RSS FB
 

L’art de capter l’attention en quelques secondes

15 sept

 ls étaient déjà là depuis environ 5 minutes...

Quand elle arriva dans la classe, il y avait un tel brouhaha, qu’il lui était impossible de se faire entendre, quoi qu’elle dise.

Elle s’approcha alors doucement de son bureau, posa son sac, puis se retourna vers le tableau, pris une craie, et écrivit quelque chose au tableau.

Elle attendit 2 secondes, puis elle effaça ce qu’elle avait écrit, et écrivit autre chose à la place.

Et c’est alors que le silence se fit presque instantanément.

Exciting Smartphone

Et pendant les 40 minutes qui suivirent, on aurait pu entendre une mouche voler.

Je vais vous dévoiler dans quelques secondes ce que cette enseignante a écrit sur son tableau pour obtenir un silence quasi total en quelques secondes, mais avant cela, laissez-moi vous raconter pourquoi cette simple expérience peut vous en apprendre beaucoup sur la manière d'intéresser n'importe qui :

1. Une question d'attention instantanée

L'attention, c'est assez facile à capter, quand on sait s'y prendre comme il faut. Il suffit pour cela de parler ou d'écrire quelque chose qui bouleverse totalement l'esprit de celui ou celle qui est là. Soit parce qu'il ne s'y attendait pas, soit parce que ce qu'il voit ou ce qui l'entend l'intrigue au plus haut point.

C'est ce que j'ai essayé de faire avec le début de cet article.

Globalement, lorsqu'on attaque un article ou une publication sur un quelconque réseau avec une bonne histoire qui commence de manière mystérieuse, alors les chances pour que vous soyez lu augmentent de manière substantielles.

Ca marche aussi avec une lettre ou une vidéo de vente.

C'est la fameuse étape de "la découverte", celle qui tente "d'accrocher" le lecteur avec une idée forte.

Elle est bien souvent capitale quand on propose quelque chose sur Internet.

Si vous la loupez, vous pouvez être sûr que les gens vont quitter votre vidéo ou votre page en moins de 10 secondes.

D'ailleurs, quand on regarde les statistiques d'une vidéo de vente en général, on s'aperçoit que plus de 8 personnes sur 10 ne restent pas plus de 10 secondes à regarder ou à entendre.

Ce qui fait que plus de 80% de l'argent que les vendeurs dépensent en pub pour faire venir des gens sur leur page de vente ou sur leur vidéo de vente part en fumée en moins de 10 secondes.

Si c'est votre cas, commencez par raconter une bonne histoire avec un bon suspense comme je l'ai fait ici, et vous verrez que vos vidéos seront regardées bien plus longtemps que 10 secondes.

Surtout si vous décidez de raconter la chute de votre histoire captivante "un peu plus loin"...

2. Comment donner aux gens l'envie de connaître la suite de votre histoire

Il existe quelques astuces pour rajouter du mystère quand vous racontez une histoire. Je vais vous en donner quelques unes ci-dessous. Vous pourrez essayer à votre tour, et vous allez voir que ça reste assez facile à faire. C'est même très amusant.

a) Remplacer et dé-spécifier

La première astuce consiste à remplacer les noms de personnes ou de choses par un pronom, et les verbes par des auxiliaires.

Quand une histoire commence avec un "Ils", posé comme ça sans aucune autre indication, forcément, on s'interroge : "De qui parle-t-il ?"

Quand on parle d'un endroit en disant "" au lieu de le nommer expressément, c'est pareil.

Ainsi, par exemple, avec une histoire qui commencerait avec cette simple phrase :

"Joël était dans la piscine pleine d'eau rouge en train de nager à s'en faire exploser les poumons",

... vous pouvez transformer tout ça en plusieurs phrases courtes bien plus mystérieuses.

Par exemple :

Cela faisait déjà plus de 10 minutes qu'il était là dedans. On aurait dit du sang.

Oui : une sorte d'immense mare de sang qui semblait l'entourer totalement.

etc.

Vous avez compris qu'ici, on a remplacé "nager dans une piscine" par "était là-dedans". Et "eau rouge" par "on aurait dit du sang"...

b) Raccourcir

La deuxième astuce consiste à raccourcir vos phrases au maximum. En remplaçant par exemple les virgules et les "et" par des points.

Par exemple, au lieu de dire : "Peu de gens comprennent comment les financiers ont fait pour investir à temps dans cette entreprise dynamique, bien gérée et surement pérenne sans avoir plus de garanties. D'autant que c'était loin d'être gagné...", vous pouvez rendre le tout plus mystérieux et plus "haletant" :

Comment ont-ils fait ? Investir dans cette entreprise, il fallait oser.

Peu de gens étaient au courant. Comment ont-ils su ? Et surtout pourquoi ?

OK, c'est une entreprise dynamique. Bien gérée. Pérenne.

Mais quand même... Avec si peu de garanties.

D'autant que ce n'est pas tout.

En raccourcissant vos phrases, en les mettant sur plusieurs lignes, vous créez forcément le mystère. Car inconsciemment, quand on voit un point, la phrase s'arrête, en même temps que la respiration. C'est très court, mis si vous enchaînez les phrases courtes, ça donne une impression d'haleter.

Et ça c'est bon pour l'attention.

c) Prévoir / Prédire

La 3ème astuce consiste à raconter, sans vraiment le dire, la fin de l'histoire. C'est parler du résultat avant qu'il n'arrive. Et si vous voulez rajouter du temps, alors c'est encore mieux.

Ainsi, pour reprendre l'exemple que j'avais pris dans la piscine ci-dessus, ça donnerait ça :

"Il ne savait pas encore que dans moins de 10 minutes allait se produire un événement qui allait changer sa vie à jamais"

Le célèbre auteur Dan BROWN (auteur du Da Vinci Code) fait ça dans presque toutes les premières pages de ses romans.

Par exemple, son ouvrage "Forteresse Digitale" commence comme ça :

"C'est dans la mort, parait-il, que la vérité se fait jour. Ensei Tankado en avait maintenant la confirmation. Au moment où il portait les mains à sa poitrine, et s'écroulait sur le sol en se tordant de douleur, il entrevit soudain les conséquences de son acte. [...] En tremblant, il leva son bras gauche et déplia ses doigts : Regardez... Regardez ma main..."

Comme vous le remarquez ici, on a appris plein de choses, mais tout est vague. Imprécis. On sait qu'il se passe quelque chose de grave, mais on ne sait pas vraiment quoi.

Si vous attaquez vos articles, vos lettre ou vidéos de vente, ou même vos publications de la sorte, je vous garantis que vous allez garder vos lecteur bien plus longtemps.

3. La fin de l'histoire

Oui, vous attendez certainement avec impatience que je vous dise ce qu'a écrit l'enseignante sur le tableau pour faire revenir le silence dans sa classe...

Voici ce qu'elle a écrit la première fois : le chiffre 1. En gros.

Puis elle a attendu 2 secondes, elle a effacé le 1 et elle a mis à la place le chiffre 2. Et ensuite, 2 secondes plus tard le chiffre 3... et ainsi de suite jusqu'au silence total.

Et ça a très bien marché. Parce que justement, elle a créé une sorte de "vide" mystérieux autour de ce simple chiffre posé là, comme ça, au milieu du tableau. Certains l'ont vu sans comprendre, et leur attention a tout de suite été sollicitée. Et quand le 2 est apparu, il n'y avait déjà presque plus personne qui parlait. Concentré sur ce qui allait arriver après.

Un peu comme ce que je viens de faire avec vous.

Cette astuce, je l'ai adaptée d'une astuce que j'ai trouvée dans un livre qu'a écrit une de mes amies, enseignante, qui pratique ce genre de trucs sympas pour captiver ses élèves, afin de rendre leur apprentissage plus fun et plus facile à retenir, et rendre ses journées à elle plus zen et plus reposantes (parce que lorsque les élèves sont captivés, alors tout est beaucoup plus simple).

Cette amie, vous la connaissez, puisqu'elle a déjà eu l'occasion d'intervenir plusieurs fois sur ce blog. Il s'agit de Claire, du blog Univoix.fr. Et son livre c'est lui :

livre-claire

Techniques vocales, corporelles et verbales
pour entraîner, captiver et transmettre

Il s'adresse aussi bien aux enseignants qu'aux formateurs, mais aussi aux parents, et même à toute personne qui écrivent ou qui font des vidéos pour captiver ou pour convaincre.

Vous y trouverez pas mal d'outils concrets (storytelling, copywriting, PNL, posturologie, et autres disciplines d'avant-garde dans ce domaine) qui permettent de décupler son pouvoir d'influence et de persuasion, développer son charisme, motiver et passionner un public...

J'ai vraiment bien aimé ce livre. Je vous reparlerai de techniques assez bluffantes que j'ai découvert dedans pour captiver instantanément l'attention de son auditoire, que ce soit en vidéo ou en face à face.

Bref, vous l'aurez compris, je vous recommande de le rajouter à votre collection de livres inspirants. Il est disponible ici.

4. La prochaine fois...

Avec cet article (qui marque la réouverture de ce blog), je voulais introduire une notion un peu avancée de "captation d'attention" qui est très efficace quand on cherche à motiver et à garder un lectorat plus longtemps chez soi.

Il s'agit de "boucle". Une boucle, dans ce contexte, c'est quelque chose que l'on "ouvre" au début d'une vidéo ou d'une page, et qu'on "referme" vers la fin.

On peut même en ouvrir plusieurs les unes dans les autres. Comme des parenthèses.

C'est un outil excessivement puissant, tiré de la PNL, qui permet beaucoup de choses.

Je vous en parlerai dans l'article de jeudi prochain, et je vous montrerai comment vous allez pouvoir l'adapter à votre thématique, quelle qu'elle soit, afin d'augmenter le temps de présence de vos lecteurs sur votre page Facebook, Linkedin, sur votre blog, votre site, vos vidéos, vos pages de vente...

On accorde trop peu d'importance au temps passé sur ses pages. Et parfois, 5 ou 10 secondes de plus suffisent à faire agir...

Je vous montrerai... :)

 

Merci de partager cet article avec vos amis s'il vous a plu !

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+ en cliquant sur un ou plusieurs des boutons ci-dessous. Si vous l'avez trouvé sympa, bien sûr ! Merci d'avance :

 



Celui d'avant ou celui d'après ? Choisissez :

Envie de lire l'article qui vient juste après celui-ci ? Cliquez là :

Envie de lire l'article qui vient juste avant ? Cliquez ici :



Choisissez votre prochain article sympa :

Crédit photos : © Fotolia.com



Juste au cas où...

Je suis pour des articles sans aucune faute d'orthographe ! Si vous en avez repéré une ou plusieurs dans cet article, alors merci de me le signaler en m'envoyant un mail à yvon(at) le présent nom de domaine, en indiquant le ou les mots concernés.
Je corrigerai tout ça au plus vite. Merci BEAUCOUP d'avance !

Tags: ,

Je suis sûr que vous avez des choses à dire :

IMPORTANT : Si vous avez un blog, indiquez son adresse dans "Votre site Internet" afin que les visiteurs puissent venir voir ce que vous faites.

 

 

 

 

 



 

;) :super: :red: :hin: :haha: :evil: :cry: :coeur: :cafe: :beer: :D :?: :-z :-x :-o :-P :-? :) :( 8))

 

 

  1. Marc

    15 septembre 2016 at 7 h 35 min

    Je découvre ton nouvel article Yvon. Mais plutôt que de parler de celui-ci, je voulais te dire que ça fait un bien fou de te revoir actif sur ce blog. Plein d’encouragement et de motivation à toi! :-)

     
    • Yvon

      15 septembre 2016 at 8 h 35 min

      Merci Marc :)
      J’ai plein de motivation, c’est bon !

       
  2. Madeleine

    15 septembre 2016 at 8 h 16 min

    Est-ce bien Yvon qui est revenu ?

     
    • Yvon

      15 septembre 2016 at 8 h 24 min

      Coucou Madeleine,

      Hé oui c’est bien moi :)
      Avec un article par semaine le jeudi (et un autre que j’ai déterré le lundi)…

      On l’attendait plus, c’est vrai :D

      Et toi que deviens-tu ?

       
      • Madeleine

        15 septembre 2016 at 12 h 46 min

        Alors je me réjouis de la suite. Il est vrai que tu as manqué, je te croyais « mort », d’autant plus que je t’avais envoyé des messages resté sans réponses, puis il y a eu un bug, puis, plus de nouvelles.
        Moi, je continue, toujours passionnée, toujours à la recherche des mots pour parler de la vie.
        J’espère ton retour pour longtemps. :) :)

         
  3. Xavier@bonheur-Viral.com

    15 septembre 2016 at 8 h 59 min

    Salut Yvon et Merci pour ce super-Article qui marque ton retour sur le blog.

    L’astuce du mystère et des histoires inspirantes marche toujours en général. Mais lorsqu’on y ajoute savamment du mystère comme tu l’as fait, c’est encore plus puissant.

    Dans ma vidéo la plus populaire sur youtube à ce jour, j’avais exploité une technique tirée d’un petit guide … et Curieusement, ça a si bien fonctionné que je ne peux plus faire de vidéo sans exploiter cette technique.

    J’ai remarqué que les gens aiment les histoires en général. L’autre jour, j’ai écrit un email avec un titre  » C’était il y a 5 ans « .

    Et tu sais quoi? 51 pourcent d’ouverture sur une liste de 8000 Personnes et 30 pourcent de clic.

    ça prouvent simplement combien les histoire fonctionnent et fonctionneront toujours. Ça Christian Godefroy l’avait bien compris.

    Amicalement,
    Xavier

     
  4. Christine

    15 septembre 2016 at 10 h 05 min

    Bonjour Yvon,

    Quel retour fracassant ! Bravo, j’ai partagé sur les réseaux sociaux.
    Bien cordialement,
    Christine

     
  5. Sophie

    15 septembre 2016 at 12 h 29 min

    Héhé, ça c’est du storytelling !

    Super contente que tu reviennes sur la scène, je vais te lire avec attention, comme tu peux t’en douter :)

     
  6. Alain

    15 septembre 2016 at 12 h 48 min

    Bonjour Yvon, ravi de te revoir, il y a pas mal de temps que je l’attendais et bien d’autres aussi …
    Et comme d’hab, j’en ai déjà bien appris avec ce nouvel article, merci

     
  7. Anne Jutras

    15 septembre 2016 at 13 h 26 min

    Bonjour Yvon,
    Heureuse de vous retrouver! Et super article, ça donne de bonnes idées pour accompagner mes photos de mes anecdotes, les gens aiment bien. Je vais me régaler avec tous vos conseils! Merci!

    Et génial aussi ce livre que vous recommandez, je suis animatrice pour des groupes photo, je suis certaine que ça peut m’être utile.
    Bonne semaine! :)

     
  8. Gwendoline

    15 septembre 2016 at 13 h 27 min

    Wahou ! Une jolie leçon de copywriting. Mon attention a été capté presque immédiatement ! Je découvre ce blog et l’adore déjà.

    Il tombe à pic car je publie aujourd’hui un article sur comment écrire du bon contenu. J’aborde à la fin des petites règles en copywriting. Je vais faire un lien vers cet article ;)

    Au plaisir,

     
  9. Patrick Van Hoof

    17 septembre 2016 at 7 h 41 min

    Bonjour Yvon,

    Ravi de te revoir à l’écriture :)

    Patrick

     
  10. Nathalie

    17 septembre 2016 at 15 h 39 min

    Super de vous retrouver, Yvon. Vos articles passionnants et toujours remarquablement bien écrits me manquaient !
    Et merci pour la recommandation du livre ;)

     
  11. Pascale

    17 septembre 2016 at 17 h 31 min

    Excellent, merci pour cet article pertinent…A mettre en application illico ;-)

     
  12. fred

    18 septembre 2016 at 14 h 37 min

    Super retour !
    bravo !
    ça commençait à me manquer !
    Fred
    :haha: