Que savez-vous VRAIMENT de vos clients ?

Encore aujourd’hui, je viens d’assister à quelque chose que je qualifierais d’extraordinaire. Sur Facebook.

C’est sûrement passé inaperçu pour la plupart de ceux qui se sont connectés aujourd’hui, mais pour moi qui suis un peu féru de marketing et de copywriting, franchement, Facebook, ils sont trop forts.

Et ils ont des moyens de vous faire agir qui dépassent l’entendement.

Women with blackboard

Regardez :

Il vous demandent dans quelle ville vous avez grandi, en regardant d’où viennent vos amis. Et ils vous proposent 3 villes différentes.

Vous n’avez qu’à choisir.

C’est brillant de génie marketing. Vraiment brillant.

Vous comprenez pourquoi ?

  • Parce qu’en vous donnant un choix parmi 3 villes, c’est bien plus facile pour vous de cliquer sur l’une des 3,
  • Ensuite, comme vos amis sont là, les villes qu’ils proposent vous sont familières, donc on clique presque d’instinct…
  • Et pour finir, plus ils auront de renseignements sur vous, et plus ils pourront cibler leur pub.

Bref, cette technique est absolument géniale, et devrait à mon sens être développée à l’extérieur.

Et vous ? Avez-vous déjà réfléchi à des petites opérations de ce genre qui pourraient vous permettre d’en connaître un peu plus sur vos lecteurs ou sur vos clients pour mieux les cibler ?

On connaît tous les sondages, mais le problème des sondages, c’est que vos lecteurs vous voient arriver à 100 kilomètres.

Parlons ici de trucs plus intelligents et plus recherchés, si vous le voulez bien… Clignement d'œil

Devenez membre de Copywriting Pratique !

Si vous souhaitez :

  • Recevoir chaque nouvel article du blog directement dans votre boîte mail (si vous le souhaitez),
  • Avoir accès à des générateurs en ligne inédits (générateur de slogans, de noms de marques, d'accroches, un dico des synonymes avec une mise en situation, un formateur d'emails et même le fameux calculateur du Sympathomètre d'un texte),
  • Un guide qui vous explique comment trouver plus de 354 millions d’images gratuites et libres de droits...

Pour vous inscrire et avoir accès à tout ça, c'est facile : Indiquez votre prénom et votre email dans le formulaire ci-dessous :



Précédent

Une expérience étonnante que vous pourrez adapter à vos articles de blog

Suivant

10 manières originales de booster vos lettres de ventes avec un peu d’huile de coude

  1. Eh oui , FB a « cerné » votre ville … sauf que parfois ils se trompent ( çà m’est arrivé, vu que je suis un « voyageur » et que j’ai des « amis » un peu partout ! LOL )…
    mais ce que tu viens de remarquer se résume aussi en « plus il ya de choix, moins il y a de choix »,
    c’est à dire que plus vous offrez aux personnes de choix possible, moins ils vont opter pour un produit …
    C’est comme sur un blog quand on voit en sidebar le top commentateur, les articles les plus , les articles relatifs, encart publicitaire, les catégories, des boutons pour partager sur FB, Twitter, Linkedin… profusion nuit !
    ;-)

  2. Bonjour,

    Comme vous, j’aime écrire et faire profiter de mes connaissances aux autres…Comme nous avons les mêmes passions, votre blog est devenu un « familier » pour moi.

    Merci donc de consacrer autant de votre temps à tous vos lecteurs…

  3. Coucou Yvon,

    Hé oui, j’avais remarqué le truc, cela fait 2 ou 3 semaines déjà.

    Ma réaction est celle-ci. Sur mon profil, il y a déjà cette question et tu est libre de la remplir ou pas. Alors, pourquoi nous pousser à en dire plus grâce à un choix multiple ?

    Pour qui veut garder un peu de secret sur sa vie privée, c’est le pousser à en dire plus qu’il ne veut. Bon, tu peux me dire que toute personne reste libre. En même temps, cibler le plus proche, c’est tentant car à 1ère vue, quel est le risque ?

    Ceci dit, j’ai un ami qui sur sa page de profil se trouve à Houston … qui, bien sûr, n’existe pas en Suisse :hin:

    Pour revenir à ton article, je ne suis pas sûr que cette technique est à reprendre pour cibler nos lecteurs. Du moins, pas pour savoir où ils habitent, mais trouver le truc qui me dise dans quelle fourchette d’âge, quel métier, quels hobbys, alors oui, ce serait génial.

    Ok, d’accord pour qu’ici on parle de quelque chose de plus intelligent … heu :hin: … si j’essaie de comprendre … autre chose qu’un bouton à presser ? :-o

    Toute bonne soirée
    Madeleine

  4. Salut Yvon,

    C’est tout à fait malin de la part de Facebook.
    Les opérateurs de téléphonie mobile emploient également ce procéder pour pousser les abonner à jouer en masse à leurs jeux concours. ( ça fait rentrer des millions sur un Labs de temps)

    Le principe est presque le même. Ils poses une question toute simple ( un question que tout le monde (même un nouveau né pourrait trouver la réponse » sauf qu’il ne parle pas encore), et proposent trois réponses toutes aussi simples.

    Que vous reste t-il à faire maintenant?
    Et bien, simplement choisir l’une des réponses et vous faire débiter gentiment votre crédit de communication en étant sûr de remporter le fameux prix ( sauf que tout le monde a donné la réponse et qu’il faudra ensuite passer par un tirage au sort pour choisir un gagnant parmi plusieurs millions.)

    On ne prend pas souvent la peine d’analyser ce petites techniques qui peuvent vraiment nous être utiles pour mener à bien notre activité web.

    J’attends impatiemment de connaitre les astuces des autres lecteurs de Copywriting pratique.

    Amicalement,
    Xavier.

  5. Bonjour Yvon,

    C’est marrant la deformation professionnelle. Quand on commence a en connaitre un bon bout sur le marketing, le copywriting, les techniques de vente ou autre domaine particulier… La facon dont on percoit les choses change completement.
    Tu ne peux pu regarder Facebook du même angle, et je suis prêt a parier qu’il en est de même pour les films et surtout pubs a la télé. :hin:
    L’esprit d’analyse peut cibler chaque détails inaperçu pour les uns mais flagrants pour bon nombre d’entre nous.
    Enfin, c’est super d’avoir un esprit si afiné et prêt a trouver de nouvelles techniques marketing meme en repondant a un email de son pote sur Facebook. :D

  6. Salut Yvon,

    Pour ma part, dans le cadre d’un travail avec une commerçante d’uneboutique de vêtements, nous avons définis un petit questionnaire pour en savoir d’avantage sur les clientes.

    Pour obtenir l’âge des clientes, nous avons demandé leur date de naissance en prétextant qu’elles recevront un cadeau pour leur anniversaire.

    Cela passe inaperçu et cela permet de connaître les tranches d’âges des clients.

    Le but étant de déterminer le ou les profils les plus récurrents et ensuite d’aller trouver d’autres commerçants qui drainent le même type de clientèle.

    Travailles-tu pour des commerces de proximité ? Je trouve que c’est assez agréable car on peut mettre en pratique toutes une série de techniques que l’on peut lire et apprendre sur le web et notamment sur ton blog ;)

    Geoffroy

  7. J’ai remarqué aussi leur stratégie, ils ne le font pas que pour les villes d’ailleurs mais pour d’autres rubriques suivant le nombre de mes amis ayant liké ou bossé etc… c’est pratique mais en ce qui me concerne je ne clique pas (sauf pour certaines suggestions d’amis)

  8. Bonjour
    C’est bien observé. Merci de nous aider a decortiquer les manipulations qui nous echappent
    Bruno

Laisser un commentaire

;) :super: :red: :hin: :haha: :evil: :cry: :coeur: :cafe: :beer: :D :?: :-z :-x :-o :-P :-? :) :( 8))

Créé et géré avec par Yvon CAVELIER