L’art d’accepter la critique

Vous pouvez passer des centaines d’heures à créer un produit parfait. Vous pouvez faire appel au meilleur des experts pour toutes ses phases. Vous pouvez avoir travaillé pendant 20 ans sur votre produit pour en tirer un véritable bijou.

Vous rencontrerez toujours des gens – une poignée de gens – qui y trouveront à redire : Trop cher, trop simple, trop compliqué, incompréhensible, pas utile, pas assez accessible…

Certaines personnes aiment bien critiquer le travail des autres. C’est comme ça.

C’est bien souvent lié à leur expérience personnelle. Pas à la vôtre. Soit elles n’arrivent pas à agir, soit elles vous jalousent, soit elles s’ennuient ferme, soit elles ne font pas vraiment ce qu’elles veulent de leur vie, et ça les défrise que VOUS, vous réussissiez.

Voilà pourquoi, lorsque vous vendrez votre produit, vous en aurez toujours qui vous diront que c’est de l’arnaque, ou que vous vous foutez de la figure des gens, ou que votre produit est trop cher, qu’on trouve la même chose sur Internet avec un peu – beaucoup ? – de temps devant soi…

Ne vous en formalisez pas pour autant. Surtout si les personnes qui vous disent ça n’ont pas acheté votre produit.

D’une manière générale, ne tenez jamais compte des critiques de personnes qui n’ont pas eu votre produit en main.

Vous ne vous en porterez que mieux.

Ne leur répondez même pas. Laissez-les s’essouffler, pester dans leur coin, et fermez les yeux et les oreilles. Ne subissez pas ce genre de critiques. Et n’en faites pas une affaire personnelle.

Concentrez-vous plutôt sur :

Les critiques de vos clients

Si ce sont vos clients, les gens qui ont déjà eu votre produit en main et qui l’ont VRAIMENT testé – ou qui n’ont pas pu le faire – alors là, vous devriez tendre l’oreille.

Mais même avec ceux-là, vous devriez faire la part des choses.

Les éternels insatisfaits

Certaines personnes ne sont jamais satisfaites. Elles trouvent toujours à redire. Ca ne veut pas dire que votre produit est nul. Ca veut dire que sur les 150 clients que vous avez eu UNE personne qui trouve qu’il y a des choses qui ne vont pas (et généralement, sa grande spécialité c’est JUSTEMENT de repérer ce qui ne va pas).

Vous connaissez ce genre de personne n’est-ce pas ? C’est celle qui vous fait remarquer un truc insignifiant, ou une erreur, ou une faute.

Vous corrigez, vous remerciez, vous vous justifiez, et arrive tout de suite après une nouvelle critique. Sur autre chose.

Vous avancez vos arguments, dites pourquoi vous avez fait ça, et l’autre en face ne comprend pas… Il reste sur ses positions, vous harcèle, vous écrit des mails qui s’allongent, et… vous bouffe votre temps et votre énergie.

La meilleure solution ? Remercier et dire que vous notez les remarques. Il ne sert à  rien de discuter avec ce genre de personnes, elles resteront TOUJOURS sur leur position.

Les gens qui vous veulent du bien

Fort heureusement, la majorité de vos clients vous veulent du bien. Et aussi ils veulent que leur vie soit plus douce avec votre produit.

Donc eux, en général, ils ont juste quelques critiques constructives à émettre (généralement, ils vous proposent une solution).

Vous les reconnaissez facilement : Ils vous disent bonjour, vous expliquent en détail ce qui ne va pas, et quand vous leur répondez, ils approfondissent un peu leur pensée. En résumé, ce genre de critique, c’est du caviar. Car elle permet réellement d’avancer.

Donc si vous ne comprenez pas tout, n’hésitez pas à leur faire préciser leur demande.

Relevez les arguments avancés, et voyez si objectivement, le fait de changer votre produit – ou un de ses éléments – donnera une meilleure appréciation sur lui.

Si c’est le cas, expliquez à votre client que vous allez sérieusement vous pencher sur la question, et que vous le remerciez de vous avoir signalé ce point (et que vous le préviendrez quand ce sera fait).

Si l’amélioration proposée vous semble dérisoire ou très peu importante, attendez d’avoir au moins une demande supplémentaire pour vous y intéresser.

Remerciez toujours votre client pour son avis, et dites-lui dans ce cas-là que vous avez bien noté ses exigences et qu’elles seront prises en compte en cas d’évolution ou de nouvelle édition de votre produit.

C’est comme cela qu’un produit évolue. Parce que ses utilisateurs vous donnent matière à avancer.

Il en est de même avec votre lettre de vente.

La critique de votre lettre de vente

Prenons par exemple l’objection à la mode sur Internet : C’est une arnaque votre truc.

Si c’est un client qui vous dit ça une fois qu’il a le produit en main, il n’y a pas 36 causes. Il y en a 2 :

  • La promesse était en décalage avec le produit

Vous avez promis des trucs. Fait miroiter des avantages, et au final, ils n’étaient pas au rendez-vous.

Le client voit le produit, va revoir la page de vente, et il crie. Normal.

S’il fait l’effort de vous envoyer un mail à ce sujet, surtout demandez lui de préciser ce qui lui fait dire ça. Et revoyez votre promesse.

  • Le produit n’est pas assez bien expliqué

Parfois, vous avez promis quelque chose, mais le client ne trouve pas l’avantage promis. Pas parce que vous avez menti. Mais parce que le client ne sait pas comment profiter de cet avantage.

D’où l’importance de bien expliquer votre produit et surtout d’être présent. Pour répondre aux éventuelles questions.

Ce genre de critiques vous permettra de rester toujours dans le droit chemin.

Précédent

Le pouvoir de la couleur

Suivant

Demander à ceux qui savent

  1. Etre poli, être à l’écoute des autre.s. Accepter ses manques et ses erreurs. La vie c’est simple !
    Et pour compléter le tout, ne pas se prendre la tête avec les gens toxiques.
    Le marketing c’est aussi une école de la vie ! Merci Yvon de nous le rappeler régulièrement !

  2. Oui, si nous prenons une critique pour une attaque, le risque est de répondre violemment.

    Comme pour les légendes, les critiques ont toujours un fond de vérité qu’il est à utiliser pour améliorer non seulement nos produits, mais aussi nous-même !

Laisser un commentaire

;) :super: :red: :hin: :haha: :evil: :cry: :coeur: :cafe: :beer: :D :?: :-z :-x :-o :-P :-? :) :( 8))

Créé et géré avec par Yvon CAVELIER