La stratégie anti-Caliméro ou l’art de trouver du constructif dans ses actes

Je viens de faire un rapide bilan de mon été du côté du blog. Pas terrible. J’ai dit que j’arrêtais d’écrire tous les jours, et au final, j’ai carrément pris des vacances…

Avec parfois des trous de 3 semaines dans la publication de mes articles.

Pas bien…

J’aurais pu être plus présent… J’aurais dû écrire plus… J’aurais pu me libérer du temps si je l’avais voulu… Bref, j’aurais dû mieux m’organiser

Alors ? Elle est-y pas belle mon intro Caliméro ?

calimero

L’art et la manière de s’apitoyer sur le passé

“J’aurais dû” et “j’aurais pu”…

Connaissez-vous ces deux personnages ?

On fait généralement appel à eux lorsque quelque chose dérape, et qu’on commence à se reprocher nos actes…

  • J’aurais dû écrire plus souvent sur mon blog
  • J’aurais pu mieux répondre aux commentaires
  • J’aurais dû appeler mes parents
  • J’aurais dû plus jouer avec mes enfants
  • J’aurais pu mieux faire
  • etc…

Employer ces deux expressions n’est pas une bonne idée.

Parce que ça vous fait vivre dans le passé. Ca vous fait culpabiliser. Et surtout, ça vous détourne de l’avenir.

Parce que quel que soit ce que vous avez fait (ou pas fait) ou quel que soit ce que vous avez dit (ou pas dit), et quelles qu’en soient les conséquences, vous ne pouvez pas remonter le temps d’une seule seconde pour le changer.

La seule chose que vous pouvez faire, c’est dire ou faire quelque chose de nouveau pour ARRANGER les choses.

Mais vous apitoyer sur le passé, ça ne sert à rien du tout.

Par conséquent, la prochaine fois que l’envie de dire “j’aurais dû” ou “j’aurais pu” vous viendra, changez de temps…

Et dites plutôt :

  • Je dois écrire plus souvent sur mon blog. D’ailleurs, je commence tout de suite !
  • Je peux mieux répondre aux commentaires. Je commence maintenant !
  • Je dois appeler mes parents. Je décroche le téléphone et je le fais maintenant !
  • Je peux jouer plus avec mes enfants. Alors, à quoi voulez-vous qu’on joue aujourd’hui ?
  • Je peux mieux faire ! Voyons tout de suite comment :
  • etc…

Ce qu’il faut retenir de cet article…

La prochaine fois que l’envie de dire “J’aurais dû” ou “J’aurais pu” vous prend, posez vous 1 minute, et transformez ces mots en “Je dois” et “Je peux”.

Puis faites-les suivre par une action immédiate ou à venir.

Petit à petit, votre mode de pensée va changer et vous ne vous apitoierez plus jamais sur le passé… Car il n’y a rien de plus bloquant et anti constructif que ça !

Vous avez l’impression que vous ne le dites jamais ? Si c’est vraiment le cas, alors bravo !

Pour autant, essayez de vous écouter un peu plus attentivement… Vous le dites peut-être de temps en temps… C’est insidieux. On ne s’en rend pas toujours compte, tellement c’est habituel.

Et si vous le constatez, faites cette petite gymnastique salutaire à chaque fois.

En ce qui me concerne, je DOIS écrire plus régulièrement sur mon blog. Je commence aujourd’hui ! J’ai déjà prévu et écrit mes 18 prochains articles.

Et vous, qu’avez vous à faire aujourd’hui pour avancer ?

Précédent

Tous les articles de l’évènement « Rapports Humains »

Suivant

Les grandes résolutions de la rentrée

  1. Excellent Yvon ! C’est tout à fait la mécanique de notre logiciel interne soit notre cerveau que tu vas utiliser sciemment pour faire les choses plutôt que de te morfondre sans fin … Oui stop aux « j’aurais du », « j’aurais pu » qui culpabilisent et poussent à en faire encore moins … ben oui puisque « je suis nul(le) » du coup de n’avoir pas fait !
    Belle semaine à toi

  2. Bonjour Yvon,

    Content de te revoir ;)

    Tu as raison. Il est préférable de penser à l’avenir plutôt que de penser à ce que l’on aurait pu faire…

    En ayant mis ces objectifs bien en vue, sur papier, ça aide à ne pas se poser ce type de questions.

    Pour répondre à ta question, j’ai prévu de démarrer un dossier qui permettrait à mes partenaires (actuels et à venir) de comprendre de quelle manière le Club va évoluer.
    C’est donc une tâche qui ne se fera pas en un jour…

    Amicalement

    • Bonjour Thierry

      Désolé pour le spam. Je comprends toujours rien à Akismet. ;)

      Parfois il suffit d’une simple étincelle pour démarrer. Ca passe parfois par une simple phrase de motivation.
      La notion de temps de réalisation me semble secondaire à ce niveau.

      Bonne journée

      Yvon

  3. Le revoilà, le revoilà! chouette je me réjouis!

    Ok, transformer en je dois, je peux. :-? :(
    Mais n’est-ce pas toi qui disais qu’il valait mieux ne pas écrire si on était dans cette dynamique d’obligation?

    Perso : une liste avec je dois-je peux ne m’aide pas à me motiver.
    Si on utilisait les questions positives? Comme:
    Et si je pouvais facilement recommencer à écrire pour mon blog?
    Pourquoi répondre aux commentaires est une activité qui me plaît tant?
    Pourquoi c’est si gai d’appeler mes parents?

    Même si on n’y croit pas tellement, votre cerveau va chercher toutes les expériences où ça a été facile, gai, agréable pour vous.

    Il va se focaliser sur le positif. Attention c’est important de ne pas chercher vous même les réponses!

    Vous verrez que l’action qui suivra sera beaucoup plus légère. Que l’envie vous reviendra d’elle-même.

    Mais au fait, il faudrait peut-être savoir ce qui a conduit à cette liste d’auto-apitoiement…

    Belle journée Yvon! et à tout le monde bien sûr

    • Bonjour Marie Noel

      Oui oui me revoilà ;)
      C’est la rentrée pour tout le monde.

      Mais n’est-ce pas toi qui disais qu’il valait mieux ne pas écrire si on était dans cette dynamique d’obligation?

      Tout à fait. Cela n’empêche pas d’essayer de se motiver comme on peut, et d’éviter de s’apitoyer sur le passé.
      On peut aussi employer le « Je peux » à la place du « Je dois ». Il revêt une notion d’obligation moins affirmée.

      Ta manière de procéder ne me semble pas réellement dirigée vers l’action cependant.
      Cela ne fonctionnerait pas vraiment avec moi, mais cela doit être motivant pour certaines personnes j’imagine.

      L’important reste de ne plus utiliser « j’aurais dû/pu » !

      Merci pour cette intervention, et très belle journée à toi également

      Yvon

      • Parfois, l’action est tout à fait impossible tant que nous n’avons pas apprivoisé nos peurs et/ou nos résistances.
        Habituer notre inconscient à une issue positive l’aide à moins craindre le changement.

        Si, si, je suis une adepte de l’action : la preuve, mon article de ce mardi.

  4. Bonjour Yvon,

    C’est vrai que les j’aurais dû…sont inutiles et en plus ils sont culpabilisants.
    J’ai pour habitude , moi aussi de les remplacer. Par contre je ne les remplace pas par je dois, qui donne une forme d’obligation de contrainte, mais par « je choisis » et là, comme c’est MON choix, l’action est plus plaisante.

    Merci d’avoir choisi d’écrire plus souvent, ça me manquait, car j’aime te lire.

    Amicalement
    Christian

    • Bonjour CHristian

      Merci pour ce verbe de remplacement « je choisis ». C’est en effet un peu moins violent que le « Je dois ».

      A noter que j’ai pris ce verbe en particulier puisqu’il correspondait à celui employé dans « J’aurais dû ».

      A part « je choisis », que pourrait-on mettre à la place pour atténuer ce « je dois » (déjà 3 personnes m’en parlent, ça doit être important)

      Bonne journée

      Yvon

  5. Bonjour Yvon,

    Je suis très contente de te « revoir ». Non seulement parce que j’aime tes articles et qu’ils me manquent mais surtout parce que je commençais à penser que tu étais peut être malade.

    Bien cordialement

    Michèle

    • Bonjour Michèle

      Non je n’était pas malade. Juste quelque peu débordé par plusieurs évènements successifs.

      Mais aujourd’hui ça va mieux !

      Hier, j’ai écrit et planifié 18 articles en un peu moins de 8 heures…
      Ca reprend doucement ;)

      Bonne journée à toi

      Yvon

      • Bonjour Yvon,

        Content de pouvoir lire tes articles à nouveaux.

        Je suis par contre scotché sur le fait que tu puisses écrire 18 articles et les poster sur ton blog en 8 heures.

        Cela fait du 26,… minutes par article.

        « Crénon de dieux » comme on dit chez nous !

        C’est donc pour cela que tu t’es retenu de publier pendant tout ce temps.

        Tu voulais passer dans le livre des records. ;)

        Sinon pour en revenir à ton article, c’est vrai que souvent on se donne des excuses toutes faites pour se justifier.

        Personnellement, j’essaie de ne plus penser au passé mais bien de me tourner vers l’avenir à chaque fois et essayer d’avancer.

        Cela me fait penser au livre que je suis en train de lire :
        « Ce qu’il faut savoir avant de mourir » de John Izzo.

        Un des chapitres dit ceci : Ne laissez aucun regret derrière vous.

        En gros, il vaut mieux vivre avec des remords qu’avec des regrets.

        Donc passez à l’action car en générale, même en cas d’échec, ce sera toujours mieux que de n’avoir rien fait.

        Bonne journée

        Geoffroy

        • Bonjour Geoffroy

          Pour les 18 articles, j’ai eu pas mal d’inspiration hier, ça a commencé tôt :hin:
          Certains se sont faits en 4 minutes chrono. Le plus long m’a pris 50 minutes.

          il vaut mieux vivre avec des remords qu’avec des regrets

          Je suis bien d’accord avec ça.

          Bonne journée à toi et merci pour ton intervention.

          Yvon

      • Ah, ben le revoila !

        Bonjour à toi Yvon,

        Le 31 août, « tu aurais du » :hin: publier la suite de ton article
        « Comment utiliser le copywriting pour convaincre n’importe qui et améliorer vos relations avec les autres » (c’est toi qui l’avais dit). :)

        J’attendais la suite avec impatience.

        Auras-tu le temps de la publier cette suite, stp ?

        A bientôt,

        • Salut Christian

          Exact. En fait il y a plein de trucs que j’aurais dû faire…
          Mais comme je le disais dans cet article… :hin:

          La suite de l’article paraîtra plus tard.
          Je vais également te contacter par mail ;)

          Bonne journée

          Yvon

  6. Hello Yvon,

    J’avoue que j’étais interloqué par ton intro qui te ressemble si peu , c’est en voyant la tête de Calimero que j’ai compris ;)

    Personnellement, j’avoue que je zappe le « je dois/je peux » et que « je fais » directement.

    D’ailleurs, je ne me suis pas dit « Je peux/Je dois aller sur le blog d’Yvon », je suis venu directement, c’est plus rapide ;)

    Et quand il m’arrive de ressentir ce « j’aurais du/j’aurais pu » (tu as raison, même si on croit qu’on ne le dit jamais, on se le dit quand même), ça se transforme instantanément en action, parce que je déteste le regret, que je chasse dès qu’il essaie de montrer le bout de son nez.

    Mais c’est également vrai qu’à zapper le « je dois/je peux », il peut parfois m’arriver de ne pas faire ce que je devrais/pourrais faire…

    Ce que je DOIS faire aujourd’hui pour avancer ? Boucler le montage de ma 2eme emission sur Booster-TV, que je DOIS mettre en ligne au maximum vendredi.

    J’en profite pour te dire que j’ai un souci avec mon theme (OptimizePress) et commentluv : mes liens ne s’affichent pas quand je clique dans la case (afficher un lien etc).

    Alors avant de trouver la raison du pourquoi (tu as peut-être une idée ?), je me permet d’écrire moi-même ce lien, si ça ne t’embête pas :

    Mon dernier article : 1ere émission sur Booster-TV : Du Rêve à la Réalité

    • Hello Pascal

      Merci pour ton intervention.

      Pour ton souci de commentLuv, as-tu bien défini ton flux RSS ?
      Il se base sur ça. As-tu essayé sur d’autres blogs et as-tu le même souci qu’ici ?

      Bonne journée

      Yvon

      • Re, Yvon

        Merci de ta réponse.

        Je cherche depuis ce matin (ce n’est pas ce que je DEVAIS faire, mais bon… :hin: ) et j’ai compris qu’OptimizePress a un souci de programmation, d’autres connaissent exactement le même souci.

        Je viens provisoirement de trouver une solution en modifiant le header – cette fois je peux afficher mon article – dans mon thème, mais il y a bel et bien un conflit entre WP et OptimizePress.

        En fait j’ai rajouté moi-même dans le header ma ligne d’instruction Rss. Normalement c’est appelé dans le thème par une fonction native dans WordPress, mais chez OP, ça ne marche pas.

        Evidemment ma solution, c’est du bricolage, et je déconseille fortement à ceux qui ne sont pas à l’aise en php d’essayer… mais en tous cas, ça fonctionne ;)

        La preuve :

  7. Salut Yvon :

    Je ne peux que te remercier pour c’est article qui me parle personnellement.

    Je dois aussi te dire que ton exemple pensé action, m’a poussé à agir et reprendre avec enthousiasme mes projets actuels.

    Merci beaucoup et bienvenu à ton blog.

    Amicalement,

    Jaime.

  8. Bonjour Yvon,

    Je peux (et j’ai envie) de partager une citation bien en rapport avec cet article, et la voici :

     » Le meilleur moment pour planter un arbre, c’était il y a 40 ans. Le deuxième meilleur moment, c’est aujourd’hui. « 

    Belle journée … aujourd’hui. ;)

  9. Bonjour,
    Le « J’aurais dû… » ou « J’aurais pu… » est en général l’aboutissement d’une réflexion sur un événement passé (ce qui est bon en soi). Et, de l’expérience qui en est tirée, une constatation de ce qui DOIT ou devra être fait dans des circonstances identiques ou approchantes.

    • Bonjour

      Pas besoin de dire « j’aurais » dû ou pu pour constater un échec passé non ?

      Cela dit je comprends ce que tu veux dire.

      Je le formulerais autrement car employer ces mots se fait généralement sur un ton descendant au niveau de la voix (du mal à l’exprimer en mot).
      Avec un affaissement global du corps qui montre une sorte de résignation.

      Je préférerais alors à la rigueur : Qu’aurais-je pu faire pour que ça se passe différemment ?
      Ça me semble plus positif et plus tourné vers une solution. Qu’en penses-tu ?

      Yvon

  10. hubert

    « …Et vous, qu’avez vous à faire aujourd’hui pour avancer ?… »

    vous lire , arf !

  11. 18 articles !!!!

    DIX-HUIT ARTICLES !!!! La vache…

    Et toi qui habituellement prenais un peu de repos le dimanche.
    Ils font tous 2000 mots en plus non :-D

    S’agissant de ton article du jour, tu as absolument raison d’orienter le cerveau vers l’action, vers le futur et le positif.

    STOP aux plaintes ! Et prenons la responsabilité de nos vies !

    Après, chez certaines personnes, surtout si elles sont mal organisées, le « je dois » peut faire surgir du stress.
    Elles vont rapidement se sentir débordées de « je dois ».

    Le « je peux » que tu proposes me semble donc excellent (même s’il véhicule un peu moins de nécessité d’agir).

    Pour atténuer le stress, on peut aussi dire : « j’ai envie de…. », ou « j’ai besoin de … »

    • Salut M’sieur Greg

      Non mes articles ne feront plus 2000 mots !! Ce temps est révolu pour moi.
      J’explique pourquoi demain.

      Je comprends le fait que cela puisse stresser certaines personnes de trop se mettre la pression.

      J’imagine qu’une simple résolution d’abandonner le fait de répéter à tout bout de champ « j’aurais dû/pu » serait déjà salutaire pour ce genre de personnes.

      Pour cela, j’aime bien « j’ai besoin de… ». Ca implique une sorte d’obligation sans forcer…

      Merci d’être passé ami, et à bientôt.

      Bien belle journée à toi.

      Yvon

  12. Salut Yvon

    Content de voir que tu es rentré de vacances. Et tout le monde à droit à ses vacances, même toi. :)

    Vivre avec le passé est le meilleur moyen de ne pas avancer. La vision future est de loin le meilleur moteur.

    Pour compléter la réponse que tu fais à christian, on peut atténuer le ‘je dois » par « il faut que » (ce n’est pas un verbe, mais l’expression reste similaire). Ou encore « je décide de » qui peut éventuellement devenir un moteur en terme de motivation.

    Enfin dans tout ça, l’essentiel c’est que tu fasses toujours ce que tu veux. :)

    PS: as-tu reçu mon mail il y a une quinzaine de jours ? Intéressé, ou pas ?

    Thierry

  13. Hello YVon

    Excellent sujet pour reprendre la route. C’est pas plus mal de se mettre dans la peau de calimero de temps en temps … À condition de ne pas y rester!
    Mo aujourd’hui je regarde tout ce que je récolte comme futurs sujets d’articles en profitant du’n séjour en clinique.

    Ce que je perçois c’est que j’aurais pas envie de travailler à partir d’un Iphone. Parfois il faut s’adapter à ce qui est pour le moment sans se culpabiliser de ne plus pouvoir faite autant

    Yvon ne laisse quand même pas une nouvelle semaine sans revenir nous dire quelques mots …

    Bonne reprise et à bientôt.

  14. Salut Yvon

    Tu sais quoi… les « j’aurais dû » ou les « je dois »… ont au fond peu d’importance. Je suis simplement ravie de te relire. J’aimais bien quand tu nous ouvrais un peu les yeux, quand tu bousculais nos certitudes ou quand tu nous apprenais des choses. Ça manquait vraiment. Alors je me réjouis de te retrouver et je pense déjà aux
    18 articles en attente de lecture. De savoureux moments en perspective !

    Je t’espère en forme et de nouveau prêt à nous étonner.
    Bien à toi

    Marie-Adrienne

  15. Salut Yvon,

    Ca me rappelle certains souvenirs particuliers.

    En hospitalisation (je passe les détails) nous avions entre patients, journellement, des discussions « thérapeutiques » en groupe.

    Déformation professionnelle oblige, je ne pouvais jamais m’empêcher de tenir le crachoir la 1/2 du temps.

    Pour essentiellement rappeler aux autres avec une constance déconcertante qu’il ne servait à rien de se retourner.

    Que qu’elles qu’aient été les conséquences de leur comportement passé rien de ce qui est arrivé ne pourra être changé.

    Je crois que pendant les 9 semaines (et 6 jours) que j’ai passées là-bas, c’était un des messages principaux que les psy, médecins et autres « éducateurs », ainsi que les patients qui avaient compris, essayaient de faire passer mais qui bloquait chez la plus part des gens.

    Sans forfanterie aucune (nous avons tous en nous des forces que nous ne soupçonnons pas) , je suis le seul qui soit parvenu à atteindre pleinement l’objectif fixé avec les félicitations du jury (sur +ou- 30 – 2 suicides…). Triste réalité.

    Je ne suis plus retourné là-bas. Et je ne me suis plus jamais retourné.

    Au lieu d’un « j’aurais dû » je peux dire un « j’ai bien fait de » et surtout regarder de l’avant et profiter aussi du moment présent.

    Ce qui est fait est fait, et pour les inconditionnels du « tordage » de cou vers l’arrière dites-vous bien aussi que tout ce que vous avez fait n’a jamais été que le meilleur choix possible pour vous au moment ou vous êtes passés à l’action.

    Si vous aviez pensé un seul moment que ce n’était pas le bon choix à l’instant présent ou vous passiez à l’action,vous auriez fait autre chose.

    Un peu long a développer ici, mais je crois qu’on se comprend.

    Si ce qu’on a fait n’est que le meilleur qu’on ait pu faire il est d’autant plus inutile de se retourner.

    Et ne croyez pas qu’en le faisant vous pourrez vous justifier en disant « oui mais, je cherche l’erreur pour ne pas que l’histoire se répète »

    Faux. L’erreur vous savez d’autant mieux où elle est puisqu’elle est en français dans le texte: « j’aurais dû écrire »…et bien écrivez alors et ne vous lamentez pas sur le fait que vous ne l’avez pas fait avant.

    Le constat d’une erreur se fait dans le temps présent et comme dit Yvon, il doit alors y avoir réaction et passage à l’acte.

    Un sujet qui mérite certainement beaucoup de réflexions.

    Un petit article mais une énorme vérité et un fameux débat.

    @+
    Christian.

    • Xatheo

      Bonjour Yvon: 

      J’adore cet article!

      « 18 articles en 8 h….
      Je suis vraiment admiratif !

      Par projection je sais la qualité  qui les accompagne.
      Je suis impatient de pouvoir les découvrir.
       Aucun ne  me laisse indifférent.
       Et celui que je viens de lire… Me permet
      de désintégrer  tous les « j’aurai du  » les j’aurai pu »
      Et les remplacer par  » c »est fait »
      Ou « j’ai bien fait de le faire »
       Ou encore « j’ai bien fait d’attendre un peu »

      Et à ce propos as tu prévu une suite à cet article.
      Une suite pour explorer qu’elle direction?
      Le renoncement?
      Quand renoncer? 
      Quand persévérer?
      Quand  différer ?

      Voilà les questions que ton article  m’inspire.
      As- tu des réponses?
      Des expériences ?
      Des anecdotes…?

      Le sujet m’interresse.

      Je te souhaite une belle journée ! Une journée remplie de faits accomplis ;)

      Xavier

      • Salut Xavier

        Je n’ai pas prévu de suite à cet article.
        Par contre, pourquoi ne l’écrirais-tu pas toi-même ?
        Je suis sûr que tu as plein de choses très intéressantes à dire à ce sujet.
        On pourrait même envisager de le publier ici pourquoi pas ?

        Bonne journée

        Yvon

    • Bonjour Christian

      Merci pour ce commentaire autobiographique.

      Chercher à se justifier, quoi qu’il en soit, qu’il s’agisse d’erreurs ou de quoi que ce soit d’autre, ce n’est jamais bien bon.
      Constater et s’adapter, ça c’est bien mieux en effet !

      Bien belle journée à toi

      Yvon

  16. Bonjour Yvon,

    Bon retour sur ton blog ; moi aussi, je commençais à me demander si tout allait bien pour toi…
    Ton article me fait penser à cette histoire de Jean-Philippe Touzeau : La conjugaison. C’est encore plus radical :-)
    Et sinon, c’est vrai qu’aux « je dois faire ceci ou cela », je préfère nettement les « je fais ceci ou cela » : le dire, c’est commencer et ça impulse le mouvement.
    Bonne journée :-)

    Florence

    • Bonjour Florence

      Merci pour cette connexion à l’article de Jean Philippe.
      On peut dire qu’il a réussi à faire passer un message plus ou moins similaire avec un brio exceptionnel.
      Je viens de lire 7 articles d’un coup :hin: !

      Bonne journée

      Yvon

  17. Bonjour.
    Heureux de te retrouver à la rentrée.
    J’espère que tu as passé de bonnes vacances.
    Moi, je suis comme toi, je m’occupe de mon site, et j’aime mon travail. Donc je suis toute l’année en vacances. De plus, je vis au Brésiiil… (je suis belge et marié ici à une brésilienne). Si tu passes un jour par ici, je serai heureux de te recevoir.
    Si tes lecteurs ont parfois mal au dos, qu’ils mettent notre site dans leurs favoris : http://www.lecoledudos.org. On offre 30 vidéos gratuites de petits exercices d’1 minute à faire chaque jour.
    Ca va peut-être t’inspirer un article, qui sait ?
    Amitiés.
    Jean-Marc 8))

  18. Salut Yvon,

    Content de te revoir,
    pour dire vrai, ça me manque énormément tes articles et tes astuces qui sortaient de l’ordinaire.
    Tu aurais du continuer à écrire chaque jour:D.

  19. Youpi ;) 18 articles !!!

    Moi, je dois avancer ma page de vente et lancer ma formation…
    Depuis, que j’ai fixé une date à mes lecteurs, il est vrai que je ne me dis plus « j’aurai pu faire ça »… mais plutôt « bon, là aujourd’hui, je dois faire ça…. allez hop, c’est parti ».

    Donc, à très bientôt, je dois avancer ma page de vente :hin:

  20. On se serait presque inquiété Yvon !
    Bon retour à toi.

    Et tu as raison, rien ne sert de s’appitoyer sur ce que l’on a fait ou pas fait. La seule erreur est celle que l’on ne corrige pas.

    18 il y a de quoi faire. Quand j »en ai 5 d’avance je suis heureux ! :)

    Dorian

    • Salut Dorian

      J’aime cette phrase : La seule erreur est celle que l’on ne corrige pas

      Et avec 18 articles d’avance (ou même 10), tu as 18 jours pour ne pas écrire si t’en a pas envie.
      Ca n’empêche pas d’écrire quand même, mais t’es bien plus zen ;)

      Bonne journée

      Yvon

  21. Coucou Yvon,

    Si j’ai bien tout compris ton article, on pourrait me rebaptiser
    « Calimariedo », car je suis une spécialiste du j’aurais du et j’aurais pu, et du « c’est vraiment trop injuste » (phrase préférée de Caliméro :cry: )
    mais je suis en cours de traitement :hin:

    Ce genre de phrase je le dis plus souvent par rapport à mes enfants, mais il est vrai qu’avec mon blog, qui quelque part est mon bébé aussi, je fais la même chose.

    Je vais essayer de suivre ton traitement et ta posologie pour guérir au plus vite et ainsi avancer.

    Bonne journée
    Marie-Do

    • MO

      Bonjour Yvon,

      j’ai failli crier  » au secours Yvon est de retour! »

      Il est vrai que les « j’aurais du, j’aurais pu… » nous conduisent le plus souvent à opter pour de excuses faciles et toutes fraiches à l’usage, surtout quand on est victime du confort de l’inaction.

      pour essayer de dévier un peu des ces fameuses excuses et ces façon de s’apitoyer …je propose quelque chose de plus lyrique:

      comme la chanson de MARC LAVOINE:

      J’aurais voulu …..te dire des mots nouveaux
      J’aurais voulu t’écrire des lettres à fleur de peau
      J’aurais voulu changer le jour la nuit
      J’auris voulu t’offrir le beau temps et la pluie
      J’aurais voulu sauver ta vie des milliers de fois
      J’aurais voulu combattre les dragons d’autrefois

      etc.

      amicalement

    • Coucou Marie Do

      Va lire l’article de Jean Philippe dont parle Florence ci-dessus.
      Ca va te faire du bien :)

      Bonne journée

      Yvon

  22. Tout à fait d’accord avec cet article !
    Il vaut mieux faire avancer les choses maintenant que de se lamenter sur le passé, ce qui à tendance à détruire à petit feu notre confiance en nous et notre estime.

  23. C’est vrai qu’avec 18 articles aujourd’hui, la barre est haute!
    On dit que seuls les grands fainéants savent mettre de tels
    coups de collier;-)
    Mon exploit de l’été, maintenir le rythme (petit à mon niveau)
    de production d’articles malgré une fâcheuse envie d’aller
    me mettre les doigts de pied en éventail sous un cocotier.

  24. Mik

    Hello Yvon,

    Je suis content de lire un article de toi en cette rentrée. J »espère que tu as pu bien avancé dans tes différents projets et que tu reviens avec une tonne d’autres articles tout aussi super ;)

    Amitiés,
    Mika

    P.S : Ce n’est que partie remise pour ce que tu sais. @ très vite

  25. Salut Yvon,

    Content que tu sois revenu, et en forme en plus !

    Ça fait plaisir :super:

    Pour faire un petit ajout à ton article, il y a aussi le « je devrais faire + [action] » qu’il est judicieux de remplacer par « je fais [action] maintenant ».

    Ce n’est pas vraiment une « plainte à la Caliméro », mais l’idée rejoint celle de ton article : changer le temps d’un verbe pour passer à l’action.

    Exemples :

    On remplace « Je devrais me lever du lit », par « Je me lève maintenant ».

    On remplace « Je devrais arrêter de fumer » par « J’arrête de fumer maintenant ».

    On remplace « Je devrais répondre à mes emails » par « Je réponds à mes emails maintenant. »

    Bref, tu as compris l’idée ;)

    Cédric

  26. Caliméro … Un de mes personnages préférés quand j’étais gamin :-)

    Ton article est fort juste : tu aurais du écrire plus souvent car tes articles nous ont manqué. Ou au moins à moi :-)

    Plus sérieusement, le vocabulaire qu’on emploie au quotidien est révélateur de notre état d’esprit. Comme pour les habitudes, les mots utilisés influent énormément sur notre moral et notre enthousiasme.

    Cela n’est pas facile, mais essayer d’en être un minimum conscient puis de le changer sera bénéfique.

    Il en est de même, dans un autre genre, de « je dois » qui indique 1/ une obligation extérieure et 2/ une corvée. A changer rapidement par « je veux » !

  27. C’est la positive attitude !

    On attire ce que l’on sème… C’est la loi de l’attraction !

    Il faut toujours formuler ses objectifs positivement.
    Il faut toujours espérer du positif car l’inconscient fabrique ce à quoi on pense.

    Il faut toujours parler de ses erreurs passées comme des feedbacks.

  28. Bonjour Yvon

    Comme beaucoup, heureux de te relire.

  29. Bonjour Yvon,
    excellent article :-)
    Ceci est une méthode efficace aussi pour mieux gérer ses emotions négatives… Mais je veux pas trop en dire plus car c’est une chose que je réserve déjà aux abonnées de ma newsletter :hin:
    Au plaisir de te relire,
    Mathieu

Laisser un commentaire

;) :super: :red: :hin: :haha: :evil: :cry: :coeur: :cafe: :beer: :D :?: :-z :-x :-o :-P :-? :) :( 8))

Créé et géré avec par Yvon CAVELIER