Optimiser un live Facebook à l’aide du copywriting

Aujourd’hui, je veux vous montrer qu’encore une fois, le copywriting peut venir à votre secours si vous avez du mal à faire venir du monde sur vos lives Facebook.

En effet, à l’ère des réseaux sociaux le « Live » ou « la vidéo filmée en direct » est un outil marketing à part entière. Car il peut grandement faciliter la vente de vos produits, la participation à vos événements, ou même les prises de rendez-vous.

Et comme tout outil marketing, il peut être optimisé grâce à quelques conseils de copywriting bien appliqués.

On en parle de partout, de ces fameux directs… ça n’a pas pu vous échapper. Et vous avez certainement déjà vu des collègues l’utiliser fréquemment.

Ce qu’on vous dit peu, c’est qu’un live Facebook, si on veut que ce soit efficace, ça se prépare.

Je vous propose donc un petit plan de préparation façon copywriter en 8 étapes pour réussir vos lives Facebook.

Aujourd’hui, nous voyons les 4 premières :

Etape 1 : Définir l’objectif final du live

Ça peut sembler être une évidence, pour autant, le plus gros piège dans lequel vous pourriez tomber serait de ne pas définir UN et UN SEUL objectif.

Je ne peux pas savoir ce que vous vendez, mais il y a fort à parier que vous ayez plusieurs « produits » à proposer. Et quand c’est le cas, on est souvent tenté de diriger les gens vers plusieurs offres.

Alors qu’il n’en faut qu’une seule.

Donc, la toute première étape à la préparation de votre live va être de choisir le produit ou le service que vous voulez proposer. A moins que vous ne souhaitiez inscrire tout simplement les gens sur une page de capture.

Quoi que vous choisissiez, tout votre live devra tendre vers cette action unique.

Ne croyez pas que c’est un truc anodin.

Si vous concentrez toute votre énergie sur un seul but, comme partout, vous aurez bien plus de chances de l’atteindre. C’est pareil et essentiel pour un live FB.

Pour l’exemple, je vais choisir ici le livre-formation que je propose aux blogueurs en mal d’idées : « La Bible du Blogueur Rédacteur« .

Etape 2 :  Définir un nom et un thème pour votre live

Une fois que vous savez quoi proposer, vous allez devoir trouver un thème pour votre live. Thème évidemment en rapport avec votre produit.

Par exemple, pour le produit que je décide de proposer ici, c’est à dire une formation en ligne pour apprendre à écrire autant d’articles que vous en avez besoin sans forcer, vous pourriez proposer un thème de live qui pourrait s’appeler : « Les 5 types d’articles que les gens préfèrent lire« .

Cela vous permettra de prévoir clairement votre contenu, et de communiquer sur un thème plus « pratique » qu’un simple nom de livre ou de formation.

Ça peut aussi vous permettre d’aborder le thème de votre formation ou de votre livre sous un nouvel angle plus opérationnel.

Par exemple, pour ma Bible du Blogueur Rédacteur, j’ai plein de thèmes que je pourrais traiter sur un même sujet, mais avec des enjeux différents.

Exemple :

  • Les 3 meilleurs types d’articles pour vendre quelque chose à vos lecteurs
  • Les 9+1 astuces pour écrire des articles magnétiques
  • Comment écrire un article publicitaire en 4 étapes faciles
  • 18 formules magiques pour finir vos articles afin de faire agir vos lecteurs
  • 5 types d’articles à écrire en moins de 10 minutes

Vous voyez, chacun de ces thèmes apportent de la qualité et de la valeur à vos suiveurs, et donnent envie d’en savoir plus.

C’est la meilleure façon de fédérer les gens pour les encourager à venir vous voir en live pour interagir avec vous.

Etape 3 : Prévoir une date, une heure et une durée stratégiques

Concernant la date

Cette étape-là devrait également être réfléchie. Beaucoup décident sur un coup de tête de faire un live en soirée et ils l’annoncent le matin… « Ce soir, live à 18h30« …

Le problème, c’est que très peu de gens viendront si vous faites comme ça. Et vous n’aurez donc que ceux qui « passaient par là » quand vous avez communiqué.

Donc, partez du principe qu’il est fortement inutile de prévoir un live pour la fin de journée ou même pour le lendemain. Sauf évidemment si vous avez décidé de raconter votre vie, ou de faire un petit coucou de votre lieu de vacances…

Pour les lives qui doivent provoquer une action, il faut prévoir ça idéalement une semaine à l’avance.

Ou à la rigueur 5 jours avant (genre le lundi pour le vendredi). Car vous allez avoir tout un travail de sensibilisation et de présentation à faire.

Vous pouvez aussi réfléchir au fait de le faire le week-end. Là, pour le coup, presque tout le monde est libre à n’importe quelle heure.

Surtout s’il pleut, évidemment.

Concernant l’heure

Ensuite, concernant l’heure à choisir, c’est évidemment fonction des gens qui vous suivent. Si vous avez une majorité de mères ou de pères de famille, n’espérez pas avoir leur attention avant 21h00.

Il y a malgré tout des constantes qui reviennent dans toutes les activités.

On peut par exemple globalement partir du principe qu’à 18h30, la majorité des gens sont chez eux et disponibles au moins jusqu’à 19h30. Vous pouvez donc annoncer cette heure-là sans trop de risque de vous planter.

Quoi qu’il en soit, regardez bien vos statistiques de connexion sur Facebook. Elles sont accessibles en cliquant sur « Statistiques » à partir de l’onglet « Paramètres » de votre page Facebook, puis sur « Publications« , puis sur l’onglet « Quand vos fans sont en ligne » :

Comme vous pouvez le constater ci-dessus, les visiteurs de cette page sont surtout là à partir de 21h00.

Vous pouvez en déduire ce que vous voulez, mais il est évident que vous aurez plus de monde aux heures où votre page est la plus fréquentée. Une lapalissade que peu de gens appliquent… :)

Concernant la durée

Là, c’est bien entendu variable. En effet, nous le verrons dans l’étape d’après, le contenu que vous proposez et le nombre de questions que vous aurez détermineront la durée réelle de votre live.

Pour autant, évitez autant que faire se peut de dépasser une heure.

Après une heure, les gens s’en vont, et pour ceux qui restent, votre message se perd.

Etape 4 : Préparer le contenu de votre live

Hé oui, même si c’est « en direct », le contenu se prépare un minimum.

Un live de fédération devrait comporter deux parties :

  • Le contenu à proprement parler (en rapport avec le thème et le nom que vous aurez choisi)
  • Les réponses aux questions.

1. Le contenu

Pour le contenu, prévoyez idéalement entre 15 et 30 minutes. Pas plus. Ce n’est ni un cours ni une formation. C’est un direct.

Idéalement, un direct FB est un truc interactif, fun et intéressant.

Utilisez donc si possible un maximum d’exemples et d’histoires en rapport avec votre thème pour rendre le tout amusant et intéressant, et éviter autant que faire se peut d’être barbant.

Le but est de créer du lien, et de donner envie de vous suivre et d’en savoir plus sur ce que vous faites. Mais aussi de faire poser des questions pour que votre audience interagisse avec vous.

2. Les questions

Oui, l’avantage d’un live Facebook, c’est que vos suiveurs ont un accès direct avec vous, et que vous pouvez donc interagir avec eux en direct.

Il est donc important de suivre les demandes et questions des différents participants au live, mais également celles posées plus tard lors du replay que vous proposerez et suivrez également.

On minimise l’impact et la grande valeur des questions posées sous un live.

Au-delà du fait qu’une personne qui pose une question, est naturellement plus engagée qu’une personne qui ne fait qu’écouter et lire, c’est également le meilleur moyen de faire du contenu facile plus tard. En réutilisant les questions et les réponses apportées.

Il existe des dizaines voire des centaines de livres qui sont un rassemblement de questions réponses sur un thème donné. C’est un format sympa et facilement compréhensible par vos lecteurs.

Et lors d’un live FB, cela démontre votre expertise facilement. On voit tout de suite ce que vous valez – professionnellement parlant – quand vous répondez à des questions. Pas d’esbroufe : soit vous connaissez votre sujet, soit non. Ça se voit tout de suite.

Et c’est la meilleure façon de donner un avant-gout de ce que vos futurs clients vont trouver dans vos cours et dans vos produits.

Donc en un live, c’est 1/3 de contenu préparé, et 2/3 de questions.

A vous de jouer !

Vous avez déjà pas mal de choses à faire déjà. Dans l’article suivant, je vous parlerai des différents posts et mails que vous allez devoir créer pour faire venir un maximum de monde sur votre live.

Mais également la manière de préparer malgré tout les réponses aux questions, et aussi la bonne manière de conduire votre live pour qu’il soit un succès concernant l’action que vous souhaitez faire faire à ceux qui vous suivent.

Précédent

Au cas où vous auriez des scrupules à augmenter vos prix…

Suivant

Faire monter la sauce pour avoir un max de monde sur vos lives Facebook

  1. Hello Yvon,
    Heureux de voir que tu re-publies des articles bien détaillés comme avant.
    Merci pour ces 4 premières étapes.
    Je n’ai pas encore testé les FB live mais j’en vois de plus en plus passer notamment pour des produits de beauté.
    C’est en quelque sorte le téléachat à la façon web.
    Au delà de bien préparer son FB live, je pense qu’il y a aussi toutes les techniques à utiliser des boutiques télé-achat ou des vendeurs d’ustensiles de cuisine qu’on trouve sur les marchés.
    J’espère que tu expliqueras par après aussi ces techniques qui semblent très bien marcher pour vendre. ;)
    a+

    • Yvon

      Salut Geoffroy,

      Haha non, pas du téléachat. C’est trop « bourrin » comme approche.
      Il faut plutôt voir ça comme une discussion entre amis…
      Et en même temps une sorte de porte ouverte sur ton expertise.
      On sous estime le pouvoir des questions/réponses ;)

      Belle journée à toi

  2. Bonjour Yvon
    Comme d’habitude, un article très intéressant et concret. A terme, j’envisage de faire des « live Facebook » mais j’aimerais que les « fans » de mon site web puissent y avoir accès. Or, a priori, mes lecteurs ont plutôt un certain âge et je pense qu’ils sont peu nombreux à être sur Facebook (il faudra sans doute que je fasse un petit sondage à ce sujet dans une newsletter).
    Comment faire pour transmettre à ces lecteurs, la vidéo du « live » ? Si je donne l’Url Facebook, ils seront obligés de s’inscrire.
    Y-a-t-il un moyen « simple » et « rapide » de leur mettre la vidéo (et les questions-réponses ?) à disposition ?
    Merci
    Elisabeth

    • Yvon

      Bonjour Elisabeth,

      Oui bien sûr qu’on peut récupérer une vidéo de live FB. J’expliquerai ça dans l’article qui suit celui là :)
      Tu peux bien sûr les contacter par email pour leur envoyer la vidéo.
      Tu peux aussi faire ça sur Youtube (pas besoin d’abonnement)
      Il y a plein d’alternative :)

      Belle journée à toi

  3. Bonjour Yvon ,
    Facebook live , à l’instar de YouTube et les autres site de vidéos , devient de plus en plus incontournable sur le web. Et ton article très détaillé arrive à point nommé pour éclairer la lanterne à tous ceux qui veulent se lancer dans l’utilisation de cet outil gratuit qui a un potentiel énorme pour booster le trafic des blogs et sites web. je suis aux aguets pour la suite de l’article. :coeur:

  4. Top. Comme toujours. Comme un archange qui arrive pour aider dans ce que je désire le plus faire et qui me pose des difficultés. Tellement précieux. Clair net précis. Rempli d’amour et de lumière en plus!! Dans le marketing c’est si rare. J’adore . Hâte pour la suite.

Laisser un commentaire

;) :super: :red: :hin: :haha: :evil: :cry: :coeur: :cafe: :beer: :D :?: :-z :-x :-o :-P :-? :) :( 8))

Créé et géré avec par Yvon CAVELIER