Utilisez-vous cet ingrédient dans vos articles ou vos lettres de vente pour augmenter leur impact ?

Quand on raconte une histoire, il est toujours plus sympa et plus efficace de l’émailler avec des chiffres éloquents.

Par exemple, dernièrement, j’ai entendu à la radio que près de 26% des français allaient renoncer à leurs vacances cette année, et dans le même temps, j’entends que le panier moyen des vacances a baissé de 7% en 2012.

Est-ce dû à la crise, aux catastrophes naturelles ou au fait que les gens ont d’autres trucs plus importants à faire que de partir en vacances ?

Je n’en sais rien, mais je suis excessivement friand de ce genre d’informations, parce que l’expérience montre que le fait de le rajouter dans une lettre de vente accroît l’efficacité de cette dernière bien au-delà de ce qu’on peut imaginer…

Et dans le même ordre d’idées, si vous émaillez vos articles de blog de chiffres en tous genre, alors il y a de fortes chances pour que votre blog soit apprécié. Parce que les gens adorent les pourcentages pour catégoriser les gens, les choses, les concepts…

 chiffres
Le pouvoir des chiffres éloquents

Comment rendre l’exploitation de ces chiffres la plus bénéfique possible ? Voici comment je procède…

Un réflexe important à prendre

Quand j’entends ce genre de truc, j’attrape instantanément un petit carnet que j’ai toujours sur moi, et je le note avec un maximum de renseignements comme par exemple :

  • Où je l’ai entendu ou lu,
  • Qui a fait le sondage et pourquoi,
  • Dans quel pays
  • Qui l’a dit
  • Qu’est-ce que ça m’a donné comme idées
  • etc…

Dans ce cas précis, avec l’exemple que je vous ai donné plus haut, si je dois faire un article ou la page de vente d’un produit qui permet de gagner de l’argent ou de lutter efficacement contre la crise, ou d’économiser de l’argent, ou encore d’arrondir ses fins de mois, j’ai des chiffres tous trouvés, et assez de renseignements notés pour en renforcer la crédibilité.

Que ce soit à la radio, ou dans les magazines, ou lors d’un voyage, ou dans une conférence, j’ai toujours mon petit carnet avec moi où je note ces chiffres et leurs infos.

Et je vous engage à en faire autant.

Les 10 questions à vous poser

Vous pouvez prévoir une sorte de "formulaire type" à remplir, si vous le voulez.

En voici un que vous pouvez utiliser, qui comporte 10 questions qui me semblent essentielles :

  1. Intitulé du sondage (phrase complète que l’on pourra reprendre ensuite dans sa page)
  2. Vu ou entendu ?
  3. A quel endroit (radio, magazine, livre, conversation, conférence, etc…) ?
  4. Quand (jour, mois année, heure, minute) ?
  5. Qui l’a dit ou écrit (personne ou entreprise) ?
  6. Qui a fait ce sondage (institut) ?
  7. Qui est concerné (pays, personne) ?
  8. Quels sont les chiffres exacts ?
  9. Quels thèmes peuvent être traités avec ces chiffres ?
  10. Qu’est-ce que ça me donne comme idées ?

Vous ne vous rendez pas compte du TEMPS et de l’EFFICACITE que vous allez gagner si vous prenez cette habitude !

Il faut savoir que près de 99 vendeurs sur 100 n’ont pas le temps ou même l’idée d’émailler leur texte avec des chiffres éloquents. Ce qui rend leur production assez monotone et bien moins efficace que celle d’un copywriter qui renforce chaque argument avec des chiffres.

D’autant qu’il existe également des manières "rhétoriques" de les utiliser.

Je vous en parlerai dans un prochain article.

Vous le verrez, certains chiffres sont incompréhensibles s’ils sont annoncés "bruts".

Il faut donc les enrober avec un peu de mots, et réfléchir à quelques manières pour les rendre plus digestes, mais surtout pour en faire une arme de persuasion quasi-indécente.

A vous de jouer !

Recopiez les 10 questions ci-dessus dans un tableur Excel – ou son équivalent dans OpenOffice – et munissez-vous d’un carnet de type A6 (1/8ème de feuille A4).

Pour la taille, pliez une feuille A4 en deux (A5), puis encore en 2 (A6). Vous pouvez aussi prendre plus petit.

L’important est de pouvoir avoir ce carnet en permanence sur vous dans une poche, pour y noter vos infos entendues ou lues. Ayez bien entendu un crayon à proximité pour noter.

Imprimez les 10 questions ci-dessus, et glissez-en un exemplaire dans votre carnet pour ne pas oublier de questions.

Et si vous cherchez d’autres sources pour trouver des chiffres, alors revoici ma liste préférée d’organismes de sondages sur Internet qui vous en fournissent à la pelle :

Et si vous avez des questions, ou avez besoin d’exemples précis, alors utilisez les commentaires pour vos demandes.

Précédent

Rassurez-vous : Lire cet article ne mettra pas de virus sur votre ordinateur…

Suivant

Le – faux – pouvoir des accroches négatives et le piège à éviter

  1. Salut Yvon,
    Je ne connaissais pas la puissance des chiffres, la vérité est que je ne les utilise pas dans mes articles de blogue. Je vais donc essayer quelques un des sites que tu propose.
    Merci beaucoup
    Maurel Archange

  2. Ah ben je me demandais bien comment ils faisaient les gens pour retenir tous ces chiffres! J’avais même jamais eu l’idée de les noter.

    Ok, on fait ça! Parce que je confirme, retrouver un renseignement qu’on a vu quelque part un jour, c’est la galère.

    Maintenant, si c’est sur Internet, j’utilise Evernote pour capter articles, liens et pages qui m’intéressent. C’est comme des carnets de notes informatiques. (Merci Cédric Vimeux) .

    Bonne après midi à tout le monde!

  3. Bonsoir Yvon.
    Je clique sur mediametrie puis sur communiqué…et j’ai directement les chiffre pour étayer mon article sur L’audience de la vidéo sur Internet .
    Chiffres par ailleurs qui donnent le tournis:

    :1 million de nouveaux adeptes en 6 mois. Dans l’ensemble ils ont regardé plus de 3 milliards de vidéos, soit 91 millions de vidéos de plus qu’en novembre 2012.

    Et chose qui vas te faire plaisir Yvon….

    « Parmi ces nouveaux adeptes, 3 sur 4 sont des femmes » Tu vas encore faire un malheur auprès de ces dames ;-)

    Si à l’avenir l’écriture continuera à avoir un rôle important…prendra-telle plutôt la forme forme de script.Qu’en penses-tu?

    En tout cas les chiffres cela porte à réfléchir en effet…sur l’évolution de ses propres projets.
    Je te souhaite une belle soirée.
    Xavvier

  4. Énormément !

    … alors il y a de fortes chances pour que votre blog soit apprécié …

    – Oui et non !

    Oui

    Avant-hier, mon blogue était en deuxième position dans la première page de Google en réponse à la requête Alexa rang. Hier, il était en première, aujourd’hui il est en deuxième page. Depuis des semaines mon blogue est en course avec Wikipedia, PubContact, forum.Webrankinfo, Neadkolor; avec Anakeyn et Linklift dernièrement. Excitant ! Pour Alexa rank, la course est différente, Attention à l’orthographe.

    et non

    Ça ne lui a pas valu plus qu’une dizaine de visiteurs en deux mois. Robin est trop photogénique, Webrankinfo impressionnant, Neadkolor pragmatique, Linklift et Anakeyn nouveaux. Ils auraient obtenu le surcroît d’affluence. Il me faudra soigner mon apparence davantage …

    Comme réflexe, augmenté je dirais de déformation universitaire, je note rituellement dans un chiffrier, Numbers en l’occurrence, des analytiques d’Alexa.

    J’inscris les dates à la verticale et le nom des variables en entête : rangs, indice visiteurs, indice pages demandées, durée de consultation, pourcentage de simple coup d’oeil et pourcentage de venant de moteurs de recherche. Je suis d’accord avec vous que bon nombre de ces chiffres n’ont pas de sens sans explications. Ça n’empêche personne de les faire mentir, moi le premier.

    Alexa est ma source depuis des années mais je me suis aussi mis à Google Analytics il y a deux mois. Je m’intéresse fort au trafic à certains blogues et sites, dont le vôtre depuis votre retour intensif, par curiosité et souci méthodologique. Cette occupation m’est à la fois instructive et divertissante comme rentier.

Laisser un commentaire

;) :super: :red: :hin: :haha: :evil: :cry: :coeur: :cafe: :beer: :D :?: :-z :-x :-o :-P :-? :) :( 8))

Créé et géré avec par Yvon CAVELIER