O grand dieu Google… Je n’ai que toi… Amène-moi des visiteurs !

Je viens de lire un post sur un forum où l’intervenant pose une question que je qualifierais de "bateau" :

"Peut-on se passer de Google quand on a un blog ou un site Internet ?"

Il semblerait que cette question hante la plupart des bloggeurs ou ceux qui possèdent un site Internet. Le pire, c’est qu’ils sont persuadés que la réponse à cette question est "non".

Alors que bien entendu, c’est OUI !

100 fois… 1000 fois OUI !!

dieu-google Ô grand dieu Google… Je n’ai que toi…
Amène-moi des visiteurs !

Je dirais même que la bonne question à poser, c’est plutôt celle-ci : "Comment faire pour se passer de Google ?".

En effet, la popularité de Google, son succès, et la relative facilité d’y apparaître ont produit l’effet pervers correspondant, que l’on pourrait baptiser pour l’occasion :

Le syndrome du fainéant compulsif

Alors qu’est-ce donc que ce syndrome ?

Très simple :

  • 1) Le fainéant compulsif est une personne qui cherche toujours à aller au plus simple.
  • 2) C’est un fervent adepte de la loi de Pareto dit la loi des 20/80 (20% d’actions produisent 80% des effets), dans sa version la plus radicale du terme, c’est à dire qu’il l’interprète d’une seule et unique façon : "Il faut travailler le moins possible pour obtenir un maximum d’effet"
  • 3) Quand le fainéant compulsif a trouvé ce qu’il cherche, il s’assoit, il contemple son œuvre avec fierté et délectation, en parle autour de lui, sur les blogs, les forums, au bar, au téléphone, et ensuite il passe à autre chose.

Google, ce dieu de la recherche, cette "idole" devrais-je dire, adulée aux quatre coins du globe, a très bien compris que sa clientèle principale, ce sont justement les fainéants compulsifs.

Il a donc rendu son optimisation relativement facile, et tellement "addictive" qu’elle ne donne pas -ou peu- envie d’aller voir ailleurs.

Ce qui fait que le fainéant tombe dans le piège à pieds joints à CHAQUE FOIS, parce que lui, il a décidé d’optimiser son site pour ce seul et unique moteur.

Pas besoin de se concentrer sur autre chose : Avec Google, les visiteurs arrivent en masse, et pour tout vous dire, il est très content !

Plus de 500 visiteurs par jour sur son blog ou sur son site, et ils viennent pratiquement tous de Google.

Jusqu’au jour où Google décide de modifier la donne et de reléguer son site en 10 ou 20ème page parce que le contenu ne lui plait plus ou parce que le gros fainéant a essayé de le gruger avec quelques méthodes douteuses qu’on appelle "chapeau noir" (black hat, si vous préférez).

Et là le fainéant est beaucoup moins content

Parce que maintenant, il n’a plus que 5 ou 10 visiteurs par jour, qui viennent de quelques messages collés ici ou là sur quelques forums.

Alors forcément, son business se porte 50 fois moins bien qu’avant, et donc il va être obligé à nouveau de travailler.

Hé oui !

Le fainéant vient d’apprendre à ses dépens que sur Internet comme ailleurs, mettre tous ses œufs dans le même panier fait que c’est le panier qui devient le patron de votre site Internet.

Et donc par extension, passer le plus clair de son temps à vouloir ne faire les yeux doux QU’A Google pour votre business en ligne, c’est mettre Google à la tête de votre entreprise : C’est lui qui décide.

Ce n’est absolument pas comme ça qu’il faut voir les choses !

Il faut laisser cette stratégie d’action facile aux fainéants compulsifs, et voir plutôt le trafic vers votre blog – ou votre site web – dans sa globalité, parce que vous, je ne crois pas me tromper en disant que vous n’êtes pas du tout un fainéant compulsif. ;)

La diversification positive de son trafic

Donc pour vous qui voulez faire les choses bien, qui voulez bâtir un site ou un blog solide, alors voici une excellente nouvelle :

Il existe des dizaines d’autres moyens d’avoir du trafic, et donc, Google ne devrait représenter au maximum que 10% de celui-ci.

 
Si vous investissez 100% de votre argent en bourse en achetant les actions d’une seule société, et que cette société se casse la figure, vous perdez tout.

Si vous investissez votre argent en achetant les actions de 10 sociétés différentes dans des secteurs différents à raison de 10% chez chacune d’elle, si l’une des sociétés que vous avez choisies se casse la figure, il vous reste alors les 90 autres pourcents de votre fortune pour rebondir.

Pas besoin d’être un crack en finance pour comprendre ça.

Vous devriez aborder le trafic vers votre blog ou votre site web avec la même stratégie, c’est à dire dans une optique de DIVERSIFICATION.

Il existe quantité d’autres moyens de faire venir des gens sur votre blog.

Je vous en cite 14 :

  • 1. Les autres blogs,
  • 2. Les forums,
  • 3. Les autres sites,
  • 4. Facebook,
  • 5. Twitter,
  • 6. Les autres moteurs de recherche,
  • 7. Wikipedia,
  • 8. Les communiqués de presse,
  • 9. Les adresses email,
  • 10. Le parrainage,
  • 11. Les concours,
  • 12. L’affiliation,
  • 13. Les flux RSS,
  • 14. Les Digg Like

Si chaque moyen vous rapporte 10 visiteurs seulement chaque jour en moyenne, vous en êtes déjà à 140 par jour, soit plus de 4000 visites par mois.

Comprenez bien que la liste ci-dessus constitue des thèmes !

En fait, il faut voir la provenance de ses visiteurs en termes d’AUTRES sites Internet.

Vous avez des centaines de sources de trafic à disposition !

Quand on part sur ces bases-là, alors chaque point ci-dessus peut être grossi en matière de nombre de sites.

Par exemple, le point 1. peut englober une bonne dizaine de blogs qui ont la même thématique que vous. Si vous traitez d’un sujet général, ce sont même des centaines de blogs que vous avez à disposition.

Vous pouvez intervenir dessus soit dans les commentaires, soit en écrivant un article dessus. Ce qui veut dire au moins 10 sources différentes de trafic si vous n’en choisissez que 10 et que vous y êtes actif tous les jours.

Idem pour les forums : Vous pouvez en choisir 2 ou 3 et laisser des messages dessus avec une signature qui comporte un lien vers votre site. Voyez à cet effet les 27 règles qu’il faut absolument suivre pour utiliser les forums comme source de trafic illimité.

Avec les autres sites, vous pouvez aussi écrire des pages à leur proposer, ou demander des échanges de lien. Si vous arrivez à être présent sur une dizaine de sites proche de votre thématique, c’est 10 nouvelles sources de trafic.

Et ainsi de suite jusqu’à la fin de la liste.

Ce qui fait que bon an mal an, ce ne sont pas loin d’une centaine de sources de trafic qui sont à votre disposition.

Ce qui permet de reléguer Google à la place qu’il n’aurait jamais dû quitter : Une source de trafic comme les autres, qui ne devrait pas dépasser 10% de la totalité de vos types de sources.

 
Ainsi, le jour où Google a décidé de vous bannir à vie de son index, vous avez 99 autres sources d’entrées, et vous ne le sentirez pratiquement pas passer.

D’autant que vous aurez un avantage colossal : Vous ne serez plus obligé de passer des heures à optimiser votre site pour le référencement :)

A vous de jouer !

J’ai prévu de faire un article différent pour chacun des 14 points ci-dessus afin d’aller un peu plus loin et d’établir des procédures faciles à suivre pour vous assurer des sources de trafic permanent vers votre blog ou vers votre site Internet.

Je vous parlerai également bientôt de Google Analytics qui vous permettra de suivre avec une précision quasi scientifique vos sources de trafic.

D’ici là, voici un plan d’action en trois étapes à mettre en place dès aujourd’hui pour commencer sans plus attendre à diversifier votre trafic :

1) Les autres blogs

Choisissez au plus vite une dizaine de blogs minimum qui traitent de votre thématique, ou ne serait-ce qu’une partie de votre thématique.

Laissez-y des commentaires pertinents. Mettez un lien vers votre site ou vers votre blog.

2) Les forums

Trouvez au moins un forum bien fréquenté où l’on y parle de sujets proches du thème de votre blog, et incorporez-vous à la communauté.

Devenez un pilier. Une référence qu’on écoute.

Voici ici une liste de 307 forums avec les règles à suivre pour en faire une source de trafic illimité à succès.

3) Les emails

Installez un formulaire de capture des adresses emails sur votre blog ou votre site Internet, afin que vous puissiez contacter vos anciens visiteurs pour les faire revenir vous voir.

Vos anciens visiteurs constituent une excellente source de FUTURS visiteurs pour vous. Surtout si votre blog évolue rapidement.

Pour demander une adresse email, prévoyez un cadeau à leur donner, ou prévoyez de protéger une partie du contenu de votre blog ou de votre site. Une partie libre, accessible à tout le monde, et une partie privée, réservée qu’aux membres.

C’est ce qui se passe ici.

Si vous trouvez une dizaine de sources différentes de trafic et que vous les entretenez chaque jour, Google ne pèsera bientôt plus que 10% dans votre trafic global.

Et c’est exactement ce qu’il vous faut pour durer éternellement.

Pensez-y…

Précédent

La méthode infaillible pour mettre vos lecteurs en colère en moins d’une minute

Suivant

Aujourd’hui, c’est jour de spam… Chouette !

  1. Très intéressant! C’est vrai que de ce concentrer uniquement sur Google peut paraitre plus facile, mais en réalité ça ne l’est pas, et comme tu le dis, ce n’est pas non plus avantageux pour l’avenir.

    J’ai bien hâte de voir tes articles sur les 14 autres méthodes et je cours tout de suite lire tes références sur les forums, parce que j’ai remarqué que ça n’est pas toujours évident d’y insérer des liens sans être accuser de faire de la pub.

  2. Cet article est pertinent et met en lumière
    une stratégie fructueuse et risquée.
    Toutefois, toutes les personnes qui utilisent
    cette stratégie ne sont pas toutes dans ce cas,
    certains le font par qu’elles ne voient pas
    le danger d’agir de cette manière.

  3. Bonjour Yvon,

    C’est tellement vrai et en même temps, Google nous hypnotise tellement avec toutes ses promesses de « visiteurs faciles » :D

    Je vois Wikipédia dans ta liste de source de traffic. Est-ce l’intrus pour voir si nous lisons chaque mot de ton article ou peut-on vraiment ramener du traffic par son intermédiaire ( je vais aller jeter un oeil pour voir).

    Concernant Google, conseilles-tu quand même de continuer à optimiser chaque article de blog ou seulement quelques-uns de temps à autre ( par exemple 1 sur 3 )?

    Merci et excellente journée.
    Stéphane

    • Bonjour Stéphane
      Wikipedia n’est pas un intrus du tout. On peut tout à fait créer des articles wikipedia, pour autant qu’ils ne sont pas déjà créés (belle lapalissade :) )
      On peut également contribuer à des articles existants de manière à enrichir l’encyclopédie. Le nombre d’articles qui restent à réviser est colossal.

      Je sais que les liens qui sortent de wiki sont en nofollow, mais le nombre de visites est loin d’être anecdotique pour peu que le sujet traité soit assez demandé.
      Par contre, forcément, il ne faut pas y aller avec ses gros sabots. Il y a des règles très strictes à respecter – comme partout – et le but est d’être bien au courant pour ne pas faire n’importe quoi.

      Mais ca reste largement aussi pertinent que de s’occuper de Google et du référencement de son site à tout bout de champ :)

      Et sinon, ATTENTION : Je n’ai jamais dit qu’il ne fallait pas s’occuper de Google. Il faut bien sûr continuer à référencer tous ses articles et son site du mieux qu’on peut. Ca représente une stratégie tout aussi bénéfique que les autres, à concurrence de 10% de son temps, pas plus.

      Je vais prendre un exemple : On crie partout que c’est super de mettre des commentaires sur des blogs en dofollow. Mais est-ce que ça veut dire qu’il faut abandonner les blogs en nofollow ?

      Le Google-holic te dira oui. Moi je crie haut et fort que non !
      Webmarketing Junkie est en no follow, et cela ne l’empêche pas d’amener autant de visiteurs que Google sur ce blog suite aux commentaires postés.

  4. Andy

    Merci pour ce nouvel article. J’ai reçu et apppliqué il y a bientôt 1 an les 27 règles applicables sur les forums. Avant même de les avoir appliquées toutes j’avais mes premiers clients (et qui plus est, avec peu de connaissance à cette époque du Copywriting).

    C’est vrai qu’il faut penser à diversifier sinon l’on devient très dépendant, trop dépendant du Géant GOOGLE. Mais tiens ce géant j’ai découvert à force de lecture une astuce qui permet de l’obliger à délivrer, déverser sur son site (blog) autant de visiteurs que l’on le désire.

    C’est génial parce que cela personne n’y a encore pensé et pourtant c’est tout SIMPLE. Le type d’activité n’a pas d’importance, TOUT LE MONDE peut réaliser cet exploit avec n’importe quel idée de site.

    Google vous enverra les visiteurs et à vous seul de les convertir en clients (les fidéliser) par vos connaissances en COPYWRITING. Je le garde secret pour moi mais je le dis il n’y a pas de concurrence à craindre quand bien même on opère dans la même sphère, la même niche.

    Viendra le jour où je le divulguerai (E-book) pour rendre service aux autres sans bien sûr repousser du revers de la main les autres sources de trafic.

    Merci encore et bonne chance à toi Yvon!

    • Salut Andy. Merci pour ton premier commentaire.

      Et merci pour ton retour sur les 27 astuces. Je suis bien content pour toi.

      Tu sais, moi j’ai appris, à force de lire des astuces à droite et à gauche, à force de voir des scripts créés pour tenter de le blouser, à force de voir des techniques douteuses, que Google n’est jamais obligé de quoi que ce soit envers qui que ce soit.

      Par contre, je trouve qu’il se fait un malin plaisir de laisser continuer les gens à rêver qu’on peut l’avoir, comme un lion bien tranquille, jusqu’au jour où il decide de se retourner un peu plus violamment, et là il envoit une patte et fait une belle grosse entaille dans les sites qui se sont crus malins.

      Au final, on a passé des heures et des heures à optimiser, à chercher et à installer des scripts qui deviennent obsolètes au bout de quelques semaines, tout ça pour retrouver son site dans des oubliettes dont il ne ressortira jamais.

      On est pile poil dans ce dont je parle dans cet article : Stratégie pas vraiment maligne qui veut aller trop vite, et qui amène à terme à une situation hélas trop connue.

  5. Bonjour,
    Super article et je parle en connaissance de cause, je l’ai fait.
    C’est vrais que le DIEU Google fait la pluie et le beau temps sur votre bizness si vous n’avez que lui.
    Je n’avais que google adword à mes débuts, car je travaillais à côté, donc pas beaucoup de temps à me consacrer au marketing, je préférais me former. C’était génial j’avais du trafic sur mes sites, et tout et tout. Jusqu’au jour ou pendant mes vacances, je n’ai pas relevé mes mails et à mon retour OUPS. Google m’avait carrément éliminé mes annonces en m’écrivant ceci:
    « Votre compte Google AdWords a été suspendu à titre permanent en raison du non-respect répété du règlement AdWords ou des règles relatives à la qualité du site et de la page de destination pour ce compte ou un compte qui lui est associé.

    Plus d’annonce plus de trafic, plus de revenu :(

    Je fais différemment maintenant et c’est très bien :)

    • Bonjour Georges.
      Bienvenue ici, et merci pour ce retour d’expérience.

      Il faut noter malgré tout qu’il s’agit d’Adwords, ce qui est encore un autre problème.
      Cet article parle surtout du référencement naturel et de l’apparition des résultats dans le moteur de recherche. :)

  6. J’ai fait il ya quelques jours un article
    intitulé « oubliez (un peu) google » qui
    dit la même chose !
    et pour celà je conseille le livre
    de Maxime « les 60 maximes du référencement »
    où certaines « croyances » sont mises à mal !

    PS: Yvon, tu es dans le top commentateurs,
    est-ce une volonté personnelle de te laisser ?
    où as-tu oublié de t’enlever dans les réglages ?

    • Oui, Olivier t’as vu j’ai une belle médaille en plus !
      C’est cool les médailles non ? Moi j’adore les belle médailles :)

      Je ne l’avais pas vu non. Je vais vite supprimer ce commentateur trop bavard.

    • Salut Olivier,

      Oui, les « 60 Maximes du référencement » est un excellent livre.

      Je te recommande aussi « Réussir son référencement web » de Olivier Andrieu.

      Cédric

  7. Merci pour cet excellent article qui pour une débutante comme moi résume tout ce que j’ai lu les derniers temps. Je comptais faire une synthèse de toutes mes lectures sur l’apport de trafic. Vous l’avez fait
    pour moi, cela va me permettre de gagner du temps pour bosser sur autre chose.

    • Bonjour MarieDo.
      Merci pour ton premier commentaire et bienvenue ici.
      J’ai été voir ton blog sur les ados. Gros boulot :)
      Je le bookmark. Je crois que ça va me servir ;)

  8. Bonjour Yvon,

    Merci beaucoup pour cet article rempli de bon sens et instructif! Ce qui est difficile est de passer à l’action et de s’y tenir le rythme. Le référencement naturel est un travail de longue haleine. Cela demande de la discipline, de la patience et de la persévérance mais vu le résultat obtenu à long terme, le jeu en vaut vraiment la chandelle.

    C’est une très bonne idée de faire un articles plus détaillé sur chacune de ces 14 sources de trafic. Je vais les lire.

    Bon weekend,
    Emilie.

    • Bonjour Emilie,

      Pour ce qui est de l’action et de « tenir le rythme », le mieux est de créer des « listes d’action ».

      Par exemple, tu te crées une liste d’action « 10 liens externes par jour » dans laquelle tu détailles les actions que tu dois réaliser pour obtenir tes dix liens (mettre un commentaire sur tel ou tel blog, poster sur tel ou tel forum, etc.).

      Puis, tous les jours (ou tous les 2 jours, ou autres, selon ton choix), tu suis ta liste d’action.

      Cédric

      • Bonjour Cédric,

        Merci beaucoup de tes conseils ! C’est ce que j’ai essayé de faire mais comme il y a beaucoup d’autres choses à faire, des fois ce n’est pas facile de respecter le plan d’action.

        Bien amicalement,
        Emilie.

  9. Autant je suis d’accord que Google ne doit pas être notre source de trafic principale ou pire exclusive. Mais de là à s’en passer totalement, je n’en suis pas certain.

    Doit-on miser uniquement sur Google? NON. Puis-je me passer de Google? NON. Entretenir ses multiples sources de visiteurs prend un temps énorme, surtout quand on bosse 9 à 10 heures par jour, ce qui est mon cas.

    Et si Google ne représente plus que 10% du trafic comme le conclue ton article, ça reste 10%

    Quand on bosse chez soi uniquement sur un business internet, je pesne que la réponse est oui, google devient accessoire. Quand on ne peut pas s’investir en terme de temps sur des multiples sources de trafic de façon quotidienne, il nous faut bien un peu de Google et des autres moteurs de recherche.

    D’après mes lectures Google, Bing, Yahoo, Exalead et Voila sont les 5 moteurs suffisent amplement.

    • Salut Julien

      Jamais de la vie je n’ai dit qu’il fallait s’en passer totalement ou alors il faut me montrer où, que je corrige de suite.

      J’ai dit :

      « Ce qui permet de reléguer Google à la place qu’il n’aurait jamais dû quitter : Une source de trafic comme les autres, qui ne devrait pas dépasser 10% de la totalité de vos types de sources. »

      10% de Google (ce qui veut dire 90% d’autre chose, hein, qu’on soit bien d’accord) c’est nickel :)

      • Salut Yvon

        Le fin de ton article est explicite, certes. PAr contre je trouve qu’elle ne colle pas tou àa fait avec le début, je te cite

        « Peut-on se passer de Google quand on a un blog ou un site Internet ? »

        Il semblerait que cette question hante la plupart des bloggeurs ou ceux qui possèdent un site Internet. Le pire, c’est qu’ils sont persuadés que la réponse à cette question est « non ».

        Alors que bien entendu, c’est OUI !

        100 fois… 1000 fois OUI !!  »

        Je me mets à la place d’un lecteur lambda (moi en l’occurrence tiens) et entre le début de l’article oui on se passe de Google à donf, et la fin de l’article, on prend Google à hauteur de 10%, j’avoue ne pas trop savoir à quoi m’en tenir avec ce contenu.

        SI j’ai déjà quelques notions de trafic hors Google, mais que je cherche un moyen d’améliorer mon SEO et que ej tombe sur ton blog avec un mot-clé pile-poil, le début de ton article pourrait me faire penser la chose suivante:

        « Mais il est ouf lui!!! Se pesser de Google 1000 fois oui? Il est taré »

        Enfin c’est comme ça que je pourrais, je dis bien pourrais, interpréter le début du sujet en voyant cela. Comme je te l’ai dit dans un autre article, j’ai le ton que tu emploies, cette espèce de rentre-dedans que j’affectionne dans la vie de tous les jours (mon patron beaucoup moins) mais ma réponse, comme la tienne est donc:

        NON, on ne peut pas se passer de Google, mais composer avec lui et bien entendu chercher d’autres sources de trafic. Le début de ton article laisse à penser qu’on peut se passer de lui pourtant.

        Scuse si je ne m’exprime pas super bien, c’est l’apéro là^^

        • OK Julien. Je comprends ton désarroi :)
          En fait, reprenons les choses depuis le départ :
          1) La question est : « Peut-on se passer de Google ? »
          2) Je réponds : Oui, on peut !
          3) Hein ? Ca veut dire qu’il ne faut pas que je m’occupe de Google ?
          4) Non ! Ca veut dire que si Google envoie paître ton site dans les profondeurs de son moteur, ce n’est pas grave du tout, SURTOUT si celui-ci ne comptait QUE pour 10% de ton trafic global.

          Tu comprends ?

          Je ne dis pas qu’il ne FAUT PAS s’en occuper. Je dis juste qu’il doit pas correspondre à plus de 10% de ton trafic. Comme ça SI tu dois t’en passer (parce que Google l’a décidé) ALORS c’est pas grave :)

          • Ben euh

            J’avais bien compris oh^^

            Je dis juste qu’entre le début de l’article et la fin, il y a un illogisme dans la rédaction, pour un lecteur de base (comme je peux l’être quand je suis pas réveillé ou que je lis l’article en diagonale)

            Sinon je suis TOUT à fait d’accord avec toi, surtout que Google m’aime po, alors je m’en passe.

            Enfin c’est ma façon de voir les choses pour cet article.

            C’est juste un tout petit peu trop NON au début pour finir par dire un petit peu OUI.

            Enfin vu les commentaires, je dois être le seul à l’avoir vu comme ça, le chieur de service quoi

  10. Article interessant!
    Je n’avais jamais pensé à Wikipedia.
    On peut mettre un lien vers son blog sur la page article?

    • Bonjour Fabrice. Bienvenue sur ce blog !
      Oui bien sûr qu’on peut, si et seulement si :

      1) Le lien en question est une ressource complémentaire à l’article
      2) On a contribué soi-même à l’article, soit en natif, soit en révision

      Dans tous les cas, la soumission d’un lien passe par une commission.
      C’est long et fastidieux, mais une fois qu’il y est, c’est jackpot.

      • Merci Yvon.

        C’est vrai que vu l’importance de wikipedia et même pour un sujet pointu, cela peut -être interessant!

        Où le lien est-il mis en bas de page?
        Cela marche même pour un lien pointant vers un blog « commercial », enfin du moins affichant des pubs?

        Pour mon cas, il faudrait que je trouve un sujet non écris ou le réviser et que sur mon blog, j’en parle aussi de façon complémentaire, en développent un autre point ou par des photos?

        • En fait, faut pas trop t’emballer :)
          Il y a vraiment des règles très strictes. Il faut s’inscrire, et il faut que tu montres que tu n’es pas juste un gars de plus qui cherche à mettre un lien. Faut la jouer finaud.

          Le lien est mis en bas, dans la partie « Liens externes ».
          Si tu contribues à l’info, tu peux mettre une note de renvoi vers ton blog dans la liste des « notes et références ».

          Je ferai un article complet sur ce point. C’est chaud comme sujet, et il ne faut pas déconner.

          Par exemple, sur le sujet de la « sophrologie », il y a eu une polémique telle que l’article a été viré en totalité. Maintenant il n’y a que de l’info anecdotique.

          L’idéal est bien sûr de trouver un sujet non écrit.
          Tu peux en trouver sur les liens qui sont en rouge dans les articles.

          Exemples :

          > http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Excursion&action=edit&redlink=1

          > http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=P%C3%A9r%C3%A9grination&action=edit&redlink=1

          > http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Co-voyageur&action=edit&redlink=1

          Trouvés en rouge ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Voyage rubrique « Quel type »

          Good luck :)

          • oui je me suis un peu emballé!:-)
            hâte de lire ton article; merci pour les liens!

          • Bonjour Yvon,

            Cette suggestion est vraiment intéressante. Ton article est un peu tiré par les cheveux, je trouve, mais le titre permet de bien te postionner sur les moteurs de recherche pour le terme « Google ».

            Les remarques qu’on trouve à droite et à gauche sur le vilain Google et le méchant Adsense me font bien rigoler. :hin:

          • Bonjour Yvon,

            Intéressante cette suggestion pour Wikipédia. Par contre, ton article est un peu tiré par les cheveux, mais avec ce titre tu pourras bien te positionner pour le terme « Google ».

            Toutes ces remarques qu’on voit à droite et à gauche contre le vilain Google et le méchant Adsense me font bien rigoler ! :D

  11. Bonjour Yvon,

    ta caricature du gros fainéant m’a bien fait rire. :hin:

    Je ne suis pas d’accord avec toi sur un point : le référencement et le positionnement ne sont pas simples, a fortiori en milieu concurrentiel.

    Depuis 9 ans que je suis sur le Web j’ai été élevé à l’école du référencement, sur Google en particulier. Oui je sais, c’est mal. Et non, je ne suis pas un adepte radical de la loi de Pareto :)
    Et puis j’ai découvert l’école du marketing, plus profonde.

    Quand on réussit à recevoir beaucoup de trafic de Google, et ça n’est pas simple en milieu concurrentiel, on s’endort sur ses
    lauriers, on s’habitue aux bonnes choses et on finit par ne plus jurer que par Google. Je recevais à l’époque 2.500 visiteurs par
    jour, 75.000 visiteurs par mois. Ça me suffisait amplement : à quoi bon aller voir ailleurs ?

    Et puis mon trafic a commencé à baisser, et a continué de baisser régulièrement, de mois en mois, jusqu’à être divisé par cinq ! Alors j’ai dû reprendre mon job de prestataire de services que j’aime aussi, ça tombe bien.

    Si j’avais appliqué la diversification à temps, j’estime que j’aurais pu réussir à multiplier mon trafic par 4 en un an grâce à d’autres sources de trafic. Mon trafic n’aurait pas baissé de 80% mais seulement de 16% !
    Et encore, le travail de diversification aurait été bénéfique aussi pour mon référencement et mon positionnement, la baisse aurait été encore plus faible, voire nulle ou même négative.

    Je te rejoins entièrement sur le point principal : la diversification des sources de trafic est la seule voie durable, y compris pour les obsédés incurables de Google. Et ça n’est pas du tout simple ni rapide, sur Google et en dehors.

    Bonne journée

  12. 100% d’accord. j’ai un business qui s’est fait blacklister une fois, (je ne sais pas encore pourquoi – c’est de la location de vacances plutot haut de gamme et je n’ai pas astucé pour gruger)
    bref heureusement que ce genre de chose marche sur des sites spécialisés!
    bref je plusois!

  13. Un article très pertinent et je dois avouer qu’avec plus de 80% de traffic provenant de Google, je me pose des questions depuis quelques mois. La faute à des articles de plus en plus rares par manque de temps, je n’arrive pas à souder une communauté ou du moins des visiteurs fidèles.
    Bref, des conseils à suivre, assurément.

  14. JoliKack

    Je like l´article! A quand le temple au Dieu-Google?
    Concernant le fainéant compulsif, celui-ci a un gros souci avec son contenu, qui est useless et ne sert à rien! Et là le Dieu Google, il a un problème!

  15. Merci pour cet article enrichissant, je vais dès maintenant suivrent vos conseils précieux, merci

Laisser un commentaire

;) :super: :red: :hin: :haha: :evil: :cry: :coeur: :cafe: :beer: :D :?: :-z :-x :-o :-P :-? :) :( 8))

Créé et géré avec par Yvon CAVELIER