Méthode de copywriting – Etape 3/33 : Organiser sa recherche et son travail

Quand on prépare une page de vente pour un produit, la manière dont on organise son travail est très importante.

Elle est même essentielle.

En effet, plus on avance dans sa recherche et dans la réalisation de sa lettre, plus les documents se multiplient.

Plus on se retrouve avec des fichiers de toutes sortes, et plus il est facile de perdre un temps fou à retrouver ce qu’on a stocké “quelque part”.

Mais surtout, le risque le plus important, c’est la confusion mentale.

organiser-son-travail

Il est donc primordial d’apprendre à bien structurer votre travail.

Le vrai rôle de la recherche

En effet, cette phase de recherche est surtout là pour préparer votre cerveau à ressortir la substantifique moelle de tout ce que vous aurez lu, entendu, ou vu, pour transformer tout ça en une lettre de vente… qui vend.

Et pour aider votre cerveau à travailler, vous allez devoir faire de fréquents allers-retours entre votre page de vente et les centaines, voire les milliers de documents que vous aurez emmagasinés.

Si vous perdez 15 minutes à chaque fois que vous cherchez une phrase ou un paragraphe précis, difficile ensuite d’avoir de la suite dans les idées.

Voilà pourquoi l’étape d’aujourd’hui est cruciale.

Elle n’est pas longue à mettre en oeuvre, puisqu’au départ, il va juste vous suffire de créer quelques dossiers (que nous allons voir ci-dessous) pour être “opérationnel”.

Le plus important est que vous intégriez cette méthode de classement drastique dans votre façon de travailler, et que vous vous y teniez absolument pendant votre recherche.

 
Sans quoi tout ce qui suit va être une vraie galère.

Voici donc les différents dossiers que vous allez devoir créer sur votre ordinateur :

[protected]

Les 4 dossiers de base à créer

Ci-dessous, je vous ai listé les 4 dossiers principaux à créer, ainsi qu’une liste assez importante de sous-dossiers que vous devrez bien entendu personnaliser.

1. Produit principal

C’est dans ce premier dossier que figurent tous les éléments relatifs au produit que vous vendez, à savoir :

  • Le livre en lui-même (en DOC(x), en PDF)
  • Visuel du produit (images, photos, graphismes)
  • Audio
  • Vidéo
  • Logiciel

2. Cadeaux

Ce dossier est presque un dossier produit à part entière, mais en moins poussé.

Doivent quand même figurer les éléments de base pour bien en parler :

  • Recherches (Vous pouvez aussi décliner ce dossier en plusieurs)
  • Livre
  • Visuel
  • Audio
  • Vidéo

3. Recherche

C’est là que vous allez stocker toutes les pages web que vous allez visiter. Le mieux est de bien séparer les différents éléments pour avoir ensuite accès aux ressources plus facilement (une sorte de mini moteur de recherche).

On y reviendra, mais normalement, vous devriez enregistrer toutes les pages que vous visitez en format .mht (si vous le pouvez), c’est à dire dans un format de “page web compressée” qui prend en compte le texte mais aussi le graphisme et les éventuelles photos de la page.

Voici la liste des différents supports qu’il faudra envisager :

  • Sites Internet
    • Français
    • Anglais
    • Espagnol
    • Autres
  • Blogs
  • Forums
  • Livres
    • Amazon
    • Fnac
    • Gutemberg (livres du domaine public)
    • Autres librairies
  • Documents physiques (livres, magazines, journaux, etc…)
  • Pages de vente concurrentes
    • Affiliation
    • Vente directe
    • Produits étrangers
  • Emails
  • Actualités
  • Questions
  • Tests

4. Vente / Promotions

Ca c’est le dossier qui comporte tous les éléments de votre processus de vente.

Il a donc au moins ces 3 dossiers principaux :

  • Page de vente (création, idées)
  • Relances
  • Site internet final
    • Design (images, photos, fichiers graphiques genre PSD, etc…)
    • Contenu (Site final à transférer)

Vous pouvez télécharger le fichier ZIP de tous les dossiers ci-dessus, que j’ai déjà créés pour vous, que vous n’aurez qu’à modifier et à remplir :

dossier-organisation-travail

Quoi faire en pratique ?

Je vous ai donc mâché le travail en vous créant le fichier zip ci-dessus, puisque la procédure à faire est simplissime :

  • Dézipper le fichier. Tous les dossiers sont déjà créés
  • A la place de “NomDuProduitAVendre” (dossier principal), indiquez le nom de votre produit, ou son thème.

    Par exemple, pour le produit qui nous sert de support, j’ai renommé le dossier principal “Dépassez vos limites”.

  • Mettez une copie du livre que vous voulez vendre dans le dossier correspondant :

produit-principal

  • Ensuite prenez le fichier « Phrases et idées issues du produit » que vous avez créé la semaine dernière et mettez-le dans le sous-dossier
    Page de vente” du dossier principal “4. Promotion – Vente” :

 produit-principal-idees

Notez bien que TOUS les fichiers que vous créez et qui traitent des IDEES se mettent dans ce dernier dossier, puisque c’est en rapport direct avec la page de vente.

A vous de jouer !

Et voilà. Je vous avais prévenu, cette étape était très courte.

Je vous répète par contre qu’il est important de bien prendre l’habitude de classer tous les documents et fichiers que vous allez trouver dans ces différents dossier.

Vous avez donc une semaine de plus pour relire attentivement et activement votre produit à vendre, pour enrichir votre fichier « Phrases et idées issues du produit »

La semaine prochaine, nous attaquerons un gros morceau, puisqu’il s’agira de rechercher et de recenser les différents sites, blogs, forums, et autre supports qui alimenteront notre recherche.

D’ici là, si vous avez des questions sur ce que nous venons de voir, n’hésitez pas.

[/protected]

Devenez membre de Copywriting Pratique !

Si vous souhaitez :

  • Recevoir chaque nouvel article du blog directement dans votre boîte mail (si vous le souhaitez),
  • Avoir accès à des générateurs en ligne inédits (générateur de slogans, de noms de marques, d'accroches, un dico des synonymes avec une mise en situation, un formateur d'emails et même le fameux calculateur du Sympathomètre d'un texte),
  • Un guide qui vous explique comment trouver plus de 354 millions d’images gratuites et libres de droits...

Pour vous inscrire et avoir accès à tout ça, c'est facile : Indiquez votre prénom et votre email dans le formulaire ci-dessous :



Précédent

6 fonctions avancées et ma manière de les utiliser pour gagner un temps fou sur Google

Suivant

Le copywriting à la FNAC, chez Amazon, aux DCF, chez Renault ou ailleurs…

  1. Salut Yvon

    Déjà, une première info, je ne connaissais pas le format .mht
    C’est un format que tu ouvres dans un navigateur ?

    Et pour le contenu du dossier, on va économiser du temps à les créer. Le fichier zip va être très pratique. Ca va faire des dossiers en plus. Et en plus ils sont vides. Il va falloir les remplir maintenant.

    A la prochaine étape pour commencer le remplissage.

    Bonne fin de journée.

    • SAlut Thierry

      En fait le MHT est un format qui va avec IE.

      FF enregistre la page en html et met les images et autre dans un dossier à part. Trop fouilli pour moi, j’aime mieux avoir un seul fichier, d’où mon utilisation d’IE pour les recherches.

      Bon après midi

      Yvon

  2. Simple et efficace, c’est téléchargée … le nombre de sous-répertoire est assez impressionnant pour le moment mais je ne doute pas que tu vas nous expliquer tout cela plus en détail.

  3. Mais c’est carrément passionnant cet article, je vais me dépêcher de lire les autres ;o) Surtout que je suis en pleine phase de création de produit: toutes les astuces et méthodes sont bonnes à prendre ! Merci Yvon ! :super:

  4. Je me dis que je ne dois sûrement pas chercher assez quand je vous tous les fichiers à remplir! J’avais organisé ça un peu plus simplement.

    Pour les pages web, je les copie dans un fichier word.

    J’utilise beaucoup notepad pour tous les liens et notes diverses. Je n’ai pas encore adopté ONENote comme Cédric.

    Et les mails, je les laisse dans ma boîte mail dans un dossier spécifique. Tu les recopies toi?

    On va un peu examiner tout ça.

    Bonne fin d’après-midi

    • Salut Marie Noël

      J’exporte toujours tous les fichiers en rapport avec ma recherche pour qu’ils puissent rentrer dans les dossiers précités.
      Il FAUT absolument que tout soit accessible à un seul et même endroit. Si tu multiplies les endroits où chercher, c’est le bazar.
      D’autant que pour les sauvegardes, c’est la misère.
      Donc il suffit de faire « Enregistrer sous » avec les mails reçus et tu exportes les mails en fichier .eml, ou alors tu fais un CTRL+A et copie-colle dans un fichier texte.
      Notepad suffit bien pour tout ce qui est texte pur.
      Mais un logiciel style Word pour ce qui nécessite de la couleur.

      Bonne journée

      Yvon

      • Merci, je vais essayer pour les mails. De toutes façons, dans toutes les formations, on nous dit de modéliser ceux qui ont réussi.

        Je me demande comment Cédric s’y prend…

        Bonne journée

        Marie-Noël

  5. Merci Yvon … tu m’as permis de compléter mon dossier dans lequel il manquait quelques chapitres ( que je rajoutait en fait ) mais que j’avais omis de rajouter sur mon plan !

  6. BK

    Salut Yvon,

    Excellent article, pour moi ! Car si je suis très organisé dans ma tête, je le suis nettement moins sur mes bureaux (physique et virtuel).

    Et puis, avec ce zip à télécharger, je n’aurai plus d’excuse !

    Juste un p’tit bémol : j’ai horreur d’IE, et je préfère généralement bookmarquer sur Chrome. Mais bon, ton organisation générale a l’air si simple et efficace que ça vaut la peine de changer une ou deux de ses petites habitudes !

    Bonne soirée

    Bernard

    • Salut Bernard

      IE est plus là à titre d’outil pratique pour ce genre de recherche. Quand tu tombes sur des gros sites avec plein de pages intéressantes, je te dis pas la galère quand tu te retrouves avec des dizaines de sous-dossiers pour les images.

      Avec FF, je procède différement néanmoins : J’enlève le style de la page. 3 fois sur 4, ça donne un texte tout simple, avec les titres bien définis, que je copie-colle dans un fichier word ou même texte parfois.

      Je n’ai pas encore assez d’expérience avec Chrome pour l’utiliser pour ma recherche, mais ça viendra j’imagine.

      Bonne journée à toi

      Yvon

  7. David K

    Salyt Yvon,

    1- Article intéressant :). C’est une méthode de classement interne qui semble fonctionnelle à première vue.

    On peut considérer trois classements:
    > un classement externe.
    > un classement interne.
    > le nom des fichiers.

    2- Voici celle externe que j’utilise.
    Pour ceux qui connaissent, elle est inspiré de Bit Literacy écrit par Mark Hurst.

    Livre assez moyen, et surtout plus à jour. Il était acceptable de mettre 20€ il y a 5 ans. Plus maintenant.

    Revenons à la méthode de classement.

    Un projet, c’est généralement un mille feuilles. Vous avez votre projet. Puis les sous projets. Puis les tâches primaires. Puis les tâches annexes.

    Le classement se fait en triangle.

    Un projet se divise en 3:

    > En cours

    > Fini

    > Archives

    Dans chaque catégorie, vous trouvez les sous dossiers correspondants. D’un côté, ce qui est en cours. Ce que vous avez déjà fait ensuite. Et enfin, vos archives.

    La méthode proposée par Yvon, c’est le classement interne. Et là, vraiment merci de ta part. Ta méthode semble excellente. Quelques adaptations personnelles, et c’est reparti :super:

    3- L’autre astuce vis à vis du classement, c’est le nom de fichier. Plein de méthodes existent. Ce qui compte, c’est de choisir la vôtre.

    Commençons par l’extension du fichier. Utilisez de préférence la même par type de fichiers. N’emmêlez pas de doc avec du docx et de l’odt.

    A titre personnel, c’est bloc note. « Mais comment il fait la mise en page ?! » Pour la mise en page, c’est LaTeX. Un langage de programmation typographique.

    La leçon à retenir, c’est le minimum de formats utilisés.
    Raison: pour vos recherches. Si vous recherchez un tableur, vous aurez juste à rentrer l’extension pour avoir la liste.

    Le nom lui-même:

    [LIBL]-dk-120404-(nom du fichier).extension

    Explications:

    – [LIBL]: c’est le nom du projet général. Objectif, faciliter la recherche. Je tape l’acronyme, et j’ai tous les fichiers, même s’ils sont dans 50 dossiers.
    – dk : les initiales de l’auteur. Valable si vous travaillez en équipe.
    – 120404 : la création du fichier est de l’an 2012, mois d’avril, jour 4.
    – nom du fichier.

    « Mais on n’a toujours pas parlé du nom du fichier ! »

    C’est vrai. Quel intérêt d’un fichier « divers » ? Ou d’un fichier « document1 » ? Aucun.

    Exemple. Vous avez une liste de livres à acheter sur Amazon ?
    achatamazon ou livreamazon ou amazon.
    etc.

    L’idée, c’est que vous sachiez ce qu’il y a dedans sans cliquer :).

    Amitiés,

    David

    PS: Yvon, comment fais-tu sur le classement externe et les noms de fichier :) ? Ta méthode de classement infradossier est excellente, donc ça donne envie pour les 2 autres aspects :-P

    • Salut David

      Merci pour ton intervention détaillée.
      Je ne comprends pas ton histoire de classement externe. Ca me semble bien compliqué.
      Pour le nom des fichiers, je suis explicite. C’est tout.
      Ton approche est un peu trop technique et hermétique à mon gout, ça me rappelle mes 5 mois en tant qu’aide comptable à Peugeot, qui m’a fait renoncer définitivement à ce métier.

      L’écriture d’une lettre de vente et tout ce qui tourne autour c’est du créatif. De l’ouverture d’esprit.
      Il faut s’organiser pour ne pas perdre de temps, mais il ne faut pas s’enfermer dans un système trop rigide.
      Tes initiales, OK pour le travail d’équipe, mais j’ai jamais vu une lettre de vente se faire en équipe.
      La date ne sert à rien puisque les PC intègre cette donnée en visuel
      Le LIBL avant est inutile car je prône le mono dossier et ses sous dossier

      Reste la charte de nommage des fichiers. Pour ça, j’ai une méthode simple :

      En général, quand on doit mettre un reste de canard à l’orange au congèl, sur l’étiquette, le mieux est de marquer « Canard à l’orange ». Pourquoi faire compliqué ?
      Donc je marque de quoi parle le fichier en question de manière très simple.
      Quand on enregistre une page web, souvent c’est le titre de la page qui est utilisé pour nommer le fichier (c’est automatique).
      Pour tous les autres fichiers, je reste explicite ;)

      La théorie de la simplicité me semble toujours être la meilleure.
      Quant à la recherche, on peut maintenant rechercher un mot ou une phrase à l’intérieur des fichiers, ce qui facilite le tout de manière indéniable !

      Bonne journée

      Yvon

      • David K

        Salut Yvon,

        Merci pour ta réponse :).

        > Sur le classement externe, c’est lié à une habitude durant les études en droit (« oh non, un (ancien) juriste :(« ). J’avais une pochette « à finir », une pochette pour le TD de la semaine « fini » et une pochette archives (les td des semaines précédentes).

        L’intérêt personnel de cette méthode, c’est que je sais toujours où j’en suis sur les multiples projets simultanés :).

        C’est sûrement les résidus des études à Assas :hin:.

        Amitiés,

        David

  8. Bonjour cher professeur :

    Dites donc ! Cette fois vous nous obligez à être vraiment ordonné.

    Mais je pense, que ça ne peut que nous aider à réaliser des lettres de ventes dans les règles de l’art.

    Merci Yvon pour tous ces conseils.

    Amicalement,

    Jaime.

  9. Et désolé pour l’orthographe, je m’y accroche!

  10. Bonjour Yvon,
    Enfin je viens de comprendre que pour suivre cette session du mercredi, il vaut mieux commencer par la création d’un produit.
    Comme ça je peux suivre et mettre directement tes conseils en pratique.

    Manuel

    • Bonjour Manuel

      Oui il est mieux d’avoir un produit à vendre. D’un autre côté, tu peux aussi utiliser un produit dont tu as les droits de revente.
      Ou même un produit en affiliation pour lequel tu pourrais refaire la page de vente et la proposer à tes clients avec un lien direct vers le bon de commande.

      Bonne journée

      Yvon

  11. Salut Yvon,

    En ce qui me concerne, j’enregistre automatiquement chaque page qui me semble importante et ce, de deux manières différentes :

    – Un enregistrement des différents fichiers : html, css, images, etc…

    – Une capture d’écran COMPLÈTE de la page (add-ons chrome)

    Quoiqu’il arrive, je garde une trace de ce qui m’intéresse dans un coin de mon disque dur.

    Par contre, au niveau du rangement de ces fichiers, aïe aïe aïe…

    Ton ensemble de dossier tombe à pic ;-) Merci à toi.

    Alex

  12. Salut Yvon,

    Merci pour cette idée que tu présentes sous forme de classement fichier. Il est possible également de le faire sous forme de Bookmark ou favoris internet sur son navigateur. Je pense que c’est pas mal aussi pour les recherches par internet

    Merci

  13. Merci Yvon pour ton aide au classement des infos.
    Mon ordi est un véritable casse-tête car je n’ai pas du tout le sens de l’organisation.
    Je suis sûre que ton dossier va m’être très utile.

Laisser un commentaire

;) :super: :red: :hin: :haha: :evil: :cry: :coeur: :cafe: :beer: :D :?: :-z :-x :-o :-P :-? :) :( 8))

Créé et géré avec par Yvon CAVELIER