L’astuce imparable pour trouver des titres de produits qui cartonnent

Cet article sera court.

Non pas parce que je n’ai pas envie d’écrire, mais bien parce que l’astuce copywriting que je veux vous faire passer aujourd’hui tient en une seule phrase.

Je veux vous parler du titre de vos produits.

Pour illustrer mon propos, je DOIS vous parler des tisanes de ma femme.

Hé oui, ce sont elles qui m’ont donné l’idée d’écrire cet article. Donc je leur rend hommage ici, et plus particulièrement à une société, qui se nomme "La Tisanière".

Elle fait actuellement un véritable carton avec une certaine gamme de produit, car elle a su manier avec brio l’art du copywriting.

Vous allez comprendre pourquoi…

beautiful brunette woman with a cup of coffee in bed

Avant, quand on voulait bien dormir, alors il suffisait d’acheter une tisane à la camomille, au tilleul ou à la fleur d’oranger.

Chez la Tisanière, on achète une tisane qui comprend bien ces 3 ingrédients. Mais au lieu de l’appeler "Tisane à la camomille, au tilleul et à l’oranger", ils ont décidé  de l’appeler… "Nuit Calme" !

  • Camomille, tilleul, oranger = Caractéristiques
  • Nuit calme = Avantage

Et on a aussi "Jambes légères" et "Ligne svelte" !

C’est la base de l’argumentaire qui vend : Parler des avantages plutôt que des caractéristiques !

Application aux livres

Quand on écrit ou qu’on édite des livres, quand arrive le moment de lui donner un titre, tout se corse !

Quoi prendre ? Comment choisir ?

Il existe néanmoins une solution "facile" pour trouver un titre accrocheur et qui parle à vos clients, et qui peut servir de base à des titres plus élaborés.

Il suffit de reprendre le concept des tisanes : 

Parler d’un objectif que l’on souhaite atteindre
ou mieux, que l’on a déjà atteint

Ainsi, si vous vendez un livre pour perdre des kilos, vous pourriez l’appeler par exemple la méthode "Ligne svelte" ou "Corps de jeune fille" ou "Corps mince".

Vous pouvez également employer le mot "passe-partout" qui va bien avec tous les titres de livres pratique : "Comment…"

Ca marche avec les 3 propositions ci-dessus :

  • Comment j’ai retrouvé une ligne svelte…
  • Comment j’ai retrouvé mon corps de jeune fille
  • Comment retrouver un corps mince en 10 leçons

Un livre qui vous apprend à bloguer ?

Choisissez votre objectif : "Un blog qui rapporte", "Un blog professionnel", "Le blog aux 100.000 visiteurs mensuels"

Avec le passe-partout "Comment…" :

  • Comment avoir un blog qui rapporte
  • Comment construire un blog professionnel
  • Comment puis-je avoir LE blog aux 100.000 visiteurs mensuels

Il ne vous restera plus qu’à adjoindre un sous-titre à votre titre principal, à la manière d’une accroche de lettre, et vous aurez votre titre de livre, que vous pourrez tester.

Ca fonctionne avec tous les produits (même si ce n’est pas un livre). Voyez les tisanes :)

A vous de jouer

Je vous l’avais dit, cet article est court !

Que cela ne vous empêche pas de vous prêter à ce petit exercice :

Si vous avez un produit à vendre qui a déjà un titre, assurez-vous que le titre en question comporte bien un avantage, plutôt qu’une caractéristique.

Et si ce n’est pas le cas, alors changez le dans ce sens !

Ca pourrait bien doubler vos ventes !

Si vous avez du mal à trouver un titre "avantage", mettez le nom de votre produit en commentaire avec une brève présentation, et réfléchissons-y ensemble !

Devenez membre de Copywriting Pratique !

Si vous souhaitez :

  • Recevoir chaque nouvel article du blog directement dans votre boîte mail (si vous le souhaitez),
  • Avoir accès à des générateurs en ligne inédits (générateur de slogans, de noms de marques, d'accroches, un dico des synonymes avec une mise en situation, un formateur d'emails et même le fameux calculateur du Sympathomètre d'un texte),
  • Un guide qui vous explique comment trouver plus de 354 millions d’images gratuites et libres de droits...

Pour vous inscrire et avoir accès à tout ça, c'est facile : Indiquez votre prénom et votre email dans le formulaire ci-dessous :



Précédent

Votre photo fait-elle vendre vos produits ou fuir vos lecteurs ?

Suivant

Donnez-vous vraiment ENVIE à vos clients d’acheter votre produit ?

  1. Bonjour Yvon

    Article court mais utile ;)

    J’ai aussi lu dans un livre – je ne me souvient plus exactement de quel il s’agit – que ajouter le verbe « faire » à « comment » donne aussi d’excellents résultats.

    Pour reprendre tes exemples, on a:

    Comment faire pour retrouver une ligne svelte
    Comment faire pour avoir un blog qui rapporte
    Comment faire pour construire un blog professionnel

    Qu’est-ce que tu en penses ?

    Mais j’imagine déjà que ce modèle de titre de produit n’aura aucun mal à intéresser les prospects, du moment où le principe de l’avantage est respecté.

    @+

    Giresse

    • Bonjour Giresse,

      Pas vraiment convaincu par le fait de rajouter « faire » à un titre.
      En fait je suis même convaincu du contraire.
      Ce verbe est trop imprécis.

      Et surtout, on focalise l’attention sur ce premier verbe plutôt que sur le verbe actif principal, moteur de l’objectif.

      Il faudrait tester.
      Merci néanmoins d’avoir émis cette idée. Je vais creuser un peu :)

      • Abderrassoul

        Slt
        « Comment faire » ou tout simplement « comment » ,un bon livre ce n’est pas seulement le titre,mais aussi ce qu’il y a dedans,les gens attendent de vous que vous soyez honnête et que vous vous engagiez à effectivement leur présenter votre savoir d’une manière digne qui dépasse le fait de choisir « un titre accrocheur » à des idées et des conseils qui s’accrochent bien à leurs mémoires et qui vont leur servir de guide dans leurs préoccupations.Pour moi donc le titre d’accord mais aussi la page de vente « salespage » ,elle doit comprendre un aperçu convainquant sur le contenu de votre livre.

        • Bonjour,

          Oui je suis d’accord avec ça, mais le sujet de cet article c’est « Comment faire un titre qui cartonne ».
          Il sera bien temps ensuite de parler de « l’aperçu convainquant » du contenu.

          Parce que si le titre de ton livre ne donne pas envie de savoir ce qu’il y a dedans, ton aperçu convainquant, ton visiteur ne le lira même pas :)

      • oui moi non plus je n’aime pas le verbe faire dans les titres ; je trouve qu’il est « fatigant » !
        Elisandre

    • Bonjour,
      Selon moi Giresse n’a pas tout à fait tort. « Comment faire » est un mot clé a peu près autant recherché que « comment ». Ce qui implique que ça fera aussi des bons titres. Les gens aimeraient bien savoir comment faire ceci ou cela.

      Rajouter le verbe faire indique qu’on présentera vraiment une marche à suivre, tandis que comment, tout seul, évoque seulement qu’on parlera des causes.

      Dans tous les cas, ce qu’il faut retenir c’est plutôt de focuser sur un avantage, c’est surement ça le plus important.

  2. Bonjour Yvon !
    Dans style d’introduire les articles est excellent !
    J’ai juste une tout petite question ^^ :hin:
    Je suis entrain d’écrire un livre éléctronique qui contient tous ce qu’un entrepreneur a besoin, autrement dit, un ebook « All-in-One », qui va donner des conseils de bases, des conseils en design, des astuces pour le trafic, et des trucs comme quoi créer une newsletter…
    Bref, mon ebook va se composer de plusieurs catégories qui parleront de tous les côté qu’un web-entrepreneur en a besoin pour créer sa web entreprise de A à Z :haha: !!
    J’aime bien que vous me proposez 3 titres :-P – ou bien un seul titre –
    Merci d’avance !!
    J’aime vraiment votre article !!
    Amicalement, Soufiane

    • Bonjour Soufiane.
      On peut se tutoyer sur ce blog, OK ?

      En fait, le but n’est pas de faire le travail à ta place !

      Le but est que TU proposes des titres, et qu’ensuite, on réfléchisse ensemble si les titres trouvés sont bons ou peuvent être améliorés pour que ça respecte le côté « avantage ».

      Donc vas-y… Propose tes 3 titres, et voyons ensuite ;)

      • Voici mes propositions :
        – La solution magique « ALL-IN-ONE » pour un web-entrepreneur.
        – Comment créer sa web-entreprise de A à Z.
        – Comment Gagner 8000 euros en 3 mois de A à Z.
        – Devenez un web-entrepreneur dans 3 mois.
        – Créez votre web-entreprise dans 3 mois.
        Je veux ajouter un aspect qui laisse le visiteur lire mon future e-book sans y réfléchir.
        Merci pour votre gentillesse :)

        • Dans les 5 propositions que tu as faites, seule la 3ème reprend un avantage.

          Les 4 autres ne parlent que de caractéristiques.

          La première ne veut rien dire.
          Magique ? Vraiment ? :)
          Que veut dire « All in one » si je ne comprends pas l’anglais ?
          Solution ? A quel problème ?

          La deuxième parle de créer une web-entreprise. Pourquoi ? Quel avantage là dedans ? Dans quel but ?

          La troisième me dit que je peux gagner 8000 € en trois mois.
          Je n’y crois pas. C’est un résultat, mais il est trop élevé. Promesse trop forte.

          Les 4ème et 5ème propositions sont deux caractéristiques.

          Et si tu transformais ton produit en tisane ?
          Comment l’appelerais-tu ?

          Yvon

          • Merci pour ta réponse rapide Yvon ! (« ta », :hin:)
            Voici donc des avantages :
            – Le guide complet pour devenir indépendant financièrement !
            – Comment gagner l’argent en rêvant !
            – La solution royale pour devenir un riche du web
            – Comment gagner sa vie par internet !

            Vraiment pas d’autres idées :)
            Et merci encore une fois ^^

  3. amine

    bonjour yvon,
    article court mais efficace et clair, c’est le genre d’articles qui me plait, excellente technique pour choisir des titres accrocheur.

  4. « comment » suscite en fait la curiosité sans poser de véritable interrogation …

    quelques titres :
    comment j’ai construit mon entreprise…
    comment ma modeste entreprise est un groupe international…

    çà vous donne envie ou pas ?

    @soufiane : on est sur le même domaine je pense avec Soufiane… ;-)

  5. Hello !!!

    Je vais essayer de ne pas faire de lapsus aujourd’hui … ;)

    Personnellement, je n’emploierai pas le « comment », car je le trouve trop lourd (mais c’est une appréciation toute personnelle) néanmoins j’avais remarqué que dans l’univers des cosmétiques (un milieu que je connais assez bien) l’emploi de nom suggérant le résultat était courant : « Bonne Mine » pour une poudre bronzante, « Eclat Originel » pour un sérum qui permet de retrouver une peau de bébé …
    Ces noms évocateurs avaient, et ont toujours un fort impact sur la cliente. Si je devais créer une gamme de produits de soin je leur donnerai des noms évoquant les vertus du produit.
    On peut avoir le meilleur produit au monde, si le nom ne fonctionne pas auprès des clients … le succès sera difficile à obtenir.

    • Hello !

      Rassure-toi, les lapsus sont finis : Maintenant on peut éditer son commentaire ;)

      Sinon, le « Comment » c’est surtout pour le titre d’un livre pratique.
      Il est évident que pour des cosmétiques, ce n’est pas du tout adapté.
      Mais les vertus (version cosmétique des avantages à ce que je vois), ça ça fonctionne à tous les coups !

      • Bonjour Yvon,
        Quelles ressources intéressantes ici.
        En fait j’ai changé X fois le sous-titre de mon blog LE ROYAUME AMOUREUX et à la réception de ta néwsletter je viens de le refaire et cela me semble mieux, affichant davantage le résultat.

        Avant c’était « faciliter la rencontre et réenchanter les relations »

        J’ai mis  » de la solitude à la rencontre et de la rencontre à la relation  »
        Qu’en penses-tu ?
        merci
        Elisandre

        • Bonjour Elisandre.
          Et bienvenue sur ce blog :)

          J’en pense que ton titre actuel est bien meilleur que le premier, puisque le premier argumentait sur la démarche, et pas sur le résultat.

          Cependant, ton deuxième titre est encore dans le « passage » d’un état à l’autre. C’est ce que j’appelle un objectif « Démarche », par opposition à un objectif « Résultat ».

          Après c’est peut être ce que tu recherches et ce que tu proposes sur ton blog.

          Dans mon article, je parlais d’un produit qui cherche à PROVOQUER une chose bien précise (passer une nuit calme, retrouver une ligne svelte ou des jambes légères).

          Tu prends le produit : Tu arrives à la situation désirée.
          Je n’argumente pas sur la manière de prendre la tisane. Juste sur le résultat.

          Quelle est l’objectif de ton blog ?

          Vendre un service de coaching dans le but final d’avoir une relation stable (objectif résultat)

          ou bien :

          Vendre un service de coaching dans le but d’apprendre à la personne COMMENT trouver une bonne relation et pouvoir le recommencer au besoin (objectif démarche)

          Le titre actuel argumente sur :

          > Le passage de la solitude à la rencontre (démarche 1)
          > Le passage de la rencontre à la relation (démarche 2)

          L’image est forte et assez attirante, mais ce titre donne un sentiment de lenteur (peut-être voulu)

          Si on transformait ton produit en tisane, on pourrait l’appeler « Relation stable » :D

          Par extension, le slogan pourrait être : « Comment avoir une relation stable – et la conserver longtemps »

          Là on est dans l’objectif « résultat ».

          Voilà. J’ai pensé tout haut :)

          • Merci beaucoup Yvon de ton retour pertinent ! J’avais un peu ressenti ce que tu dis, la lenteur peut être… et les étapes chacun les connait.

            Mon objectif était de montrer, mais apparemment cela ne réussit pas bien, que ce blog est pour les gens qui veulent rencontrer ET aussi pour ceux qui sont déjà en couple.
            Peut être que dans ce cas là ton titre est bien quand même : comment avoir une relation stable- et la conserver longtemps.

            Ou alors en trois phases Rencontrer – avoir une relation stable – la conserver longtemps.
            Cela fait-il moins démarche lente en incluant le tout ?
            « Rencontrer » est-il inutile ?
            Si je ne le mets pas ceux qui ne sont pas en couple déjà vont-ils se sentir concernés ?
            Merci d’avance si tu as d’autres éclairages.
            Elisandre

  6. Mon expérience de la vente sur Internet me fait dire que vendre deux produits à la fois est dangereux, car cela partage l’attention du client.

    Peut-être que je me trompe mais « rencontrer » quelqu’un et « avoir une relation » avec ce même quelqu’un, ce sont deux choses différentes.

    Et par définition, quand on cherche à avoir « une relation » avec quelqu’un c’est qu’on l’a déjà rencontrée.

    Donc tout se résume à ce que TU vends en priorité.

    Est-ce que tu expliques comment rencontrer quelqu’un ?
    Ou est-ce que tu expliques comment transformer un simple flirt en relation stable ?

    Tu comprends que la cible n’est pas la même.
    Que tu vas donc avoir deux styles visiteurs et donc deux styles de clients. Donc deux styles d’articles.

    Quelle partie préfères-tu ? Quelle partie se vend le mieux ?

    Tu serais tentée de dire « les deux », mais si tu devais choisir ?

    Regarde mon titre.

    Mon slogan reprend UNE SEULE idée : Ecrire des textes qui font agir.
    C’est vague pour le mot « texte », mais précis dans le verbe en même temps (écrire). Je décide donc de préciser ensuite (blog, site, lettre, etc…).

    Le résultat est là : J’écris facilement toutes sortes de textes.
    Le visiteur arrive et se dit : Suis-je concerné ? Et il lit la suite de l’accroche. S’il veut créer un blog, ou un site, ou vendre un produit, ça marche…

    Donc voilà ton défi du jour : Cristalliser ton activité en une phrase (résultat), et décliner ensuite plusieurs cas possible en fonction de l’état de la personne (est-elle seule ou en couple)

    Par exemple : Retrouvez une relation stable et pérenne. Que vous soyez seul ou en couple

    Note : Ce titre ne convient pas, c’est juste pour l’exemple ;)

    • Oui j’ai compris, j’avance…effectivement j’ai bien vu ton sous-titre.

      Alors pour moi, cela pourrait être
      Être heureux en amour
      Rencontrez la personne de vos rêves et gardez-là !

      Une petite nuance ; vaut-il mieux « savoir être heureux… » ou « être heureux en… »ou mieux encore peut être « vivre heureux en… »

      Et peut être même que les verbes conjugués à l’impératif sont encore mieux : sachez…soyez…vivez ..rencontrez la pers….

      ce qui me semble être le mieux :
      Vivez heureux et amoureux !
      Rencontrez la personne de vos rêves et gardez-là !

      Et à ce stade on se demande si la première partie est nécessaire mais pourquoi pas ?

      Qu’en penses-tu ?
      Je ne voudrais pas abuser non plus de tes compétences
      Elisandre

      • et ça peut même être comme l’histoire de la tisane

        juste
        « heureux en amour »
        « Rencontrez la personne de vos rêves et sachez la garder « 

        • Pas mal ce dernier slogan.

          Je propose une nuance :

          Heureux en amour
          Rencontrez la personne de vos rêves OU sachez COMMENT la garder si vous l’avez déjà trouvée.

          Il faut réfléchir un peu encore.

          Le bon vieux « de vos rêves », ça commence à s’émousser un peu.
          Idem pour le « heureux en amour » ou « l’amour de ma vie » ou « l’amour à tout prix » ou « retrouver l’amour »

          Mais on s’approche, non ?

          Celui-là était pas mal aussi :

          Vivez heureux et amoureux !
          Rencontrez la personne de vos rêves et gardez-là !

          Personne n’a d’autres idées ?
          Participez un peu ! Faut pas être timide ! :D

          • oui j’aime bien « Vivez Heureux et Amoureux »
            mais pour ne pas répéter amoureux qui est déjà dans Royaume amoureux
            cela pourrait être :

            Heureux à deux ! ou Vivez heureux à deux !

            Ensuite est-ce que « la personne idéale » est mieux que  » la personne de vos rêves » ou fait tout autant cliché ?

            on s’approche…

  7. Bonjour à vous,

    Oui, c’est le principe du grésillement du steak dans la poèle : vendons le grésillement et non le steak.

    Sauf aux végétariens, bien entendu !
    ;)

    Amitiés,

    Elena.

  8. Re,

    Elisandre, je suis en train d’écrire un livre destiné aux femmes qui veulent réveiller leur couple un peu (ou très) endormi.

    Il sera la troisième étape de ton blog ! Ils se rencontrent, ils s’installent ensemble et lui se fatigue … et elle doit se débrouiller pour qu’il se mette ou se remette à l’adorer ! :)

    J’avais trouvé un titre (que je ne vous révélerai pas :)), mais malheureusement, un petit tour sur Amazon m’a révélé qu’il est déjà pris.

    Très déçue, il était très bien. :)

    Je vais devoir en trouver un autre.

    Il ne commencera pas par « comment », en tout cas, il sera plus direct.

    Bien amicalement,

    Elena.

    • Bonjour,

      Aide pour non connaisseur qui ne voit pas « assez grand ».

      Yvon, que penses-tu du titre  : CHANGEZ VOTRE VIE EN 11 ÉTAPES GRÂCE À « LA MAGIE DE VOIR GRAND » ?
      (sans pitié S. T. P.)
      C’est vrai, ce titre ne dit pas exactement, comment changer sa vie.
      « Voir Grand » es suffisant ?
      La seule chose dont je suis sûr concernant ce titre :
      « Grand » ce n’est pas « Petit ». :)

      Merci Yvon

      Amicalement,
      Sorin

      • Bonjour Sorin

        J’en pense que je te suggère de lire l’article du jour ;)

        Tu auras pas mal de pistes pour améliorer ce titre, qui regroupe à lui tout seul 3 erreurs sur les 4 qui existent :)

        On en reparle après !
        Yvon

  9.  » Quand on écrit ou qu’on édite des livres, quand arrive le moment de lui donner un titre, tout se corse !  »

    Il faut toujours garder en tête qu’un nombre important de personnes achètent un livre ( ebook ou papier ) en ne se référant simplement qu’au titre :-o d’ou un point important de ton article

Laisser un commentaire

;) :super: :red: :hin: :haha: :evil: :cry: :coeur: :cafe: :beer: :D :?: :-z :-x :-o :-P :-? :) :( 8))

Créé et géré avec par Yvon CAVELIER