Le copywriting à la FNAC, chez Amazon, aux DCF, chez Renault ou ailleurs…

Ne prêtez pas trop attention à la qualité de cet article, il est surtout là pour une expérience.

Que l’on soit traiteur, qu’on travaille dans l’incendie, chez Renault, Peugeot, ou même à la FNAC, ou chez Amazon, qu’on soit secrétaire, formateur, ou même imprimeur, on se sert du copywriting.

Et quand on est commercial, ou qu’on s’occupe de commerciaux, que l’on soit ou pas aux DCF, alors le copywriting est une discipline importante.

Elle permet en effet de mieux communiquer avec les gens. Ses collègues, ses clients, ses fournisseurs, ses employés, ses supérieurs… Tout le monde.

copywriting-dcf

Pour un courrier, un mailing, ou même pour une communication interne, maitriser le copywriting peut s’avérer bien souvent salutaire dans beaucoup de situations :

  • Faire accepter une nouvelle règle à ses employés
  • Décrocher un contrat avec un gros client
  • Mieux expliquer le détail de nos prestations de service
  • Négocier des remises avec les fournisseurs

En résumé, le copywriting sert à tous les niveaux, pour autant qu’on ait à écrire une lettre, un mail ou un message qui doit faire agir.

Sympa, l’article !

Vous vous dites certainement que le Yvon est devenu fou avec cet article qui ne veut – pratiquement – rien dire ?

Non, non ! Rassurez-vous, je ne suis pas fou.

Je veux juste vous montrer, avec cet article, qu’une fois que vous êtes positionné en premier sur un « GROS » mot-clef, (ici le mot « Copywriting ») alors vous pouvez ensuite vous positionner avec tout un tas de mots clefs secondaires, même des mots clefs ultra concurentiels

D’ailleurs, allez sur Google, et faites un essai : Marquez « copywriting secretariat » ou « copywriting renault », et voyez où se situe le site Copywriting-Pratique.

Faites-le avec tous les mots clefs que j’ai mis en tag, et vous allez voir

Ce sera comme ça pendant les 10 prochains jours.

Oui, je sais : Trop fort ! :)

Et maintenant, à vous : Que pouvez-vous en déduire comme stratégie à prévoir pour votre blog ?

Donnez vos idées, je vous donnerai ma réponse demain en moins de 300 mots.

Précédent

Méthode de copywriting – Etape 3/33 : Organiser sa recherche et son travail

Suivant

Référencement : Visez le but ultime dont tout le monde a peur quitte à passer pour un fou

  1. Oui, une tactique qui consiste à viser large dans un premier temps et de cibler dans un second temps … plutôt que l’inverse !

    Sinon pour ceux qui ne savent pas, ;-) , DCF = Dirigeants Commerciaux de France , qui sont présents ds de nombreuses régions françaises !

    • Merci Olivier pour ces précisions.

      Et oui Yvon, tu nous as peut-être donné des trucs et astuces pour Google mais tu ne vas quand même pas nous faire bosser pour comprendre tes articles quand même :D

      Ben oui je suis belge et alors… :hin:

  2. David K

    Salut Yvon,

    1- Construire le branding (ici, autour du mot copywriting).
    2- Etendre progressivement le branding.

    Est-ce bien ça :) ?

    Amitiés,

    David

  3. Salut Yvon,

    Bonne stratégie.

    J’en déduis que pour te positionner, tu utilises le mot-clé principal et ensuite tu déclines tous les secteurs où tu peux toucher des clients intéressés.

    L’autre solution aurait été de commencer à écrire des articles avec, à chaque fois, ton mot-clé + un mot d’un domaine où tu souhaites être vu. Le problème de cette seconde solution, c’est que tu dois écrire beaucoup d’articles sur une seule combinaison.

    J’ai adopté la même stratégie. Je me suis positionné en top 1 sur mon mot-clé principal puis j’ai ajouté un article pour chaque nouvelle combinaison de mot-clé comprenant mon mot-clé principal + un mot.

    Tu bénéficies ainsi de la notoriété de ton site/blog.

    Le problème c’est que cela ne marche pas pour les mot-clés très concurrentiels ou alors très difficilement.

    Sur le mot traiteur, FNAC et secrétaire, c’est bon mais pour certains je ne les trouve pas en page 1 de Google.

    Tu te mets au référencement maintenant ?

    a+

    Geoffroy

    • Salut Geoffroy

      Comme je le disais aujourd’hui, je suis tj aussi réfractaire au référencement.
      Par contre, ma position 1 sur le mot « copywriting » m’a fait faire des essais, et j’ai constaté que pratiquement tous les mots voulus pouvaient être associés à ce mot et être en première page. Donne moi un exemple de mot très concurrentiel, de ton point de vue, et faisons l’expérience. Ca m’amuse un peu :D

      Bonne soirée

      Yvon

  4. Xatheo

    Bonjour Yvon
    Impressionnant.
    Quant aux implications stratégiques
    … Apres en avoir vu le resultat ….
    Je suis bien curieux de voir et si possible de participer à la suite de l’expérience .

    .

  5. Là, je coince un peu (beaucoup serait plus juste) : quand j’écris, j’écris.

    Après, il faut relire : orthographe, mots-images, longueur des mots, des phrases, des paragraphes, suppression des mots inutiles, l’accroche, la mise en page. ça prend déjà deux fois plus de temps que d’écrire l’article, voire trois fois.

    Et s’il faut en plus chercher à placer le mot « banane », « tour de Pise » ou « anticonstitutionnellement », juste pour être vu, autant mettre une photo de moi toute nue, ça me prendra moins d’énergie!

    Je vais laisser ça dans un coin de ma tête et on en reparlera plus tard!

    Bonne nuit à tous!

    Marie-Noël

    • BK

      Aie ! Aie ! Aie ! Ma pauvre Marie-Noël, j’ai bien peur d’être dans le même cas que toi… sauf peut-être pour la photo de nu qui ne constituera, en ce qui me concerne, qu’une option de la dernière extrémité !

    • Tu m’as bien fait rire avec ta banane :D

      Pourquoi vouloir positionner le mot « banane » ??
      Et pourquoi pas le mot « ebook » pour toi ??
      Ca te servirait sûrement plus ;)

      Yvon

  6. Salut Marie-Noël,

    Ne t’inquiète pas, il y a une phrase qu’il fallait lire :

    (…) qu’une fois que vous êtes positionné en premier sur un « GROS » mot-clef, (ici le mot « Copywriting ») alors vous pouvez ensuite vous positionner (…)

    Tant que ce n’est pas ton cas (ni le mien d’ailleurs), tu n’a pas à te casser la tête.

    Enfin…, si j’ai bien compris ! ;)

    • BK

      Ah ben alors comme ça, ça va ! Je me rhabille !

      • Tu étais déjà tout nu :hin: ???

        Très bonne stratégie mais je suppose qu’il faut attendre que l’on soit positionné sur sa thématique avant de l’appliquer, surtout quand on vient de démarrer son blog ?

  7. Salut Yvon

    Enfin quelqu’un qui pratique la même chose que moi. :) Je préfère cette technique aussi, même si elle est parfois plus difficile à mettre en place.
    A l’époque ou tout le monde prône la micro-niche.
    Pour mon blog sur le chocolat, je suis passé devant doctissimo sur la requête « le chocolat » (position 3). Y a plus que wikipédia et le film le chocolat à dépasser. Mais c’est pas les plus simple. Ma requête chocolat est en encore en position 18, mais je viens de commencer à la travailler. Et en parallèle, je viens de commencer avec les mots clés secondaires. Et ça, 5 mois à peu près. Je suis certain que dans un mois, j’aurai au moins les deux plus grosses requêtes en première page.
    Merci d’avoir enfin un avis qui va dans mon sens. Je commençais à me demander si je n’étais pas le seul. :)

    • Aah, « chocolat »! voilà un bon mot clé à mettre dans mes articles alors! Et bonne fête de Pâches à tous!

    • Salut Thierry

      Hé oui c’est un autre exemple de réussite. Bravo pour ton chocolat.
      Je suis sûr qu’en écrivant un peu plus ça monterait encore plus vite ;)
      Et je ne suis pas sûr qu’il soit judicieux de détrôner wiki.
      Wiki donne des infos générales. Je ne suis même pas sûr que les gens cliquent dessus quand ils cherchent « chocolat ».

      Bonne soirée

      Yvon

Laisser un commentaire

;) :super: :red: :hin: :haha: :evil: :cry: :coeur: :cafe: :beer: :D :?: :-z :-x :-o :-P :-? :) :( 8))

Créé et géré avec par Yvon CAVELIER