Je vous disais vendredi que j’employais une stratégie qui fonctionnait très bien pour vendre encore plus.

Il s’agit de ce que j’appelle « le sous-ciblage de catégorie« .

Diviser

Quoi que vous vendiez, vous pourriez diviser votre cible principale en plus petites cibles pour pouvoir être plus précis dans votre page de vente ou dans vos emails.

Par exemple, si vous vendez une méthode de copywriting, vous pourriez diviser votre cible en 3 sous-cibles :

  • Les coachs,
  • Les vendeurs en e-commerce
  • Les infopreneurs

Sous-diviser

Et chaque sous-cible pourrait être encore divisée. Par exemple dans la dernière :

  • Les infoproduits sur la santé
  • Sur le développement personnel
  • Sur le fait d’augmenter ses revenus.

A ce niveau-là, rien de nouveau. Il s’agit du système de la « niche marketing » que vous connaissez déjà.

Il existe malgré tout un autre type de ciblage qui permet d’aller encore plus loin pour gagner plus à la fin :

Le Sous-Ciblage de Catégorie

Quoi que vous vendiez, vous pourriez aller plus loin encore en ciblant des catégories de personnes en particulier.

Par exemple, dans le développement personnel, vous pourriez diviser ça en 3 sous-sous-cibles :

  • Les mamans actives
  • Les jeunes retraités qui veulent s’occuper
  • Les femmes de 45 ans qui veulent se reconvertir

Si vous vendez une méthode de copywriting, vous pourriez cibler 3 catégories de personnes :

  • Les jeunes infopreneurs plein de fougue (moins de 30 ans)
  • Les femmes de 45 ans et plus qui vendent des produits de développement personnel
  • Les hommes de 30 à 50 ans qui font de l’e-commerce.

Si vous vendez une méthode pour se faire connaître, vous pourriez vous adresser à :

  • Des restaurateurs
  • Des coiffeuses
  • Des fleuristes
  • Des plombiers

L’intérêt

Quand je parle de ça à des gens, ils me répondent toujours la même chose : « Mais ce que je vends convient à tout le monde, je n’ai pas envie de me restreindre !« .

L’idée n’est pas de se restreindre, mais au contraire d’être beaucoup plus clair dans sa communication.

En effet, si les produits que vous vendez sont universels, alors pourquoi ne pas en parler de manière beaucoup plus ciblée à une seule catégorie de personnes ?

Si vous choisissez les restaurateurs, pour reprendre mon 3ème exemple, créer une page de vente qui reprendra EXCLUSIVEMENT des intérêts et des bénéfices pour cette catégorie professionnelle aura un impact excellent sur le lecteur concerné.

Et vous pourrez reproduire cette stratégie pour les coiffeurs (qui ont évidemment des attentes différentes que les restaurateurs) mais aussi pour tout type de commerçants.

Conclusion

En créant des sous-catégories d’acheteurs, avec un seul produit, vous accédez à une multitude de nouveaux clients à qui on n’a pas l’habitude de vendre.

En étant précis et ciblé, vous entrez directement dans leur tête, et leur donnez envie de découvrir ce que vous avez à leur offrir.

Ca marche très très fort ! Essayez !

Devenez membre de Copywriting Pratique !

Si vous souhaitez :

  • Recevoir chaque nouvel article du blog directement dans votre boîte mail (si vous le souhaitez),
  • Avoir accès à des générateurs en ligne inédits (générateur de slogans, de noms de marques, d'accroches, un dico des synonymes avec une mise en situation, un formateur d'emails et même le fameux calculateur du Sympathomètre d'un texte),
  • Un guide qui vous explique comment trouver plus de 354 millions d’images gratuites et libres de droits...

Pour vous inscrire et avoir accès à tout ça, c'est facile : Indiquez votre prénom et votre email dans le formulaire ci-dessous :