L’empathie, c’est l’art et la manière de se mettre à la place de votre client. Pour autant, il existe aussi une autre forme d’empathie que l’on pourrait appeler « l’empathie produit »

En fait, c’est faire comme si c’était VOUS qui vous serviez du produit.

Que vous vendiez un livre, une vidéo, une formation, des plats à emporter ou des couches, ça fonctionne : le but est de vous interroger.

En tant qu’utilisateur. Pas en tant qu’observateur.

Et vous devez vous poser tout un tas de questions. Qui vont trouver des réponses avec le produit.

En voici quelques unes :

  • Comment on s’en sert ?
  • Quels sont ses inconvénients ?
  • Quels sont ses avantages ?
  • Quels sont ses bénéfices ?
  • Fait-il plaisir à voir ? Pourquoi ?
  • Il sent bon ? Pourquoi ?
  • Il est beau ? Mais encore ?
  • Il est de quelle couleur ? Est-ce important ?
  • Il est lourd ? Est-ce important ?
  • Beaucoup l’utilisent ?
  • Il vient à bout d’un complexe ?
  • Quel problème le plus gros règle-t-il ?
  • Comment on se sent quand on l’a en main ? Ou quand on le voit ?
  • Quelle sensation arrive en premier quand on lit son nom ?
  • Quel est le premier mot qui vient à l’esprit quand on le voit ? Et quand on le touche ? Et quand on le sent ? Et quand on l’entend ? Et quand on le goûte ?
  • En quoi est-il pratique ?
  • Voudrait-on me le voler ?
  • Qui je connais qui pourrait être intéressé par ce produit ?
  • Combien je serais prêt à donner pour avoir ce produit maintenant ?
  • Si je le revends aux puces, en tirerai-je quelque chose de conséquent ?
  • Est-ce qu’il va me servir dans ma vie amoureuse ? Et ma vie familiale ? Et ma vie professionnelle ?
  • En quoi va-t-il améliorer ma vie professionnelle ? Comment ?
  • Vais-je gagner du temps avec ce produit ? De l’argent ? De la reconnaissance ? Des années de vie ? De la sécurité ?
  • Vais-je me sentir mieux avec lui ? Pourquoi ?
  • etc.

La liste que je viens de vous faire est loin d’être exhaustive. Vous pouvez passer en revue tous les catalogues que vous connaissez. La PNL, les complexes, les profils, les Meta modèles, l’ennéagramme, etc…

Commencez par répondre aux questions ci-dessus. et rajoutez-en un paquet. Pensez 5 sens. Pensez tête, bras et jambes. Bref, divaguez !