Une manière simple de gagner du temps tout en améliorant votre référencement

Une des bonnes manières d’améliorer le référencement de son blog est de faire ce qu’on appelle un bon “maillage interne”.

Vous l’avez sûrement déjà lu quelque part.

De quoi s’agit-il ?

referencement-maillage-inte

Il s’agit de lier certains mots-clefs ou expressions avec des articles que vous avez déjà écrits.

Les avantages du maillage interne

Par exemple, lorsque je parle de méthode de copywriting, vous pouvez voir que cette expression est liée vers la table des matières de la méthode de ce blog, et si vous cliquez dessus, vous y arrivez directement.

Cela améliore votre référencement, puisqu’ainsi, vous dites à Google que cette expression compte beaucoup pour ce blog, puisque vous vous êtes déjà fendu d’un article dessus.

En plus, cela a un impact positif sur vos lecteurs, qui peuvent ainsi, s’ils le souhaitent, aller voir ce que vous avez à dire sur tel ou tel sujet. Vous les gardez donc encore un peu plus avec vous, et ça, on sait que c’est bon.

Tout ceci est excellent, mais cela comporte un inconvénient majeur :

Ca prend un temps fou de rechercher à chaque fois les adresses des articles et des pages pour lier les mots de votre article en cours.

Je vous propose donc ici de rendre tout ceci bien plus facile, grâce à un outil génial et à une petite astuce qui ne vous demandera pas plus d’une minute à chaque fois, pour autant de liens que vous voulez sur votre blog.

Un plugin pour gagner un temps fou

L’outil en question est un plugin qui s’appelle “Internal Link Building”, et il fait spécifiquement ce dont je viens de parler : Il s’occupe à votre place de votre maillage interne.

Que fait-il exactement ?

Il vous permet de vous constituer une base de mots-clefs sur lesquels vos lecteurs pourront cliquer pour se rendre sur un article en relation avec ce mot-clef.

 
Pour l’installer sur votre blog, téléchargez-le ici.

Je l’ai partiellement traduit en français. En tout cas la partie dont on se sert pour le configurer.

Voici comment l’utiliser concrètement :

Une fois que vous l’avez installé et activé, un nouveau menu (Keywords) s’est rajouté dans votre rubrique “Articles” :

ilb-01

Cliquez dessus, puis rendez-vous sur la page de configuration :

ilb-02

ilb-03

Dans la case n°1, indiquez le mot clef ou l’expression que vous voulez lier.

Dans la case n°2, indiquez l’adresse de l’article sur lequel vous voulez faire pointer votre lien.

A chaque fois que le mot clef choisi apparaitra dans un article passé ou futur, il y  aura un lien vers cet l’article indiqué dans cette case n°2

Dans la case n°3, indiquez le nombre d’affichages MAXIMUM du mot clef dans une même page.

Par exemple, le mot “forums” sur cette page apparait en tout 19 fois. J’ai mis “5” dans la case n°3, aussi le mot “forums” n’est-il lié que 5 fois dans la page.

Cochez la case n°4 si vous voulez que l’expression liée ne concerne qu’une seule sorte de casse.

Par exemple, si vous ne cochez pas la case pour l’expression “maillage interne”, alors “Maillage Interne” (avec une majuscule à chaque mot) sera aussi lié. Par contre, si vous cochez la case, seule l’expression en minuscules sera liée.

Et pour finir cochez la case n°5 si vous ne voulez pas que Google suive le lien. Aucun intérêt pour du maillage interne (le but est que Google suive tous vos liens internes), mais par contre, vu que vous pouvez aussi lier des sites extérieurs (par exemple pour de l’affiliation), pas besoin que Google suive ce genre de lien.

Une fois que vous avez renseigné toutes ces cases, alors il ne vous restera plus qu’à cliquer sur le bouton jaune écrit en rouge pour sauvegarder votre mot clef :

ilb-05

Si vous voulez saisir plusieurs mots clefs en même temps sans avoir à sauver à chaque fois, vous pouvez cliquer sur le lien bleu qui se trouve dessous :

ilb-04

Cela aura pour effet de rajouter des lignes vierges avec des cases vierges.

Je vous conseille néanmoins de sauvegarder vos modifications au fur et à mesure.

Une astuce pour ne plus jamais perdre de temps

Comme je vous le disais en introduction, il est facile de perdre du temps avec cette activité.

Parce que lorsque vous voulez rajouter un mot clef, il va vous falloir faire une recherche de l’article le plus pertinent pour correspondre au mot clef choisi.

Et il faut que vous trouviez son adresse exacte.

Une bonne astuce consiste à le faire JUSTE APRES que vous ayez publié votre article.

En gros, lorsque vous publiez votre article du jour, sélectionnez le mot-clef qui représente le mieux votre article.

Et ajoutez-le à votre base.

Indiquez le lien de votre dernier article (facile à trouver) en case n°2, et comme ça, vous n’avez plus à y revenir ensuite.

Par exemple, moi je vais le faire avec l’expression “maillage interne”, que je vais lier à cet article.

A vous de jouer !

Autant vous prévenir tout de suite : Le but n’est pas que vos articles ressemblent à des arbres de Noël, comme je peux le voir sur certains blogs.

C’est à dire qu’il ne faut pas que vous ayez plus de 6 ou 7 mots-clefs différents ou même de liens sur la même page, sinon, votre page va se transformer en quelque chose d’illisible.

Evitez donc de lier des mots ou des expressions qui reviennent trop souvent dans vos articles. Privilégiez plutôt des termes esseulés et rares, qui leur donneront plus de poids tant pour vos visiteurs que pour Google.

Bloquez systématiquement à 3 maximum le nombre d’affichage par mot clef. Mais n’hésitez pas non plus à ne mettre que “1”. Ca suffit souvent pour que vos lecteurs comprennent qu’un article se cache derrière ce mot-clef.

Le but est qu’ils lisent les articles jusqu’au bout. Pas qu’ils sautent d’un article à l’autre sans vous lire en entier.

Voilà !

J’espère que ce plugin et cette petite astuce toute simple vous permettront d’améliorer votre référencement et de garder vos visiteurs un peu plus longtemps sur votre blog.

Devenez membre de Copywriting Pratique !

Si vous souhaitez :

  • Recevoir chaque nouvel article du blog directement dans votre boîte mail (si vous le souhaitez),
  • Avoir accès à des générateurs en ligne inédits (générateur de slogans, de noms de marques, d'accroches, un dico des synonymes avec une mise en situation, un formateur d'emails et même le fameux calculateur du Sympathomètre d'un texte),
  • Un guide qui vous explique comment trouver plus de 354 millions d’images gratuites et libres de droits...

Pour vous inscrire et avoir accès à tout ça, c'est facile : Indiquez votre prénom et votre email dans le formulaire ci-dessous :



Précédent

Comment se faire connaître sans forcer avec rien d’autre qu’un bon vieux tag

Suivant

Prévoyez un peu d’humanité pour vos photos…

  1. David K

    Salut Yvon,

    Bravo pour cet article :).
    Toujours bon de rappeler les bases.
    Avant d’aller trifouiller le code, les mots clés.

    Sachant que les mots clés sont l’arme de base du référencement prédictif… Oups, j’en ai trop dit :hin: .

    (Vous savez maintenant comment démultiplier une technique qu’Yvon vous a appris sur ce blog… sans efforts ;) !)

    Amitiés,

    David

  2. Ce plugin doit être bien pratique en effet ! J’ai développé en PHP un peu la même chose mais avec bien moins d’options je dois avouer.

    Après le « plus dur » dans ce genre d’outil c’est de maintenir à jour sa base de mot-clés. Effectivement intégrer cette mise a jour après CHAQUE publication d’article peut être une bonne chose … faut que j’y pense.

  3. excellent plug-in, alternative à seo smart link !

  4. Hello,

    Aaaaahhhhh ben voilà un outil qui va m’être bien utile et dont l’utilisation est dans mes cordes ! Chic !! :haha:
    Merci pour le tuyau !
    A+
    Emilie

  5. Super cette extension. Jusque là j’utilisais simpletag mais d’une, il consomme beaucoup de ressources, et de deux, il renvoie vers la page « mot-clef » du mot-clef en question. En d’autres terme, il n’ajoute pas beaucoup de valeur par rapport au nuage de mot-clef.

    Je note celui ci pour une amélioration future. Merci :)

  6. Bonjour Yvon,

    j’utilisais ce genre de plugin avant mais j’ai arreté. Souvent je me suis retrouvé avec des liens morts ou des « fuites » dans mes articles. Les lecteurs étaient plus souvent attirés par les liens internes que par la lecture.

    Du coup j’ai abandonné cette pratique pour privilégier la suggestion d’article similaire en fin d’article avec le plugin: Similar Posts et les liens manuels qui m’arrangeaient.

    • Bonjour Johann

      Comment as-tu pu te retrouver avec des liens morts ? Tu as supprimé des articles ?
      Je comprends également et suis assez d’accord sur le fait que cela peut faire fuir les visiteurs vers d’autres articles, mais il reste encore la bonne vieille arme de l’intérêt.
      Si ton texte est assez pertinent, intéressant, pourquoi les lecteurs iraient voir ailleurs ?
      Ils peuvent y revenir après non ?

      Mais bon je comprends quand même. Quand il y en a trop, c’est trop.

      Bonne journée

      Yvon

      • En faite je ne sais pas pourquoi, les tags n’étaient pas toujours bons, du coup ils pointaient vers des pages inexistantes.

        Concernant les fuites, je trouvais bizarrement que le temps passé à lire les articles diminuaient et après suppression qu’il augmentait. Je ne sais pas trop pourquoi mais c’est comme ci les lecteurs passaient d’article en article jusqu’à perdre le fil.

        Après j’avais utilisé un plugin plus ancien à l’époque qui devait être moins efficace que celui que tu proposes.

  7. Génial Yvon, merci !!

    Voilà un petit moment déjà que je constate qu’effectivement, le maillage « à la main » prend du temps…

    Et… « Super Yvon » arrive, avec le remède miracle ! Tout bien !

    Je m’en vais installer le plugin de ce pas :)

  8. Bonjour Yvon,

    C’est un outil magique dont tu nous parles aujourd’hui.

    Si j’ai bien compris, il est même possible de choisir
    l’article lié en changeant la casse lors de l’écriture.

    Écrire un mot clé avec une majuscule dans un article
    et sans majuscule dans un autre.

    Merci, merci beaucoup pour cette aide à l’amélioration
    du blog.

    Mes respects

    Jean Paul

  9. Bonjour Yvon,
    Que dire de plus à part merci. Ce plugin m’a l’air super pratique et nous évitera d’oublier de faire le maillage interne de notre site. Je vais l’installer et ainsi gagner du temps dès le prochain article.

    Manuel

  10. Bonjour Yvon le Terrible
    J’ai, tu t’y attends, des réserves sur ce type de plugin magique.
    Heureusement, la dernière partie de ton article (à vous de jouer), pose certaines limites que tout non initié devrait considérer trés sérieusement.

    A savoir
    – Dans la base de donnée du plugin, un mot clés est associé à une page, c’est limitatif sur bien des blogs à la thématique ciblée.

    – La formule: un mot/ une page référée, ne participe pas de façon optimale à un maillage vertical du site – plus puissant que l’envoi anarchique des liens dans tous les sens-

    – Google ne considère qu’un lien – une ancre – vers la même page – dans un même article donc
    Vu sous l’angle de SEO, il est inutile de demander plus de 1 dans la configuration « Nb de fois »
    En terme d’incitation à la navigation en revanche il est envisageable de multiplier le lien pour inciter le lecteur à la consultation d’autres pages.

    Paradoxal:
    Linker UN MOT CLE sur sa propre page est bien inutile et peu cohérent. D’un autre coté ne pas utiliser ce mot dans son propre article pour éviter cette incongruité est pénalisant pour le SEO de la page…

    En conclusion:
    – Oui à une utilisation parcimonieuse et avisée… sur des termes
    – rares,
    – connexes au mot clé
    – des expressions de plusieurs mots
    et sans abus de répétition.

    Je travaille le linking à la main et retrouve les articles à lier grâce au moteur de recherche interne au site
    … ou grâce à la recherche avancée de Google (http://www.google.fr/advanced_search – remplir la case site). On perçoit de ce fait mieux la vraie cohérence du lien entre son intitulé et les pages potentielles à linker. Ça prend plus de temps, c’est vrai, mais je suis un artisan…

    Porte-toi bien.

    Dernier article de Kristof : structurer un texte pour le SEO

    • SAlut Kristof

      Merci pour toutes ces précisions.

      Linker UN MOT CLE sur sa propre page est bien inutile et peu cohérent. D’un autre coté ne pas utiliser ce mot dans son propre article pour éviter cette incongruité est pénalisant pour le SEO de la page

      Le mot clef n’est pas linké sur la page de destination. Tu n’as qu’à vérifier dans cet article, « maillage interne » n’est pas lié. ;)

      – Google ne considère qu’un lien – une ancre – vers la même page – dans un même article donc
      Vu sous l’angle de SEO, il est inutile de demander plus de 1 dans la configuration « Nb de fois »

      Merci pour cette remarque, je ne le savais pas.

      Dans la base de donnée du plugin, un mot clés est associé à une page, c’est limitatif sur bien des blogs à la thématique ciblée.

      et

      La formule: un mot/ une page référée, ne participe pas de façon optimale à un maillage vertical du site

      Je ne comprends pas ce que tu veux dire. Pourrais-tu préciser ta pensée s’il te plait (vraiment rien compris :()

      Je retrouve les articles à lier grâce au moteur de recherche interne au site
      … ou grâce à la recherche avancée de Google (http://www.google.fr/advanced_search – remplir la case site). On perçoit de ce fait mieux la vraie cohérence du lien entre son intitulé et les pages potentielles à linker. Ça prend plus de temps, c’est vrai, mais je suis un artisan…

      Oui je faisais aussi ça, mais quand tu viens d’écrire ton article, tu SAIS quel est le point central de celui-ci, et tu sais donc quelle expression ou quel mot clef est le plus pertinent, non ? Revenir après coup pour « chercher » un article, revient à faire travailler sa mémoire pour se rappeler d’une partie du titre de l’article en question. Et quand tu ne t’en rappelles pas tu fais comment ?

      Ma méthode est aussi manuelle, mais au moins, tu ne perds pas de temps en recherches inutiles.

      Bonne soirée ami Référenceur :)

      Yvon

      • Pardon pour le premier point , je suis allé trop vite!
        ——
        Je me doutais un peu que la notion de maillage vertical n’allait pas passer. :-?
        Comme c’est un peu long a développer en « commentaire de blog » je te propose cet
        article sur le maillage vertical encore appelé structure en Silo ( contenu d’une thématique entassé à la verticale et lié par sa cohérence et son faisceau de liens)
        —–
        A propos de l‘association d’un mot clé à une page, imagine que tu lies « copywriting » à un article particulier pour lequel il est très pertinent.

        Compte tenu de la taille de ton blog, bien d’autres pages mériteraient d’être liées par cette ancre.
        Que faire si cela est automatisé…
        D’ou l’intérêt de lier sur des expressions plus précises ou connexes.

        —–
        Google aime les trucs qui semblent naturel, le SEO d’une page est d’autant renforcé sur une thématique que la page reçoit des liens variés aux ancres variées … Au contraire de ce croient et pratiquent les bourrins du linking qui recherchent une position sur UNE requête précise, unique…

        Le plugin du jour peut devenir un méchant marteleur pour qui ne le configure pas avec attention. C’est ce que je voulais souligner.

        ———-

        Il y a encore beaucoup à dire sur le linking.

        Ici il n est que 14h30 :red: faut que je retourne à mes clients. Bonne soirée à toi et tes lecteurs

  11. Coucou Yvon,

    C’est vrai que ce plugin va me faire gagner beaucoup de temps car je le faisais manuellement.
    Cela va me permettre de te poser une question que j’ai noté depuis un moment : lorsque je fais un lien dans mon article vers un autre de mes articles, il arrive que je reçoive dans mes commentaires un commentaire venant de je ne sais pas où, avec comme pseudo, le titre de mon article, est ce cela un ping ? et faut-il valider ce commentaire ou faut il le supprimer ?

    Merci pour ta réponse
    Marie-Do
    P.S. : D’ailleurs si tu peux expliquer ce qu’est un ping et à quoi ça sert, cela serait super.

    • Coucou Marie Do

      C’est bien un ping :super:
      Tu peux le supprimer, ça ne sert à rien du tout. En tout cas pour les visiteurs.
      Ca te prévient simplement qu’il existe un article quelque part sur le web qui vient de linker un des tiens.

      Bonne soirée

      Yvon

      • Bonsoir Yvon et Marie-Do,

        Finalement, c’est bien de lire les articles et les commentaires un peu tard. Pendant que je lisais l’article, je me faisais la même réflexion que celle de Marie-Do :super:
        Du coup, je peux vous remercier tous les 2, pour l’article ET la question (et la réponse bien sûr). D’une pierre, deux coups.
        Tout bénef ;)

        Merci encore
        Bonne soirée

    • Bonjour Marie-Do

      Pour éviter cela il y a une extension à installer (plugin) « No Self Pings »

  12. Extra, en plus la mise ne place est super simple…

    Il va falloir que je cible les mots clefs pour éviter les articles mode guirlande de Noêl… :red:

    Merci Yvon et Bonne soirée!!!

    Florent

  13. Salut Yvon,

    merci de la présentation de ce plugin. ;)

    Je devais à chaque fois me taper toutes ces modifications à faire alors qu’il y a un plugin tout prêt pour cela. :hin:

    Merci, pour la traduction.
    Je le mets en place. :?:

  14. BK

    Bonsoir Yvon,

    Et un nouveau plugin, et son mode d’emploi, qui marchent ! Un !

    Et qui vont sans doute m’être prochainement utiles puisque je m’approche dangereusement des 50 articles publiés (que je me suis donné comme dead line pour entreprendre les modifications techniques qui s’imposent).

    Encore que, quand je lis ton échange de commentaires avec Kristof, je me dis que ça va encore de beaux arrachages de cheveux en perspective !

    Mais bon, la chauvitude sied bien au grand âge !

    Bernard

  15. Evidemment que ces plugins sont une superbe solution pour améliorer son maillage interne facilement. Avec la nouvelle version de WordPress, il est maintenant bien plus simple d’ajouter des liens interne,s puisque le module est accompagné d’un moteur de recherche interne. Il faut donc utiliser en complément ce plugin et l’outil de lien, beaucoup plus agréable aujourd’hui.

    Je suis par contre un peu nuancé sur ton astuce qui consiste à ajouter le mot clé + lien aprèq avoir écrit l’article. Personnellement, je préfère largement faire des « sessions » de 25 à 30 minutes pendant lesquelles je complète ce plugin, plus efficace à mon sens en terme de temps passé / retour.

Laisser un commentaire

;) :super: :red: :hin: :haha: :evil: :cry: :coeur: :cafe: :beer: :D :?: :-z :-x :-o :-P :-? :) :( 8))

Créé et géré avec par Yvon CAVELIER