RSS FB
 

Méthode de copywriting – Etape 15/33 : Annoncer son produit

12 juil

 ujourd’hui, nous allons enfin attaquer le produit à part entière dans cette leçon de copywriting d’un format un peu spécial.

En effet, jusqu’à présent, on a toujours parlé soit du client, soit des problèmes qu’il rencontre, soit des solutions qui existent.

Il est temps maintenant de parler un peu de votre produit.

Pour cela, la fonction du jour est simple : Il faut l’annoncer.

Annoncer un produit, ça veut dire quoi ?

Chef showing menu sign

Ca veut dire créer un pont entre l’abstrait (le problème, les solutions) et le concret (votre produit, et la manière de l’utiliser).

Et comme il y a relativement peu de règles pour annoncer son produit de la meilleure manière, j’ai donc décidé de prendre 14 annonces que j’ai déjà utilisées pour différents produits et de vous expliquer à quoi elle servent, et si elles peuvent être adaptables à votre produit perso.

J’ai enlevé au maximum toutes les informations spécifiques de ces annonces, et les ai transformés en modèles pratiquement prêts à l’emploi.

Vous avez juste à compléter les trous, en rajoutant les infos qui concernent votre produit.

14 manières d’annoncer son produit

Exemple n°1 :

Votre produit fait gagner un temps fou à vos clients. Ca fonctionne avec un guide récapitulatif de bonnes adresses, ou un logiciel qui fait toute la partie compliquée.

Le modèle :

Rassurez-vous : Un logiciel fait tout à votre place en moins d'une minute ! Il s’appelle ___

Exemple n°2 :

Votre produit est une synthèse de plusieurs idées. Ou de plusieurs concepts ou techniques, normalement éparpillées un peu partout sur le net.

Le modèle :

On peut reprendre cette idée pour ___.

Comment ?

En ...

Voilà comment est né le logiciel ___ qui va probablement révolutionner la manière que vous avez de ___ :

Exemple n°3 :

Votre produit est une réponse à une question fréquemment posée mais pour laquelle il est difficile de trouver une réponse.

Le modèle :

Mais voilà ! Si vous voulez ___, vous avez dû constater qu’il n’était pas facile de trouver de bonnes infos, ainsi que de bonnes méthodes pour ___.

C’est la raison pour laquelle j’ai décidé de publier un ouvrage un peu « spécial » à votre intention, qui a pour objectif principal de ___ :

Exemple n°4 :

Votre produit est une réponse au problème posé et c’est son principal atout.

Ce type d’annonce est une sorte de puce promesse à elle toute seule puisqu’elle cible l’avantage du produit en l’annonçant.

Le modèle :

Et la bonne nouvelle, c'est que le ___ que je vous propose aujourd'hui va vous permettre de ___, mais surtout de ___.

Découvrez donc ___ :

Exemple n°5 :

Votre produit est une libération. Quelque chose qui permet à votre client de respirer. De résoudre un problème très handicapant.

Le modèle :

J'ai donc créé un logiciel qui s’appelle ___ et qui a été une véritable bouffée d’oxygène pour ___ :

Exemple n°6 :

Encore une annonce axée 100% sur la solution d’un problème.

L’idéal est d’annoncer ici la ou les solutions que vous proposez et de faire le lien avec votre produit en disant que ces solutions seront réalisables GRÂCE à votre produit.

Le modèle :

Et vous ? Que diriez-vous de ___ ?

Et que diriez vous aussi de ___ ?

Cette prouesse est aujourd’hui rendue possible grâce à un logiciel que j'ai mis au point, et qui s'appelle : ___ :

Exemple n°7 :

Votre produit est un outil qui permet de rendre votre client autonome, plutôt que de suivre un guide ou un système tout fait.

Le modèle :

J’aurais pu vous proposer un livre de méthodes, mais j'ai plutôt décidé de mettre à VOTRE disposition l'outil qui a servi à les trouver :

Exemple n°8 :

Votre produit est le résultat d’une étude ou d’un travail qui a demandé du temps, et dont les résultats ne sont pas encore connus. Et qui couterait une fortune si le client devait la faire lui-même.

Ce genre de produit s’annonce d’une manière un peu académique.

Le modèle :

Heureusement, mes ordinateurs et moi-même avons quelque chose à vous proposer, si vous n'avez pas un porte-monnaie extensible...

En effet, figurez-vous que je viens de terminer une étude qui a été consignée dans un livre de 270 pages que j'ai appelé ___ :

Exemple n°9 :

Idem que l’exemple précédent, mais de manière moins détaillée.

Cela suppose néanmoins que les recherches en amont aient été importantes, et surtout annoncées comme telles.

Le modèle :

Je viens de terminer une étude sur ___, et de publier les résultats dans un livre qui s'appelle ___, et qui vous donne ___ :

Exemple n°10 :

Ce type d’annonce convient si vous n’avez pas encore abordé le sujet du produit du tout, et que vous vous êtes par exemple concentré sur des solutions basiques au problème (et pas au support). 

Le modèle :

Mais au fait, de quoi parlons nous ?

Voilà...

Vous allez découvrir sur cette page un moyen de ___...

En effet, je viens de finir d'écrire un livre de ___ pages qui se nomme ___ et qui explique ___ :

Exemple n°11 :

Ce genre d’annonce, basée sur une étude, convient également si votre produit a nécessité de très grandes recherches d’informations.

Le modèle :

Donc, suite à l'élaboration de cette méthode, j'ai poursuivi mon étude, et ai réussi à sélectionner ___ techniques pour ___, que j’ai rassemblées dans un livre :

Exemple n°12 :

Idem que la précédente, mais en beaucoup plus court.

Ce genre d’annonce vient juste après une énumération de plusieurs solutions ou de plusieurs techniques.

Le modèle :

J'ai rassemblé tous ces ___ dans un guide :

Exemple n°13 :

Votre produit est la réponse à une grosse demande de la part des clients ou des utilisateurs d’un outil ou d’un produit.

Le modèle :

Par conséquent, devant la demande de plus en plus croissante des utilisateurs qui voulaient ___, j'ai décidé d'en faire une version ___ :

Exemple n°14 :

Votre produit est une synthèse de plusieurs techniques, méthodes, secrets, astuces, et par extension tout ce qui peut constituer une bonne grosse liste de points intéressants.

Le modèle :

Si c'est votre cas, alors réjouissez-vous :

Dans quelques minutes, VOUS aurez ENFIN à votre disposition ___, que vous pourrez utiliser chaque jour pour ___ !

Ces secrets ont été regroupés dans un livre de ___ pages intitulé “___” :

Poursuivez l’exercice en permanence !

Des annonces de ce genre, j’en ai pas loin de 100.

Vous savez pourquoi ? Parce qu’à chaque fois que je visite une page de vente, je prends l’annonce du produit et je la modifie entièrement pour en faire un modèle à réutiliser plus tard.

Et ainsi, quand je manque d’inspiration, c’est un excellent moyen d’en trouver vite.

Faites pareil !

L’annonce d’un produit, c’est surtout un effet oratoire.

Une manière de faire une transition entre de l’abstrait et du concret.

Entre ce qui permet d’intéresser votre lecteur et ce qui lui ouvre son porte monnaie...

Donc plus vous aurez de modèle en votre possession, et plus votre annonce aura de chance d’être parfaite.

Bref, vous l’aurez compris : Créez vous votre base de modèles.

Et pas uniquement pour les annonces de produit. Clignement d'œil

Un bon copywriter a toujours sa base de modèle prête à l’emploi dans laquelle il pioche de temps en temps en cas de manque d’inspiration.

Constituez-vous la vôtre aussi !

Et élaborez ainsi l’annonce de votre produit de la meilleure manière.

 

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+ en cliquant sur un ou plusieurs des boutons ci-dessous. Si vous l'avez trouvé sympa, bien sûr ! Merci d'avance :

 



Celui d'avant ou celui d'après ? Choisissez :

Envie de lire l'article qui vient juste après celui-ci ? Cliquez là :

Envie de lire l'article qui vient juste avant ? Cliquez ici :



Ceux qui ont aimé cet article ont également apprécié ceux-là :

Crédit photos : © Fotolia.com



Juste au cas où...

Je suis pour des articles sans aucune faute d'orthographe ! Si vous en avez repéré une ou plusieurs dans cet article, alors merci de me le signaler en m'envoyant un mail à yvon(at) le présent nom de domaine, en indiquant le ou les mots concernés.
Je corrigerai tout ça au plus vite. Merci BEAUCOUP d'avance !

Tags: , , ,

Laissez votre commentaire ici :

IMPORTANT : Si vous avez un blog, indiquez son adresse dans "Votre site Internet" afin que les visiteurs puissent venir voir ce que vous faites.

 

 

 

 

 



 

;) :super: :red: :hin: :haha: :evil: :cry: :coeur: :cafe: :beer: :D :?: :-z :-x :-o :-P :-? :) :( 8))

 

 

  1. Yves Kouyo

    12 juillet 2012 at 11 h 44 min

    Salut Yvon,

    Excellente article pour débuter la journée avec le copywriting. Ce serai vraiment cool si tu pouvais rassembler toutes ces annonces dans un livre pdf.

    Cordialement,

    Yves Kouyo

     
  2. Grégory

    12 juillet 2012 at 12 h 14 min

    Cet article me laisse un peu sur ma faim car il n’y a pas de mode d’emploi, ou de procédures, un peu comme dans les autres articles de cette série.

    Cela étant, les « templates » que tu proposes seront très utiles et surtout agrémentés d’un petit mode d’emploi. Je m’y retrouve :-)

    Je pend surtout bonne note du conseil final : se créer sa base de modèles. Et je l’extrapole à d’autres sujets. Je fais par exemple de même quand je tombe sur un article qui me plait : je me crée ainsi ma base de sujets et d’arguments.

     
  3. Marie-Noel

    12 juillet 2012 at 22 h 00 min

    On sent qu’on avance, voici une demi-page de vente prête!

    Je retiens le principe : passer de l’idée à du concret. Et je vais de ce pas vérifier comment je faisais avant de savoir…

    Belle soirée!

     
  4. Xatheo

    13 juillet 2012 at 14 h 10 min

    Bonjour Yvon
    J’avais commencé mais je les gardais telle qu’elle .
    Après essais et suivant tes conseils de les transformer tout de suite en modèle , 
    Cela apporte trois avantages.
    1/ Un c’est beaucoups plus  amusant!
    2/ Cela me permet de  mieux comprendre 
    Leur structure et j’adore cela.
    3/ les ayant reformulées je les mémorise mieux et … Je les classe plus facilement au bon endroit pour les retrouver au bon moment.Pratique!

    J’en ai une bonne centaine à reprendre pour appliquer ce que tu propose . Je m’y met des ce soir. Cela me plaît vraiment .Je suis impatient de  pouvoir continuer.

    Merci Yvon!
    Je te souhaite une belle journée riche en inspirations créatives

     
  5. Samuel@motivation-au-travail

    16 juillet 2012 at 20 h 31 min

    Salut Yvon,

    Comme toujours, article utile.

    Perso, je vais retenir l’exemple 3 pour mon prochain produit.
    J’ai lu de nombreux livres et trouvé des « bouts de réponse » partout, mais jamais une méthode récapitulative, je l’ai donc créé.

    Simple, il suffit de le dire. ;)

    Merci !

     
  6. Hélène

    19 juillet 2012 at 9 h 52 min

    :super: Bonjour Yvon,
    Trop le top cet article, j’en ai certainement raté plain d’autres, je m’inscrit aussitot sur le blog, car tu nous fais gagner un temps fou!
    Bonne continuation
    Helene

     
  7. cathy

    20 juillet 2012 at 15 h 50 min

    Bonjour,

    J’ai connu ton blog grâce à un livre que tu as écrit en commun avec Virtuose marketing.com et Olivier Rolland.

    J’avais lu ton chapitre avec attention et aujourd’hui je découvre ton blog.

    Les exemples que tu présentes sont pertinents. J’étudie un domaine particulier qui fait qu’à ce jour, pour mon blog j’ai besoin d’en savoir plus sur le copywritting. Je crois avoir trouvé mon bonheur ici.

    Merci

    Cathy Caroff

     
    • Yvon

      23 juillet 2012 at 10 h 17 min

      Bonjour Cathy

      Bienvenue ici alors et merci pour cette première participation.
      Le blog est très fourni en articles, alors il faut fouiller ;)

      Bonne journée

      Yvon

       
  8. jacques

    3 octobre 2012 at 17 h 33 min

    La méthode de copywriting s’arrête t elle à l’étape 15/33 ?