Vendre…

Je suis le premier à dire que sur un blog, il ne faut pas vendre.

Une remarque qu’on m’a faite ce matin me fait dire que je m’exprime mal. D’autant qu’il n’est pas besoin de chercher bien loin pour se rendre compte qu’en fait, parfois, moi aussi je vends sur ce blog (ou pas loin).

Aussi vais-je essayer de préciser ma pensée dans cet article, en me basant sur une citation de Jeffrey GITOMER qui dit :

Les gens adorent acheter, mais ils détestent qu’on leur vende quelque chose

En fait, ma vision du blog, c’est typiquement ça.

Notion de respect

Il y a des manières de vendre les choses.

Business diagram on financial report with coins

On peut aborder le truc à la gros bourrin, ou alors le faire d’une manière subtile et respectueuse des gens qui passent.

Parce que ce qui me gène dans les blogs qui “vendent” ouvertement, c’est justement le fait qu’ils ne respectent pas vraiment leurs lecteurs, en leur proposant des articles qui n’apportent rien du tout d’intéressant en dehors de la présentation du produit ou du service vendu.

En ce qui me concerne, je pense qu’un article de blog devrait toujours faire au moins l’une de ces 3 choses :

  • Apprendre à faire quelque chose,
  • Procurer du plaisir, de la détente, ou un intérêt immense,
  • Pousser les gens à réfléchir, à s’élever, voire à avancer.

C’est uniquement ces 3 types d’articles qu’aiment les gens qui viennent sur les blogs.

Interrogez-vous vous-même, analysez ce que vous aimez quand vous lisez un article de blog, et vous verrez que les articles que vous aimez font au moins l’une de ces 3 choses.

La publicité pour un produit ou un service n’entre dans aucune de ces 3 catégories.

Et quand on voit un article qui fait la pub d’un produit, autant être clair : On s’ennuie.

Ca ne nous apprend rien, ce n’est ni drôle ni intéressant, et ça provoque ni réflexion intense ni sentiment d’élévation.

Il s’agit en général juste une succession d’avantages à posséder ledit produit (ou à utiliser ledit service).

Ennuyeux à mourir, surtout quand ça arrive à la vue de gens qui n’avaient rien demandé.

Parce que OUI : Au même titre qu’on ne s’attend pas du tout à acheter des livres quand on va dans une bibliothèque, on ne vient pas vraiment sur un blog pour y acheter quoi que ce soit.

On n’est pas dans une boutique. On est sur un blog. Un endroit où l’on cherche de l’info, de l’insolite, du concret, du pratique, etc…

Quand on arrive sur un blog et qu’on se trouve face à des dizaines d’articles promotionnels, des bannières qui clignotent dans tous les sens, et des dizaines de pavés de pub – sans parler du pop-up – franchement quel intérêt d’y passer plus de 15 secondes ?

Ca vous arrive à vous d’aller lire le catalogue de la Redoute pour vous détendre dans le jardin si vous voulez chercher des infos sur la mode ?

Bref, vous avez compris l’idée.

Si vous faites un blog, c’est pour vous créer une communauté de personnes qui s’intéressent au même sujet que vous. Dans le but plus tard que chacune de ces personnes devienne presque des ami(e)s.

Et un ami qui passe son temps à essayer de vous vendre un truc, au bout de la deuxième fois, ça gonfle.

Notion de trafic et de croissance

La deuxième raison qui fait que vos articles de blog ne devraient pas ne faire QUE vendre, c’est parce que tous les nouveaux visiteurs qui arrivent sur votre blog vont décider en quelques secondes (en général, moins de 15) s’ils vont repartir aussi sec ou s’ils vont rester.

Et je peux vous dire que s’ils arrivent directement sur un article promotionnel, qui ne fait que leur vanter les mérites d’un produit qu’ils doivent acheter, ils partiront aussi vite qu’un pet sur un élastique (pardonnez la métaphore, c’est la seule qui me vient)…

Vous ne me croyez pas ?

Ouvrez votre compte Analytics (ou n’importe quel autre système de mesure des statistiques de votre blog), isolez les articles qui vendent des produits, et regardez le taux de rebond.

Il doit être pharaonique !

Pour mémoire, le taux de rebond c’est le pourcentage de personnes qui quittent votre blog sans avoir visité une autre page que celle sur laquelle ils sont arrivés.

Profitez-en pour regarder le temps de stationnement sur la page en question, et vous verrez que par rapport à des articles qui “tiennent la route”, il est largement inférieur.

Donc, si vous écrivez des articles promotionnels, vous aurez un mal de chien à vous faire connaître.

Mais également, vous aurez un mal de chien à profiter du “bouche à oreille” des visiteurs qui vous apprécient, car bien peu de gens en vérité n’aiment “recommander” un site de vente.

Donc forcément, bien peu de gens s’inscriront chez vous, ce qui va fortement limiter votre croissance.

En résumé, peu de trafic, peu de membres, peu de visiteurs qui reviennent…

Aucun doute : La vente directe sur un blog, c’est pas la joie.

Comment vendre malgré tout sur un blog

Bon, vous l’aurez compris, il est possible de vendre malgré tout sur son blog, pour autant qu’on le fasse de manière intelligente.

Je vous remets ma citation du début :

Les gens adorent acheter, mais ils détestent qu’on leur vende quelque chose

Pour faire cela, je vous propose une action en 3 étapes :

1. Suppression / Epuration

Que vous décidiez de vendre un produit de votre cru ou le produit d’un autre avec votre blog, vous devez prendre en compte le fait que vos lecteurs n’aiment pas la pub.

Par conséquent, dans un premier temps, le but est de supprimer de la vue des lecteurs tout ce qui peut s’apparenter à de la pub.

C’est à dire :

  • Les blocs Adsense et de pub en général, posés au milieu des articles ou dans la barre latérale
  • Les vidéos ou les bannières de pub en haut ou dans la barre latérale
  • Les articles qui ne font que vendre quelque chose et qui n’apportent rien d’autre au lecteur

Votre blog ne DOIT PAS être une boutique. Ni un catalogue de vente. Et encore moins un panneau publicitaire !

Il doit rester un endroit agréable à visiter.

On doit y voir :

  • des articles,
  • un menu qui dirige vers d’autres articles et éventuellement vers d’autres blogs ou sites,
  • et une zone membre.

Une fois que votre blog est redevenu un endroit agréable, vous pouvez passer à l’étape 2.

2. Création

Avant de vouloir vendre, vous devez D’ABORD écrire un article. Cet article doit délivrer de l’information :

  • Qui apprend à faire quelque chose,
  • ou qui procure du plaisir, de la détente, ou un intérêt immense,
  • ou alors qui pousse les gens à réfléchir, à s’élever, voire à avancer.

Une fois que vous vous êtes bien assuré votre article fait au moins l’une de ces trois choses, ALORS vous pouvez passer à l’étape 3 :

3. Monétisation

Pour pouvoir vendre un produit ou un service à partir d’un article qui ne fait pas ”publicitaire”, vous devez insérer vos liens vers le bon de commande du produit vendu – ou vers sa page de vente, mais c’est moins rentable – de manière intelligente.

Et surtout sans harceler vos lecteurs.

Allez refaire un tour sur cette page par exemple, où je parle du petit livre rouge de la vente (oui, je sais, encore lui !)

Si vous observez bien mon article, ce n’est pas du tout un article de vente.

Il y a un lien vers la boutique Amazon quand j’annonce le livre, et un lien dans le dernier paragraphe de mon article.

Vous devriez donc envisager de faire quelque chose de similaire.

Vous écrivez un article qui donne un ou plusieurs très bons conseils, et une fois que vous avez fini votre article, vous rajoutez un paragraphe qui explique comment vos lecteurs peuvent en apprendre plus sur le sujet que vous avez traité en allant se procurer le produit X.

Cela peut aussi fonctionner avec des produits non numériques, ou avec des services.

J’ai créé à ce propos un modèle d’article que j’ai baptisé “HERBE FOL”, et qui vous permettra de créer des articles de vente qui ne ressembleront en rien à de la pub.

Je vous en parlerai dans mon article de jeudi prochain.

A vous de jouer !

Comme vous l’avez vu, on peut vendre sur un blog. Mais il existe des règles toutes bêtes à respecter. Les respectez-vous, vous-même ?

Si ce n’est pas le cas, faites juste un essai UNE SEULE FOIS, et suivez le plan d’action ci-dessus pour vendre l’un de vos produits ou un produit en affiliation.

Et dites-m’en des nouvelles.

Cela dit, j’imagine que vous avez tout un tas de question et d’avis contradictoires par rapport à tout ce que je viens de vous écrire au sujet de la vente sur un blog.

Ne vous gênez pas… Clignement d'œil

Devenez membre de Copywriting Pratique !

Si vous souhaitez :

  • Recevoir chaque nouvel article du blog directement dans votre boîte mail (si vous le souhaitez),
  • Avoir accès à des générateurs en ligne inédits (générateur de slogans, de noms de marques, d'accroches, un dico des synonymes avec une mise en situation, un formateur d'emails et même le fameux calculateur du Sympathomètre d'un texte),
  • Un guide qui vous explique comment trouver plus de 354 millions d’images gratuites et libres de droits...

Pour vous inscrire et avoir accès à tout ça, c'est facile : Indiquez votre prénom et votre email dans le formulaire ci-dessous :



Précédent

Apprenez à dire non : le copywriting peut vous aider !

Suivant

Si je pouvais avoir accès à cette petite zone de votre cerveau… Juste là…

  1. Bonjour Yvon,

    je suis ravie de voir un blogueur de renom comme toi qui abonde dans ce que je pense. Mon blog n’a encore que 9 mois de vie mais j’ai encore du mal à me mettre à l’affiliation par exemple car je ne sais pas trop comment faire pour respecter mes lecteurs comme tu dis et ne pas transformer mon blog en boutique. Pourtant, proposer un produit en rapport avec ce que les gens viennent chercher sur mon blog peut être un plus pour eux.

    Je vais relire ton article et m’en inspirer.
    A bientôt
    Nadia

    • Salut Nadia,

      Je pense que si tu propose des produits en affiliation très intelligemment comme le dit Yvon ici, tu pourra générer quelques euros via l’affiliation sans toute fois déranger tes lecteurs.

      Mais il ne faut pas le faire très ouvertement comme je le faisais à mes débuts.

      Amicalement,
      Xavier

  2. Merci Yvon :haha: . Encore des rappels pleins de bon sens ; tu sais vraiment « te mettre à la place des lecteurs » ; bravo pour ce respect et comportement bienveillant. C’est authentique !
    Alors pour moi qui oeuvre avec les plantes et les plantes sauvages de surcroît, j’attends avec impatience l’article suivant intitulé « Herbe Fol »
    A bientôt et bonne continuation…. cela nous ravit. :D

  3. Salut Yvon,

    Très bon article comme toujours, il faut que je commence à chercher d’autres mots dans mon vocabulaire pour varier l’appréciation de ton travail.

    La méthode que tu propose est vraiment bonne, aussi, on peut créer une page spécialement pour vendre un produit, une page où on parle de ce produit.

    Je pense que c’est moins intrusif pour les lecteurs, car ils savent qu’il s’agit d’une page dédié à ce produit et que les articles, sont ailleurs.

    Et si un visiteur vient sur mon blog à cause de ma page, je suppose qu’il est interessé par mon produit.

    Merci pour ces conseils
    Maurel Archange

    • Salut Maurel,

      Je pense que le bonne approche serait de faire comme Cédric Vimeux ou bien Olivier Roland. Ecrire de temps en temps des chroniques pour présenter une produit en particulier en y insérant un lien d’affilié.

      C’est une technique que j’ai adopté depuis peu sur l’un de mes blogs et qui semble fonctionner.

      Amicalement,
      Xavier

  4. Salut Yvon,

    Que dire à part que je suis entièrement d’accord avec toi.

    Depuis la lecture depuis ton premier article sur le sujet, j’ai fait pas mal de changement sur le blog des entrepreneurs du web.

    Comme tu le dis, si je souhaite diriger vers un produit, j’insère un lien sur un mot-clé ou une phrase d’accroche dans un article informatif ou tutoriel.

    J’ai par contre encore du mal à virer mes 2 encarts dans la barre latérale qui redirige vers 2 produits gratuits à moi. Le problème c’est que ces deux encarts fonctionne plutôt bien.

    Nicolas

    • Salut Nicolàs,

      J’ai par contre encore du mal à virer mes 2 encarts dans la barre latérale qui redirige vers 2 produits gratuits à moi. Le problème c’est que ces deux encarts fonctionne plutôt bien.

      si ces encarts son pour toi et fonctionnent bien, autant mieux les laisser. C’est mon point de vue bien sûr.

      Amicalement,
      Xavier

  5. Salut Yvon,

    Voici un article qui m’interpelle au plus haut point.

    Je me reconnais dans les erreurs que tu viens de citer dans cet article.
    En fait, jusqu’à il y a quelques mois, je pensais à tort, qu’il était plus facile de venter les mérites d’un produit dans un article de blog pour être sûr de le vendre facilement. hélas, je me suis pris une belle claque.
    Ces articles au lieu de vendre, faisaient plutôt fuir mes lecteurs.

    C’est alors que j’ai entamé une profonde réflexion sur le sujet.
    Je me suis rendu sur les blogs des leaders (ceux là même qui nous poussent à mettre des bannières partout sur nos blogs pour faire la promotion de leurs produits).

    Curieusement, j’ai constaté que ce derniers ne mettaient aucune bannière ( même pas celle de leur propre produit)sur leur blog.

    En Janvier dernier, j’ai décidé de lancer un blog de nicher en suivant ce modèle de blog épuré, sans bannière ni pub adsense.

    Résultat:
    En seulement 7 mois d’existence avec en moyenne 25 articles publiés tous les mois, j’ai eu 4 fois plus d’inscrit à ma newsletter que sur mon premier blog qui existe déjà depuis plus d’un an. c’est vrai que les ventes ne sont pas aussi fameux ( seulement 8 ventes du dit produit jusqu’ici). Mais mieux qu’avec mon premier blog sur la même période

    Suite à l’article d Yvon publier ici y a quelques semaines, j’ai décidé de revoir complètement ce premier blog. ( suppression des blocs de pub adsense dans les articles, mise à jour des certains anciens articles pour les rendre plus informatifs, suppression des top-ups sauf pour le formulaire d’inscription etc..) et depuis lord, le résultat se fait sentir. En moyenne 20 inscrits à ma newsletter depuis deux semaines déjà contre seulement 9 auparavant.

    Je dis merci aux blogueur sincères comme Yvon qui vraiment nous disent la vérité contrairement à ceux qui se présentent comme des experts du blogging.
    Et pourquoi?
    Uniquement dans l’optique de nous pousser à polluer nos blogs avec leurs bannières. Se faisant, nous leurs créons gratuitement plus de liens retour de qualité, (dont bon pour leur référencement )sans rien obtenir en retour.

    Une fois de plus, Merci Yvon.

    Amicalement,
    Xavier

  6. C’est vrai que j’ai bien souvent tendance à publier une page de vente également en tant qu’article.

    Alors, j’ai tout de même une question. Est-ce vraiment, vraiment mauvais ? Parce qu’en procédant de cette manière, j’ai remarqué que ma page de vente était bien plus lue, et que mon chiffre d’affaires augmentait également.

    C’est donc une méthode qui est peut-être à la fois négatif et positif. A utiliser avec prudence …

    Merci pour tes conseils Yvon !

    Au plaisir de te lire,
    Hugo.

    • Salut Hugo

      Est-ce vraiment, vraiment mauvais ?

      Hé bien en fait, c’est toi qui peux le dire, pas moi :)
      En outre, pour vraiment répondre à cette question, il faut englober bcp de paramètres.

      Et il manque donc des données pour y répondre correctement.

      Déjà, combien de personnes qui sont arrivées sur ton blog sont repartis aussi sec parce qu’ils sont tombés sur une page de vente ?
      Combien on décidé de se désabonner suite à cet article ?
      Et surtout, ce genre d’article représente quoi en pourcentage parmi tous tes autres articles ?

      Bref, si tu regardes le CA généré par cette seule lettre de vente, mais que tu occultes ce que tu as perdu à côté, ce n’est pas vraiment le reflet de ce qui se passe actuellement.
      As-tu testé les deux approches ? (un blog sans pub ni PDV pendant un mois, combien d’abonnés ? Un blog avec pub + PDV, combien ?)

      Bonne journée

      Yvon

      • Salut Yvon,

        Merci pour ta réponse.

        Et non, je n’ai qu’un blog, donc je n’ai pas testé de blogs sans aucune publicité, ni page de vente. Par contre, niveau pubs, je n’utilise ni adwords, ni aucun autre système de ce genre. La seule pub (et ce n’est pas vraiment de la pub), ce sont les liens affiliés et la proposition d’E-books (affiliés et non) dans la colonne de droite de mon site.

        Niveau nombre de page de vente en tant qu’article, je dois en avoir deux pour l’instant. Je fais tout de même attention à ne pas en publier trop. Donc 2 pages de vente sur 157 articles (à l’heure où j’écris), ce n’est vraiment pas énorme.

        Mais c’est effectivement probable que certaines personnes soient reparties parce qu’ils sont tombés sur une page de vente … Je vais regarder un peu plus en détails les statistiques de mon site, etc.

        Et niveau nombre d’abonnés, tu parles de la newsletter ? Je n’ai encore eu aucune désinscription. Mais bon, je n’ai pas encore énormément énormément d’abonnés, mais ça augmente progressivement. Mais j’ai peut être effectivement raté certaines inscriptions à cause de la présence de pages de vente en tant qu’articles.

        Je pense que je vais essayer ta méthode à l’avenir ! :)

        Et dernière question en passant, tu penses que la présence d’E-books dans la colonne droite de mon site avec une petite phrase suscitant l’intérêt en titre, une image du livre et un bouton « Obtenez le ici » peut nuire à mon blog, au même titre que les pages de vente ?

        A bientôt,
        Hugo.

        • Bonjour Hugo

          Et dernière question en passant, tu penses que la présence d’E-books dans la colonne droite de mon site avec une petite phrase suscitant l’intérêt en titre, une image du livre et un bouton « Obtenez le ici » peut nuire à mon blog, au même titre que les pages de vente ?

          Je le pense fortement, oui. Après, comme je le dis toujours, ça peut être différent avec ta niche. Tu peux aussi essayer de les enlever pour mesurer les changements.

          Bonne journée

          Yvon

          • Ben en fait, cette idée de présentation m’était venu en visionnant un blog partageant à peu près la même thématique que moi : http://www.seductionbykamal.com .

            Mais je vais essayer de les enlever lorsque je rentrerai de mes vacances, pour pouvoir bien suivre les évolutions jour par jour, parce que si je le fais tout de suite, je n’ai que quelques jours pour tester, et je sais qu’en rentrant, j’aurais un peu la flemme d’étudier en détails toutes les statistiques de tous les jours passés :).

            Enfin bref, je te tiendrais au courant après ce test !

            Bonne journée à toi aussi,
            Hugo.

  7. Edwige

    Je sais pourquoi je me sens bien sur ton blog Yvon. Cet article en est le parfait reflet.

    J’ai testé de nombreux blogs de web entreprise et je dois reconnaitre que certains m’ont effrayé :-o Mais le pire ce sont les mails de relance que certains (que je ne citerais pas) pratiquent de manière éhontée. J’imagine très bien des personnes fragiles qui, au bout de cinq ou six mails de relance, se sentent obligées d’acheter. Je n’aurai alors qu’un conseil pour eux, c’est de se désabonner.

    Merci Yvon pour cet article, encore une fois, très juste et dans l’air du temps :super:

  8. Salut Yvon,

    Bon, donc on peut vendre sur un blog, enfin sans vendre :hin:

    Et puisque les gens adorent acheter, autant leur donner l’occasion de le faire.

    Et justement, si cette manière de proposer son produit est éthique et fonctionne plutôt bien, à quel fréquence rédigerez-tu ce genre d’articles avec le petit paragraphe en plus à la fin pour aller plus loin.

    Parce qu’on sait très bien qu’au bout de quelques jours, l’article en question ne sera plus beaucoup lu. En tout cas, beaucoup moins, sauf les visiteurs en provenance de Google, SI l’article est bien positionné.

    Et donc, ceux qui adorent acheter mais qui n’en n’ont pas eu encore l’occasion, ne pourront plus le faire.

    D’où ma question.

    Et merci pour ce petit plan d’action que je compte bien tester d’ici peu.

    Bonne journée.

    Clément

    • Oups, navré pour les fautes…

    • Salut Clément,

      On pourrait croire qu’il faut faire genre un article par semaine pour vendre… :hin:
      Mais le mieux, c’est de faire des articles normaux, afin que les visiteurs s’inscrivent et deviennent membre.
      Ainsi, tu auras tout le loisir de rajouter une petite phrase juste avant l’article reçu par mail pour annoncer ton produit.
      Et de temps en temps, un petit article basé sur le système dont je parle dans cet article.

      Il ne faut pas oublier que vendre à un public « froid » est bien 2 ou 3 fois plus compliqué que de vendre à un public chaud.
      En outre, sur mes pages de vente, je ne me présente pas. Je suppose donc que le lecteur me connait.
      Avec un public froid, on est obligé de se présenter et de se créer une sorte de crédibilité express. Pas évident.

      Bonne journée

      Yvon

      • Salut Yvon,

        Oui j’ai vu un peu ce que ça donne le public froid. J’ai testé mes accroches sur Adwords sans changer la lettre de vente. Je ne me présente pas dedans. Bon, j’ai quand même fait une vente :hin: même si ce n’était pas le but premier.

        Résultat, en comptant toutes les annonces, ça fait 0.45% de conversions. Et en comptant juste l’annonce qui a converti, 1.96% (sur 51 clics ce qui est peu pour en déduire quelque chose).

        Pour la petite phrase avant l’article, c’est pas foudroyant (pour l’instant ! il faut que je trouve la bonne) mais ça fonctionne :super:

        Bonne journée

        Clément

  9. Bonjour Yvon,

    Je dirais même plus pour aller au-delà du sujet de ton article, et comme tout a déjà été dit, même quand on vend autre part que dans un article de blog, il ne faut pas vendre !

    Le célèbre copywriter David Ogilvy disait d’ailleurs en parlant de la publicité :

    « Une bonne publicité vend le produit sans attirer l’attention sur le fait que l’on est en train de vendre quelque chose ».

    Cela fera peut-être l’objet d’un futur article sur ton blog ;)

    À bientôt,

    David

  10. Salut Yvon.

    Je comprend à la suite de cet article pourquoi je ne fais pas de ente.

    En fait dans mes articles, j’introduis bien évidemment un paragraphe pour la vente d’un produit. :(

    Je pense que le problème est qu’il redirige vers la page de vente du produit. Je vais modifier ces liens pour la page de commande de chaque produit. :super:

    Amicalement,

Laisser un commentaire

;) :super: :red: :hin: :haha: :evil: :cry: :coeur: :cafe: :beer: :D :?: :-z :-x :-o :-P :-? :) :( 8))

Créé et géré avec par Yvon CAVELIER