Copywriting Pratique

Ecrivez facilement des textes qui font agir


Ressources gratuites pour Copywriters  |  Pourquoi ?  |  Un article au hasard

Quand tu dis que c'est pour 24 heures...

"... ne déroge pas... Sinon t'as l'air d'un charlot..."

Pour le Black Friday et tout ce qui a suivi, beaucoup ont fait des "promos".

Des réductions, des cadeaux, des... bref... des promos quoi...

Le BF est passé. Le lendemain aussi... Et même le cyber lundi n'est plus qu'un souvenir.

Et pourtant, je reçois encore des mails qui me disent des trucs du genre :

"Allez, y'en a plein qui ont couiné parce qu'ils ont pas pu profiter des promos de la semaine dernière, alors j'en refais encore une louchée aujourd'hui, allez...".

C'est pas bien.

Il ne faut pas faire ça. Du tout.

Déjà, faire des promos, si vous n'avez pas basé votre business modèle dessus, c'est très risqué.

A chaque fois que j'en ai fait (ça m'est arrivé 2 fois dans ma vie depuis 2005), il y a eu un désert de ventes derrière qui a duré entre 3 et 6 mois.

"Pourquoi j'irais acheter des logiciels au tarif plein alors qu'ils seront en promo dans x semaines ?"

C'est pas con comme remarque, ça...

Donc, réfléchissez bien à ce que vous faites quand vous décidez de faire des réductions sur vos produits. J'en ai déjà parlé dans cet article sur les promotions.

Certains marketeurs que je suis, comme Antoine BM, par exemple, ont basé son business modèle sur les promos. Et ça fonctionne bien.

En gros, il prépare une formation, il la met à 179 €, et pour le lancement, il vous offre 100 € de réduction.

Ca dure 4 ou 5 jours, parfois une semaine.

Après, il referme le lancement, et si vous allez voir la page de vente de sa formation, vous la verrez à 179 €.

Il dit ouvertement qu'il ne la vend jamais à ce prix là (à quelques exceptions près, mais c'est négligeable).

Et c'est OK pour ça, il fait ça pour TOUS ses produits. Des fois il fait des "promos" lors d'opérations généralement liées à des fêtes, mais il respecte toujours ses engagements : quand c'est fini, c'est fini.

D'autres, comme André Dubois, ne font pas ça.

Lui, il "ouvre" les portes de l'une de ses formations pendant une semaine, parfois moins.

C'est la fenêtre qui permet aux gens de prendre la décision de l'acheter pendant que c'est ouvert.

Tous les deux utilisent le levier de l'urgence (l'un avec une promo, l'autre avec une fenêtre d'ouverture).

Quand c'est fini, c'est fini !

Ce qu'ils ont en commun, c'est qu'ils ne dérogent pas à ce qu'ils disent. Quand c'est fini, c'est fini.

Il suffit d'attendre d'autres occasions pour acheter, c'est tout.

Pour beaucoup d'autres, ils n'ont pas de stratégies définies.

Quand ils font une promo, on sent bien qu'ils sont aux abois.

Rien qu'aujourd'hui, j'ai reçu 8 emails (pas 1, pas 2... 8 !!!) de personnes qui m'ont dit qu'elles allaient "rouvrir les portes" de leurs promos pour la journée, pour des raisons aussi "bidon" que pathétiques.

Je me suis désabonné de 7 d'entre elles. Le 8ème, je ne l'ai pas fait, parce que c'est un bon pote à moi...

Mais même les potes font des conneries.

Voilà donc mon conseil du jour :

Si vous décidez de faire des promos à l'occasion d'un week-end ou d'une fête spéciale, ou pour toute autre raison, alors définissez clairement et de manière transparente comment ça doit se passer :

Et quand c'est fini, c'est fini.

Si vous suivez ces quelques conseils, alors vos promos devraient être un bon vecteur de ventes saines, qui pérennisent l'image de votre entreprise dans le bon sens.

Et quoi que vous décidiez, évitez ces 3 erreurs :

Une fois que la date (ou le nombre) est atteinte, on stoppe.

Tout le monde le voit. Si vos clients vous connaissent depuis longtemps, ils connaissent aussi les prix de ce que vous vendez. Si vous augmentez avant la promo, ils le voient bien que vous essayez de les ...

Ca doit être parfaitement clair dans la tête de vos clients.

Si vous ressentez le besoin de leur rappeler, c'est que vous n'êtes pas net.

C'est comme dire à une personne qu'on aime "Promis je ne te pousserai pas du haut de la falaise si tu me contraries".

S'il y a un doute qui plane, c'est foutu pour vous.

Je ne sais pas quand vous referez une promo, mais gardez bien ces conseils en tête pour cette occasion.

Un dernier petit conseil de copywriter

Ha oui, j'ai failli oublier.

Si vous décidez de faire une promo en respectant les conseils ci-dessus, et que vous voulez qu'elle cartonne, envisagez de faire ça :

ANNONCEZ quelques jours à l'avance que vous allez faire une promo du tant au tant.

Avec quelques emails de "chauffage" pour mettre les gens en haleine.

N'annoncez pas tous les détails, bien sûr.

Laissez un peu de mystère pour donner envie aux gens de savoir ce que vous proposez.

Vous pourriez même faire une liste à part de personnes absolument intéressées par des promos.

Que vous pourriez traiter différemment de vos autres clients.

En chauffant votre public, vous pouvez créer une déferlante de connexion au tout début de votre promo.

Si vous fixez une date ET un nombre d'exemplaires à vendre, ce sera le meilleur moyen de faire un carton.

Partagez :

Publié le 2 DECEMBRE 2023 - Catégorie : Offre

A lire aussi :


Article précédent

Oh le vilain !!!

Article Suivant

Coupure... »

Ou alors, continuez votre voyage au hasard »



RECUPEREZ VOS RESSOURCES GRATUITES POUR COPYWRITERS

Le Générateur de Slogans, le Sympathomètre, le Créateur de Marque Instantané, le Générateur d'Accroches Hypnotiques et bien d'autres...

Mais aussi : des guides pour apprendre le copywriting et l'IA, des éléments graphiques pour embellir vos blogs et vos pages de vente...

Générateur de QRCodes | Générateur d'accroches hypnotiques

Cultivez l'amour du copywriting avec Yvon CAVELIER

Mentions légales | Conditions Générales de Vente
Conditions Générales d'Utilisation | Politique de confidentialité