Petit précis de démarrage d’une chaîne Youtube

Je viens de voir une vidéo qui parle d’un truc actuel : Renaud qui chante un truc contre le virus qui a fait parler le monde entier depuis le début de l’année.

Renaud vieillit, comme tout le monde, et il est vrai que sa voix n’a plus le même panache qu’avant, mais il a l’avantage d’être encore là. Malgré tout ce qu’il a traversé.

Bref… Qu’on aime ou pas, on s’en fout, ce n’est pas le sujet que je voulais aborder aujourd’hui. Has been ou pas, son clip est sorti il y a 6 jours sur Youtube, et il a déjà plus de 2 millions de vues.

Et une armée de commentaires désobligeants. Evidemment.

Je peux avancer sans trop me risquer qu’il est autant intéressé par les commentaires sous son clip que moi je le suis par les nains de jardin en plâtre, mais si nous, nous voulions faire pareil que lui, à savoir publier une vidéo controversée, comment réagirions-nous face à tous ces commentaires négatifs ?

Et surtout comment trouver la force de continuer – ou même commencer – à poster sur Youtube quand on voit cette avalanche de réactions ?

Youtube : un monde spécial

Youtube est une sorte de réseau social spécial, qui fonctionne de la même manière que Facebook ou Instagram : plus on publie, plus il y a de réactions, et plus les vidéos sont visionnées.

C’est un cercle vertueux.

En gros, si vous souhaitiez créer une chaîne Youtube pour développer votre marque, il faudrait que vous publiiez tous les jours de manière illimitée, que vous génériez des réactions (positives ou négatives, Youtube s’en fout, pour le coup), et ainsi vous pourriez apparaître dans les vidéos suggérées, et avoir encore plus de vues, plus de commentaires, etc.

C’est une sorte de grosse machine un peu bizarre qui doit sans cesse tourner.

Mais il y a en plus quelque chose d’assez pervers.

Youtube : une aide pour votre référencement

Youtube, c’est Google.

Donc quand quelqu’un marque un mot clé dans Google, les vidéos Youtube en rapport (comprenez, celles qui sont les plus vues) apparaissent en premier.

Donc quand vous publiez une vidéo sur Youtube, que vous prenez le temps de bien marquer les mots-clés dans la description, que vous soignez le titre de votre vidéo, en fait, vous travaillez votre référencement naturel.

Donc quoi que vous publiiez, cela aura une incidence sur la manière qu’auront les gens de vous trouver.

Pour reprendre l’exemple en intro à cet article, allez marquer « coronovirus chanson » dans Google, et vous verrez que la fameuse vidéo est positionnée en premier, sur les quelques 64 millions de résultats sur ce mot-clé.

Les quelques 8000 commentaires à l’heure où j’écris ces lignes y sont évidemment pour quelque chose.

A la recherche de réactions

Il y a des centaines d’autres chansons à ce sujet avec plus de vues que 2 millions, mais je n’en ai pas trouvé avec plus de 8000 commentaires. Et ça fait bien plus d’un mois qu’elles sont en ligne.

Quand vous mettez une vidéo sur Youtube, le nombre de réaction dans les 5-6 premiers jours semble capital.

Voilà pourquoi si vous démarrez une chaîne Youtube, je vous suggérerais d’envoyer des emails à votre liste afin de faire venir un maximum de gens sur vos vidéos.

Encouragez-les à s’abonner (bien sûr), mais aussi, demandez-leur de réagir. Plus il y aura de réactions au début, plus vos vidéos gagneront des points. Et plus elles seront vues.

Concernant les commentaires, ma foi… J’en parlais déjà dans mon précédent article sur la critique : il faut les accepter. Dans toutes leurs dimensions.

Youtube est le vivier de gens qui ne seront jamais vos clients, mais qui peuvent contribuer à faire voir vos vidéos à des gens qui eux le deviendront, en publiant des commentaires (désobligeants ou pas).

Plus votre vidéo sera polémique, et plus il y en aura.

Donc évidemment, je vous recommande de laisser les commentaires et soit de confier leur gestion à un service annexe, qui se chargera d’effacer les plus insultants (après un mois de réactions), soit de ne pas vous en occuper tout simplement.

Plus facile à dire qu’à faire pour certain.e.s, mais c’est hélas le jeu. Une fois que vous aurez trouvé vos fans sur Youtube, que vous aurez vos 1000 abonnés – minimum – et que vous commencerez à avoir plus de 1000 vues sur vos vidéos, vous pourrez revoir votre position sur les commentaires.

Trouver de quoi publier

Si vous avez un blog qui fonctionne depuis déjà quelques temps et quelques dizaines d’articles, il peut être facile pour vous de trouver de la matière à publier des vidéos.

Il vous suffit de reprendre les principales idées de vos articles et d’en faire une vidéo de 5 minutes. Si vous avez des commentaires sur vos articles, ça peut être l’occasion d’y répondre aussi.

En fonction du nombre d’articles que vous avez déjà, vous pouvez facilement avoir d’avance 3 mois de vidéos à publier.

Un téléphone, placé devant une fenêtre, un petit micro à brancher dessus et à coller sur vous façon micro cravate, pas besoin d’un matériel compliqué.

Pas de jingle, pas de générique de fin… Juste de la bonne info utile et parfois des vidéos où vous prenez clairement position afin de faire réagir les gens en commentaires.

Sitôt filmé, sitôt posté. Comme les directs Facebook.

A ceci prêt que vous devez soigner :

  • Le titre de la vidéo
  • Les mots clés associés

Et ça cela doit se faire juste après avoir posté votre vidéo (pendant que ça se charge, en fait).

Puis plus tard, quand vous avez un moment, créez des vignettes (vous savez : l’image de fond de la vidéo qui apparaît quand la vidéo ne tourne pas) qui reprennent votre code graphique et modifiez vos vidéos directement dans la config de votre vidéo.

Et voilà.

Le processus est relativement clair et simple. Il ne vous reste plus qu’à filmer et poster vos première vidéos.

Il y a d’autres trucs à faire avant et après, mais on verra ça plus tard.

Devenez membre de Copywriting Pratique !

Si vous souhaitez :

  • Recevoir chaque nouvel article du blog directement dans votre boîte mail (si vous le souhaitez),
  • Avoir accès à des générateurs en ligne inédits (générateur de slogans, de noms de marques, d'accroches, un dico des synonymes avec une mise en situation, un formateur d'emails et même le fameux calculateur du Sympathomètre d'un texte),
  • Un guide qui vous explique comment trouver plus de 354 millions d’images gratuites et libres de droits...

Pour vous inscrire et avoir accès à tout ça, c'est facile : Indiquez votre prénom et votre email dans le formulaire ci-dessous :



Précédent

Combien de lunes ?

Suivant

C’est cool les vacances…

  1. Ah, p… ! Tu es le roi pour me remettre dans les rails du boulot. Je me disais aussi que YT pouvait me servir, mais encore un truc à faire quotidiennement pour mon pain. Moi qui croyait que la prière servait à demander/recevoir sans rien faire, tu vois l’tableau.
    autre chose : j’ai été écouté le vieux Renaud, moi la chanson, j’aime bien et même enrayée la voie a son charme, en ce qui concerne les commentaires négatifs, je n’en ai pas vu tant que cela. Merci Yvon – la bise – D

    • Yvon

      Bien content de te remettre sur les rails du boulot !
      Après tout… c’est un peu le job de ce blog.
      Et oui j’ai bien aimé aussi la dernière chanson de Renaud.
      A titre d’infos et de mise à jour, 24 heures plus tard, la vidéo en question a été vue 250.000 fois de plus avec 650 commentaires supplémentaires. Ca fait couler de l’encre numérique tout ça… :D

Laisser un commentaire

;) :super: :red: :hin: :haha: :evil: :cry: :coeur: :cafe: :beer: :D :?: :-z :-x :-o :-P :-? :) :( 8))

Créé et géré avec par Yvon CAVELIER