans logiciel).

    Alors ATTENTION des gens comme ça il y en a des centaines, des milliers sur le Net.

    Pour ma part j’y vais de mon expérience personnelle si je peux sinon je vais chercher des sources sûres comme le « Code des courses au Galop » ou « Code des courses de Trot ». Ou des sites officiels… Avant d’écrire un article.

    Merci et bien à toi!

    Andy

    • Bonjour Andy

      L’histoire dont tu parles est un peu différente. Là, la diffusion de la fausse info était voulue, puisque le but était de tenter de discréditer, et de dire du mal (certaines personnes sont terrorisées par la concurrence, et tentent par tous les moyens de nuire à leurs concurrents au lieu d’avancer, mais ça c’est un autre débat).

      Dans cet article, je parle bien d’informations qui sont transmises « comme ça », sans aucune vérification, et pas dans l’intention de nuire.

      Bonne journée

      Yvon

  9. Malheureusement Yvon, la « non-vérification » n’est pas le domaine exclusif du net …

    Désormais les médias veulent aller vite, être les premiers et annoncent tout et son contraire …
    J’avais assisté il y a 3/4 ans à une conférence de l’union des journalistes de Grenoble animé par Audrey Pulvar qui disait qu’avant les infos données par l’AFP étaient re-vérifiées … alors que désormais, il suffit de quelques mots sur internet pour qu’une info soit considérée comme vrai  » ah ben oui, c’est noté sur internet »…
    ( des exemples: http://www.zinfos974.com/Une-fausse-depeche-AFP-annoncait-la-mort-de-Nicolas-Sarkozy_a51296.html , http://blogs.mediapart.fr/blog/flo-genestier/221212/quand-lafp-diffuse-de-fausses-infos-sur-une-action-anti-aeroport-nddl … )

    Combien de blogueurs se relisent avant de faire paraître un billet ? utilisent un correcteur d’orthographe ? alors que c’est si simple !

    Ps: mon correcteur ne m’indique qu’une faute dans ce billet, à Pulvar qu’il veut remplacer par « pulvériser, je remplace ? ;-)
    … comme quoi, même en vérifiant, il ne faut pas faire une confiance aveugle à ce qu’on vous fit !

    • SAlut Olivier

      Oui, là on est encore une fois dans une autre cour. Mais quand on y réfléchit, une information, pour aussi petite soit elle, peut avoir une des répercutions incroyables sur une grande quantité de vies, en fonction de la manière dont on la transmet. Et avec Internet, c’est encore plus rapide qu’avant.

      Comme je le disais plus bas, je ne pense pas que l’on puisse empêcher tout le monde de colporter de fausses infos (ou tout du moins des infos exagérées).
      Tant qu’on s’astreint à vérifier SOI MEME ce que l’on colporte, c’est déjà un grand pas.

      Yvon

  10. Bonjour Yvon

    Dans le domaine de la nutrition, il y a quantité d’idées reçues, ça ne manque vraiment pas.
    Par exemple : « les graisses saturées provoquent les maladies cardio-vasculaires »
    Et quand vous demandez aux personnes « compétentes » des preuves, et bien c’est très simple : il n’y en a pas. Aucun étude qui le prouve.

    Pour ma part, ce que j’énonce sur mon blog est toujours basé sur des études scientifiques. Mais comme il n’y a rien d’universel en biologie, je conseille toujours au lecteur d’essayer et de voir ce qui « marche » ou pas sur lui.

    • Bonjour Julien

      Oui dans le domaine de la santé et du développement personnel, on est dans le flou artistique, et tout le monde y va de ses chiffres sortis d’on ne sait où.

      Le truc le plus incroyable pour moi, c’est la bonne vieille idée reçue qui dit qu’on n’utilise que 10% de son cerveau… Un raccourci qui fait sourire quand on y réfléchit ne serait-ce que 15 secondes, et qu’on fait un simple rapport de masse… Et quand on regarde les problèmes incroyables qui peuvent surgir si on altère ne serait-ce que 0,1% de sa masse cervicale…

      Qui a déjà vérifié cette information ? Elle émane de qui, et à partir de quelle étude. Mais surtout, comment a été mesuré ce chiffre ?

      Allez, un petit problème pour le week end :)
      Celui ou celle qui répond à ça et qui le prouve gagne une première page dans Science et Vie Magazine. :D

      Bonne journée

      Yvon

  11. Edwige

    Bonjour Yvon,

    Je n’interviens pas souvent mais je voulais te féliciter pour cet excellent article.

    Je pense que c’est vrai dans tous les secteurs, dans tous les métiers et ce n’est pas nouveau.
    L’avantage des innombrables sujets traités sur la toile c’est qu’il est plus rapide de s’informer.
    L’inconvénient c’est que, même en croisant les sources, on peut retrouver la même bêtise dite et répétée de blog en blog. Car, bien souvent, le blogueur (je parle ici de blog de passionnés et non de professionnels) se contente des infos trouvées sur les Wikis qui sont loin d’être une source fiable.
    Alors la fausse info qui se propage telle un virus, je connais bien ça dans mon secteur.

    Rien ne vaut l’expérience, mais comme on n’a pas la science infuse il faut bien apprendre.
    Alors je suis bien d’accord avec toi Yvon quand tu dis « … cela dit, si nos « ainés ne nous transmettaient rien, on en serait encore à l’âge de pierre… »
    Pour exemple, les pieuvres sont considérées comme des animaux intelligents car elles résolvent de nombreux problèmes. Mais elles n’évoluent pas car elles ne transmettent rien à leurs progénitures, chaque génération apprend d’elle même.

    Tu vois Yvon, même cette info, tu n’es pas obligé de la croire, même si je te dis que j’ai été médiatrice scientifique pendant plus de 20 ans. Par contre as-tu le temps et l’envie de vérifier l’info ? Ce n’est pas certain. Et pourtant, un jour, tu replaceras peut être cette info dans une conversation.

    Ça m’a pris une cinquantaine d’années pour acquérir la sagesse nécessaire pour ne plus me révolter face aux « croyances ».
    Trouver la bonne info, ce n’est pas perdre son temps. C’est ingurgiter tout un tas d’inepties en même temps qui est chronophage.

    Longue vie à ton blog Yvon. Tu es le seul web marketeur dont j’ai conservé l’abonnement à la newsletter car j’aime ta sincérité.

    NB : Pour le mot « newsletter », le correcteur me propose « lunetterie » … c’est amusant, non ? Ou plutôt, bien vu (LOL)

    • Bonjour Edwige

      Merci pour ce commentaire sympa et pour ta fidélité à mon blog, donc.

      Concernant les poulpes, je le savais, en effet. J’ai eu vu un reportage incroyable sur la question. J’aime d’ailleurs à prendre cet exemple dans certaines de mes histoires pour faire un parallèle avec la transmission du savoir. J’ai d’ailleurs failli l’employer dans mon commentaire précédent, mais la flemme…

      Quant aux propositions des correcteurs, ça j’avoue que c’est parfois très drôle… Surtout sur les téléphones :hin:

      Bonne journée

      Yvon

      PS : Tu parles de ton secteur, mais quel est-il ?

      • Mon secteur est une niche infime, je suis artisan cartonniste.
        Je fabrique du mobilier en carton pour les magasins et le théâtre. Je donne aussi des cours auprès de professionnels, mais aussi pour quelques particuliers qui souhaitent fabriquer leur propre meuble sans CAP de menuiserie.
        Je sais, c’est une curieuse reconversion, mais ça me convient.

  12. Bonjour Yvon

    Ce rappel était indispensable
    C’est vrai que sur le net on trouve tout et son contraire
    C’est vrai aussi que dans le domaine de la santé et du développement personnel il est difficile de faire la part de la vérité dans ce qu’on lit car on n’a pas forcément les compétences requises
    Pour ma part , j’essaie chaque fois que possible de faire des vérifications , de tester par moi -même ce que je préconise et en cas doute je prends des précautions oratoires !

    • Bonjour Janine

      J’imagine qu’une bonne bibliographie et une citation systématique des sources de ce qu’on dit devrait venir à bout de tout problème à ce niveau.

      Bonne journée

      Yvon

  13. Bonjour Yvon,

    Je suis entièrement d’accord sur le fait que certaines rumeurs se doivent d’être vérifiées sur Internet, notamment lorsqu’il est question de gagner 1000 € en un jour avec une simple connexion Internet.

    Il y en a aussi qui vantent les mérites de méthodes miracles permettant de battre les jeux de hasard et surtout les casinos en ligne où l’on gagne 50 € par jour au grand maximum et à nos risques et périls.

    L’autre variante est les programmes de trading où l’on nous promet de gagner 7000 € par mois ou 2305 € en une semaine sans aucune expérience et avec un faible capital de départ comme 200 €.

    En clair, l’argent facile et rapide sur Internet regorge de rumeurs et de promesses du genre « Le changement, c’est maintenant ! ».

  14. Tout à fait d’accord, il y a malheureusement énormément de fausses informations qui circule sur internet., le plus important est donc de ne pas tout prendre à la lettre et de vérifier les sources.

  15. Coucou Yvon,

    Aujourd’hui c’est aussi mon anniversaire et j’ai vérifié ;)

    Le tien je ne sais pas et ne pourrai probablement pas le vérifier, hi hi!

    Bon dimanche
    Nicole

  16. Petit slide intéressant:
    Présentation de Jérôme Deiss lors de la 2ème édition Tunisienne des #TNWebdays avec les thématiques : Information responsable et techniques de communication

    http://fr.slideshare.net/Veille_Digitale/verifier-linformation-lre-des-mdias-sociaux

Laisser un commentaire

;) :super: :red: :hin: :haha: :evil: :cry: :coeur: :cafe: :beer: :D :?: :-z :-x :-o :-P :-? :) :( 8))

Créé et géré avec par Yvon CAVELIER