Prends-moi sur ton dos, agite tes p’tites ailes, et amène-moi des futurs clients

Un titre un peu racoleur pour vous parler d’un oiseau bleu bien connu, qui va vous permettre de faire venir à terme une centaine de personnes par jour sur votre blog. J’ai bien entendu nommé : Twitter.

L’objectif de cet article est de vous présenter les bases de ce média, ainsi que la manière dont vous pourrez en faire une manne illimitée d’apport de visiteurs sur votre blog.

twitter

Pour commencer, sachez que j’ai créé un compte Twitter spécialement pour vous, qui servira de test.

Démarrer de zéro, c’est toujours sympa, et ça permet de tester les techniques et de savoir ce qui fonctionne ou pas.

Vous pouvez me suivre en cliquant ici. Je passe environ 30 minutes chaque jour à rechercher des infos sympas à propos du copywriting et du blogging. J’en profite pour twitter chaque nouvel article.

Bref… Suivez-moi :), comme ça vous participerez au test. Merci d’avance !

1. L’importance absolue du copywriting chez Twitter

[protected]

Si vous veniez de débarquer sur la planète Terre, et que vous découvriez aujourd’hui cet outil magnifique qu’est Internet, alors voici ce que vous devriez savoir sur Twitter :

Il s’agit d’une sorte de micro réseau social où les gens communiquent entre eux à l’aide de messages (appelés "tweets") de 140 caractères maximum. Lien inclus.

C’est un réseau, donc vous pouvez "suivre" d’autres personnes (pour voir ce qu’elles racontent), et elles aussi elles peuvent vous suivre.

 
Voilà. C’est court, pratique et rapide.

Mais pour vous qui avez un blog, Twitter c’est aussi la possibilité de vous créer une communauté de gens qui vous suivent, et à qui vous pouvez transmettre vos courts messages pour les inviter à venir lire vos articles sur votre blog.

En fait, tous vos messages apparaissent sur un "fil de discussion" comme celui-ci :

 fil-twitter-1
fil-twitter-2 

Ceci est le fil de mon compte nouvellement créé. Y apparaissent tous les messages des gens que je suis.

Prenons le premier message tout en haut, qui annonce cet article.

Vous le voyez, il y a :

  • Une photo,
  • Un pseudo (YvonCAVELIER),
  • Normalement le nom juste à côté (moi j’ai mis Copywriting Pratique, je vous expliquerai pourquoi plus bas),
  • Un message (le titre de cet article),
  • Et le lien en rouge qui mène normalement à cet article sur le blog.

Une sorte de mini zone de commentaire de blog, si vous préférez.

Et ici, plus que partout ailleurs, le copywriting prend toute sa puissance !

Mais vraiment !

C’est même tellement important que je vous l’écris en gros :

Avec Twitter, soit vous êtes efficace,
soit personne ne vient vous voir.
Ce n’est pas plus compliqué que ça.
 

Ca vous semble exagéré ?

Et pourtant…

Mine de rien, ça a l’air beaucoup 140 caractères pour un message, mais en fait, c’est peu. Très peu.

Et cela devient maintenant un véritable challenge de communiquer sur un produit, sur une action à réaliser ou dans ce cas précis, sur un article de blog à présenter, tout en se limitant à 120 caractères (140 caractères – les 15 à 20 caractères du lien qui dirige sur votre blog).

Et ici plus qu’ailleurs, la maîtrise de la rédaction de titres courts, puissants et qui accrochent est d’une importance capitale.

Car lorsque vous apparaissez sur le "fil" d’un membre qui vous suit, vous n’êtes pas seul. Mais pas seul du tout !

Vous êtes parmi les centaines d’autres personnes que ce membre suit aussi en plus de vous. Et chacune de ces personnes balancent elles aussi des infos en même temps, avant ou après vous.

Ce qui fait que votre message se retrouve au beau milieu d’une centaine d’autres messages.

Donc forcément, si votre message n’attire pas l’attention, vous pouvez aller vous rhabiller, comme on dit : Personne ne clique sur vos liens.

2. Les autres éléments déterminants de votre compte Twitter

En plus des messages, il y a également 2 autres éléments sur Twitter pour lesquels le copywriting vous sera d’un grand secours :

  • Votre présentation (biographie)
  • Le thème de votre compte (arrière plan)

En effet, quand les gens vont tomber sur vous, la première chose qu’il vont faire, c’est de regarder votre "bio". C’est à dire un court message de présentation de… 160 caractères, pas plus !

Hé oui, ici aussi, il faut faire court et efficace !

Ils auront également un aperçu visuel du thème de votre compte (l’arrière plan), que vous pouvez personnaliser à l’aide d’une image.

Par exemple, voici une copie de la page que voient les gens qui arrivent sur mon compte edperceval, qui est mon compte principal :

fond-twitter

Dans cet exemple, le thème choisi correspondait à l’ancienne version de Twitter, dans laquelle il n’y avait pas une si large bande sur le côté droit.

Bien évidemment, vous avez donc, avec cet arrière-plan, un espace supplémentaire pour communiquer sur vous et sur vos activités.

Il est donc très important de le rendre le plus personnel et le plus efficace possible.

3. Optimiser votre présentation et votre profil

Il n’est bien entendu pas possible de traiter de l’optimisation des 3 paramètres que je viens de vous présenter dans un seul article. Il ferait encore 3 kilomètres de long.

Aussi ici, allons-nous nous concentrer sur votre présentation et votre profil, qui sont (à mon sens) les éléments les plus urgents et le plus importants à optimiser.

En effet, avant de pouvoir communiquer les titres de vos articles à vos membres afin qu’ils viennent vous voir, il vous faut un élément important : Des membres !

Si vous n’avez que 5 ou 6 personnes qui vous suivent, vous aurez un peu l’impression de parler dans le vide.

La première étape est donc de faire venir des membres.

Et pour cela, il y a pas mal de techniques.

Mais avant de voir ces techniques, voyons l’élément indispensable n°1 : Votre bio.

En effet, cet article a vu le jour grâce à un tweet d’une certaine Françoise Soros, que j’ai chopé à la volée, lors de ma promenade quotidienne sur Twitter, et qui disait :

"SVP Les nouveaux followers, mettez un minimum de mots dans votre bio, si vous voulez être suivis en retour ;-)"

Cette charmante dame est pile dans le vrai : Pour pouvoir être suivi en retour suite à une demande, votre interlocuteur doit AU MOINS en savoir un minimum sur vous pour prendre sa décision, à moins que vous ne vous appeliez Ashton Kutcher ou Eva Longoria.

Et comme j’imagine qu’il faudra que je pédale longtemps avant qu’Ashton ou Eva ne viennent lire ces mots, alors nul doute que ce conseil s’applique bien à vous.

Bien…

Votre présentation

Pour avoir un maximum de membres, en théorie, ce n’est pas bien compliqué : Il suffit de demander.

Le processus est relativement simple :

  • 1. Vous demandez (explicitement ou non) à une personne de vous suivre
  • 2. La personne vient voir qui vous êtes
  • 3. Elle décide ou non de vous suivre (en fonction de ce qu’elle a vu)

Vous avez vu ? C’est simple, non ?

Simple… Oui ! Mais en fait, là dedans, c’est 100% la partie 2 qui détermine le succès de l’opération. Si vous foirez votre présentation, la personne n’aura tout simplement pas envie de vous suivre.

Vous comprenez le problème ?

Vous devez donc soigner votre présentation pour obtenir des suiveurs. Et tout ça en 160 caractères. C’est aussi simple que ça.

Voici donc comment vous devez la construire :

Elle doit présenter ne présenter que 2 choses :

  • Ce que vous êtes ou ce que vous faites (votre spécialité, ou ce qui vous caractérise)
  • Ce que vous pouvez apporter à vos suiveurs
A l’exclusion de toute autre chose !

Voici par exemple la bio de mon nouveau compte :

Passionné de copywriting depuis 25 ans. Je vous aide gratuitement à améliorer votre blog, vos pages de vente, vos accroches ou vos emails.

 
Je dis ce que je suis (un passionné de copywriting)

Et juste derrière je dis ce que je peux faire pour ceux qui me suivront (je les aide gratuitement à améliorer…)

Il faut donc cristalliser 2 choses en 2 phrases :

1) Votre spécialité principale

Par exemple :

  • Spécialiste des ados / WonderMaman pour Ados en détresse
  • Spécialiste du sommeil / Pourfendeur de l’insomnie
  • Coach amoureux / La fée Clochette des délaissés
  • Coach d’entreprise / Zorro des entrepreneurs
  • Spécialiste en webmarketing / Grand virtuose du marketing
  • etc…

Il faut une phrase courte. De 4 à 7 mots maxi.

Cette phrase doit tout résumer sur vous. Soit de manière formelle et professionnelle, soit de manière totalement décalée.

Je vous recommande de tester les deux versions pendant une semaine chacune. Vous pourriez être surpris du résultat

2) Ce que vous pouvez faire pour les gens

Et là, il faut bien entendu relater l’avantage principal de votre activité. Vue du côté du suiveur (pas du vôtre).

Il suffit de compléter la phrase du genre "Je vous aide à…" :

  • …venir à bout des disputes et des incompréhensions que vous rencontrez avec vos enfants ados
  • …vous débarrasser une bonne fois pour toutes de vos insomnies de manière naturelle et douce
  • …trouver l’âme sœur et à la garder pour toujours avec des conseils simples et insolites
  • …améliorer vos résultats dans votre entreprise. Vos ventes, vos bénéfices, votre management. Tout…
  • …faire de votre activité sur le web une véritable entreprise qui vous rapporte chaque jour un peu plus

Ce ne sont bien entendu que des exemples, qu’il faut reprendre et corriger absolument.

L’idée est de rendre cette aide la plus visuelle et la plus concrète possible. En cela, plus vous serez spécifique, et mieux les gens se sentiront concernés.

Votre profil

Vous aurez remarqué qu’on ne doit trouver aucun nom, aucun prénom, ni aucun site Internet dans votre présentation.

En effet, ces éléments apparaissent autre part ! Inutile de les rappeler dans votre bio.

Vous devez donc personnaliser ces éléments en tout premier.

Tout se passe dans le menu "Editer votre profil" auquel vous avez accès sur l’accueil de votre compte : Par exemple ici : https://twitter.com/#!/YvonCAVELIER :

accueil-twitter2

En cliquant sur ce lien, vous arrivez alors sur votre profil :

profil-twitter2

Et c’est d’ailleurs là aussi que vous écrivez votre bio.

Donc choisissez l’onglet "Profil", et passez par ces 6 étapes :

  • Rajoutez votre Avatar (1)

Utilisez le bouton (2) pour sélectionner votre photo sur votre ordinateur.

  • Ensuite, renseignez votre Nom (3)

Alors là, important : Si le compte Twitter que vous avez choisi est déjà votre prénom et votre nom (comme c’est le cas de YvonCAVELIER) alors bien évidemment, utilisez cette zone pour mettre votre spécialité, ou le nom de votre site.

Inversement, si votre compte Twitter n’indique pas votre nom, alors mettez le dans cette case. Surtout si vous animez un blog, où ou affichez ouvertement votre prénom. Toujours cette histoire de cohérence.

  • Ajoutez éventuellement votre Localisation (4)

Surtout si vous avez un commerce local. L’objectif est de cibler les utilisateurs qui évoluent dans le même coin que vous.

Vous pouvez donc choisir un lieudit, une ville, un canton, un département, une région, ou même un pays entier. Cela dépend de votre activité.

Moi, mes membres peuvent être de partout dans le monde, donc je ne renseigne pas ce champ.

  • Indiquez l’URL de votre Blog (5)

Est-ce utile de vous dire pourquoi ? :)

  • Et terminez par votre Bio (6)

Attention, si vous dépassez les 160 caractères, vous ne pourrez pas valider !

Et voilà ! Cliquez bien sur le bouton bleu "Enregistrer", et vos prochains tweets apparaitront avec ces nouvelles infos.

4. Trouver des membres

Cette partie sera relativement courte. J’y reviendrai bien plus en détail dans un prochain article, mais je vous présente néanmoins 3 manières de recruter des membres pour votre compte twitter :

1) Annoncer votre compte sur votre blog

C’est évidemment le plus simple : Vous mettez un lien, comme celui-ci, et vous demandez à vos membres de vous suivre.

Vous pouvez également utiliser des boutons un peu plus customisés.

En voici 7 pour vous, que vous pouvez utiliser pour votre blog si vous voulez :

bouton-twitter-1 bouton-twitter-2 bouton-twitter-3 bouton-twitter-4 bouton-twitter-5 bouton-twitter-6
bouton-twitter-7

Mettez ce bouton dans votre menu latéral, et linkez-le à votre compte Twitter.

2) Rechercher des mots clefs

Dans Twitter, vous avez un champ "recherche" tout en haut :

recherche-twitter

Indiquez dedans un mot-clef relatif au thème de votre blog. Par exemple : Copywriting.

La liste de tous les messages qui comportent ce mot clef apparait alors :

result-twitter

Vous pouvez ensuite choisir les membres français qui emploient ce mot dans leur message (forcément ils sont intéressés par ça puisqu’ils en parlent), et vous abonner à leur compte.

Ils reçoivent alors un email qui leur dit que vous les suivez, et statistiquement, si votre bio est bien faite et que votre mot clef est bien ciblé, alors entre 10 et 40% des gens que vous suivrez vous suivront à leur tour.

Je vous conseille alors, après une semaine, de faire le point sur les gens que vous suivez et qui ne vous suivent pas, et d’arrêter alors de les suivre, en vous désabonnant.

Important :

  • Ne suivez pas plus de 50 nouvelles personnes par jour
  • Laissez passer au moins 15 secondes entre deux suivis.

L’objectif est que vous ne soyez pas considéré comme spammeur par Tweeter.

Il y’ a d’autres éléments chiffrés à prendre en compte, mais vous n’en êtes pas encore là.

3) Suivre les suiveurs des suivis

Enfin, dernière méthode pour trouver des personnes intéressées par votre thème :

Quand vous avez repéré, dans la liste ci-dessus, une personne qui est concernée par le mot clef que vous avez indiqué, alors cliquez sur le lien de son compte :

lien-twitter

Le nombre de ses abonnés apparait alors dans le menu de droite :

abonnes-twitter

Cliquez sur le nombre d’abonnés. Tous ses abonnés apparaissent alors dans la partie gauche :

liste-abo-twitter

Vous n’avez alors plus qu’à vérifier les bios de chacun, et de choisir alors ceux que vous voulez qui vous suivent.

Ca donnera plus ou moins les mêmes résultats que la deuxième technique.

A vous de jouer

J’ai essayé de faire succinct. Mais manifestement, c’est dur pour moi !

Dans cet article, je vous ai vraiment donné les bases pour utiliser Twitter pour faire venir des gens chez vous.

Bien évidemment, ici plus qu’ailleurs, il faut que les titres de vos messages soient très évocateurs et très attirants pour que ça cartonne.

Les 3 méthodes de récupération de suiveurs sont les méthodes les plus simples, les plus basiques, et les moins chronophages qui existent.

Il y en a beaucoup d’autres. Certaines encore plus efficaces. Je vous en parlerai dans un autre article.

Tout comme je vous parlerai d’autres outils d’automatisation de vos procédés.

Pour l’heure, vous avez du pain sur la planche.

Si vous avez besoin d’aide pour votre bio, utilisez les commentaires pour ça !

[/protected]

Devenez membre de Copywriting Pratique !

Si vous souhaitez :

  • Recevoir chaque nouvel article du blog directement dans votre boîte mail (si vous le souhaitez),
  • Avoir accès à des générateurs en ligne inédits (générateur de slogans, de noms de marques, d'accroches, un dico des synonymes avec une mise en situation, un formateur d'emails et même le fameux calculateur du Sympathomètre d'un texte),
  • Un guide qui vous explique comment trouver plus de 354 millions d’images gratuites et libres de droits...

Pour vous inscrire et avoir accès à tout ça, c'est facile : Indiquez votre prénom et votre email dans le formulaire ci-dessous :



Précédent

Voici un moyen d’amener entre 20.000 et 50.000 visiteurs par an sur votre blog

Suivant

Procédure vidéo : Comment rendre votre blog plus célèbre grâce aux Digg-Like

  1. Coucou Yvon,

    Je ne savais pas quoi faire ce week-end :hin: , donc j’ai trouvé mon occupation, me créer un compte twitter de la
    « WONDERMAMAN DES PARENTS D’ADOS EN DETRESSE »
    Car on m’a dit que tout blogger qui se respecte doit avoir son compte twitter, est-ce vrai ? ;)
    Il faudrait peut être aussi que je me décide à montrer ma bouille, ça, ça va être plus difficile, la wondermaman se cache derrière son avatar.

    Bonne journée tout le monde
    Marie-Do

    • Coucou Marie-Do

      Oui bien sûr que tu dois créer ton compte Twitter !
      Surtout que maintenant, je t’ai un peu mâché le travail, hein ? :)

      Pour la bouille, oui ce serait mieux en effet.
      Faudra que t’y passe de toute façon, alors aie confiance !
      Demande à tes charmants BambinAdos de choisir la photo :hin:

      Bonne journée à toi aussi

  2. Salut Yvon,

    Quelque chose me dit que cet article sur Tweeter ne sera pas le dernier :)

    Bon, j’anticipe sans doute un peu mais j’ai une question : quel outil utilises-tu pour « voir » quels comptes auxquels tu es abonné ne te suivent pas en retour ?

    J’utilise ManageFlitter pour cela mais les résultats ont l’air pour le moins… aléatoires.

    Merci d’avance pour ta réponse et à bientôt.

    Amicalement,

    Olivier – Videos2marketing.com

    • Salut Olivier :)
      Pour l’heure cher ami, je n’utilise aucun outil, mais je vais acheter TweetAdder pour voir ce que ça donne. On ne m’en dit que du bien.

      Personnellement, je pense que pour ses 500 premiers abonnés, il faut faire ça à la main.
      C’est un peu plus long, mais ça permet de se rendre vraiment compte de ce qui se passe en réel.
      Après, quand on maîtrise le processus en réel, alors on peut utiliser les outils.

      Je ferai un tuto vidéo sur TweetAdder quand j’aurai plus d’infos.

      A bientôt

      Yvon

  3. @Marie-Do: un compte twitter ? non plusieurs !! LOL

    @Yvon: « Mettez ce bouton dans votre menu latéral, et linkez-le à votre compte Twitter. et c’est placé ou chez toi ?
    Il y a en a beaucoup à dire sur Twitter, notamment sur les logiciels à utiliser pour organiser son temps et ne pas le perdre à faire des opérations de suivi qui peuvent être automatisés ( hein, Davy ?)

    • Ben en fait, je voulais le mettre, mais j’avais un rendez-vous à midi, et comme j’aime pas être en retard ;)

      Il y sera dès demain :)

    • @Olivier N : http://friendorfollow.com/, c’est un des seuls sites que je connaisse qui ne te demande pas une autorisation d’accès à tes données. Tu mets le nom du compte, et voila!

      @Yvon : En effet, que du bien :). Puis pour les 500 premiers, que tu le fasses à la main ou automatiquement, tu finis par faire le même processus. A part que tu ne contrôle pas à 100% qui tu ajoutes.. Et puis le monde, attire le monde :)

      @Olivier : Of course, j’attendais impatiemment l’article depuis que Yvon me l’avait annoncé! :)

  4. Le traffic apporté par Twitter est vraiment très riche et la propagation de l’information très rapide.

    Très bon article Merci

  5. Bonjour Yvon,

    Je viens de recevoir ton article dans ma boite mail et comme toujours il est excellent. Je suis sur twitter et je vais mettre en pratique tes conseils ! Je vais te suivre aussi ;) même si mon blog est hors sujet par rapport au tien. L’aventure continue 8))
    Bien à toi

    Brigitte

    • Bonjour Brigitte

      Oh tu sais j’espère de plus en plus qu’il y ait un maximum de blogs qui n’ait pas de rapport avec le mien ! Et en fait quand on regarde, il y en a pas mal qui ne traitent pas du tout du même thème !

      Mais bon. Comme moi je traite de techniques qui fonctionnent pour tous les blogs, alors par défaut, tous ceux et toutes celles qui ont un blog devraient me suivre :haha:

  6. Bonjour Yvon,

    C’est fait! Je t’ai suivi :-)

    Je suis vraiment heureuse pour ceux qui n’ont pas encore de compte twitter et veulent en créer un et tombent sur cet article ! Même pour ceux qui l’ont déjà.

    C’est impressionnant la peine et le temps que tu consacres à tes articles et quel bonheur de pouvoir en profiter !

    Chapeau bas, Yvon !

    Emilie.

    • Merci beaucoup Émilie.

      Ce n’est pas de la peine du tout. Du temps, oui.
      Mais j’adore ce que je fais, alors comme on dit : « point de peine quand on aime » ;)

      • Emilie

        J’utilise la peine ici ce n’est pas pour dire que c’est pénible pour toi mais je voulais dire que tu t’impliquais à fond.

  7. Bonjour Yvon,

    Je vais devoir accorder plus d’importance à Twitter je crois et surtout, refaire ma bio.

    Merci pour les boutons customisés ! :super:

  8. Andre

    Merci Yvon pour toutes ces préciauses infos.
    Je vais aller revoir ma présentation.
    Des questions :
    – faut-il plutôt suivre des Twiteurs qui ont un rapport avec son activité ?
    – quelle est la fréquence de Twitage ?
    – quel est le logiciel d’automatisation que tu conseilles ?
    Merci

    • Bien sûr André qu’il vaut mieux suivre les gens qui ont un rapport avec ton activité !
      Fréquence de « twitage » ? Hé bien elle correspond au rythme de publication de tes articles, tout simplement. en tout cas pour le sujet qui nous occupe aujour’d’hui.
      Voir plus haut ;)

  9. Merci de la mise en exemple mais me pique pas mes abonnés ! :P

    Sinon très bon article, bon résumé des bases de Twitter. Moi je prends en général 10 minutes par jour (ou 30 minutes tous les trois jours) pour me loguer sur Twitter et suivre une dizaine ou une vingtaine de comptes.
    Ça rapporte plutôt pas mal, je ne suis plus très loin des 500 abonnés.

    • Coucou Kategriss

      Mais non t’inquiètes pas, je te piquerai pas tes abonnés :)
      Tu étais celle qui est apparue en premier dans ma liste alors boum c’est tombé sur toi :)

      De ton commentaire, j’en déduis que tu fais tout à la main aussi ?

  10. J’ai déjà quelques comptes Twitter mais j’avoue n’avoir jamais cherché à les exploiter … pour le moment.

    L’article est simple et clair, il n’y a plus qu’a trouver un petit peu de temps pour s’y mettre. Merci pour cet artcile que je reviendrais consulter le moment venu :)

  11. « Petit oiseau, si tu n’as pas d’ailes…… Ben tu peux pas voler ! » Gad Elmaleh
    Twitter est une drogue, que je soigne progressivement pour ma part.
    Un outil formidable mais parfois un peu dangereux si on tombe trop dedans.

  12. Rien sur Tweet Adder ou les concours, je suis déçu

    Par contre excellent article, orienté dans ton domaine, le copyWRiting. Je suis comme toi, convaincu, qu’un bon copywriter fera fureur sur Twitter, et augmentera le taux de clic. (Et ici tes conseils sont en or massif!)

    PS : Je remarque que le #FF n’a pas eu un effet transcendant, si un certain Laurent me lit … :)

    Mais le plus important c’est le nombre de gens qui cliquent sur tes liens, et qui agissent sur ton site :) Je te suis déjà pour suivre l’évolution de ton « projet twitter », partage nous tes résultats, ça m’intéresse!

  13. Ah, et les liens Twitter, c’est maintenant pris en compte par Google dans le référencement! :) Ce qui est logique, car si un article est retweeté, c’est qu’il est aimé!
    D’ailleurs un de mes articles très retweeté, s’est placé en haut des serp, et je suis prêt à mettre ma main au feu que ça a quelque chose à voir!

    En clair, te mettre a twitter ne peut que t’être bénéfique! (Que vois-je, ton bouton de partage est en haut de l’article?)

    • Salut Davy

      Merci pour ton avis éclairé sur Twitter, je sais que t’es un tout fort là dedans.

      Pour Tweet Adder, tu sauras que je ne recommande jamais un outil (payant ou non) tant que je ne l’ai pas encore testé.
      Et testé profondément pendant quelques mois.
      Donc ce ne sera pas pour tout de suite.

      Mon avis est malgré tout que la différence entre le logiciel et le manuel, c’est qu’avec le manuel, la qualité est meilleure, et surtout le rendement est meilleur.
      Personnellement, si je sens que c’est un logiciel qui me suis pour que je suive le compte en retour, hé bien la bio a intérêt à être sacrément bonne pour que je suive à mon tour.

      J’ai découvert cette histoire de #FF hier, et j’ai dû aller faire un tour sur le web pour savoir ce que c’était. Mon cerveau pas encore analysé le concept, je t’avoue, ainsi que les 14 autres « sigles » utilisés sur Twitter. Mais je vais regarder ça tranquillement. Ca fera peut-être le sujet d’un article qui sait.

      Concernant les clics sur mes liens, avec mon compte principal, où, jusqu’ici je mettais les titres des articles, donne des résultats mitigés.
      D’ailleurs les voici après 2,5 mois « d’exploitation » :) :

      Nb de visites : 275
      Nb de pages vues : 2,92
      Temps passé : 00:06:03
      Nouvelles visites : 40,00 %
      Taux de rebond : 52,73 %

      J’aurai des chiffres plus précis avec le nouveau compte :)

      • C’est pas mal du tout pour le nombre de visite, pour une exploitation 100% manuelle! Rajoute nous aussi le taux de transformation!

        PS : Je suis 100% d’accord avec toi, la qualité est meilleure, et le rendement est meilleur. Mais n’oublies pas l’aspect productivité de la chose :)

        A bientôt

  14. DavidVellut

    Bonjour Yvon, et merci pour ton article.

    Autre élément essentiel à faire pour gagner des followers « naturels » : publier et partager des liens vers des articles de qualité (en réalisant une veille quotidienne par exemple). Certes chronophage et cela nécessite une dose de rigueur et d’organisation au quotidien, mais c’est comme cela que je construis actuellement mon audience sur mon compte http://twitter.com/formavox (créé il y a 1 mois et demi et déjà plus de 100 followers.)

    Pas de TweetAdder ni aucun autre logiciel de tweet marketing : juste du partage de contenu + évidemment le fait de s’abonner à d’autres twittos. Je ne dis pas que je ne pourrais pas accélérer la cadence en utilisant TweetAdder, mais mes ressources financières n’étant pas au top, je compte actuellement beaucoup sur le following « naturel » ;-)

    • Bonjour David, et bienvenue ici.

      Merci pour ton ajout d’information, et bravo pour ton compte.
      Je ne peux qu’abonder dans ton sens concernant les bons articles à annoncer, mais comme tu le dis, ça, ça demande du temps.
      Et il ne faudrait pas que cela empiète sur le temps passé à se faire connaître, ce qui devrait – à mon avis – rester la principale fonction de Twitter. En tout cas au début. Après, le principe de réciprocité (qui est le principe majeur utilisé avec ce media – je retweete, tu me retweete – Je te suis, tu me suis) joue certainement un rôle prépondérant dans le succès de cette pêche aux followers.

      Je pourrai revenir sur la question d’ici quelques semaines.

    • J’ai plusieurs comptes bien entendu, ( + ceux que je gère par délégation )
      et des stratégies différentes selon les comptes !

      Que veut-on faire ? développer une communauté, discuter avec les autres, vendre ? Les nombreux outils qui existent ne permettent pas de mettre en place une stratégie propre même si Socialomate s’en rapproche…

  15. Bonjour Yvon

    Super article (comme toujours :)).

    Bon, jusqu’ici je n’avais pas encore pris le temps de me mettre sérieusement à Twitter mais là je crois que je n’ai plus d’excuse.

    Merci pour tous les détails précieux que tu nous donnes içi, surtout pour tous ceux qui ne connaissent pas encore très bien Twitter (si si il y en a encore… :red: …moi par exemple :( ).

    Amicalement,
    Stéphane

    • Bonjour Stéphane
      Merci :)

      En fait je ne connais pas trop bien Twitter, hein… Je découvre plus qu’autre chose.
      Après tout ce que j’ai abordé ici reste malgré tout dans une logique de copywriting qui est plus ou moins la même partout.
      J’en saurai plus dans quelques mois

  16. Bonjour Yvon,

    Ton article donne vraiment un bon aperçu pour ceux qui veulent commencer à se servir de twitter efficacement.

    Tu mentionne que 10 à 40% des personnes qu’on suit vont nous suivre en retours. Ce serait intéressant de comparer avec les statistiques de quelques autres actions. Par exemple, plus on interagis avec quelqu’un en lui répondant ou en retweetant ses messages, et plus cette personne sera portée à nous suivre et à partager les nôtres.

    On pourrait aussi tenter de comparer aux autres médias, en s’abonnant à des blogs, combien de leurs auteurs s’abonneront à notre blog?

    Si tu as des chiffres pour tout ça, je serais bien curieuse. ;)

  17. fabrice

    Un bon résumé, twitter est en effet incontournable!

  18. Jean-Pierre de Syndic Pro
    Bonsoir,
    Félicitations pour votre article qui met en évidence l’utilité de l’outil « twitter » dans la stratégie de visibilité de son blog.

  19. Bonjour Yvon,

    Merci beaucoup pour cet article.
    J’étais jusque là inscrit sur Twiter, j’y mettais mes articles, mais sans trop savoir quelle était la portée de cet outil. Je le découvre petit à petit et je dois dire que les infos que tu donnes ici m’aide à y voir plus clair. D’autant plus que Twitter semble devenir un élément incontournable pour le métier.

    Encore merci pour tout ce travail.

Laisser un commentaire

;) :super: :red: :hin: :haha: :evil: :cry: :coeur: :cafe: :beer: :D :?: :-z :-x :-o :-P :-? :) :( 8))

Créé et géré avec par Yvon CAVELIER