Marquez-vous VRAIMENT les esprits de vos lecteurs ?

Faisons une expérience, voulez-vous ?

Terminez de lire cet article et juste après, fermez votre ordinateur. Ou sortez.

Prenez un cahier et un stylo, et notez de mémoire tous les sites que vous êtes allé visiter hier. En tout cas, notez tous ceux dont vous vous souvenez.

Si vous vous en rappelez, notez les URL complètes. A défaut, notez juste le nom du site.

Prenez le temps qu’il faut pour ça.

marquer-les-esprits

Quand vous pensez avoir fini, regardez votre liste, et posez-vous ces 3 questions :

  • 1. Il y a des sites dont vous vous êtes souvenus les URL précises. Pourquoi ceux-là ?
  • 2. Il y a des sites dont vous ne vous rappelez que les noms. Pourquoi ceux-là ?
  • 3. Allez ensuite consulter votre historique web de la journée d’hier, et voyez combien de sites vous avez oubliés. Pourquoi ceux-là ?

En analysant les différents sites qui appartiennent à ces 3 catégories, vous pourrez comprendre – ou pas – pourquoi certains sites marquent les esprits et d’autres pas.

Mais le plus important, c’est la catégorie dans laquelle se trouve VOTRE site ou votre blog.

Se rappelle-t-on de vous facilement, en entier, par morceaux ?

Se rappelle-t-on de vous tout simplement ?

A votre avis, que faut-il faire VRAIMENT avec votre site ou votre blog pour que les gens se souviennent VRAIMENT de vous ?

Je ferai une compilation de toutes les idées émises dans mon article de jeudi prochain.

Devenez membre de Copywriting Pratique !

Si vous souhaitez :

  • Recevoir chaque nouvel article du blog directement dans votre boîte mail (si vous le souhaitez),
  • Avoir accès à des générateurs en ligne inédits (générateur de slogans, de noms de marques, d'accroches, un dico des synonymes avec une mise en situation, un formateur d'emails et même le fameux calculateur du Sympathomètre d'un texte),
  • Un guide qui vous explique comment trouver plus de 354 millions d’images gratuites et libres de droits...

Pour vous inscrire et avoir accès à tout ça, c'est facile : Indiquez votre prénom et votre email dans le formulaire ci-dessous :



Précédent

Vous employez des ACQPV dans vos articles ou vos pages de vente ? Mauvais choix !

Suivant

Rassurez-vous : Lire cet article ne mettra pas de virus sur votre ordinateur…

  1. Salut Yvon,

    Je visite tellement de sites qu’il est difficile de s’en rappeler.
    Par contre, les sites que je visite souvent, eux je m’en rappelle.

    Pour une unique visite, ce qui me fera me souvenir du site, c’est l’information trouvée.

    Si ça m’a vraiment intéressé, si le contenu m’a plu, si je décèle sur ce site quelque chose qui m’incitera justement à revenir ou même m’inscrire à la newsletter pour être averti des nouveautés…

    Deuxième chose, c’est le graphisme et l’ergonomie du site. S’il fait brouillon, que c’est galère à s’y retrouver ou à lire, alors Tchao.

    Pour que les gens se souviennent réellement d’un blog, il faut les émerveiller en deux étapes.

    1. L’arrivé sur le blog.
    Présentation générale, aspect, clarté, couleurs, ergonomie…

    Si à première vue le visiteur n’accroche pas, alors il y a de forte chance qu’il ne passe pas par la seconde phase.

    2. Le contenu.
    Proposer du contenu de qualité, de l’information utile, un cadeau de valeur en complément des informations…

    Au final, si le visiteur a accroché grâce à tout ça et revient, il faut qu’il sente votre présence et votre implication.

    Amicalement,
    Nicolas

    • Bonjour Nicolas,

      Merci pour ces deux idées.

      Ça passe bien entendu par tout ça au tout départ, mais avec les thèmes WordPress par exemple, qui sont en général bien pensés question ergonomie (pas tous, OK), il ne me semble pas vraiment facile de marquer les esprits avec une charte graphique. A moins qu’elle soit vraiment hors norme.

      Pour le contenu, par contre, je suis d’accord. Mais ça reste vague ;)

      Bonne journée

      Yvon

  2. Hello Yvon,

    Bon, je me suis collée à faire ton exercice.
    Pour être très franche, je ne me souviens généralement pas du tout des URL de mémoire.
    Le tien par exemple, si je veux y revenir je vais dans ma barre des favoris et si je dois le taper uniquement parce que je connais le nom, je suis tellement mauvaise en anglais que je n’y arrive pas du premier coup.

    Par contre, je me souviens assez bien des noms. La raison, c’est que je cherchais quelque chose de précis ou alors ce sont des sites sur lesquels je me rends régulièrement.
    Je m’en souviens car il m’apportent quelque chose ou sont dans la ligne de ce que je fais.
    Ceux dont je ne me souviens pas c’est tout simplement les sites trouvés à partir de mes recherches par mots-clés.

    Il est très rare que j’aille regarder dans l’historique, tout simplement parce que je le vide régulièrement, tous les 2 jours.
    Lorsqu’un site ou un blog m’intéresse vraiment, je le mets dans mes favoris.
    Je me suis également construit un fichier exel sur leque j’ai les URL et le descriptif du contenu. Ainsi lorsque je dois faire des recherches, il m’est plus simple de regarder mon fichier que de chercher à nouveau sur la toile.

    Ceux dont je ne me souviens absolument pas sont ceux qui n’ont pas retenu mon attention, n’ont pas répondu à ce que je recherchais ou que j’ai trouvé agressif avec leurs fenêtres qui s’ouvrent en pleine lecture ou en pleine recherche.

    Souvent, c’est du nom que je me souviens … mais pas forcément de l’ortographe ce qui me fait dire que mon blog n’est peut-être pas évident à retenir, quoique sortant de l’ordinaire. Par mot clé c’est fastoche, y’a pas tellement de Processus Croissance.

    Ce qu’il me faudrait faire pour que les internautes se souviennent du nom de mon blog … ben, je sais pas vraiment, sinon je l’aurais déjà mis en pratique.

    Donc j’attends avec impatience l’article de jeudi prochain.
    D’ici là, tout bon week-end à toi.
    Madeleine

    • Bonjour Madeleine

      Merci de t’être plié à ce petit exercice. Et en plus tu as mis le doigt sur un énOrme point à vérifier pour son site ou son blog : Son nom, et sa faculté à…
      Tiens, à quoi déjà ?? :hin:

      Déjà 3-4 idées sympa à développer. Merci !

      Bonne journée

      Yvon

  3. Bonjour Yvon,

    Le positionnement d’un blog dans l’esprit du lecteur, en vla une belle thématique.

    Prévois tu d’autres articles sur ce thème ? A mon avis c’est un sujet qui mérite d’être traité en profondeur.

    Amicalement,

    Nassim

    • Bonsoir Yvon:

      J’ai essaye à mon tour ton exercice.
      Et je ne me souviens que de ceux que je connais bien
      et de ceux qui ont un nom en cohérence avec le contenu, soit aussi les sites qui m’ont apporté une solution concrète..parce-que je voulais pouvoir y revenir)

      3 pistes proposées pour qu’il soit facile à retenir:
      Qu’il fassent appel à l’un des 5 sens)

      1 S’il est « radiophonique » (facile à prononcer avec un rythme et des sons qui chantent bien)
      2 Si c’est un ou des mots images…
      3 S’il comporte un chiffre simple.(Cela éveille la curiosité)

      D’autres pistes qui me viennent à l’esprit:
      1 s’il contiens du mystère, quelque chose d’étrange. éclanche une émotion .
      2 S ‘il évoque une solution applicable de suite ( EX copywrtting pratique ;-)
      3 S’il est parfaitement cohérent avec le contenu du site.

      Je te souhaite une belle soirée.
      Xavier

      • Bonjour !

        De manière générale, on retient bien quelque chose si ce qq chose est associé à une image, un son et un mouvement.
        On peut facilement retenir en 5 minutes une liste de 2à mots de cette façon.

        Pour un article ou tout simplement un titre, il faut créer une image (quand j’écris image c’est en fait avec les 5 sens) et une émotion.
        Il faut aussi inspirer de la curiosité.

      • Bonsoir Xavier

        Excellentes idées que je reprendrai jeudi prochain :super:

        Bonne soirée

        Yvon

    • Salut Nassim

      Hé bien justement celui de jeudi reprendra les meilleures idées de ces commentaires, ainsi que mes propres idées (j'(en ai quelques unes).

      Bonne soirée

      Yvon

  4. Salut Yvon,
    Désolé, je n’ai pas eu le temps de faire ton exercice, c’était trop fatiguant……. Non je rigole, je l’ai fait, mais je ne vais pas mettre les résultats ici. À mon avis, pour ne pas oublier un site, il faut déjà avoir l’habitude d’y aller comme copywritingpratique où je viens presque tout les jours ou virtuosemarketing. Il faut que le site soit bon au point où les gens aient envie de revenir tous les jours. Le reste est facultatif à mon avis.
    Maurel Archange

  5. Salut Yvon,

    vu la quantité de site qu’il y a actuellement sur la toile, il m’est difficile ou plutôt je ne cherches pas à me rappeler des blogs que lis.

    Sauf ceux déjà populaire ;) et qui ont un nom comme celui de Cédric ou le tien.

    Quant au reste, je me réfère à mon lecteur de flux.

  6. Salut Yvon,

    J’ai moi aussi fait ton exercice. Je ne me souviens de pratiquement aucun site à part ceux que je visite régulièrement. Je visite des dizaines de sites et de blogs par jour ce qui fait que je n’arrive même pas à me souvenir des sites que j’ai visité dans une journée. Ce dont je me souviens le mieux en général, c’est le nom, très rarement de l’adresse sauf si je décide de la noter. Les blogs qui sont surprenants dans leur thématique (selon moi) ou qui ont une présentation qui attire mon regard (les couleurs et l’ordre ou le désordre qui y règnent) sont plus faciles à retenir. Ou ceux qui ont répondu à une question précise ou à un besoin précis…
    Sinon, je dois dire que les résultats montrent à quel point il est difficile de se faire remarquer et d’imprimer son image….
    Bonne semaine
    sylvie

  7. Salut Yvon,

    Ca fait deux jours qu’il y a du soleil chez nous, donc ça fait deux jours (au grand dam de ma boite mail) que je néglige l’ordi.

    Si je le ferme maintenant, la situation va empirer.

    On va faire comme si c’était il y a 5 min.

    Heuuu, « le roi du copywriting », non, « virtuose copywriteur », heu, non plus… »le côté pratique du copywriting pour réussir dans le marketing et même qu’en bloguant si on cause comme y faut, on peut réussir », ouais, c’est ça.

    Mais l’adresse url, faut pas charrier.

    Je sais que ça commençait par http et que ça ce terminait par con ou comme, un truc comme(?heu?) ça.

    Allez, je suis à la bourre, je dois continuer à ouvrir des sites dont je ne saurai même plus qu’ils existent dans 5 min.

    A quoi on peut perdre son temps quand même.

    @+
    Christian.

    P.S.: où alors, « Dominique nique nique, soyons pratique tique tique, copywritons gaiement »…vraiment, ça me revient pas…

  8. Bonjour,

    Je ne m’étais jamais posé cette question là. D’ailleurs je n’y avais même jamais pensé. Et c’est vrai qu’on se souvient que de très peu de sites que l’on a visité la veille. Et parfois même, on ne souvient pas de sites que l’on a visité quelques temps auparavant.

    L’idée que j’en ressort c’est qu’il faut une url assez simple, un nom de site court et accrocheur, et le nom de l’auteur assez visible. Histoire que les visiteurs se souviennent d’au moins une chose qui leur permettra de retrouver le site internet en question.

    Au plaisir de te lire,
    Hugo.

Répondre à Hugo Annuler la réponse

;) :super: :red: :hin: :haha: :evil: :cry: :coeur: :cafe: :beer: :D :?: :-z :-x :-o :-P :-? :) :( 8))

Créé et géré avec par Yvon CAVELIER