Méthode de copywriting – Etape 5/33 : Recenser et classer les autres sources

La semaine dernière, on a vu le gros travail que c’était de recenser les pages de ventes concurrentes.

Aujourd’hui, nous allons nous attaquer à un morceau largement aussi gros et aussi important.

Car il existe en effet plusieurs endroits où vous pouvez aller chercher des infos précieuses pour vous aider à réaliser une page de vente riche et intéressante.

Virus search

1. Les forums

C’est bien entendu par là que vous devriez commencer.

En effet, les forums sont des endroits qui, par définition, regroupent des gens qui sont intéressés par un même sujet, plus ou moins vaste.

Par conséquent, si vous trainez dans les forums qui correspondent au thème de votre produit, vous pourrez récupérer des centaines d’informations qui vous seront très utiles pour votre page de vente :

[protected]

Des témoignages

Des témoignages pour commencer. Les forums sont de vrais repaires de témoins en tous genre. Vous pouvez même contacter la personne en Message Privé pour lui demander d’autres infos. Je l’ai déjà fait.

Et en profiter pour lui demander si vous pouvez la citer dans votre lettre, quitte à lui offrir un exemplaire de votre produit pour la remercier. Vous seriez surpris du nombre de personnes qui acceptent.

Des chiffres

On n’y pense pas, mais les forums regorgent de chiffres. Ceux qui sont bruts, et qui sont inscrits directement (les gens en parlent), et ceux qu’on calcule (Sur 15 personnes qui en parlent ici, 14 sont d’accord…).

Des questions

Les forums regorgent de questions. Et la plupart du temps, ce sont vos futurs clients qui les posent.

Vous avez donc la possibilité de trouver un tas de questions pertinentes, auxquelles vous pourrez commencer de répondre dans votre page de vente.

Vous vous ferez une bonne grosse liste de questions que vous pourrez rapprocher du produit que vous vendez.

Où trouver des forums ?

Si votre produit traite de près ou de loin de la santé et du bien être, alors bien sûr, allez écumer les pages du forum de Doctissimo, le plus fourni qui existe.

Vous avez aussi le forum AuFeminin.com excessivement bien fourni si votre thème s’y prête.

Si votre produit touche à la voiture, c’est sur le forum Auto que vous devez vous rendre.

Pour le reste, utilisez Google, ou pour aller plus vite, rendez-vous là.

Comment s’organiser pour les infos ?

Les forums étant ce qu’ils sont, il vous sera très difficile de retrouver une information une fois que vous aurez quitté l’endroit.

Par conséquent, je vous conseille d’ouvrir un fichier spécial (c’est ce que je fais) et de recopier carrément les posts entiers.

Vous pouvez aussi enregistrer la page comme je vous l’expliquais la semaine dernière.

Classez tout ça dans le sous-dossier “Forums” du dossier “3 – Recherche” 

Pour le livre exemple que je cherche à vendre avec cette méthode de copywriting, le forum AuFéminin me donne plus d’infos que je ne peux en récupérer.

2. Les blogs

Dans la même lignée que les forums, mais beaucoup moins fréquentés, vous aurez les blogs.

Là, vous y chercherez plus de l’info pertinente que des commentaires au même titre que les forums.

La manière de rechercher une information sur un blog a été abordée de long en large dans mon article de vendredi dernier (la première partie), que je vous conseille donc d’utiliser pour trouver ce que vous cherchez en rapport avec votre produit.

3. Les documents PDF ou des thèses étudiantes

Bien souvent, si vous recherchez sur Google, dans la section “Google Scholar”, vous trouverez de véritables mines d’or.

Des thèses étudiantes qui vous donneront des informations que vous ne trouverez jamais ailleurs (parfois l’étudiant en question a passé une année complète à faire des recherches à votre place, et vous vous n’avez qu’à vous servir de l’info).

Voici l’astuce pour en trouver :

Utilisez un ou deux termes avec l’attribut “filetype:pdf”.

Pour notre sujet, ça donne : réussite+succès filetype:pdf

Un jour, j’ai trouvé une étude complète sur l’effet du café sur votre organisme quand vous essayez de maigrir. Chiffres, exemples, schéma, photos, tout y était.

Il s’agissait d’une thèse d’un étudiant en médecine qui avait fait une étude colossale qui m’aurait demandé des mois de recherches. J’en ai tiré 3 mails de relance très détaillés.

Ceci dit en passant, si vous cherchez des idées d’articles utilisez Google Scholar. Il y a de quoi faire.

Ici, bien sûr, enregistrez vos fichiers PDF dans un dossier spécial (documents, thèses, appelez-le comme vous voulez).

4. Les sites d’infos et d’actualité

Les journaux

Ensuite, si vous n’avez pas assez d’infos, ce qui serait bien étonnant, vous pouvez également aller consulter des sites d’infos et d’actualités, surtout les sites officiels des journaux nationaux.

On y trouve des articles assez sympa, et en fonction du thème de votre produit, vous pouvez ainsi citer les sources et donner ainsi un peu plus de valeur à vos arguments.

Bien entendu, la somme des recherches est colossale.

L’avantage, c’est que les grands journaux nationaux ont un système de recherche assez développé. Par exemple sur le site du journal “Le Monde” pour le mot clef “développement personnel”.

Il vous suffit donc d’indiquer les mots clefs désirés dans les champs de recherche pour avoir accès à des articles sur tous les sujets voulus.

Voici une liste non exhaustive des quotidiens français :

Si vous cherchez des chiffres et des articles de fond, vous avez de quoi faire avec tous ces sites.

Classez bien entendu les infos et articles trouvés dans un dossier spécial.

Les alertes actus

L’idéal, quand on cherche une info sur un sujet, c’est de recevoir une “alerte” qui vous dit qu’un article vient de paraître.

Pour cela, vous pouvez utiliser Google Alertes.

Il vous suffit d’indiquer les mots clefs que vous voulez surveiller, et dès que Google indexe une page web qui comporte ces mots-clefs, alors vous recevez un mail qui vous donne l’adresse de la page en question.

C’est excellent pour rester en permanence informé d’un sujet. Personnellement, j’utilise les articles et les pages qu’on m’envoie pour faire des mails de suivi après la vente, ou carrément à inclure dans ma séquence de mails de sensibilisation :

“Tenez, je viens de trouver le site suivant qui raconte que…”. Succès garanti !

Pour l’heure, ce genre d’alertes vous permet d’avoir d’autres informations plus fraiches sur le sujet que vous traitez.

Ce qui peut aussi vous permettre de modifier après coup votre page de vente.

5. Les sondages

Ca, c’est le nec plus ultra d’une page de vente : Indiquer des sondages et des chiffres précis pour étayer vos dires.

Et si les sondages en question émanent d’un organisme connu et respecté, alors c’est encore mieux.

Je vous conseille donc d’enregistrer cette liste d’instituts de sondages qui vous donneront matière à récupérer tous les chiffres que vous voulez sur pratiquement tous les sujets.

Il existe un système de recherche sur chacun de ces sites, et avec un bon choix de mots clefs, vous devriez trouver ce que vous cherchez assez rapidement.

Prévoyez néanmoins 3 bonnes heures pour faire les choses comme il faut. Commencez par Mingle.

C’est là que je prends mes meilleurs chiffres.

Voici la liste :

Enregistrez chaque site ci-dessus dans vos favoris. Créez un dossier spécial “Sondages”. Vous y reviendrez souvent. 

6. Amazon

Et pour finir, je dois bien évidemment vous parler d’Amazon, que j’utilise également pour rechercher des livres en rapport avec celui que je cherche à vendre.

Ils me donnent des infos vraiment intéressantes, comme par exemple :

  • Des exemples de titres
  • Des modèles de couvertures
  • Des résumés avec des puces promesses parfois excellentes
  • Un nombre de ventes
  • Des extraits de livres que je peux utiliser comme l’original (pour des idées)
  • Des liens pour une bibliographie

Je passe toujours une bonne journée sur Amazon.

Et comme je maitrise aussi bien l’espagnol que l’anglais et le français, je passe en revue les livres qui existent dans les 3 langues, ce qui me donne une bonne base de livres annexes.

J’en achète parfois une bonne dizaine pour avoir plus d’infos.

J’enregistre chaque page de chaque livre en mht (je vous l’expliquais la semaine dernière) et je classe tout ça dans les dossiers correspondants.

En résumé, Amazon est une belle source d’infos.

Je le fais toujours à la fin de ma recherche, car c’est ce que je préfère.

A vous de jouer !

Voilà !

Comme je vous avais prévenu, gros travail aujourd’hui. Cette phase est très importante et complète parfaitement la recherche des pages de ventes de la semaine dernière.

A l’issue de cette semaine, vous aurez appris des centaines de choses sur le sujet du livre que vous vendez.

Ca vous permettra d’accroître votre influence et votre savoir dans votre domaine.

La phase de recherche et de recensement des idées de la semaine prochaine sera une formalité si vous avez bien passé le temps qu’il faut cette semaine.

Je vous conseille de consacrer un jour par source. Pas forcément toute la journée.

Il faut laisser votre cerveau emmagasiner toutes les infos.

Par contre, vous le verrez, si vous le faites sérieusement, alors vous ressentirez une espèce d’euphorie qui vous permettra de réaliser la phase suivante en deux temps trois mouvements.

Donc prenez bien le temps de passer en revue tout ce qu’on a vu aujourd’hui.

C’est la clef pour le reste de la réalisation de votre page de vente. Dites-vous que vous aurez fait les 3/4 du chemin à l’issue de cette 5ème étape.

Rendez-vous la semaine prochaine pour la mise en place des idées.

D’ici là, n’hésitez pas à poser vos questions.

[/protected]

Devenez membre de Copywriting Pratique !

Si vous souhaitez :

  • Recevoir chaque nouvel article du blog directement dans votre boîte mail (si vous le souhaitez),
  • Avoir accès à des générateurs en ligne inédits (générateur de slogans, de noms de marques, d'accroches, un dico des synonymes avec une mise en situation, un formateur d'emails et même le fameux calculateur du Sympathomètre d'un texte),
  • Un guide qui vous explique comment trouver plus de 354 millions d’images gratuites et libres de droits...

Pour vous inscrire et avoir accès à tout ça, c'est facile : Indiquez votre prénom et votre email dans le formulaire ci-dessous :



Précédent

Que feriez-vous si vous perdiez 44% de vos visiteurs journaliers d’un seul coup ?

Suivant

La technique de copywriter carrément décalée que j’ai utilisée pour avoir 13/20 à l’oral de français du bac

  1. David K

    Salut Yvon,

    Article très complet.
    La recherche fait partie du travail de copywriting.
    Un gros morceau même.

    Amitiés,

    D.

  2. David K

    Salut Thierry,

    Si tu veux des relecteurs, tu trouveras sûrement ton bonheur ici :hin: .
    En tout cas, si je peux t’aider, tu peux compter sur mon aide ;)

    Amitiés,

    David

  3. Bonjour Yvon,

    J’ose : Après l’effort le réconfort ?

    C’est vrai qu’après ces 2 tonnes de recherches on devient véritablement un grand connaisseur (pour ne pas dire expert dans ce sujet).

    J’ai hâte de voir comment réutiliser toutes ces informations dans une lettre de vente.

    A la prochaine,

    Nassim

    • Salut Nassim

      Ca te permet d’alimenter les conversations et d’augmenter ta culture générale, ce qui ne gâche rien ;)

      Un jour, pour un bouquin à vendre, j’ai dû en acheter 35 à lire en un mois pour en tirer la substantifique moelle.
      J’ai tiré en tout 8 micros-passages pour ma lettre de vente, mais maintenant, je connais l’histoire de Nadal et de Laure Manaudou (entre autre) comme si c’était mon frère et ma soeur. :hin:

      @plus

      Yvon

  4. Salut Yvon,
    la recherche d’infos prend pas mal de temps et il faut effectivement s’organiser. Pour ma part, pour de l’info « fraiche », j’utilise beaucoup les flux RSS (comme pour ton blog^^), Google Alertes et scoop.it, site de curation très à la mode.
    Je croule certains jours sous des centaines d’infos et il faut faire un tri rapide mais on trouve toujours un sujet intéressant pour un futur article.
    Bonne nuit :-z

    • Salut Mic

      Je ne connais pas scoop-it, à part les pings que je reçois de temps en temps d’eux.
      Je vais aller voir. Quant aux flux RSS, pas habitué. Mais tu as raison, une fois qu’on a une bonne liste de blogs et de sites, ça doit en faire des infos…

      Bonne nuit

      Yvon

  5. xavier

    Bonsoir Yvon .
    C’est vrai que cette étape est exigeante….et passionnante!
    Rien que les inscriptions aux différents sites forum et autres….. demandent du temps…
    Je suis coincé sur le site de mingle….il est en maintenance.
    Je ré-attaque donc demain.
    Je te souhaite une bonne soirée
    Xavier

    • Bonsoir Xavier

      Pas de bol pour Mingle
      Fais gaffe quand t’arrives là bas par contre.
      C’est un site où on reste volontiers 1 ou 2 heures :hin:
      Vraiment !

      Bonne nuit à toi

      Yvon

  6. Bonsoir, Yvon.

    Je ne crois pas que l’on puisse trouver plus complet que ton article sur ce sujet. Un vrai travail de bénédictin :hin: !

    Mais devant un tel éventail de possibilités de recherches, il y a de quoi être quelque peu étourdi :-? , si l’on veut se lancer dans toutes les directions en même temps… Et on a plus de temps pour faire quoi que ce soit d’autre, comme par exemple… écrire une page de vente ;) ;) !!!

    En tout cas, je ne peux que te remercier vivement de nous donner tant et tant d’infos dans le seul(?) but de nous aider. C’est vraiment formidable de ta part :super: .

    Très cordialement.

    Philippe L.

    • Bonjour Philippe

      Si tu savais le nombre d’opération de malade que tu es obligé de faire quand tu dois démarrer un avion ! Y’en a pour au moins 40 minutes avec plus de 150 actions.
      Si tu en oublies une seule, t’as 9 chances sur 10 pour que ton avion se fracasse comme une grosse bouse après le décollage (voire avant).
      En résumé, quand tu prépares ton avion, tu ne pilotes pas. Tu t’assures que derrière, QUAND SERA VENU le moment de piloter, alors tout se passera comme sur des roulettes.

      C’est pareil ici. Quand on fait de la recherche, on est dans une phase d’emmagasinage massif d’informations. On ne fait pas de lettre de vente.
      Et quand tu en seras rendu à faire ta lettre, soit dans quelques jours, ALORS toute cette phase de préparation prendra tout son sens.
      En résumé, si tu ne fais pas de recherches suffisantes, alors tu auras 9 chances sur 10 pour que ta lettre de vente fasse un bon gros flop.
      C’est comme ça ;)

      Donc il faut faire un maximum de travail de recherche avant. Une fois que ça c’est fait, avec un peu de technique, alors la page qui vient derrière se fait en plus ou moins 3 heures ;)

      Bon courage

      Yvon

      • Bonjour Yvon
        Ta comparaison avec la prévol d’un avion à fait mouche
        Je reviens donc faire les…. 150 étapes préliminaires …pour un décollage serein de la lettre de vente.
        Merci Yvon
        En plus c’est autrement plus passionnant!
        Je te souhaite une belle journée!
        Xavier

  7. BK

    Hello Yvon,

    5ème étape de cette oeuvre Kollosalle, bourrée d’idées, de techniques et de ressources qui, soit dit en passant, ne serviront pas qu’à la rédaction des lettres de vente.

    Bouli, mon ami, mon ami Bouli, tu m’as régalé Bouli mon ami !

    Il m’a régalé !

    Bernard

    • Hello Bernard

      Oui tu peux évidemment te servir de tout ça pour des articles de blog, des mails, des lettres, des livres aussi…
      C’est l’avantage. Et tu peux même monnayer ta recherche aussi ;)
      Vaste sujet.

      Bonne journée

      Yvon

  8. Bon jour Yvon

    Une fois de pus, Merci pour tous ces riches informations.

    Effectivement en apparence cela fait beaucoup de travail.

    La seule réalité, est que nous avons plusieurs liens à visiter.
    En fait la partie la plus difficile a été déjà faite par d’autres.

    nous avons juste à récolter et en profiter

    Alors gardons le calme et mettons-nous au travail.

    Merci encore Yvon et bonne journée.

    Amicalement,

    Jaime.

  9. Coucou Yvon,

    Comme ça va bien me servir pour mes recherches ;)

    Je n’ai qu’un mot à dire, même plusieurs « allez zou au boulot » !
    Mais ce sera pour ce soir, car maintenant la journée du boulot de 35 heures commence, et là le « zou » est moins enthousiaste.

    Bonne journée à tous
    Marie-Do

  10. Bonjour Yvon,

    Le mot que je préfère dans ton article est celui-ci : VOILA! (lol)

    Dans la région de Liège (Belgique), quand on est épaté par quelle que chose, on dit « Oufti! ». Donc, je dis Oufti!

    Ce qui est le plus difficile pour moi, c’est de fréquenter les forums : c’est souvent brouillon, si on ne fait pas attention on répond à un post qui a 10 ans, je n’ai aucune représentation structurée des forums. Mais je sens bien que je vais devoir m’y mettre!

    Merci pour ta pédagogie claire et précise, tu sais comme j’aime ça, le perfectionnisme.

  11. Bonjour,

    Jusqu’à maintenant je n’utilisait que les alertes de Google qui apportent en effets les articles récents sur le sujet recherché.
    J’en reçois tous les jours et c’est vraiment utile pour écrirer des articles de blog.

    Par contre, je vous remercie pour tous ces sites auxquels je n’aurai pas pensés.
    Mais ce n’est que du bon sens tout ce que vous écrivez en plus de l’expertise que vous avez acquise.

    Merci énormément !
    Fabien

  12. Wow, beaucoup d’informations intéressante aujourd’hui.

    Bravo.

    François Vincent

  13. David K

    Salut Yvon,

    Excuse-moi, hier, j’étais un poil surchargé :haha: .
    Une entreprise à l’étranger en cours de construction.
    Plusieurs clients avec des projets huge.

    (L’international c’est bien. Mangez-en :haha: ).
    Building better worlds comme disait l’autre :D .

    Bref, revenons à l’article :).

    Ton article est excellent.
    Si tu le permets, le commentaire va reprendre point à point les éléments:

    1- Les forums
    Source d’informations puissante.
    Dans la même gamme, on peut placer les réseaux sociaux.

    Attention: c’est chronophage.
    Une astuce: gardez à l’esprit votre objectif.
    Toujours.

    Deux aspects:
    – les sources généralistes
    – les sources spécifiques

    L’alternance des deux est constructive.
    – sur le forum généraliste, vous aurez madame michu.
    – sur le forum spécifique, vous aurez le nerd qui connait tout de son domaine. Bon aussi des madames et monsieurs michus qui se renseignent.

    A quoi ça sert:
    > L’avis de madame Michu est important. Son désir. Sa manière d’exprimer son désir. Les aspirations complémentaires.
    On apprend toujours d’une discussion ;).
    > L’avis du nerd est important. C’est un client potentiel. Il est intéressé d’office. La vente sera aisée.

    Les réseaux sociaux sont sur la même lignée.

    2- Les blogs

    Moins que le forum. On trouve de l’info pertinente quand même. Il faut faire sa BDD. Son annuaire. Les bonnes adresses.

    Néanmoins, domaine qui a moins pris qu’aux US. C’est une impression. Ce n’est pas factuel. Oui, il y a les skyblog. Enfin si vous survivez au langage SMS :D .

    Sur le sujet des blogs, je sèche. Tu as beaucoup plus de choses à dire ;). Tu es le premier blog que je commente régulièrement.

    En dehors des quelques skyblogs de l’adolescence (à tendance écriture d’ailleurs), pas tellement blogueur à la base. Mais je me soigne :hin: . Les remèdes du docteur Yvon sont efficaces !

    3 – Les thèses / livres / infos universitaires

    Très bonne source d’information ! C’est ainsi que le déca s’est vendu . Grâce à une thèse d’une petite université américaine ;).

    Pour aller plus loin: les livres libres de droit:
    Gallica
    Google Book
    Bibliothèque nationale du Québec
    Bibliothèque nationale suisse
    Projet Gutenberg
    La librairie du congrès US
    Archives.org

    Pour information, des perles méconnues époque Albert Lasker / John E. Kennedy / Claude Hopkins. Ca ne dispense pas de lire les 3 auteurs cités :-P .

    Des livres de cuisine qui éclatent ce que vous trouvez en librairie.

    Vous ne saviez pas quoi offrir en cadeau ?
    Maintenant, vous avez plein de cadeaux pour votre blog :?:

    Pour aller encore plus loin, aux confins de l’information: les conférences.

    Ted.com est le site à voir. Des conférences toujours intéressantes. Yvon, as-tu suivi celle de Peter Weyland :D ?

    Cliquez ici

    Toujours plus loin:
    Les think tanks sociétaux. Les associations. Les fondations. Les ministères. Les agences privées. Les agences publics. Les mails direct aux maîtres de conférence et chercheurs.

    4. Les journaux

    Si vous prenez le temps de paramétrer Google News, avec les alertes comme il faut… vous pouvez tout attraper.

    Pour peu que vous automatisiez la saisie vers Google Docs, c’est redoutable.

    En général:
    Pour aller plus loin:

    > Monter votre BDD (Base de données). N’ayez pas peur. Le SQL, ça parait difficile. Mais rassurez-vous: ce n’est pas si compliqué.
    * Les plus téméraires iront à la ligne de code.
    * Les autres joueront de l’interface graphique. Ca reste efficace :).

    Vous ne voulez pas de BDD ?
    Vous êtes plus gestion bibliographique ?

    Essayez Zotero: Cliquez ici

    Tout cela vous semble too much ?

    Excel fonctionne bien alors ;) .

    En train de monter mon agence. Pour information, nous réfléchissons à un e-groupware lié à des BDD modulaires.

    Si vous travaillez seul et sur votre projet uniquement, pas besoin de pousser le bouchon aussi loin. Rassurez-vous ! On fait du très bon boulot avec Excel ;).

    > Archivez le maximum de données sur votre domaine. N’ayez pas peur. On en fait jamais trop. Utilisez un classement performant. Yvon a écrit un article formidable il y a quelques semaines.

    Ne copiez pas Yvon. Faites votre propre classement. Peut-être inspiré de sa méthode ;). Mais votre propre classement.

    Le but: vous devez vous y retrouver intuitivement.

    Encore une fois, si vous bossez à plusieurs… la réflexion devient plus complexe…

    > Question technique: Comment sauvegarder ?
    Pensez à Dropbox. Cliquez ici

    C’est bien pratique ;) (usage personnel).

    Vous êtes plus téméraires ? Vous ne voulez dépendre de personne ?
    Pensez au FTP. Le stockage en ligne, sur un serveur qui vous appartient.

    En fait, plusieurs serveurs. Avec des copies de sauvegarde. La redondance est de mise, surtout si cela concerne votre gagne pain.

    Ayez plusieurs sauvegardes. Si une lâche, vous avez les autres.

    > Votre objectif.
    Gardez toujours le cap. Votre cap.
    Rien n’est inventé: Napoleon Hill est toujours une bonne lecture.
    * Vous gagnez du temps.
    * Vous verrez les opportunités cachés.
    * Vous serez efficaces.

    > Touchez à tout. Soyez ouvert d’esprit :).
    Le potentiel humain n’a aucune limite.
    Seulement celles qu’il s’impose.

    Amitiés,

    David

    PS: Message long; veuillez m’excuser :). Il y aurait de quoi publier plusieurs volumes :super:

Répondre à Bar à sourire Annuler la réponse

;) :super: :red: :hin: :haha: :evil: :cry: :coeur: :cafe: :beer: :D :?: :-z :-x :-o :-P :-? :) :( 8))

Créé et géré avec par Yvon CAVELIER