RSS
 

Les 8 éléments qui vont obliger vos clients à vous régler dans la journée

11 juil

 et article est la suite du dossier initié ici, où je vous parlais d’une opération spéciale qui peut multiplier vos ventes par 5.

Nous avons déjà vu comment choisir votre produit physique à vendre, comment en augmenter sa valeur, comment fixer un prix de vente attractif, et comment cibler les clients sérieux plutôt que des curieux.

Aujourd’hui, nous allons parler du délai de règlement que vous allez accorder à votre client, une fois qu’il aura reçu le produit chez lui.

Fotolia_26777899_XS

Vous allez découvrir ici un modèle d’email très performant, aussi cet article est-il réservé aux membres de Copywriting Pratique.

[protected]

Battre le fer pendant qu’il est chaud

Ne vous y trompez pas : Une fois que le client aura reçu votre produit chez lui, la probabilité qu’il oublie de vous régler ira croissante au fur et à mesure que passera le temps.

Mettons nous 1 minute à sa place :

Quand on reçoit un nouveau produit, on est tout excité à l’idée de le découvrir. Et même s’il faut parfois une bonne semaine pour en faire le tour, c’est la première journée qu’on est le plus "chaud" et le plus "dedans".

Mais il y a aussi les gens qui reçoivent le produit dans la semaine, et qui attendent le week-end pour s’en servir.

Voilà pourquoi je vous propose d’inclure 3 délais de règlement :

Délai : 0 jour

Le premier devrait être immédiat.

En gros, dès que le client reçoit son produit, il devrait pouvoir régler de suite. Vous aurez une bonne moitié qui n’aiment pas que ça traine, et qui décideront de faire comme ça : Ils vous paieront le jour de réception du produit.

Vous devrez donc leur donner la possibilité de régler le jour même, et si possible par Internet.

Délai : Le samedi suivant la livraison

Comme je vous le disais plus haut, certains vont attendre le week end pour utiliser votre produit. Surtout si c’est un produit qui ne concerne pas directement le milieu professionnel.

Le vrai délai : 7 ou 15 jours

Ca c’est le délai que vous allez annoncer sur votre lettre de vente.

Evidemment, cela va dépendre du temps nécessaire pour bien se rendre compte de ce dont il s’agit.

Si vous vendez une méthode pour arrêter de fumer, pour maigrir, ou pour être moins stresser, pour mieux dormir, pour moins procrastiner ou pour toute autre méthode de développement personnelle, alors 15 jours peut être un bon délai.

Par contre, si vous vendez une méthode pour monter un blog, écrire des lettres de vente, améliorer son trafic ou tout autre méthode technique qui demande du temps pour en voir les résultats, alors 7 jours suffisent pour que le client se rende compte si la manière que vous avez d’expliquer les choses lui convient.

Il n’aura des résultats que dans quelques mois, donc ce sur quoi vous devez axer, c’est la facilité de compréhension.

Quoi qu’il en soit, ce délai sera à apprécier en fonction de votre produit. Il faut une certaine dose de bon sens pour savoir quel délai fixer.

Dans le doute, fixez 7 jours.

L’objectif de cette opération, c’est que le client soit certain :

  • que ce ne soit pas une arnaque
  • que vous existez et que vous livrez bien les clients
  • que le produit est compréhensible pour lui
  • que votre produit fasse sérieux et efficace
  • que le prix demandé soit bien en rapport avec votre promesse
  • qu’il n’a pas à attendre des semaines pour l’avoir

Une fois qu’il a le produit en main, pas besoin d’attendre un mois pour être sûr de ces 6 choses.

A propos de la garantie de remboursement

J’espère que vous avez bien compris la différence qu’il y a entre "délai de règlement" et "garantie de satisfaction".

En effet, le fait que vous fassiez régler votre client UNE FOIS qu’il a reçu votre produit ne vous dispense pas de lui accorder un délai de remboursement.

Parce qu’en toute logique, il n’est pas vraiment possible de voir les effets de votre produit sur le champ. Ca va prendre plusieurs semaines, voire plusieurs mois.

Et le fait d’accorder un délai de garantie d’un mois ou deux EN PLUS du délai de règlement vous servira d’argument massue pour déclencher le paiement de votre produit.

Mais surtout, vous pourrez argumenter sur les 4 objections qui grignotent le plus la confiance que le vendeur a en vous :

  • produit bien réel,
  • vendeur sérieux,
  • prix adapté,
  • promesse tenue

Ensuite, une fois que vous avez prouvé au client que vous êtes quelqu’un de sérieux, qui livre et qui ne promet pas la lune pour livrer un caillou, alors le client peut régler.

Et il lui restera ensuite encore quelques semaines pour voir si le produit fonctionne pour lui.

Les indispensables à prévoir

Pour que votre client puisse vous régler facilement, il est IMPERATIF de prévoir 4 éléments pour lui faciliter l’opération :

1) Une page de règlement Internet

Cette page devra contenir :

  • Un lien vers une plateforme sécurisée de règlement par CB
  • Un lien vers un règlement par Paypal
  • Toutes les infos pour effectuer un virement bancaire
  • Toutes les infos pour régler par chèque ou par mandat

Cette page doit être le plus simple possible, et ne comporter que l’essentiel POUR QUE LES CLIENTS PAYENT au plus vite.

Faites cette page avec le même design que la page de vente.

Incluez IMPERATIVEMENT une case où la personne pourra rentrer son email avec lequel il aura acheté votre produit.

C’est ce qui vous permettra de l’identifier et de le sortir du système des relances.

2) Un email

Nous verrons le sujet des relances dans 3 jours mais pour l’heure, l’objectif est de créer un email qui va permettre à votre client de régler par CB ou par Paypal sur Internet.

Vous lui enverrez 2 ou 3 jours après l’envoi de votre produit à son domicile.

Il devra comporter un lien vers la page de règlement mentionnée en 1).

Je vous mettrai un modèle d’email en fin d’article, qui inclura également 2 autres armes de "persuasion massive" qui font tomber les taux de non paiement à moins de 10 %.

Notez que pour déterminer avec précision le jour d’envoi de ce mail, l’idéal serait de pouvoir savoir avec certitude quand votre client utilise son produit pour la première fois.

C’est une raison supplémentaire de préférer un produit "CD-Rom" puisque vous pouvez par exemple inclure une sorte d’envoi de notification sur Internet quand la personne ouvre son CD pour la première fois.

Il suffit de mettre un petit programme qui ouvre une fenêtre demandant juste l’adresse email d’achat ou le nom de la personne à la première utilisation.

Comme ça, ce mini enregistrement déclenche l’envoi du mail de demande de règlement. Rapide, simple, efficace et non intrusif.

Cela vous permet également de suivre l’évolution de votre produit parmi vos clients.

Et c’est également un gage de sérieux, qui "engage" encore un peu plus celui qui reçoit votre produit.

3) Un courrier inclus dans le colis

Il reprendra exactement la même chose que ce qu’il y a dans l’email ci-dessus.

Il devra y figurer l’adresse Internet de règlement pour le paiement par CB ou Paypal.

Il est impératif de mettre le lien
le plus court et le plus clair possible !

Imaginez que la personne va être obligée d’écrire en entier l’adresse de règlement dans son navigateur.

Pensez aux raccourcisseurs d’URL genre goo.gl (à utiliser en priorité) ou autre. Plus ce sera court et simple, et mieux ce sera pour vos affaires croyez-moi !

Par exemple : http://goo.gl/FBV1A

4) Un bon de règlement papier à part

En plus du courrier, il FAUT rajouter un bon de règlement à remplir à part, que le client pourra renvoyer par courrier.

Il devra comporter bien sûr :

  • Votre adresse postale complète
  • Le montant exact à régler
  • L’ordre auquel le client doit mettre le chèque ou le mandat

Si vous autorisez le virement bancaire alors vous devez l’indiquer sur ce bon de règlement, avec toutes les données IBAN de votre compte (nécessaire pour les virements de nos jours).

Les options facultatives mais efficaces

1) L’enveloppe timbrée

Cà, c’est le must du must : Inclure une enveloppe timbrée pour le règlement.

Ca fait tomber un barrage de plus à l’envoi du règlement. Ca engage encore un peu plus votre client (qui voit peu à peu tomber toutes les excuses qu’il aurait pu vous opposer), et surtout, ça rend le tout très pratique !

C’est un coût supplémentaire, mais vous vous y retrouverez en terme de retours de règlement.

Vous pouvez également utiliser l’enveloppe "T" qui vous permet de ne régler QUE ce qui est effectivement consommé (renseignez vous à la poste la plus proche de chez vous. Quelques explications supplémentaires ici).

2) Votre numéro de téléphone

Si vous indiquez votre numéro de téléphone sur votre courrier, alors vous gérez une objection supplémentaire : "J’aime bien savoir à qui je laisse mon argent".

Cela vous permettra d’avoir votre client en direct (rassurez-vous ils ne vous appelleront pas tous, juste une dizaine de %), de le rassurer, et de tisser des liens pour vos prochains produits.

Ce genre de liens qui vous font multiplier votre CA par 2 sans forcer.

Après, ça reste facultatif car chacun gère le téléphone de manière différente. C’est une activité chronophage comme je le disais dans un autre article.

3) L’escompte

Si vous n’êtes pas un spécialiste en comptabilité, alors vous ne savez pas forcément ce qu’est un escompte.

Il s’agit d’une réduction pour paiement "comptant". Comprenez un règlement "tout de suite".

Vous pouvez utiliser cette "carotte" dans ce cas précis, pour être payé plus vite.

Proposez donc une réduction de 10% sur le prix à payer (préférez un chiffre rond genre –3 €) si votre client règle PAR INTERNET dans les 24 heures qui suivent la réception du mail ou du courrier.

Cette réduction va "forcer" votre client à régler très vite et augmenter ainsi votre taux de paiement.

4) L’envoi suivi

C’est plus une optimisation de la réception de votre produit.

En rajoutant un numéro de suivi sur votre lettre, vous pouvez suivre par Internet les arrivées, et déclencher l’envoi du mail de règlement.

C’est encore un coût supplémentaire, à utiliser donc avec un produit à forte marge, mais non seulement vous êtes sûr de la réception de votre produit par votre client, et même si le numéro de suivi n’a pas de valeur juridique (car cela ne nécessite pas de signature), cela vous donne néanmoins un engagement supplémentaire à produire à votre client en cas de défaillance de sa part.

On a donc fait le tour de tout ce qui peut favoriser le règlement de vos clients.

Un exemple de mail

Voici un exemple de mail à envoyer :

Bonjour, [userinfo field= »display_name »]

Vous avez dû recevoir le CD-Rom n°1 du blog
Copywriting-Pratique, et je vous remercie encore
de m’avoir fait confiance à son propos.

Découvrez-le, examinez son contenu sous toutes ses
coutures, et une fois que vous aurez la certitude
qu’il correspond bien à ce que vous attendiez,
alors merci d’effectuer votre règlement de 27 €
sur notre plateforme sécurisée en cliquant ici :

Le-lien-vers-la-page-de-règlement

Indiquez impérativement l’adresse email avec
laquelle vous vous êtes procuré ce CD-Rom, à
savoir :

email-d-achat@de-votre-client

Rappelez-vous que vous ne prenez aucun risque
car avez toujours une garantie de remboursement
d’un mois complet
si pour une quelconque raison,
vous vous aperceviez à l’usage que ce CD-Rom ne
vous convenait pas.

Si vous avez la moindre question à propos du
CD-Rom ou du règlement, alors sachez que vous
pouvez me joindre entre 8:00 et 18:00 à ce
numéro de téléphone : 06.XX.XX.XX.XX

N’hésitez pas à m’appeler ! Si je ne vous réponds
pas directement, laissez simplement un message
avec votre nom et votre téléphone, et je vous
rappelle sans faute dans la journée.

Vous pouvez également répondre à ce mail si vous
préférez ça au téléphone.

Je vous souhaite un excellente journée

Bien amicalement

Yvon

 

Important : Si vous réglez dans les 24 heures qui
suivent la réception de ce mail, vous bénéficiez
d’une réduction surprise de 3 € sur le prix annoncé.
Vous ne règlerez donc que 24 € au lieu de 27.

Faites-le maintenant ! Cliquez ici :

Le-lien-vers-la-page-de-règlement 

   
Demain, nous verrons quels éléments doivent figurer sur votre lettre de vente pour rendre cette opération très rentable.

D’ici là, n’hésitez pas à donner vos impressions (je sais que vous en avez), sur tout ce que vous venez de lire ici, en utilisant les commentaires pour le faire.

[/protected]

 

Si vous avez aimé cet article, pourquoi ne pas en parler autour de vous ?

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+ en cliquant sur un ou plusieurs des boutons ci-dessous. Si vous l'avez trouvé sympa, bien sûr ! Merci d'avance :

 



Celui d'avant ou celui d'après ? Choisissez :

Envie de lire l'article qui vient juste après celui-ci ? Cliquez là :

Envie de lire l'article qui vient juste avant ? Cliquez ici :



Vous aimerez peut-être lire ces articles :

Crédit photos : © Fotolia.com



Juste au cas où...

Je suis pour des articles sans aucune faute d'orthographe ! Si vous en avez repéré une ou plusieurs dans cet article, alors merci de me le signaler en m'envoyant un mail à yvon(at) le présent nom de domaine, en indiquant le ou les mots concernés.
Je corrigerai tout ça au plus vite.

Tags:

Un avis sur cet article ? Donnez-le ici :

IMPORTANT : Si vous avez un blog, indiquez son adresse dans "Votre site Internet". Un plugin installé sur copywriting-pratique inscrit automatiquement un lien vers votre dernier article, juste SOUS votre commentaire !

 

 

 

 

 



 

;) :super: :red: :hin: :haha: :evil: :cry: :coeur: :cafe: :beer: :D :?: :-z :-x :-o :-P :-? :) :( 8))

 

 

  1. kategriss@blogging

    11 juillet 2011 at 12 h 19 min

    Très bon article avec pas mal d’infos.
    J’aime bien notamment l’idée du « courrier inclus dans le colis » qui fait personnalisé. L’escompte est également une très bonne façon « d’obliger » les gens à se dépêcher de régler. Car même si c’est une petite somme et bien ça donne toujours envie.

    Pour le numéro de téléphone ça m’embête toujours de le laisser, n’aimant pas le téléphone.
    Mais je suppose qu’à terme on peut déléguer le traitement des coups de fil.

    Et merci pour le mail, super clair, tu n’oublies rien :)

     
    • Yvon

      11 juillet 2011 at 13 h 31 min

      Bonjour Kate

      Oui le téléphone est une activité très lucrative mais très chronophage. Pour la délégation, ce poste-là, dans ce cas de figure-là n’est pas conseillé.

      Autant ne pas le proposer si tu ne peux pas le faire toi-même : les gens appellent pour parler au vendeur (pas à sa secrétaire).

       
  2. thierry-666

    11 juillet 2011 at 12 h 56 min

    Bonjour Yvon

    Intéressant le coup de l’escompte pour un règlement rapide. C’est vrai que ça peut-être un accélérateur règlement.

    Les trois modes de règlement sont également intéressants. Pour le moment, je n’utilise que paypal, mais je suis conscient que tout le monde n’aime pas ce mode de règlement. Je vais donc étudier les autre moyens.

    Cordialement

     
    • Yvon

      11 juillet 2011 at 13 h 39 min

      Bonjour Thierry,

      Selon ce que tu vends, les chèques sont vraiment indispensables.
      Dans l’amaigrissement, par exemple, c’est un client sur 4 qui paye par chèque. En turf idem.

      C’est des milliers d’euros que tu laisses sur la table si tu ne mets pas au moins celui là !

       
  3. Alexandra

    11 juillet 2011 at 13 h 28 min

    Bonjour Yvon,

    je suis impressionnée par la précision des infos que tu nous donnes.

    En somme, de même que toute la démarche vise à faire tomber les obstacles au paiement du client (qui, s’il ne paie pas, va se retrouver tout nu face à sa conscience d’éventuel mauvais payeur :hin: ), ton exposé point par point fait tomber une à une toutes les réticences que nous pourrions avoir vis-à-vis de cette technique de vente.

    C’est du grand art ! :super:

    Merci et bonne journée,
    Alexandra

     
    • Yvon

      11 juillet 2011 at 13 h 37 min

      Bonjour Alexandra.

      Merci :)
      Tu as raison, l’objectif est vraiment de ne plus permettre au client de trouver d’excuses pour ne pas payer.

      J’adore « va se retrouver tout nu face à sa conscience d’éventuel mauvais payeur ». :D

      C’est tout à fait çà !

      Les relances sont d’ailleurs là pour le lui rappeler si ça traine vraiment longtemps.

      Bonne journée
      Yvon

       
      • Alexandra

        11 juillet 2011 at 14 h 09 min

        Bon, c’est certain : il y en a qui n’ont aucune conscience de rien du tout mais tu as bien fait d’insister sur le fait que la très grande majorité des gens est honnête.

        Et je suppose qu’il y a toujours moyen d’établir (et d’échanger avec des collègues) un fichier des « abuseurs » à bannir.

        Alors tu sais quoi ? moi j’ai adoré celle-là : « qui ne promet pas la lune pour livrer un caillou » ! :D

        On sait que certains « cailloux » valent d’énormes fortunes mais la lune n’a pas de prix !

        Alexandra

         
        • Christian de Sommeil Infos

          11 juillet 2011 at 14 h 29 min

          Bonjour à tout le monde,

          Merci Yvon, c’est très enrichissant, sans faire de jeu de mots :hin:

          On sent derrière tes propos que tu as testé tout cela, que tu as de l’expérience, mais que tu as aussi une grande compréhension de la psychologie du prospect.

          Christian

           
  4. Sorin

    11 juillet 2011 at 15 h 29 min

    Bonjour Yvon,

    Tu dois être un « extraterrestre » de la galaxie « Copywriting ».

    Un jour pas très lointain, je rêve de « voyager » dans ton « univers ».
    Le seul problème : « je suis situé à une très grande distance ».
    De plus je n’ai pas encore commence mon « voyage ».

    Merci beaucoup pour cet article Yvon et merci d’avoir utilisé mon prénom dans l’exemple d’e-mail.

    Amicalement,

    Sorin

     
  5. Mademoiselle S

    11 juillet 2011 at 15 h 31 min

    Hello !!!

    Voilà la bonne marche à suivre lorsque l’on débute : vraiment je suis impréssionnée par l’exhaustivité de ton article.
    D’ailleurs je connais un proche à qui cela servirait.
    Par contre le téléphone … je fais un blocage … mais c’est personnel : j’ai à répondre à tellement de choses farfelues dans mon métier, que je limite les appels.
    ;)
    D’ailleurs à la boutique j’ai deux lignes : une connue de tous à laquelle je réponds parfois en général je filtre grâce au répondeur, et une ligne privée pour mes clients privilégiés, parce que je sais que les appels provenant de cette ligne sont sérieux.

    Désolée, je suis hors sujet !!!

     
    • Yvon

      11 juillet 2011 at 15 h 41 min

      Hello Mam’zelle S.

      Non tu n’es pas hors sujet pour le téléphone. C’est un vrai truc qui cartonne, mais qu’il faut aborder intelligemment et surtout sans que ça ne prenne trop de temps. Il faut également être « fait pour ça ». Prendre le téléphone et être expéditif ne sert pas à grand chose en fait. Autant ne pas le faire.

      Je répète néanmoins que c’est surtout dans ce genre d’opération qu’on peut arriver à créer un réseau de « fans » qui achètent tous les produits que tu faits par la suite grâce au téléphone. Surtout parce qu’ils ont réussi à établir une communication avec un « vendeur de l’Internet », et que par définition, personne ne fait ça.

      C’est donc nouveau pour eux, et ils se sentent très flattés. Ce qui te donne un avantage énorme sur tes concurrents. Vraiment énorme.

      @Christian : Merci à toi

      @Sorin : Merci également. Le modèle de mail est personnalisé. Chaque lecteur membre de ce blog y a vu son prénom ;)

       
  6. Laura

    11 juillet 2011 at 16 h 53 min

    Bonjour Yvon, bonjour à tous,

    Merci Yvon pour cet article, c’est vraiment une merveille

    Peux-tu nous indiquer, si tu en as un, quel est le « petit programme qui ouvre une fenêtre demandant l’adresse email » car, pour moi, ce serait un gage de sécurité.

    Mais comme je suis débutante en programmation, je ne sais pas encore faire ce type de programme. Je pense qu’il doit y en avoir des « tout prêt », mais je ne sais pas où en trouver…

    Merci pour ce didactitiel, Yvon, c’est vraiment du haut de gamme :super:

    Agnès

     
  7. Daouda

    11 juillet 2011 at 17 h 46 min

    Bonjour Yvon.

    Tu es trop fort ! :?:

    Avec tous les éléments que tu nous donnes dans cet article, c’est sûr que la plupart des clients vont régler leur commande.

    Comme toujours, merci de nous faire partager tes astuces qui valent de l’or.

    Daouda

     
  8. maths-cours

    11 juillet 2011 at 17 h 54 min

    Encore une fois un très bon article.
    En plus tu sais nous donner envie de revenir ;)
    Vivement demain pour la suite!

    Je comptais proposer des DVD éducatifs destinés à des lycéens. Le problème c’est qu’en général ce sont les ados qui vont voir les « teasers » et souhaiter acheter (enfin j’espère!) mais les parents qui vont payer. Et ils ne sont pas forcément en même temps devant l’ordinateur.
    La méthode que tu proposes m’apporte une solution (avec quelques points de détail à adapter à mon cas) !

    Merci :red:

    Didier

     
    • Yvon

      11 juillet 2011 at 22 h 10 min

      Bonjour Didier.
      Merci pour ton commentaire et bienvenue ici.
      Décidément, on parle math ce soir :)

      Gare aux ados pour ce genre d’opé. Marie-Do ici présente pourra confirmer, mais j’ai de sérieux doute sur la moralité « générale » de cette niche. Je suis d’accord sur le fait de leur faire confiance en général, mais de là à aller leur livrer gratuitement un Cd en espérant qu’ils vont payer ensuite, ça me parait un petit peu risqué.

      Ou alors il faut rudement bien cibler avant.
      Et tester sur un petit envoi histoire de mesurer les taux de retour.
      Et recueillir l’adresse des parents.
      D’autant que ce sont des mineurs…

      Je pense qu’on est ici hors champ de mes compétences hélas.

      Bonne soirée
      Yvon

       
    • Marie-Do

      11 juillet 2011 at 22 h 38 min

      Bonsoir Didier,

      Alors là attention, tu t’attaques à une niche difficile. Ce n’est pas qu’il ne faut pas leur faire confiance, mais je peux te dire que le jeu actuel des ados sur internet, c’est d’avoir le max de trucs gratos. Y a même des concours organisés entre eux, téléchargements et piratage de jeux, j’en passe et des meilleures. Ils aiment bien aussi s’acheter des trucs en prenant la CB des parents. Ta cible et ta pub doit être ciblée sur les parents, car comme tu dis ce sont eux qui payent.

      Bonne soirée
      Marie-Do

       
      • Yvon

        11 juillet 2011 at 22 h 44 min

        Ha merci Marie-Do de confirmer ce que je pensais d’instinct.

        Je n’aurais pas été jusqu’à affirmer qu’ils faisaient des concours, mais maintenant que tu le dis, ça ne m’étonne pas vraiment :)

        Voilà Didier, te voici en possession de tous les éléments !

        Tiens moi au courant si tu tentes, l’expérience doit être assez intéressante.

         
  9. MarieBo

    11 juillet 2011 at 18 h 07 min

    Bonjour Yvon,

    J’aime bien le truc de l’enveloppe timbrée et je crois aussi que l’escompte pour payer en 24 heures est très efficace.

    Et merci, tu m’as complètement sortie des vaps (j’ai lu une partie de la nuit) : j’ai tellement ri en voyant mon nom dans ton exemple de mail. :hin:

     
  10. Yvon

    11 juillet 2011 at 18 h 23 min

    @Agnès: Merci pour ton commentaire sympa. Concernant le programme, je ne sais pas s’il y en a des « tous prêts ». Ce que je sais par contre, c’est que ça se programme facilement. Je le fais pour tous mes logiciels en fait. Je vais chercher s’il n’y aurait pas un soft qui fait ça en automatique.

    @Daouda : Merci beaucoup :)

    @MarieBo : Ha cette personnalisation de blog, c’est vraiment un truc qui surprend toujours, hein ?! Content de t’avoir fait rire :)

     
  11. Maryse - L'Araignée tricote le Web

    11 juillet 2011 at 22 h 01 min

    Bonjour,

    Je confirme tout ce qui a été dit au sujet du téléphone, et surtout qu’il faut être fait pour ça. Personnellement, mes clients avec qui je parle le plus au téléphone sont aussi ceux qui me rapportent le plus. J’en conclue que plus c’est chronophage et plus c’est lucratif. ;)

     
    • Yvon

      11 juillet 2011 at 22 h 05 min

      Tout à fait, Maryse !
      Je suis à 100% d’accord avec toi sur ce point.
      Il faut s’en rappeler surtout quand on a besoin de sous.
      A une époque (à mes débuts, quand je n’avais qu’une seule activité et qu’un seul produit), je passais pas loin de 4 heures par jour au téléphone. Je faisais un CA en direct d’environ 2000 € par jour.
      Les gens que j’avais livrés (ou à qui j’avais envoyé un mailing papier) m’appelaient et pouvaient me donner leur numéro de CB par téléphone.
      Ce n’est hélas plus possible de le faire maintenant dans la plupart des cas, car les banques ont pratiquement toutes implanté ce qu’on appelle le « 3D Secure », qui demande au client qui règle une information perso EN PLUS des 3 habituelles (numéro de Cb, date et code de sécurité) du genre sa date de naissance (pour éviter les fraudes bien sûr).
      Donc, plus possible de prendre les CB par téléphone à moins de demander une dérogation spéciale à sa banque, et pour l’avoir demandé, c’est une grosse galère.

      Mais pris comme ça, le téléphone est vraiment le truc le plus rentable qui existe !

       
      • Le Marketeur Francais

        11 juillet 2011 at 23 h 44 min

        Bonjour Yvon,
        les banques font leur maximum pour pousser en avant 3DSecure, mais c’est une option et non une obligation sur le contrat de vente à distance.

        Chez la plupart des grandes banques il suffit de ne pas demander l’option quand on crée le compte (et de le leur répéter une deuxième fois car ils feront semblant de ne pas avoir entendu la 1ere fois), et on est affranchi de cet outil qui coûte entre 40% et 60% des ventes selon mon expérience et les chiffres de mon banquier.

        Sébastien

         
        • Yvon

          12 juillet 2011 at 0 h 09 min

          Hoooo Sébastien !
          Heureux de te voir ici :)
          Bienvenue donc !

          Je vais retenter le coup avec ma banque alors. Parce que moi je l’ai demandé plus de deux fois, et ils n’ont jamais voulu l’enlever !

          Merci de ton retour d’expérience.
          Yvon

           
  12. Gino Lemoine

    12 juillet 2011 at 5 h 54 min

    Salut à tous,

    Salut Yvon, ton blogue attirait déjà des personnes intéressantes et très réfléchies.

    Tu attires maintenant une sommité du web en Sébastien, Le marketeur français. Wow!

    Une preuve que les grands esprits se rencontrent, ça annonce un superlancement pour toi sur le copywriting dans quelques temps :-)

    Pour ma part, j’ai rencontré Olivier Roland à Montréal hier, je ne me sens donc pas trop délaissé de ce temps ci ;-)

    Pour revenir à cet article, c’est encore une explication claire et simple que tu apportes et ces trucs me serviront grandement pour mettre en place un projet solide et qui donne confiance aux gens.

    Une excellente approche client à mon avis qui aide à fidéliser les clients en même temps que l’on récupère les paiements plus rapidement avec un meilleur taux de récupération des paiements en retard.

    Merci, pour les bons conseils

     
  13. Fabrice

    13 juillet 2011 at 3 h 50 min

    Bonjour Yvon,

    Je vais devoir me faire tout petit après ces derniers commentaires !!

    En tout cas, merci pour ces conseils clairs et pratiques.

    J’ai aussi aimé le rappel que tu fais sur l’idée des délai de paiement.
    Et penser à cibler le moment où le client va utiliser le produit.
    Et puis je crois que tout le monde à bien compris l’importance de l’escompte. Voilà un argument de force pour amener le client à faire son devoir !!!

    Pour ma part, par contre l’idée du téléphone du paiement par chèque ou mandat, ne devrait pas être possible car nous n’avons pas la même monnaie ce qui entraîne des frais important pour les transactions.

    Mais bon, on ne peut pas tout avoir, et le soleil des tropiques et le confort de la technologie sous tous ses aspects.

    En tout cas merci pour cet article très complet.

    Fabrice