Une expérience étonnante que vous pourrez adapter à vos articles de blog

Je viens de rentrer de quelques jours de vacances, que j’ai passés avec ma douce dans un hôtel fantastique, pas loin d’Anduze (petite bourgade au cœur du Gard).

Et ce que j’ai vu là bas dans la salle de bain de la chambre que nous occupions m’a fait penser à une expérience américaine que j’avais trouvée fascinante, et qui semble avoir été reprise en France.

La voici :

L’objectif de cette expérience était, pour un hôtel, de réduire le nombre de serviettes à laver chaque jour.

Ils ont donc pour ça décidé de mesurer le nombre de personnes qui décidaient de ne pas donner leur serviette au lavage au moins pendant une journée lors de leur séjour, grâce à une petite affiche collée bien en évidence dans la salle de bain de leur chambre.

Si vous allez à l’hôtel de temps en temps, vous connaissez ce type d’affiche, sur laquelle on peut trouver un truc du genre "Merci de respecter l’environnement, et de ne changer votre serviette que si c’est strictement nécessaire".

l'exemple des autres en copywriting

Pour l’expérience, ils ont modifié cette affiche en indiquant : "La majorité des clients de l’hôtel réutilisent leur serviette au moins une fois au cours de leur séjour pour respecter l’environnement".

Résultat : 26 % de personnes en plus avaient accédé à la requête dans le deuxième cas.

Ce qu’on peut en déduire en copywriting

Alors ?! Qu’est-ce que cette expérience peut bien apporter à notre copywriting ?

Voici :

Lorsque l’on rajoute le concept des "autres" dans une accroche de lettre de vente, ou dans un titre d’article de blog, l’impact est plus fort du fait du sentiment d’appartenance à un groupe pour qui ça a DEJA fonctionné.

 
C’est pour ça que les accroches qui respectent ce principe battent en général des records quand on les teste.

Vous connaissez ce principe.

Voici 3 exemples :

  • "Qui d’autre veut multiplier ses ventes par 2 ou plus grâce à 10 phrases magiques ?"
  • "Ce livre a déjà aidé 1162 personnes à mieux dormir. Pourquoi pas vous ?"
  • "Vous aussi vous pouvez faire venir des centaines de visiteurs par jour sur votre blog"

Les expressions "Qui d’autres", "X personnes" ou "Vous aussi" supposent forcément qu’il y a déjà eu beaucoup d’autres personnes concernées avant vous par ce que vous êtes en train de lire.

Il me semble donc important d’utiliser ce sentiment d’appartenance aussi souvent que nécessaire soit dans votre accroche, soit carrément tout au long de votre texte.

C’est d’ailleurs pour cela que les témoignages qui émaillent une page de vente ont toujours plus de poids s’ils sont en rapport avec le texte qui se trouve juste avant, et surtout si ce texte met en scène plusieurs autres personnes.

Je vous en parle dans un prochain article, avec quelques exemples pratiques.

A vous de jouer

Revoyez vos accroches et vos textes, et vérifiez bien qu’ils utilisent aussi souvent que possible l’exemple des autres.

Si vous n’avez pas mis au moins UNE accroche qui respecte ce principe en concurrence avec votre accroche actuelle, alors faites-le dès que possible.

Je vous mets un peu plus bas 10 débuts d’accroches qui utilisent l’exemple des autres. Utilisez-les pour faire vos tests.

Par exemple, je viens d’aller faire un tour sur le web, pour récupérer une accroche au hasard :

"Arrêtez de compter les calories, commencez à bien manger… et commencez à vivre !"

On pourrait la tester avec celle-ci :

"Vous aussi, arrêtez de compter les calories, commencez à bien manger… et commencez à vivre !"

ou encore celle-ci :

"La plupart des femmes qui ont suivi cette méthode ont arrêté de compter les calories, et ont enfin commencé à vivre et à bien manger"

a-retenir

Voici 10 mots ou phrases à rajouter qui reprennent l’exemple des autres (liste non exhaustive) :

  • Qui d’autres…
  • Vous aussi…
  • Comme (Tartempion), …
  • X (femmes) ont déjà…
  • … a déjà aidé X (webmaster) à… A qui le tour ?
  • La plupart des…
  • Un nombre important de (blogueurs) utilisent…
  • X (experts en graphisme) qui connaissent … peuvent vous dire que …
  • Rejoignez les X (femmes) qui…
  • Faites partie des X (chanceux) qui…

Quand vous testez vos accroches, faites-en une avec chacun de ces mots ou phrases. Ce sont des valeurs sûres.

Par exemple, pour vendre une formation visant à former les gens en copywriting :

  • Qui d’autre veut apprendre comment écrire des lettres de vente qui cartonnent ?
  • Vous aussi, écrivez des lettres de vente qui vendent mieux que celles de vos concurrents
  • Comme Christian Godefroy, devenez un copywriter à succès…
  • 241 blogueurs ont déjà multiplié leurs inscriptions par 3 en appliquant cette méthode. Pourquoi pas vous ?
  • Cette méthode de copywriting a déjà aidé 128 personnes à devenir indépendants financièrement. A qui le tour ?
  • La plupart des blogueurs qui réussissent utilise l’astuce de la page 37
  • Un nombre important de blogueurs influents utilisent cette méthode pour augmenter leurs inscriptions
  • 25 blogueurs à succès qui connaissent cette astuce peuvent vous dire que rien ne fonctionne mieux
  • Rejoignez les 269 blogueurs qui ont vu leur nombre d’abonnements quadrupler cette année grâce au copywriting
  • Faites partie des 25 chanceux qui pourront voir leur blog parmi les meilleurs grâce au copywriting

Notez que l’exemple des autres peut également être utilisé avec succès dans les puces promesses !

Si vous avez besoin d’aide pour changer un titre d’article, une puce promesse ou une accroche en ce sens, utilisez les commentaires ci-dessous pour ça. Je vous y aiderai autant que possible.

Précédent

10 nouveaux principes du succès appliqués au copywriting

Suivant

Que savez-vous VRAIMENT de vos clients ?

  1. Bonjour Yvon,

    Même en vacances tu cogites ? En tous cas, merci du conseil ;-)

    Une question s’il te plait : si je veux suivre tes conseils est-il pertinent de revoir des titres d’articles déjà publiés ou est-il préférable de les modifier et de les publier sous un titre plus accrocheur ?

    Profites bien de tes vacances avec « ta douce » et à bientôt !
    Amitiés,
    Michèle

    • Bonjour Michelle,

      Je pense qu’il faut changer le titre des articles déjà présents seulement si ceux-ci n’apparaissent pas en première page de google.

      J’ai quelques articles qui en fonction de leur titre et de quelques mots clés présents dans le corps de l’article, apparaissent déjà en première page de google.

      Je ne me permettrais pas de changer leurs titres. Je pourrais simplement essayer d’augmenter la densité du mot clé dans le corps de l’article pour être sûr de rester le plus longtemps possible en première page.

      Ceci est bien sûr mon point de vue personnel.
      Yvon est mieux placé pour te donner une astuce définitive.

      Amicalement,
      Xavier

    • Bonjour Michelle

      Dans la mesure où le but d’un titre d’article est d’aider les gens à ouvrir le mail ou le post pour le lire, alors il faut modifier les titres si tu as décidé d’écrire les nouveaux titres dans les endroits qui attirent du monde. Pour le reste (liens sur les forums, sur les commentaires de blog – plus modifiables – autant laisser tomber et décider alors d’adopter cette stratégie pour les articles à venir.

      En outre, l’exemple des autres n’est qu’UNE technique employée parmi tant d’autres. Le but n’est pas de l’utiliser tout le temps ;)

      Bonne journée

      Yvon

  2. Bonjour Yvon,

    Merci pour ces tips,
    Ton blog devrait être classé « domaine d’utilité publique »
    Tu nous abreuves de très bons conseils.

    Je rejoins la question précédente :
    « est-il pertinent de revoir des titres d’articles déjà publiés ou est-il préférable de les modifier et de les publier sous un titre plus accrocheur ? »

    Il y a t il un impact au niveau référencement ?
    Merci par avance,

    Bien à toi,
    Christian

    • Bonjour Christian

      Il y a t il un impact au niveau référencement ?

      Si tu es positionné sur des mots clefs présents dans ton ancien titre, évidemment ;)

      Merci pour ton commentaire, et très bonne journée

      Yvon

  3. Bonjour Yvon,

    Merci pour ce conseil. Il faudra que je pense à revoir certains de mes titres pour les rendre plus accrocheurs et plus pertinents, en employant ta méthode.

    Ou du moins, pour les prochains :)

    Au plaisir de te lire,
    Hugo.

  4. Bonjour Yvon,

    J’avais constaté ce phénomène sur mon blog avec le titre: « 1650 blogueurs ont déjà téléchargé ce guide pratique pour avoir un blog pro, et vous? »

    Seulement,je ne m’étais pas posé trop de questions à ce moment la.

    Je remarque dans cet article principalement que les suggestions qui fonctionnent sont toutes positives.

    Exemple:

    « La majorité des clients de l’hôtel réutilisent leur serviette au moins une fois au cours de leur séjour pour respecter l’environnement ».

    Il m’arrive aussi de cliquer même inconsciemment sur des liens juste parce qu’il y est mentionné que tel nombre de personnes ont déjà fait.

    Ces Accroches doivent donc être utilisé, mais surtout de façon positives.

    Merci Yvon pour cet astuce que je vais désormais plus utiliser sur mon blog et dans mes lettres de ventes.

    Amicalement,
    Xavier

  5. Nathalie

    Hello Yvon,

    J’espère que vous avez eu l’occasion de vous balader dans la Bambouseraie. C’est un havre de fraîcheur…

    Voici un autre article (en anglais) qui va dans le sens de ce que tu partages ici et ajoute aussi des infos:

    http://moz.com/blog/5-data-insights-into-the-headlines-readers-click.

    En résumé, une étude de Conductor trouve qu’un gros titre nous parle plus quand il indique explicitement ce que l’on va obtenir, surtout s’il y a un chiffre et qu’il s’adresse à nous directement: 36% des respondants préfèrent des titres chiffrés, 21% ceux qui s’adressent aux lecteurs, etc…

    Bonne journée à tous,
    Nathalie

  6. Bonjour tous et toutes,

    Un petit tour dans les commentaires et je me pose soudain une question : « Est-il question des accroches dans une lettre de vente ou de titres sur un blog ? »

    Pour moi, ce n’est pas la même chose. Si je désire par exemple que des personnes téléchargent un guide ou un livre, ok, une accroche titre peut interpellé … mais … si je dis que déjà 280 personnes ont téléchargés alors qu’il n’y en a que 5 … je trompe tout le monde.

    Si je veux faire un article sur, par exemple, « s’organiser et ne plus être déordé », je vais parler du phénomène vécu par plusieurs de mes lecteurs.
    Par contre, si je veux proposer la formation qui est proposée, je pourrais dire : « 25 personnes ont trouvé comment s’organiser pour ne plus se sentir débordées, soyez dans les 10 prochaines ». Là, je parlerais principalement de la formation et non uniquement du phénomène.

    Ai-je juste ou suis-je à côté du sujet ?

    Bonne journée
    Madeleine

    • Bonjour Madeleine,
      Bonjour à tous,

      Dans son article, Yvon illustre l’importance d’utiliser le concept de la preuve sociale pour aider quelqu’un à prendre une décision.

      Plus la décision est difficile à prendre (comme effectuer l’achat d’un produit cher par exemple), plus le client potentiel a besoin d’être rassuré. Et il le sera d’autant plus s’il le sait que de nombreuses personnes ne regrettent pas du tout d’avoir pris cette décision.

      Les formules indiquées dans l’article sont donc autant d’outils qui te permettront d’aider la personne à prendre, avec une TOTALE confiance, la décision que tu souhaites qu’elle prenne. Comme Yvon le rappelle souvent le copywriting ne s’applique pas seulement à la vente.

      Pour moi un excellent copywriter c’est d’abord quelqu’un qui sait se faire des amis rien qu’avec des mots. Il sait briser les résistances mentales pour instaurer ce climat de confiance sans quoi la moindre relation entre deux personnes est impossible dans la durée.

      D’ailleurs je suis sûre qu’Yvon te semble très sympathique et que comme beaucoup (à commencer par moi), tu aimerais le compter parmi tes amis.

      Ceux qui ont eu la chance de correspondre avec Xtian Godefroy, arrivent sans doute à la même conclusion.

      A toi donc de trouver ou d’utiliser les formules qui te permettront de te rendre la plus sympathique auprès de tes lecteurs ou de tes futurs clients.

      Bon courage.

      Pierre

      • Salut Pierre,

        Pour moi un excellent copywriter c’est d’abord quelqu’un qui sait se faire des amis rien qu’avec des mots. Il sait briser les résistances mentales pour instaurer ce climat de confiance sans quoi la moindre relation entre deux personnes est impossible dans la durée.

        Exactement comme le faisait Christian godefroy. Il avait d’ailleurs surnommé cette méthode, le copywriting hypnotique.

        C’est un technique extrêmement puissante que même les plus septiques se retrouvaient persuadés.

        Amicalement,
        Xavier

        • mo

          Bonjour Yvon, bonjour A tous,

          article tres pertinent comme d’habitude.
          Sur les grandes sites de vente en ligne, beaucoup de gens utilisent les commentaires et les témoignages des clients , qui sont déjà acheté le produit, cour se faire une raison et surtout se convaincre en cas d’achat important.

          cordialement

  7. Tout cela est très vrai, je me suis rendue compte que j’ai tendance à plus facilement cliquer sur le titre d’un article quand ces petits mots sont ajoutés :)
    On a alors plus confiance en un produit car si d’autres l’ont aimé alors c’est qu’il doit être bon!
    merci pour le partage,
    Caroline

  8. Merci beaucoup pour tous ces conseils ! C’est peut être tout bête pour certains,mais il fallait y penser !
    Trouvez de bonnes accroches me parait essentiel, comme en marketing ou en publicité en fait ! Il faut vendre au mieux ses articles de blog !

  9. Et voilà c’est fait pour 3 de mes produits en affiliation. On verra ce que cela donne à partir de maintenant.

    En effet, même moi quand je relis maintenant mes phrases, il est clair que cela donne beaucoup plus envie d’agir qu’avant.

    Une technique donc à toujours garder sous la main

    Merci Yvon pour tout tes conseils précieux :super:

  10. Salut Yvon,

    Merci pour la technique. Je l’utilise pour avoir plus d’abonné sur ma liste et en tout cas j’ai déjà eu du succès le même jour. Je ne pense pas que ce soit le hasard en tout cas, je sais que c’est une méthode qui peut marché pour à peu près tout.

    Merci encore pour l’article et la méthode que tu propose.

    Maurel Archange

  11. Salut Yvon,

    Chez moi, on dirait qu’ils viennent avec un chapeau et des lunettes noires.

    Même pire, ils viennent pas et ils suivent de loin en cachette dans leur w.c..

    On dirait qu’ils ont justement peur qu’on puisse croire un instant qu’ils aient seulement envie de faire partie de la communauté du blog.

    Quand je dis, « la majorité de mes lecteurs lisent au moins quatre fois l’article parce qu’ils ne comprennent rien en le lisant une seule fois (un peu con les gars) » où « rejoignez les 58 membres hospitalisés de force en psychiatrie depuis que leur famille les a pincés en train de lire un article sur Destresse Marketing (futte, futte) » ça devrait attirer la foule, et bien non!

    Voire même « si vous voulez faire partie des 98% de membres (finesse) qui changent de sexe pour être sûr de ne pas être reconnu après s’être inscrits, foncez, laissez votre nom et votre prénom (actuel) ici », rien, nada.

    Comme quoi, les astuces elles peuvent parfois être à double tranchant.

    @+
    Christian.

  12. Lea

    C’est un peu ce que le bouton « like » de facebook fait aussi, « 123 amis aiment ce site » , c’est plus du marketing que du copywriting à mon avis, la frontière est mince entre les 2 à ce niveau la.

  13. Jos

    Bonjour,

    Décidément, tu ne t’arrêtes pas, même en vacances!

    C’est vrai que le sentiment d’appartenance est très fort. En réfléchissant, je vois que moi-même, j’y suis extrêmement sensible.

    A prendre en compte, dans mes articles donc!

    A bientôt

  14. Tres utile cette liste… Je suis en train d’achever ma lettre de vente pour mon 1er produit et je vais rajouter dans mes puces 1 ou 2 phrases de ce style:
    Vous aussi…
    La plupart des…
    Qui d’autre…

    C’est simple quand on le regarde, mais c’est vraiment puissant!
    La reponse a une de ces questions sera certainement: MOI, MOI…

    Merci, je reste fidele a tes prochaines parutions.
    En attendant je vais reutiliser ma serviette un jour de plus, pour celebrer ton article.

    Bertrand

  15. Cela parait très concret, merci de l’idée

Laisser un commentaire

;) :super: :red: :hin: :haha: :evil: :cry: :coeur: :cafe: :beer: :D :?: :-z :-x :-o :-P :-? :) :( 8))

Créé et géré avec par Yvon CAVELIER