Un bon moyen de faire bouger vos accroches et vos ventes

Dans le livre "Yes ! Devenez un as de la persuasion en 50 leçons", les auteurs racontent comment Colleen Szot, une présentatrice d’émissions de téléachat mondialement connue, a fait quelque chose d’incroyable…

Elle a multiplié les ventes des produits qu’elle présentaient en changeant une seule phrase : Celle qui incitait les téléspectateurs à acheter.

faites-bouger-vos-accroches

Il fallait oser, mais elle l’a vraiment fait…

Elle a remplacé la traditionnelle :

  • "Nos hôtesses attendent votre appel, contactez-les tout de suite"

…par les mots :

  • "Si toutes les lignes sont occupées, merci de rappeler ultérieurement"

Les résultats ont été spectaculaires.

Les auteurs expliquent ça par le fait qu’on a plus tendance à vouloir posséder quelque chose qui est dur à obtenir que si tout le monde peut le faire facilement.

Avez-vous un copywriting actif ou passif ?

Il y a également une notion de passivité et d’activité.

Si vous analysez les deux phrases ci-dessus, vous pouvez d’ores et déjà remarquer qu’on a un verbe passif (attendent) contre un verbe actif (occupées).

Forcément, l’impact créé dans l’esprit de l’auditeur ou du lecteur dans le cas d’une accroche ou d’une annonce incite forcément plus à l’action avec un verbe actif qu’avec un verbe passif.

Vous pouvez utiliser cette expérience pour améliorer votre copywriting, et notamment vos accroches et annonces Adwords.

Faites “bouger” vos accroches !

Par exemple, plutôt que d’utiliser une accroche du style :

  • "Libérez-vous une bonne fois pour toutes de vos soucis d’argent"

… qui est plutôt négative et passive, essayez de tester des accroches plus actives et plus positives du genre :

  • "Voici pourquoi vous désirez utiliser cette technique pour retrouver une bonne santé financière en quelques semaines"

ou :

  • "Prenez 90 secondes pour voir si vous aussi vous avez le pouvoir de retrouver un compte en banque bien garni”

ou encore :

  • "Certaines personnes arrivent à gagner confortablement leur vie et à avoir un compte en banque bien rempli. Comment font-elles ?"

L’impact émotionnel que vous provoquez dans l’esprit de votre lecteur quand il lit votre accroche est très important.

S’il sent des idées "molles", son intérêt sera à l’avenant, c’est à dire "mou".

S’il sent du "pep’s", alors il se sentira boosté par sa lecture et cela lui donnera plus envie de lire la suite.

Pour plus de succès avec vos pages de vente, travaillez vos accroches en ce sens.

Et à ce propos, si vous avez des accroches qui vous semblent molles, on peut les retravailler ensemble.

Indiquez-les dans vos commentaires, et voyons ça…

Précédent

Programmer une sauvegarde automatique de son blog WordPress avec BackWPup

Suivant

Le spam des commentaires de blogs : Pourquoi c’est un danger pour votre business et comment en venir à bout

  1. Salut Yvon,
    Je n’avais jamais remarqué cela avant que tu n’en parle et c’est pourtant. Ce sont ces petites choses qui font la différence.

    Comme je suis nouveau dans le copywriting, je n’arrive pas encore à transformé les annonces comme tu le fais, mais avec un peu d’entraînement, et de persévérance, je pourrai transformer le passif en actif.

    Mais j’avoue que je n’ai pas bien compris le système, malgré les exemples que as donné dans l’article. Je ne sais pas si tu as un exemple plus simple que je pourrai comprendre.

    Merci pour l’article
    Maurel Archange Out !!

    • Salut Maurel

      Dans un premier temps, change tous les concepts abstraits en concrets.
      Donne-moi des exemples d’accroches que tu veux changer et on verra ce qu’on peut faire

      Bonne journée

      Yvon

  2. Salut Yvon,

    C’est vrai que, quoi que l’on fasse, le copywriting est très important.

    L’art de donner envie de passer à l’action n’est pas donné à tout le monde et c’est pour cela qu’il faut sans cesse apprendre.

    Comme je l’ai déjà vu ici même et chez Cédric, il est important de tester différentes approches afin de trouver lesquelles feront que le lecteurs passera ou non à l’action.

    Encore une fois, je suis très content de pouvoir te relire ;)

    Amicalement,
    Nicolas

  3. Bonjour Yvon,

    Je trouve intéressant cette approche du copywritng actif ou passif. :)

    Mais quand je compare les deux phrases d’appel à l’action de Colleen Szot, je ne vois pas vraiment en quoi :

    « Si toutes les lignes sont occupées, merci de rappeler ultérieurement »

    est mieux que :

    « Nos hôtesses attendent votre appel, contactez-les tout de suite »

    Le mystère se trouve peut-être dans les verbes employés !

    Mais comme tu l’as dit, il fallait oser.

    Il a donc osé et ça a fonctionné.

    De toute façon, seuls les résultats comptent.

    Agréable journée à toi,

    Giresse

    • Bonjour Giresse

      La deuxième accroche est typiquement orientée VERS le client (ce sont eux qui appellent) et (ce sont eux qui contactent).
      Les verbes sont soit au présent, soit à l’impératif.
      Et on parle d’humains et pas de ‘lignes »…

      Bref la deuxième accroche est 1000 fois plus humaine. Et ça, ça change tout.

      Bonne journée

      Yvon

      • Martin Gale

        Pour illustrer tout ça, c’est un peu comme quand on est face à 2 restaurants : un qui est plein et un qui est vide.

        Vers lequel allez vous allez naturellement ?

        Vers celui qui est plein !

        C’est la même chose ici, si vous pensez (si on vous fait penser !) que le standard est plein, alors vous allez être beaucoup plus tenté d’appeler que si le standard est vide !

        Je me trompe Yvon ?

      • Salut Yvon,

        Merci pour l’éclaircissement.

        ça aide à mieux comprendre

        @+

        Giresse

  4. BK

    Hello Yvon,

    Il me semble, pour ma part, que la première phrase sous-entend quelque chose comme « Pitié, dépêchez-vous de nous filer votre fric, on est aux abois », alors que la seconde dit plutôt « Tout le monde s’arrache ce produit… vous aurez de la chance si vous parvenez à l’obtenir ».

    Bref, ya pas photo !

    Bernard

  5. Bonjour Yvon,

    Je n’hésite plus une seconde !

    Que penses-tu de cette phrase :
    « Transformez vos obligations sanitaires en savoir-faire professionel… »

    J’ai fait une variente aussi qui est :
    « Obtenez votre attestation obligatoire en hygiène alimentaire pour la restauration commerciale. »

    C’est vrai, 2 phrases totalement différentes, mais bon, je teste :-?

    On dit bien, celui qui n’ose pas n’a rien, du coup, je me permets de mettre un lien vers ma page de vente… si par le plus grand des hasard tu as envie d’y jeter un oeil :red:
    http://www.eformationhsaq.fr/club/pv1/

    A+

  6. tres interessant ! souvent je réédite des articles car c’est apres plusieurs lecteurs que je vois des zones de molesses comme tu dis car je suis loin d’être pro! au fait en parlant de pro je joue pour les trophées des influenceurs (blogueurs 2013) peux tu voter pour moi dans mes 2 categories stp des blogueurs me demandent si on peut voter tous les jours , ils sont gentils lol non c’est juste 1 vote mais en cliquant 2X pour mes 2 cattegories c’est tres important, le 5 juin c’est la remise des trophées et cadeaux pour les Top 10 de chaque categorie sur une péniche à Paris :) je te mets le lien direct si non j’en parle dans mon article « tribway » http://www.tribway.com/fr/profile/56290?ref=56290 bizzz

Laisser un commentaire

;) :super: :red: :hin: :haha: :evil: :cry: :coeur: :cafe: :beer: :D :?: :-z :-x :-o :-P :-? :) :( 8))

Créé et géré avec par Yvon CAVELIER