Les vidéos du dimanche : Né(e)s pour créer des drames

La société de production Commercial Film Producers of Europe organise chaque année ce qu’on appelle la Young Director Award, qui est une compétition qui cherche à mettre en valeur de jeunes talents de la vidéo.

Les gagnants sortent toujours des films pour le moins excellents, mais les plus extras sont de loin les courts métrages qui annoncent l’évènement chaque année.

disaster-girl

Le thème de ces 3 dernières années : Né(e) pour créer des drames…

Voici donc les 3 films "annonces" ci-dessous, qui sont… comment dire… pour le moins diaboliques…

En 2009, ça reste gentillet :

Mais les années d’après, par contre…

En 2010 :

Sale môme…

Et pour 2011, encore pire…

Ces chers enfants…

Pour info, les vidéos gagnantes de cette compétition annuelle se trouvent toutes sur la chaine Youtube de Young Director Awards.

Vous verrez, certaines sont vraiment excellentes.

Bon dimanche !

Devenez membre de Copywriting Pratique !

Si vous souhaitez :

  • Recevoir chaque nouvel article du blog directement dans votre boîte mail (si vous le souhaitez),
  • Avoir accès à des générateurs en ligne inédits (générateur de slogans, de noms de marques, d'accroches, un dico des synonymes avec une mise en situation, un formateur d'emails et même le fameux calculateur du Sympathomètre d'un texte),
  • Un guide qui vous explique comment trouver plus de 354 millions d’images gratuites et libres de droits...

Pour vous inscrire et avoir accès à tout ça, c'est facile : Indiquez votre prénom et votre email dans le formulaire ci-dessous :



Précédent

Procédure vidéo : Parcourir Google+ et rajouter un pavé « Ajouter » à votre barre latérale

Suivant

La tactique du concert, ou comment faire passer l’achat de votre produit pour une dépense dérisoire

  1. Très drôle, cruel mais très drôle. Je trouve que les enfants sont vraiment bons. Regardez leurs yeux. Merci pour ces vidéos.

  2. BK

    Joyeux matin,

    Jolie chaîne. Je ne connaissais pas. Tous très pro. Quelques uns très talentueux avec, peut-être parmi eux, un futur génie du cinéma ou de la vidéo. C’est difficile à dire parce qu’il y a une énorme différence entre « savoir faire un clip » et « savoir raconter une histoire ».

    Regardez Pagnol. Comme « clipeur », il était nul. Durant les prises de vue il restait dans le camion son, sans aucun contrôle de l’image. Il pensait que « si c’est bon pour le son, c’est bon pour l’image ». Quel gros nul ! Mais comme conteur, on n’a pas fait beaucoup mieux depuis !

    Aujourd’hui, parmi les jeunes, c’est plutôt l’inverse ; même et y compris dans le cinéma ou dans les séries TV. Il y a beaucoup de très bons clipeurs, quelquefois des effets fabuleux, mais très peu de vrais conteurs comme Pagnol ou Spielberg. C’est d’ailleurs pour cette raison que se multiplient les scénarios mosaïstes, hyper découpés entre différentes actions et différents personnages. Parce que les créateurs deviennent de plus en plus incapables de faire autre chose que des petits clips, qu’ils collent les uns derrière les autres. Et le public, de son coté, ne parvient plus à maintenir son attention sur une même histoire au-delà de quelques secondes.

    Sur cette chaîne « Young Director Award », je dirais que le plus « clip » c’est Halston. Très belle photos, beaux effets mais ça ne raconte à peu près rien. Et les plus proches d’une vraie histoire seraient sans doute Interruption et Graffiti ; encore que la petite peste de 2010 ne soit pas mal non plus !

    Mais quelle leçon les blogueurs que nous sommes (ou, pour certains, que ne sommes pas encore tout à fait) pourraient-ils tirer de ces exemples, quand ils désirent passer à la vidéo ? De telles maîtrises techniques sont absolument hors de leur portée. J’ai une petite belle fille qui a fait quatre ans d’études dans les meilleures écoles vidéo de New York et qui ne pourrait pas réaliser un clip comme Halston. J’ai moi-même fait une école de cinoche (réalisation et montage) dans les années 60, et je n’ai jamais su me servir d’une caméra. A fortiori des techniques vidéo d’aujourd’hui. Alors quel espoir nous reste-t-il de percer en tant que blogueurs-vidéastes ?

    A mon avis : raconter des histoires !

    Bernard

    • Salut Bernard

      Hé bien dis donc, toi… T’en as fait des choses dans ta vie. T’as cent ans, ou quoi ? J’aurais bien aimé faire une école de cinoche, moi aussi.

      Je me contente de suivre une formation en ligne de scénariste actuellement. Mais j’imagine que ça n’a pas grand chose à voir.

      D’un autre côté, ce que j’aime c’est surtout raconter des histoires :)

      Merci pour ton intervention toujours dithyrambique sur ces modestes vidéos du dimanche. Les deux p’tites filles sont vraiment terribles. Quant à celle de la balançoire, on dirait ma nièce…

      Oui je sais ça fait peur…

      Bonne fin de journée
      Yvon

      • BK

        Oui je sais ça fait peur…

        N’ai pas peur, j’suis là !

        T’as cent ans, ou quoi ?

        63 ce prochain mois de décembre. Encore un point commun : si j’ai bien compris, tu es aussi de décembre.

        Je me contente de suivre une formation en ligne de scénariste

        Le scénar, c’est ce qu’il y a de mieux ! Et les bons scénaristes, c’est ce qui manque le plus. Aujourd’hui, des bons réalisateurs, capables de faire des choses incroyables avec la technique vidéo et le numérique, yen a presque trop. Mais, je me répète, des gens capables de raconter de belles histoires, yen a pu ! Ou presque.

  3. Coucou Yvon,

    Ce qui m’a impressionné dans ces videos, ce sont les regards et les expressions sur le visage de ces enfants, la petite étincelle de diabolisme qui s’y lit, whaou !!!!!!!!!!!!!!!!
    Ça promet quand ils seront ados.

    Bon dimanche
    Marie-Do

    • Coucou Marie Do

      Oui de vraies tueuses…

      Diabolisme ! :hin:

      A bientôt

      Yvon

      PS : Génial les photos du dimanche ;)

  4. Salut Yvon

    C’est toujours sympa avec des gamins. Alors si en plus ils se mettent à faire les petits diables…
    Ma préférence va à la deuxième vidéo. Help. ;)

    Bon Dimanche

  5. Ce qu’il faut retenir de ces video, c’est que TOUT peut basculer sur un simple mot: « dad », « help » …et donc on en revient au travail de copywriting …

  6. Sales mômes ! Très bonne réalisation bourrée d’inspiration et d’imagination :)

  7. Vraiment que trop drôle ces vidéos Yvon et au Québec, le qualificatif amicale pour ces enfants serait: les petits criss de monstres :)

    Tu es coupable du premier rire de ma journée avec cet article, bravo !

    Amicalement,
    Martin Turcotte

Laisser un commentaire

;) :super: :red: :hin: :haha: :evil: :cry: :coeur: :cafe: :beer: :D :?: :-z :-x :-o :-P :-? :) :( 8))

Créé et géré avec par Yvon CAVELIER