RSS FB
 

Méthode tranquille pour multiplier ses ventes par 3. Déconseillé aux feignants…

16 juil

 endredi dernier, je vous parlais d’affiliation et des différentes causes d’un succès défaillant de la majorité de ceux qui vendent comme ça.

Aujourd’hui, je vais aborder en préambule à un dossier plus complet, la notion de ciblage comme facteur d’amélioration de ses résultats.

En fonction de la manière dont vous allez vendre votre produit sur Internet, il va vous falloir prendre en compte le fait que plusieurs types de lecteurs vont se retrouver confrontés à votre page de vente :

  • Ceux qui ne vous connaissent pas (des inconnus),
  • ceux qui vous connaissent, mais qui ne vous ont encore rien acheté (vos prospects),
  • et ceux qui vous ont déjà acheté quelque chose (vos clients).

Dans cet article, je vais tenter de vous prouver que vous devriez prévoir une page de vente pour chaque type de lecteurs.

ciblage page de vente

Cela fait donc 3 pages de vente à prévoir, qui ne seront pas très éloignées les unes des autres au niveau du contenu, mais qui auront le mérite d'être spécifiques et de ne pas faire faire les yeux ronds à vos lecteurs.

Voici donc les 3 pages de vente que vous devez prévoir.

1. Une page pour vos clients

Il s'agit, vous l'aurez compris, de ceux qui vous ont déjà acheté un produit. Ils ont déjà eu confiance en vous, ont déjà sorti leur CB pour vous, et si le produit qu'ils ont déjà acheté est bon et ne les a pas déçus, alors ils sont déjà acquis à votre cause.

Dessus, vous pourrez leur parler des produits passés, et des avantages dont ils bénéficient par rapport aux autres, du fait de leur statut de "déjà client".

Vous pourrez même leur permettre d'avoir accès à cette page AVANT les autres, surtout si vous proposez un service ou un cadeau réservé aux X premiers acheteurs.

 
Cela renforcera le sentiment d'urgence et le sentiment d'appartenance à un groupe de privilégiés.

N'hésitez pas non plus à montrer votre tête en vidéo pour renforcer ce sentiment d'appartenance et d'importance.

J'ai utilisé cette technique pour vendre un logiciel à 47 euros à mes anciens clients, et mon pourcentage de vente est actuellement mon record : 46,7 %.

471 clients contactés, 220 ventes.

Depuis cette expérience, je passe toujours un jour de plus à développer :

  • des cadeaux
  • des offres spécifiques
  • et une page de vente dédiée à mes anciens clients.

Croyez-moi, ça paye !

2. Une page pour vos prospects

Il s'agit de ceux qui vous connaissent, mais qui n'ont encore jamais acheté chez vous.

Si vous avez établi une bonne relation avec eux, alors il sera plus facile de leur parler, surtout si vous leur faite une page de vente spécifique.

Dessus, pas besoin de mettre de présentation, mais par contre, vous pourrez appuyer sur le fait que les gens vous connaissent et qu'ils connaissent donc votre sérieux et la fiabilité des produits auxquels ils ont eu accès gratuitement.

Vous pourrez également leur permettre d'avoir accès à la page un peu avant les autres (les simples visiteurs inconnus), comme pour les clients, en leur disant que de par leur statut de "prospect" ou de "membre", ils ont accès à cette page avant les inconnus.

Il est également judicieux d'indiquer que vos clients ont déjà eu accès à cette page avant eux, et que donc, forcément, les bonus réservés aux premiers acheteurs ont déjà été distribués pour une grosse partie.

Cela renforcera l'urgence de devenir client, pour pouvoir bénéficier plus tard des mêmes avantages, tout en renforçant leur besoin d'appartenance.

3. Une page pour les visiteurs inconnus

Ce sera la page qui accueillera les visiteurs venant de Google ou d'autres liens, et qui n'auront donc pas été contactés par email.

Donc forcément, elle contiendra votre présentation (pas forcément au début de la lettre) et la présentation de vos activités. Dans un prochain article, j'aborderai justement quelques manières de réaliser sa présentation.

En outre, vous devriez attendre les premières ventes des clients et prospects pour obtenir des témoignages d'utilisateurs, à rajouter sur ce type de page, car bien entendu, ici plus que sur les deux autres, les lecteurs auront besoin d'être rassurés.

Ca demande bien sûr un triple travail, mais comme il vous a certainement semblé absurde d'assister à la deuxième scène décrite au début de l'article précédent, croyez bien qu'il est tout aussi absurde de parler à ses 3 catégories de lecteurs de la même façon.

A vous de jouer...

Maintenant que vous connaissez ces 3 styles de pages de vente, reprenez les vôtres, et relisez-les en vous mettant à chaque fois dans la peau d'un lecteur différent en suivant les 3 modes ci-dessus.

Vous allez forcément repérer des inepties en fonction du style de lecteur que vous êtes tour à tour.

Pour vos clients :

  • Trouvez un ou deux cadeaux supplémentaire à leur offrir, réservé à eux seuls.
  • Supprimez votre présentation de la page (ils vous connaissent déjà),
  • Faites une vidéo pour leur parler comme à des amis,
  • Tâchez de les prévenir avant les autres et de leur dire surtout !

Pour vos prospects :

  • Trouvez un cadeau supplémentaire à leur offrir, réservé qu'à eux et à vos clients.
  • Supprimez votre présentation de la page (ils vous connaissent déjà),
  • Faites une vidéo pour leur parler comme à des personnes que vous connaissez,
  • Dites leur que vos clients ont déjà été prévenu avant les autres, mais que EUX sont prévenus avant que vous ayez lancé votre pub pour les inconnus : "Dans 7 jours, je lance ma campagne de pub : Profitez en pendant qu'il reste encore des cadeaux disponibles"

Pour les inconnus :

  • Préparez une présentation détaillée qui vous présente vous et votre activité.
  • Multipliez la production de témoignages clients, sur la page en question mais également sur une page dédiée.
  • Faites une vidéo rapide de présentation, en plus de la présentation écrite, afin que les lecteurs puissent avoir une idée précise de qui vous êtes,
  • Engagez-les à s'inscrire à votre newsletter, afin qu'ils deviennent prospects.
  • Dites leurs les avantages à être prévenu avant les autres.

Ces différentes opérations vous prendront un peu plus de temps, c'est évident.

Pour autant, les ventes que vous devriez faire en plus pourront largement compenser cet investissement temporel supplémentaire.

Et vous ? Aviez-vous envisagé ce genre de stratégie ciblée pour augmenter les ventes de vos produits (personnels ou en affiliation) ?

 

Vous trouvez cet article sympa ? Parlez-en à vos amis (merci) :

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+ en cliquant sur un ou plusieurs des boutons ci-dessous. Si vous l'avez trouvé sympa, bien sûr ! Merci d'avance :

 



Celui d'avant ou celui d'après ? Choisissez :

Envie de lire l'article qui vient juste après celui-ci ? Cliquez là :



Voici d'autres articles avec un sujet similaire :

Crédit photos : © Fotolia.com



Juste au cas où...

Je suis pour des articles sans aucune faute d'orthographe ! Si vous en avez repéré une ou plusieurs dans cet article, alors merci de me le signaler en m'envoyant un mail à yvon(at) le présent nom de domaine, en indiquant le ou les mots concernés.
Je corrigerai tout ça au plus vite. Merci BEAUCOUP d'avance !

Tags: , ,

Vous pouvez réagir à cet article ici :

IMPORTANT : Si vous avez un blog, indiquez son adresse dans "Votre site Internet" afin que les visiteurs puissent venir voir ce que vous faites.

 

 

 

 

 



 

;) :super: :red: :hin: :haha: :evil: :cry: :coeur: :cafe: :beer: :D :?: :-z :-x :-o :-P :-? :) :( 8))

 

 

  1. Marie-Noël

    16 juillet 2013 at 7 h 36 min

    C’est quoi une CB? :hin:

    Blague à part. Purée mais quand est-ce qu’on dort?

    Ton article tombe bien à point mais ce sera pour le prochain eBook car j’ai bien sûr déjà brûlé les étapes. Quoique, au fil du temps, je me rends compte que pour certains sujets, il faut faire vivre son produit Offline.
    En tout cas, même si ça se fait par mail, contacter des gens qui ne passent par leur temps sur internet comme nous.

    Donc, je vais reprendre tes conseils pour ceux-là parce que:
    il y en a qui me connaissent et qui m’ont déjà acheté quelque chose (ma soeur, ma cousine…)
    il y en a qui me connaissent et qui n’ont encore rien acheté (c’est jamais ça qui les intéresse à ce moment-là)
    Il y en a qui ne me connaissent pas et qui n’ont encore rien acheté (heureusement)

    Bon, au travail quoi! :?:

    Belle journée à tout le monde!

     
    • Yvon

      16 juillet 2013 at 12 h 10 min

      Salut Marie Noël

      Si tu as déjà une page de vente, qu’est-ce qui t’empêche d’en créer deux autres en les modifiant légèrement ?

      Ca ne prendra pas tant de temps que ça je pense.

      Bonne journée

      Yvon

       
    • Xavier@ club du succès Internet

      16 juillet 2013 at 14 h 14 min

      Salut Marie Noël,

      Un CB je pense est une carte bancaire.

      Amicalement,
      Xavier

       
      • Marie-Noël

        17 juillet 2013 at 17 h 36 min

        C’était une joke pour Yvon par rapport à son article du 2 juillet!

         
  2. Thierry

    16 juillet 2013 at 10 h 29 min

    Bonjour Yvon,

    C’est la première fois que je poste un commentaire .
    Je tien un blog sur les secrets trucs et astuces mais je ne le monétise pas encore (peut-être que la cible n’est pas assez précise, mais je me fais plaisir à partager mes secrets).
    Je peine à faire une liste de prospects, alors pour les clients…
    Je trouve cependant ton (je crois qu’on se tutoie) article très bien senti. Je l’ai mis de coté pour le jour où j’en aurai besoin :super: .

    Merci pour tout le travail que tu fournis. J’avais décroché de la lecture de tes articles quand tu avais arrêté de publier et je suis débordé actuellement par mes différentes activités, aussi je ne lisais plus tes articles.

    Bien à toi,
    Thierry

     
  3. Florence

    16 juillet 2013 at 11 h 42 min

    Salut Yvon,

    Encore un article marqué au coin du bon sens. Le genre où en le lisant on se file une claque sur le front en se disant « bon sang, mais c’est bien sûr » !
    Qu’est-ce qu’on ferait sans toi ? :)

    Florence

     
  4. Marjorie@Histoire à Vivre

    16 juillet 2013 at 11 h 50 min

    Hello Yvon,
    Très bonne stratégie à laquelle je n’avais pas pensé.
    Je suis dans un secteur qui n’est semble-t-il pas facile, il ne s’agit pas d’outils pour webmarketeurs mais simplement de livres personnalisés. Ma cible sont les parents (et grands-parents) et je ne les trouve pas très actifs, comme déjà dit précédemment.
    Peut-être que je devrais aborder les choses différemment, mais pour l’instant je n’ai pas trouvé :(
    Un de mes problèmes est que c’est difficile de trouver plusieurs cadeaux à offrir, ensuite de les renouveler (pour ceux qui commanderaient plusieurs fois). D’autant plus que ce sont des produits affiliés que je lance afin de compléter ma future offre.
    Je prends note de ton super article :haha:
    Belle journée à toi
    Marjorie

     
    • Yvon

      16 juillet 2013 at 12 h 18 min

      Bonjour Marjorie

      Dans ton domaine, la plus grosse notion que tu devrais intégrer c’est la 3ème de mon article de vendredi : La cible.

      Typiquement, tu attires sur ton blog des gens qui cherchent des histoires gratuites.

      Essaye de te mettre à la place des mamans qui cherchent ça, et tu comprendras pourquoi elles ne peuvent pas t’acheter ton livre personnalisé : Car il y a un décalage entre ce que tu proposes et ce qu’elles sont venues chercher ici.

      Dans ton cas, je pense que tu devrais plutôt essayer de te concentrer sur des mamans acheteuses (quand on veut acheter un livre de conte pour enfant, on va où ? A la bibliothèque ou dans une librairie ?)

      Donc essaye de voir comment les gens arrivent sur ton blog. Avec quels mots clefs ? Combien de temps y restent-ils ? Où vont-ils ?

      Le conte pour enfant, c’est compliqué. Je m’y suis déjà essayé, c’est mon plus bel échec. Environ 4500 inscrits pour télécharger les histoires (5 livres gratuits), et genre 15 ventes ensuite (à 9 €). Une misère.

      Donc tu dois cibler un public d’acheteuse. Te mettre sur des librairies du genre Kindle. Ou carrément créer ta propre librairie en ville. Et te positionner sur le mot « achat » ou « acheter » + contes enfants.

      Voici quelques idées… Il y en a sûrement d’autres.

      Bonne journée

      Yvon

       
      • Marjorie@Histoire à Vivre

        16 juillet 2013 at 12 h 27 min

        Un grand merci, cher Yvon, pour ton implication auprès de tes lecteurs.
        Je sais qu’il y a une approche chez moi qui ne va pas, tout ça parce que j’ai appliqué à la lettre une méthode marketing que j’ai payée cher début 2011 (une formation marketing de haut niveau par quelqu’un de reconnu). Une méthode qui visiblement ne fonctionne pas pour moi. J’ai donc cru que le blogging serait la solution.
        Visiblement elle ne l’est pas.
        Merci de m’avoir ouvert les yeux sur d’autres possibilités, car à trop être le nez dans le guidon, on ne voit plus rien, c’est bien connu.
        Je vais regarder ça de très près.
        Belle journée à toi :haha:
        Marjorie

         
      • Marjorie@Histoire à Vivre

        16 juillet 2013 at 12 h 37 min

        Euuuh… librairie « en dur » ? Trop de charges. Et je n’ai pas l’assise financière pour un prêt à la banque. Je préfèrerais une librairie virtuelle, qui en plus est dans un domaine que j’aime : Internet, travailler de chez moi.
        Qu’en penses-tu ? Pourrais-je ouvrir une librairie virtuelle de livres personnalisés ? Dois-je abandonner mon blog ou en faire un support ?

         
        • Xavier@ club du succès Internet

          16 juillet 2013 at 14 h 19 min

          Salut Marjorie,

          Il est tout à fait possible de créer ta boutique Virtuelle et continuer à travailler de chez toi.

          Je pense que tu peux le faire facilement sur Amazon ou su eBay.
          Ce deux plates formes ont pour avantage d’avoir des taux de visite record. Et en plus, les gens qui y arrivent sons en mode « Achat » comme le dit ci-bien Yvon.

          Yvon peut bien sûr mieux t’orienter dans ce sens.

           
        • Yvon

          16 juillet 2013 at 16 h 00 min

          Mais noooon pas une librairie en dur !! :hin:

          Je parlais bien d’une boutique en ligne où tu vendrais des livres (les tiens ou ceux des autres)

          Pour faire ça tu as plein de choix. En voici 4 :

          > Un blog où chaque article présenterait un livre avec son lien pour l’acheter (chez Amazon, chez toi ou ailleurs). Par exemple.
          > Une boutique virtuelle (genre OSCommerce) qui présentent des livres à la manière d’un catalogue
          > Une librairie Amazon (ça se crée en quelques clics, je pourrais faire un article pour te montrer stuveux) avec des livres directement chez eux (mais que chez eux). Par exemple une que j’ai créée pour le fun il y a 100 ans (loin je veux dire :hin:)
          > Une succession de pages de ventes qui présentent des livres (les tiens ou ceux des autres) avec une page récapitulative qui reprend les liens vers chaque page de vente.

          Tu vois il y a de quoi faire.

          Et tu travailles ton référencement sur les termes « achat contes enfants » ou « acheter contes enfants ». Ainsi, tu vas recruter des acheteurs, et non des curieux. Tu peux aussi créer des livres pas chers du tout, genre à 1 ou 2 euros. Juste pour recruter. Ce qui te permettra de leur vendre ensuite par mailing tes livres.

          Ce qui ne t’empêche pas de garder ton blog pour fidéliser tes clients, et continuer à recruter des gens gratuitement, tout en les testant régulièrement en leur proposant des livres très peu chers (1 euro par exemple) pour les faire passer au maximum du côté des clients.

          Voilà ;)

          Bonne journée

          Yvon

           
          • Marjorie@Histoire à Vivre

            16 juillet 2013 at 16 h 56 min

            Un grand merci Yvon :D
            Oui je veux bien que tu montres comment créer une boutique Amazon, même si ça semble simple.
            Au plaisir
            Marjorie

             
          • Alexandra

            17 juillet 2013 at 0 h 29 min

            Bonjour Marjorie,

            Amazon, c’est bien mais c’est beaucoup de travail pour des cacahuètes. Il m’a fallu 9 mois pour avoir mon premier paiement (le seuil doit atteindre 25€).

            De ce côté-là, les gens achètent assez facilement car ils connaissent Amazon et qu’ils ont confiance.

            En dehors de ça, j’ai le même soucis que toi, je sens bien que la plupart de mes visiteurs ne veulent que du gratuit.

            Pour télécharger les cadeaux des produits en affiliation, ça pas de soucis, ensuite pas grand chose ne suit (3 ventes en un an).

            Là je viens de tout rechanger il y a peu. Je crée mes bannières publicitaires moi-même (taux de clics intéressant) bref je teste et re-teste sans cesse. Les 2 dernières ventes ont été effectuées en moins de 2 mois. Je suis peut-être sur une meilleure voie.

            Le hic c’est ma baisse de trafic depuis la mise à jour Google Panda. Je commençais enfin à avoir en moyenne 200 visiteurs par jour. Résultat : trafic pratiquement divisé par 2 depuis début juin. Ca ne va pas aider…

            Merci à toi Yvon pour cet article, il me conforte encore plus dans l’idée que vendre le produit des autres est peine perdue.

            En effet, on ne peut pas appliquer ces conseils puisque les pages de vente ne nous appartiennent pas et que l’on ne peut pas faire ce que l’on veut (comme en créer 3 pour différentes cibles). Toute la problématique se situe à ce niveau-là… :(

             
          • Yvon

            17 juillet 2013 at 0 h 57 min

            Bonsoir Alexandra & Marjorie

            Dans mon article de demain ou de jeudi j’expliquerai à quoi sert réellement une librairie Amazon.

            Ça sert à plein de trucs, mais certainement pas à gagner de l’argent. En tout cas pas pour en vivre d’une quelconque manière.

            J’expliquerai en même temps par quoi la remplacer si on veut gagner environ 50 fois plus pour environ 10 fois moins de travail. ;)

            Bonne soirée

            Yvon

             
          • Yvon

            17 juillet 2013 at 1 h 00 min

            Bonsoir Alexandra

            En effet, on ne peut pas appliquer ces conseils puisque les pages de vente ne nous appartiennent pas et que l’on ne peut pas faire ce que l’on veut (comme en créer 3 pour différentes cibles). Toute la problématique se situe à ce niveau-là…

            Héé si tu peux appliquer ces conseils… Il suffit de refaire la page de vente du produit tout simplement, et de diriger les lecteurs vers le bon de commande (et pas vers la page de vente du vendeur).

            Bonne soirée

            Yvon

             
          • Marjorie@Histoire à Vivre

            17 juillet 2013 at 12 h 19 min

            on ne peut pas appliquer ces conseils puisque les pages de vente ne nous appartiennent pas et que l’on ne peut pas faire ce que l’on veut (comme en créer 3 pour différentes cibles)

            Comme le dit Yvon, je crois que si : pour preuve, j’ai moi-même mis en place ma boutique sur mon blog (présent par un onglet) : j’ai créé mon tunnel et ma page de vente, et c’est sur cette page de vente que je mets les liens vers chaque produit (dans mon cas des livres personnalisés) avec sa description. Après, le prospect arrivera sur le site partenaire mais auparavant, j’aurai gardé ses coordonnées puisqu’il se sera inscrit dans ma liste pour accéder à la page de vente. C’est mon modèle pour l’instant ;)
            En effet, Amazon c’est des cacahuètes, alors je suis impatiente de découvrir la trouvaille d’Yvon à ce sujet :-P
            Belle journée à toi
            Marjorie

             
          • Madeleine

            17 juillet 2013 at 9 h 10 min

            Hello Yvon,

            Une fois n’est pas coutume, je ne réagis pas à ton article … même s’il est très pertinant, mais en rapport au message que tu donnes à Marjorie.

            C’est presque un article et les différentes pistes que tu donnes me donnent l’eau à la bouche.
            Tu ouvres des portes dans le dédal de mes réflexions, des possibilités infinies et tu m’offres une nouvelle manière de voir les choses.

            Si tu as le temps, puis-je t’inviter à creuser ces pistes, ne serait-ce que pour nous guider sur le comment faire, ne pas nous planter dans une illusion, oser la différence.

            Merci et bonne journée à toi et vous tous et toutes

             
        • Xavier@ club du succès Internet

          16 juillet 2013 at 21 h 42 min

          Salut Majorie,

          Je pense que Amazon est la solution pour créer ta boutique. Les commissions ne sont pas fameux mais ça se fait en quelques clics.

          En plus, c’est facilement intégrable à ton blog.

          Il y a bien sûr d’autres plate forme que tu peux largement exploiter.

          Je pense que ça peut-être une très bonne solution pour gagner de l’argent si on se concentre vraiment sur le référencement de sa boutique. Je vais y penser plus sérieusement.

          Amicalement,
          Xavier

           
          • Yvon

            17 juillet 2013 at 1 h 04 min

            Bonsoir Xavier

            Le temps que tu vas passer à créer, alimenter, promouvoir, référencer et faire connaître ta boutique pourrait largement être dépensé de manière bien plus rentable.

            Par exemple, en créant ton propre produit et en le vendant 1,5 € (ce qui est à peu près ce que tu touches dans le meilleur des cas quand tu vends un bouquin via Amazon).

            Le contenu du produit vendu 1,5 € n’a pas besoin d’être trop fourni, et quelques conseils très pertinents avec une bonne dose d’exemple pratique ferait très bien l’affaire…

            Quand on a une activité sur Internet ou ailleurs, il faut mesurer l’argent gagné par rapport au temps passé et aux efforts déployés pour l’obtenir. Avec Amazon, ce taux de rentabilité est le truc le plus bas qui puisse exister. :hin:

            Bref, vaut mieux revoir la question…

            Bonne soirée

            Yvon

             
          • Xavier@ club du succès Internet

            17 juillet 2013 at 3 h 00 min

            Salut Yvon,

            Merci pour le conseil.
            J’ai déjà écrit deux eBooks d’une quarantaine de page chacun que je vends seulement sur kindle pour l’instant.

            Grâce à ton conseil, je vais pouvoir multiplier ce type d’initiative.

            Ce sont parfois des petites goûtes d’eaux qui finissent par remplir le vase.

            Amicalement,
            Xavier

             
          • Marjorie@Histoire à Vivre

            17 juillet 2013 at 12 h 13 min

            Hello Xavier,
            Merci pour ta participation ;)
            Au contraire, je n’ai pas l’impression qu’Amazon soit très lucrative. Je propose déjà quelques critiques de livres Amazon de temps à autre sur mon blog, et si je devais compter sur leurs commissions…. je serais SDF :hin:
            Ce ne sont que des histoires de centimes….
            Mais je ne savais pas qu’on pouvait avoir une librairie Amazon.
            Belle journée à toi
            Marjorie

             
  5. Hugo

    16 juillet 2013 at 11 h 55 min

    Merci pour ces conseils ! Cela semble vraiment intéressant d’appliquer la méthode que tu préconises, en effet. D’ailleurs, ça tombe vraiment à pic !

    Je suis en plein dans l’écriture de mon Ebook : la Bible de l’épanouissement personnel qui devrait être disponible d’ici 1 à 2 mois. Et lorsque ce livre électronique sera achevé, je vais suivre ton conseil et faire 3 pages de ventes. J’ai déjà quelques clients vis à vis de ventes affiliées.

    Au plaisir de te lire,
    Hugo.

     
  6. kksinfotel

    16 juillet 2013 at 12 h 39 min

    Salut Yvon,

    je suis en train de préparer la rédaction de mon premier e-book.
    Et je me rends compte qu’il demande vraiment du temps.

    Donc pour réussir à le vendre correctement et à tirer des profits énormes, je compte bien employer ta méthode.

    Sauf que jusqu’à présent je n’ai que des prospects et pas encore de clients. :hin:

    Amicalement,
    Samuel

     
  7. Xavier@ club du succès Internet

    16 juillet 2013 at 14 h 11 min

    Salut Yvon,

    Hooouf, Qu’il y a tellement de choses à apprendre pour vraiment s’en sortir sur Internet.

    Sincèrement, j’ai abordé de dizaines de super blogueurs mais personne, je dis bien personne n’a mentionné cette stratégie. Pourtant, elle semble être la démarche la plus logique.

    Bien que très évidente et logique, j’avoue que c’est pour moi une véritable révélation.

    Cette technique peut très bien s’appliquer en affiliation ou avec des produits en droit de revente.

    Un peut comme ceci:

    1- Envoyer les internautes inconnus directement sur la page de vente du produit dont-on fait la promotion. (encore faut-il quelle aie un taux de conversion conséquent.) ou créer une page de vente personnalisée avec un formulaire de capture;

    2- Créer une page de vente pour les prospects déjà inscrits comme indiqué dans cet article.

    3- Créer une page de vente pour les clients.

    Vraiment Merci pour cet article qui m’intéresse au plus haut point.

    Je savais qu’on pouvait créer une page de capture avec cadeau pour faire la promotion d’un produit et envoyer ensuite les prospects sur la même page de vente que tous les autres affiliés. Mais je n’avais à aucun moment songé à cette puissante stratégie.

    Enfin, une petite question:

    J’ai écrit un eBook sur « Comment réussir son bac » actuellement en vente sur Kindle.

    Je voudrais créer une page de vente pour le mettre sur la plate forme 1tpe et clicbank.

    Qu’elle est le meilleur logiciel pour créer des pages des ventes.

    J’utilise actuellement Kompozer.

    Merci d’avance.

    Et Merci beaucoup pour les conseils au sujet de mon blog.

    Amicalement,
    Xavier

     
  8. Shaman

    17 juillet 2013 at 4 h 03 min

    Merci Yvon tu es très généreux.

    Amitiés

    Shaman

     
  9. Bruno

    17 juillet 2013 at 12 h 12 min

    Super article, très pragmatique, merci. Même si tout cela semble logique, le préciser ne semble pas du tout inutile.

     
  10. Alexandra

    17 juillet 2013 at 13 h 52 min

    Héé si tu peux appliquer ces conseils… Il suffit de refaire la page de vente du produit tout simplement, et de diriger les lecteurs vers le bon de commande (et pas vers la page de vente du vendeur).

    Bonjour Yvon,

    Oui j’avais déjà pensé à ce procédé seulement, il y a un hic : comment faire prendre en compte notre lien d’affiliation pour récupérer les commissions ?

    Le lien d’affiliation est toujours pris en compte AVANT d’arriver sur la page de vente de l’affilieur. Or si la page de vente est sur notre site, le lien qui dirige vers le bon de commande fera que seul l’affilieur récoltera l’argent. Donc pas de commissions pour nous.

    Quelque chose doit m’échapper, je ne comprend pas bien comment procéder :(

     
    • Yvon

      17 juillet 2013 at 14 h 28 min

      Bonjour Alexandra

      Tu peux commencer par contacter le vendeur, tout simplement. Il peut te créer une page de bon de commande personnel qu’il ne dédiera qu’à toi.
      Ou alors voir avec le système d’affiliation utilisé par le vendeur comment récupérer un lien d’affilié sur le bon de commande. Il serait absolument incroyable que cela ne puisse être le cas.

      Et ce que j’adore dans ce métier, ce sont les synchronicités qui se produisent.

      En écrivant ce commentaire, j’ai décidé d’aller vérifier sur 1TPE si c’était possible. Là je débarque sur leur site, je me log, et qu’est-ce que je vois en encart ?

      ACCES DIRECT PAGE DE VENTE !
      ATTENTION : nous venons d’activer, pour les affiliés, la possibilité de faire un lien d’affiliation directement vers la page de paiement de vos produits, sans passer par votre page de vente … !
      Si vous ne désirez pas laisser cette possibilité active pour un produit, allez dans « modifier » et désactivez la …

      Comme quoi tu vois, il suffit parfois de demander et tout vient à point. Le sujet de ton blog devrait te prédisposer à cet état d’esprit non ? :hin:

      Bonne journée

      Yvon

       
      • Alexandra

        17 juillet 2013 at 20 h 42 min

        Merci Yvon, et excellent pour la synchronicité :super:

        Le sujet de ton blog devrait te prédisposer à cet état d’esprit non ?

        C’est ce que j’essaye de faire un maximum mais vois-tu, parfois on est tellement obnubilé par quelque chose qu’on ne voit pas le reste :hin:

         
    • Xavier@ club du succès Internet

      17 juillet 2013 at 21 h 47 min

      Salut Alexandra,

      Les plates formes d’affiliation sont entrain de se perfectionner de plus en plus. Il est aujourd’hui possible avec 1tpe.com de récupérer directement son lien d’affilié pointant vers le bon de commande.

      Le club positif de Christian Godefroy le faisait déjà.

      Avec cette possibilité, tu peux créer une page de vente vraiment captivante et envoyer tes clients et prospects directement dessus.

      Tu peut aussi, si tu sais écrire des emails de vente hypnotique comme Christian godefroy ou Yvon, l’intégrer à tes Emails pour les envoyer directement sur le bon de commande. Mais pour cela il te faudra au préalable maîtriser quelques techniques de copywriting.

      Je ne sais pas encore pour clickbank mais vu leur niveau de technicité, cela doit être possible.

      Pour 1tpe.com, c’est sûr et vu le nombre de produits, il y a vraiment de quoi faire.

      Amicalement,
      Xavier

       
  11. Christian de Destresse Marketing

    18 juillet 2013 at 15 h 04 min

    Salut Yvon,

    Ben merde alors, à force de lire de tous les côtés des articles sur la façon de multiplier ses ventes et de se faire un max de blés (en travaillant, j’entends bien) je devrais peut-être me mettre à vendre quelque chose,

    @+
    Christian.