Ce matin, ma séance journalière de baignade sportive dans la Méditerranée a été perturbée par un banc de méduses.

A raison d’une méduse tous les 2 mètres, marcher le long de la plage dans l’eau devient un vrai sport d’évitement où l’objectif est de contourner tous les pièges qui se présentent à vous de manière totalement aléatoire.

L’eau des plages de Corse est très claire, aussi il suffit de scruter attentivement l’eau quand vous avancez, et vous voyez très nettement les méduses qui ont une couleur marron clair.

Ça rajoute du piment dans l’activité, et je me suis régalé comme un petit fou. D’autant que le peu de gens qui étaient là n’ont pas osé aller dans l’eau, donc j’avais une piscine géante de plusieurs hectares pour moi tout seul.

Et cerise sur le McDo : aucune piqûre !

Ouf…

Ça m’a fait penser à tous les pièges qu’on doit éviter quand on crée une page de vente.

Il y en a un sacré paquet, et un manque d’attention peut vite vous faire tomber dans l’un deux.

En voici 3 :

1. Ne pas tester plusieurs accroches

Il est impossible de savoir à l’avance quelle accroche donnera le plus envie aux gens de lire votre prose.

Oui parce que l’accroche ne sert qu’à ça : qualifier le visiteur en l’intéressant en une seule phrase.

Si elle est mal choisie, vous perdez des centaines de visiteurs.

Il faut donc en prévoir une bonne dizaine et les tester 2 par 2. Accroche A contre accroche B. Si la B gagne, on la teste contre la C. Si elle gagne encore, on teste contre la D. Si la D gagne, on la teste contre la E, et ainsi de suite.

C’est la seule manière de savoir quelle accroche fonctionne le mieux.

Vous pouvez aussi faire tourner vos accroches au hasard jusqu’à ce qu’il y ait eu au moins 500 visiteurs sur chacune d’elle. Et ne garder que la meilleure.

2. Parler trop de vous, de votre produit et de votre marque

Vous connaissez le concept : plus on parle de soi, moins le client est intéressé. Vu que ce qui l’intéresse le plus, c’est lui.

Utilisez donc le Sympathomètre présent sur ce site pour mesurer le taux des mots interdits par rapport aux mots d’or.

Une page de vente qui vend est une page de vente qui parle des problèmes de vos clients, pas des vôtres.

Le piège est de parler de votre produit, de votre marque et de vous à outrance, et surtout au début de la page. Vérifiez, je suis sûr que vous pouvez en virer une bonne partie.

Et il y a un 3ème piège dont je vous parlerai demain car c’est tout une école à lui tout seul.

Devenez membre de Copywriting Pratique !

Si vous souhaitez :

  • Recevoir chaque nouvel article du blog directement dans votre boîte mail (si vous le souhaitez),
  • Avoir accès à des générateurs en ligne inédits (générateur de slogans, de noms de marques, d'accroches, un dico des synonymes avec une mise en situation, un formateur d'emails et même le fameux calculateur du Sympathomètre d'un texte),
  • Un guide qui vous explique comment trouver plus de 354 millions d’images gratuites et libres de droits...

Pour vous inscrire et avoir accès à tout ça, c'est facile : Indiquez votre prénom et votre email dans le formulaire ci-dessous :