Une méthode simple pour écrire des articles de blog captivants en moins de 15 minutes

Il y a quelques jours, je vous parlais de la méthode que j’ai décidé d’utiliser pour écrire des articles plus courts, mais tout aussi intéressants et captivants que les longs articles que j’ai l’habitude d’écrire.

Je vous révèle cette méthode ici.

Vous allez le voir, c’est d’une facilité déconcertante. En tout cas au premier abord.

En fait, le PRINCIPE est très simple. Il tient en une seule petite phrase.

La réalisation et la mise en œuvre par contre, me semble un peu plus compliquée sans un peu d’entrainement.

tout-court-l-article

Mais cessons le suspense, voici la méthode :

Inspirez-vous d’autres articles courts

Je vous avais prévenu, c’est concis !

En fait, c’est prodigieux de simplicité.

Il vous suffit de “décoder” un article court que vous avez trouvé sympa, et d’utiliser le même schéma pour écrire votre article à vous.

Je vous montre ?

La méthode en action

Prenons cet article sur Gourous du net : Je suis vieux et j’en suis fier

Etape 1 : Décoder l’article

Pour faire ça, il vous suffit de décortiquer et de séparer l’article en plusieurs morceaux, et de “nommer” chaque partie de telle manière que vous puissiez vous en resservir à foison ensuite.

Pour l’article pris en exemple, je dirais ça :

  • Phrase d’intro (situation / thème)
  • Liste de ce qui est / ce qu’on dit / ce qui se fait
  • Liste contraire (ce que VOUS faites / ne faites pas / etc.)
  • Phrase de conclu (rappel de l’intro)

Vous pouvez même décider de rajouter une étape si vous le souhaitez.

Moi j’ai décidé de rajouter :

  • Implication du lecteur (Et vous ?)

Etape 2 : Trouver une idée approchante

Pour pouvoir utiliser le schéma d’un article de ce genre, il faut trouver une idée approchante au thème de l’article.

C’est à dire, ici, une idée qui peut se décliner en “je suis ceci…” et “je ne suis pas cela…”

Je propose par exemple :

  • J’aime lire…
  • Je ne me retrouve pas dans ceux qui scannent

Etape 3 : Construire l’article sur le même modèle

Il suffit ensuite de “remplir” les blancs et de construire votre article sur le même modèle.

En rajoutant au besoin quelques étapes au fur et à mesure de votre écriture.

Pour l’exemple choisi, je vous renvoie à mon article d’hier ;)

Il fait très exactement 267 mots et a été écrit en un peu moins de 14 minutes (oui je me suis chronométré).

Ce que vous devez retenir de cet article

Que vous souhaitiez écrire long ou court, en décortiquant et en décodant certains articles existants, vous pouvez arriver à avoir un schéma, une trame d’article déjà existante, que vous allez pouvoir réutiliser à foison pour écrire vos articles à vous.

En fait, vous vous créez des “modèles” d’articles.

Vous pouvez le faire pour tous les articles qui vous ont inspiré.

Il est beaucoup plus facile et beaucoup plus rapide ensuite d’écrire “court”, parce que vous n’avez qu’à suivre la trame.

Ca vous aide à trouver des idées. Ca vous donne un plan bien défini. Une direction.

Ainsi, vous perdez moins de temps à chercher.

Vous n’avez qu’à suivre la ligne.

Essayez, vous verrez. Que vous écriviez long ou court, ça marche bien !

Précédent

Je suis un vrai lecteur, et alors ?

Suivant

L’art bien trop rare de prendre du recul

  1. Bonjour Yvon,

    Je suis parti du même principe que toi pour commencer à définir des structure type d’article.

    En fait, l’idée m’est venue de Cédric en lisant son article :

    Je me suis dit qu’on pourrait faire pareil avec tous les articles qui nous plaisent et aussi les différentes sortes d’articles que tu as évoqué ici

    J’ai donc décidé il y a peu de m’y mettre mais ce n’est pas aussi évident que tu l’expliques.

    Dans mes recherches actuelles, j’essaie aussi de trouver des phrases de démarrage qui poussent à lire mais aussi des phrases de transition.

    Car un article, c’est un peu comme une page de vente. Chaque ligne doit inciter à lire la suivante.

    Mon défi est donc de relever les 40 structures différentes pour pouvoir écrire des articles plus vite et de meilleures qualités.

    Si jamais cela t’intéresse, je serais ravi que tu en décortiques quelques uns, histoire de voir comment je peux m’y prendre de mon côté.

    Merci encore pour ton article.

    Geoffroy

    • Bonjour Geoffroy

      En effet, le « décortiquage » d’articles est une discipline assez compliquée mais relativement modélisable…
      Je prépare quelques vidéos qui expliqueront comment le faire avec n’importe quoi…

      Figure toi que je pratique ce sport depuis des années avec les bonnes pages de ventes que je rencontre, ce qui me permet d’avoir un bon millier de phrases toutes faites qui permettent de créer le squelette d’une page de vente en quelques secondes, afin qu’il ne reste plus que les trous à remplir comme le générateur d’accroches de ce site.

      Si tu as entrepris cette action toi aussi c’est une bien bonne chose. Tu devrais persévérer car c’est vraiment en pratiquant régulièrement qu’on devient efficace et rapide…

      Bon je donnerai quelques astuces dans un de ces prochains articles…

      Bonne journée à toi

      Yvon

      • Depuis que j’ai mon ami Evernote, c’est bcp plus facile.

        Je garde toutes les bonnes pages ou les bonnes idées puis j’en fais une synthèse pour me permettre de les utiliser plus facilement.

        Mais c’est un thème que l’on voit encore très peu sur le web.

        Jean de Webmarketingjunkie est très bon aussi dans ce domaine.

        • Jean est le bloggeur le plus facilement décortiquable que je connaisse, au point que je le soupçonne de construire ses articles en suivant des modèles tout prêts. Ou alors il a développé ces plans de manière automatique dans sa tête…

          • Oui, Jean utilise toujours plus ou moins les mêmes structures types.

            Surtout celle-ci :

            1. Problème
            2. Fausses solutions
            3. Solution proposée
            4. Explication du pourquoi
            5. Exemples
            6. Action proposée
            7. Aller plus loin

            Toutes ses formations sont construites à partir de cette structure.

            Cédric

      • Oui, je suis d’accord, aussi.

        la modélisation peut se pratiquer sur n’importe quel modèle, que ce soit un article, un livre, une personne…

        C’est une très bonne habitude.

  2. Coucou Yvon,

    Et ben tu vois ? Tu sais déjà faire de la PNL !
    Tu en fais même déjà depuis longtemps.

    C’est ce que je dis toujours aux gens qui se forment : nous sommes tous déjà PNListes, parce que la PNL s’est construite en observant les manières dont fonctionne l’humain, lorsqu’il fait les choses bien.

    C’est exactement ce que tu dis lorsque tu réponds à Geoffroy : tu as appris à modéliser les bonnes pages de vente, et maintenant, tu fais la même chose pour les articles courts.

    Tu es excellent mon cher Yvon, excellent ! :super:

    Nous aurons l’occasion de reparler de tout ça :D

  3. Salut Yvon,

    Il vous suffit de “décoder” un article court que vous avez trouvé sympa, et d’utiliser le même schéma pour écrire votre article à vous.

    Oui ;)

    Cela s’appelle définir une structure d’article. J’en utilise beaucoup. Je suis d’ailleurs en train de les compiler ;)

    oui je me suis chronométré

    Hourra, hourra, hourra !

    Et bien dis-donc : structure d’article, chronomètre…

    Content de voir que tu te décides (enfin) à suivre mes conseils ;)

    Cédric

  4. Hello Yvon,

    Bon … ben … pas mal

    Cela concorde un peu avec ce que je disais dans un précédent commentaire.
    Aussi possible en partant d’un titre et en se posant la question de ce que je dirais sur le thème.
    Je le reconnais, me manquait la structure.

    Question structure, j’ame celle que Cédric nous donne et qui est empruntée à Jean.
    Très bonne trame dans mon secteur, je vais la retenir.

    Merci de nous faire découvrir au travers d’articles courts des astuces qui ne demandent qu’à être expérimentées.

    Bonne jourée

  5. Salut Yvon,

    De fait c’est concis et encore…cis, je ne vois même pas.

    A propos on ne dit pas concis mais ***cis :D :D :D

    Comme tu dis il faut probablement s’habituer à la technique.

    Et à partir de là, le mot procrastination n’est pas loin (je parle pour moi et pour aucun autre lecteur du blog, bien entendu).

    Enfin comme ça, je suis franc, je l’ai dit. No comment.

    Par contre, en réfléchissant (ça m’arrive) sut ta méthode, i have a dream.

    Et pourquoi pas faire cela sur base de commentaires d’articles (lorsque ceux-ci apportent évidemment une plus-value).

    Si on peut considérer que ce sont parfois de longs commentaires, ce sont aussi de petits articles. Non?

    D’ailleurs, certains qui commentent, ne se rendent peut-être pas toujours qu’en fait, ils viennent de faire un petit article.

    Judicieux, indeed?

    @+
    Christian.

  6. Donc, on déshabille l’article jusqu’à la colonne vertébrale puis on le replume avec nos mots…

    Fastoche! On va voir ce que ça donne en vrai…

    Faire des modèles et des procédures, ça fait gagner du temps, c’est indéniable. Il faut juste prendre la peine de le faire et puis d’utiliser le matériel, bien sûr.

    Il me semble que Cédric est en train de nous préparer toute une panoplie de structures d’ailleurs.

    Mais c’est encore mieux si on arrive à le faire nous-même. Devenir autonome, il n’y a que ça de vrai pour moi.

    Marie-Noël

    PS: il en est où notre eBook? Juste une question parce que je pars en vacances au bout du monde, là où internet est une denrée rare.

    • Mince, j’avais ouvert l’article dès sa sortie, il n’y avait pas encore de commentaires. Puis plus tard, je n’ai pas rafraîchi l’écran. Donc, je vois que Cédric est déjà passé par là!

  7. Whaou, excellent !

    Article court et riche d’enseignement.

    Je garde l’idée et je vais m’exercer avec cette méthode pour de prochains articles.

    En fait, si un article me plaît, je peux utiliser sa structure, son énergie propre, tout en créant quelque chose de complétement différent. Ca ouvre beaucoup de possibilité tout en respectant complétement l’article qui donne l’inspiration.

    Merci Yvon, j’achète !

  8. Bonjour,

    Vous dites que le plan « vous aide à trouver des idées« . Je ne vois pas vraiment le rapport… à moins que les morceaux décortiqués de l’article dont on s’inspire du squelette soient re-servis accommodés autrement, comme le hachis parmentier pour recycler des restes d’un rosbeef cuit de la veille.

    L’inspiration, avoir qqchose à dire, est reine, même si on peut réduire en partie la transpiration.

    En tous cas, je trouve l’article que vous citez — « Je suis vieux et j’en suis fier » — fort bien troussé.

    Cordialement.

  9. Salut Yvon,

    Merci pour la technique. Celle de Cédric est sympa aussi :)
    Je pense qu’il faut alterner articles courts et articles longs plus complets.

    Je viens d’en écrire un qui fait 3250 mots et qui m’a pris bien 6 ou 7h. A côté de ça j’en fait en 20 minutes mais ce qui prend également du temps c’est de trouver les images, le mettre en forme côté html et CSS, mettre des liens, etc.

    En gros, ca me prend généralement 1h pour les articles courts et 1h30 à 2h pour un article plus complet mis en ligne. C’est probablement optimisable.

    Dorian

  10. Bonjour,

    J’ai lu ton article d’une traite et c’était concis, précis et étayé par des exemples concrets.

    Mille mercis de prendre le temps de partager cette méthode avec nous.

    Je vais le mettre rapidement en application sur mon blog. :D

  11. Salut Yvon,

    « Pour pouvoir utiliser le schéma d’un article de ce genre, il faut trouver une idée approchante au thème de l’article. »

    J’ai une petite question.

    Et si on garde la même idée de l’article original en l’a rédigeant de notre manière.
    Est ce qu’on risque de tomber dans le plagiat.

    Pour ma part, les modèles d’article en plus d’un petit chronomètre c’est le meilleur conseil que je n’ai jamais reçu. Merci Cédric.

    Merci Yvon

  12. Bonjour,

    Ce principe ne serait-il pas en fait la version « moderne » des plans appris en classe lors de la rédaction de documents : thèse-antithèse-synthèse ?

    En tout cas, je suis sûr que ce modèle est efficace car il permet (a priori) de couvrir l’ensemble du sujet.

    En revanche, il est peu créatif dans sa forme et il risque d’être peu adapté au formats incluant des éléments multimédias.

    Mais le sujet est intéressant, et je crois que justement, l’adaptation de ce triptyque aux blogs contenant de la vidéo ou de l’audio pourrait faire l’objet d’un article

    A bientôt

    Olivier

    PS : moi aussi, j’ai suivi cette forme dans mon commentaire ;o)

  13. Intéressant ! Je me doutais bien que l’article d’hier allait annoncer quelque chose…

    Heureusement, pour l’instant je n’ai pas encore besoin de ce genre d’astuces, sauf pour écrire un article par jour ….

  14. Helena

    Bonjour,
    La modélisation est une technique efficace, mais j’ai un doute sur le temps d’écriture annoncé si l’on doit au préalable décortiquer l’article modèle.
    J’essayerai parce que ça me semble intéressant. Merci en tout cas pour la proposition de cette méthode. :)

  15. Alexandre

    Bonjour tout le monde, bonjour Yvon.

    Je me permet de poster un lien en rapport avec l’article car il est pour moi une source très inspirante quand il s’agit de trouver de bonnes idées :

    http://blog.ezinearticles.com/category/article-templates

    J’espère que ce lien vous sera utile et qu’il vous permettra de pouvoir développer vos idées plus facilement…

    Amicalement,
    Alexandre

Laisser un commentaire

;) :super: :red: :hin: :haha: :evil: :cry: :coeur: :cafe: :beer: :D :?: :-z :-x :-o :-P :-? :) :( 8))

Créé et géré avec par Yvon CAVELIER