L’art de s’adapter aux imprévus

Je viens de me lever. Il est 6:15.

J’aime bien me lever tôt parce que de cette manière, à 7:00 je peux attaquer mon taf.

Et je suis à fond jusqu’à 10:30.

“A fond”, ça veut dire que mon cerveau carbure à plein régime pendant ces 3 heures et demie.

Ca veut dire que j’accomplis autant durant cette période que pendant le reste de la journée. Donc, c’est important pour moi de travailler à ces heures-là.

Mais ce matin, rien ne s’est passé comme prévu.

faire-face-aux-imprevus

A 6:35, on a entendu une sorte de “boum” dans la chaufferie. Je suis allé voir, et là…

Bon… Je dois appeler le plombier… Le chauffe-eau vient de lâcher.

Et il a la mauvaise idée de se répandre partout… Donc il faut aller couper l’eau d’urgence. Seulement voilà…

A 6:35, la douche fonctionne. Et elle fonctionne même à plein tube parce que ma femme a décidé, ce matin – comme par hasard – de se laver les cheveux.

Donc forcément, moi, quand je me précipite sur le robinet de fermeture générale de l’eau, c’est le grand moment de solitude. Parce que…

Bon…

Je vais pas vous raconter ma vie et le déroulement de ce micro-drame en détails…

Avançons plutôt de quelques heures, et arrivons directement à la fin

Il est 9:43…

Le plombier est venu en urgence (il habite quelques rues plus loin). Il a tout réparé. La maison a retrouvé son calme habituel. Tout le monde est parti.

Et moi je vais enfin pouvoir me mettre à travailler.

Sympa de bosser chez soi n’est-ce pas ?

Savez-vous vous adapter aux imprévus ?

Ce genre de petits désagréments arrivent souvent. Il n’y a qu’à imaginer ce qu’on peut rencontrer comme problème sur la route quand on se rend à son travail.

Et si on bosse à partir de chez soi, alors sans parler de ce genre de catastrophe relativement rare, on n’est jamais à l’abri de l’appel d’un client ou d’un souci technique sur son site, ou de toute autre tuile qui nous tombe dessus.

L’important n’est pas vraiment de se concentrer sur ce qui arrive. On SAIT d’avance que l’on peut avoir à gérer beaucoup d’imprévus.

Non, l’important dans tout ça, c’est surtout de savoir COMMENT vous vous adaptez à ce genre d’imprévus.

Est-ce que vous avez prévu le coup ?

Par exemple :

  • Si vous tenez un blog, avez-vous quelques articles d’avance au cas où vous devez vous absenter pendant quelques jours – voire quelques semaines ?
  • Si vous devez publier vos articles régulièrement, avez-vous envisagé le fait que vous puissiez ne pas avoir de connexion Internet là où vous êtes ? Avez-vous planifié entre 3 et 5 articles d’avance ?
  • Si vous vendez un produit sur un site web, avez-vous un site de secours qui prendra le relais si votre serveur principal crash ?
  • Si vous avez beaucoup de données sur votre ordinateur, ou même sur Internet, avez-vous prévu une sauvegarde de vos données en cas de souci ?
  • Est-ce qu’une personne peut faire l’interface avec vos clients si vous avez un empêchement, genre un souci de santé ? Est-ce que vous avez passé un peu de temps à lui expliquer quoi faire ?
  • Est-ce que vous avez prévu des procédures explicatives pour les tâches que vous effectuez chaque jour ou chaque semaine, au cas où quelqu’un doive les faire à votre place ?

S’adapter aux imprévus, c’est surtout PREVOIR un maximum à l’avance que vous puissiez être amené à ne plus être disponible.

C’est imaginer que cela puisse vous arriver. C’est anticiper les éventuels problèmes en prenant un petit peu d’avance.

Et aussi, c’est prévoir de (faire) PREVENIR vos clients, vos partenaires, vos collaborateurs afin qu’ils ne s’inquiètent pas en public (genre en commentaires sur votre blog ou sur un forum).

Ce que vous devez retenir de cet article

Cet article est juste là pour vous alerter…

Si dans les 5 prochains jours, vous devez absolument vous absenter par suite d’un imprévu, est-ce que vous avez prévu un plan de secours pour vos affaires ?

Se poser la question, c’est déjà commencer à entrevoir des manières de s’adapter !

Précédent

Si vous ramez un peu pour vendre, essayez cette stratégie… Juste pour voir…

Suivant

Procédure vidéo : Détourer un objet ou un personnage avec Photoshop

  1. Bonjour Yvon,

    Conseils toujours judicieux et d’actualité (car ça ne date pas d’hier).
    Je cite Léonard de Vinci: « Ne pas prévoir, c’est déjà gémir. »

    Bonne continuation!

  2. Bonjour Yvon,

    Merci de nous réveiller avec cet article !
    Effectivement prévoir et planifier sont deux verbes que tout chef d’entreprise devrait avoir en permanence dans sa tête.
    Qui ne planifie pas, planifie son échec.
    Merci encore pour la qualité de tes articles et ta décision de revenir à des publications régulières. cela fait du bien.
    Amicalement
    Christian

  3. Hello Yvon,

    Très utile cet article. Souvent, il faut attendre de prendre une bonne baffe avant de se réveiller. Exemple tout bête, j’ai été à 2 doigts de perdre mon téléphone la semaine dernière (avec tous les contacts, messages, photos, et j’en passe). Il m’a fallu attendre ce moment pour installer une application qui permet de retrouver le téléphone et de sauvegarder ce qui est important.

    D’où l’intérêt de prévoir, on n’a pas tout le temps une seconde chance !

    Merci pour cette article et bonne journée à toi.
    Dorian

  4. Bonjour Yvon,

    Ah, les imprévus !… Comme tu as raison de souligner la nécessité d’anticiper !

    En ce qui me concerne, j’essaie d’avoir toujours quelques articles d’avance pour mon blog, d’une part parce que certains jours, comme tu le dis si bien, des choses te tombent dessus et te font perdre du temps, et d’autre part, parce que certains jours rien ne vient, les mots ne coulent pas de source…

    Bonne journée

  5. Salut Yvon,

    Travailler sur le pilote automatique est en effet un excellent moyen de de pouvoir gérer les imprévus dans la majorité des cas.

    Dans ma ville le plus grand problème qui se pose est la coupure de la connexion internet qui peut durer plusieurs jours. Je n’imagine pas le mal que cela me fait.

    Aussi, vu que je vis en famille, et suis le cadet, il est très fréquent que le parents m’appellent en plein taf pour aller faire des coures. Impossible de dire non. C’est pour cette raison que je prends toute la nuit pour travailler.

    Au moins à ces heures, les imprévus sont minimes à défaut d’une coupure de courant.

    Pour les blogs, il est très judicieux de prévoir plusieurs articles à l’avance. Malheureusement l’envoi d’un courriel à mes lecteurs pour leur faire par d’une nouvelle publication se fait manuellement.

    Donc, là, je dois forcement me connecter à mon site.

    Merci de cet article, puisqu’il nous permet de nous rappeler que la vie ne se déroule pas comme nous le souhaitons. Donc prendre des résolutions pour contrer les imprévus est un excellent plus pour être toujours fonctionnel.

  6. Bonjour Yvon,

    la vie est faite imprévue il suffit simplement de pouvoir s’adapter.

    Je reconnais c’est pas donné à tout le monde de pouvoir maîtriser ce genre de situation.

    C’est justement dans ce genre de situation que nous sommes vraiment tous différents.

    il y a celui qui renonce, celui qui s’apitoie sur son sort, celui qui va tenter de trouver une solution sans pouvoir y parvenir et enfin celui je préfère qui va tout mettre en oeuvre pour solutionner le problème et arrivé à ses fins.

    la vie n’est pas un long fleuve tranquille et un peu comme le caméléon il faut savoir s’adapter aux situations.

    Analyser, comprendre et agir.

    On ne peut pas toujours anticiper un évènement, mais on peut y faire face.

    Amicalement
    Stéphane

  7. C’est vrai que l’on ne peut prévoir les imprévues. N’empêche si le cas se présente, rien ne vaut une bonne organisation pour s’en défaire le plus rapidement possible, et un grand sang-froid.
    Si le cas se présente et que vous êtes le premier à perdre votre calme, rien ne se resoudra aussi facilement que ça. Il faut prendre en compte tout les paramètres puis trouver la solution optimale.

  8. Le rouge me monte au visage, je me rends compte que je ne prévois rien!!!

    Non, en fait je le sais très bien et j’essaie d’y remédier mais ca n’est vraiment pas dans ma nature. J’avoue que je préfère réparer de temps à autre quand les problèmes arrivent plutôt qu’anticiper, c’est toujours plus facile de se motiver à agir dans l’urgence que quand rien ne nous y pousse (sauf sur les backups de mon site et de mon ordinateur, là-dessus je suis très sérieux et ca m’a déjà sauvé plus d’une fois).

  9. Bonjour Yvon,
    Cela fait quelques mois que je suis ton blog. J’y apprends beaucoup, je t’en remercie.

    Cette semaine, trop d’imprévus au travail (réunion le soir…) et je n’ai pas d’article d’avance à publier sur mon blog cette semaine ! Ayant rencontré moi même ce problème cette semaine je pensais produire des articles d’avance pour « m’adapter aux imprévus ». Mieux vaut prévenir que guérir ;)
    Merci pour la confirmation de ce jour via cet article.

    Cordialement
    Olivier

  10. Merci pour ces conseils et rappels.
    Pour ma part j’ai programmé des articles pour 3 semaines suivantes sur tous mes blogs au cas où… mais c’est vrais qu’il faudrait que je pense à faire des procédures pour un éventuel remplacement.

    Tim

  11. Bonjour Yvon

    Laissons les prévisions aux devins et autres marabouts.
    Il est impossible de tout prévoir.
    Je pense que l’on est préparé à faire face qu’à 1 seul imprévu à la fois et au delà l’adaptation est peu possible car perte de nos moyens.

    Je suis persuadé Yvon que tu aurais craqué et perdu tes moyens si ta fosse septique s’était aussi bouché à ce moment là et qu’une lettre des impôts te disait que suite à une erreurs tes impôts étaient majorés de centaines d’euros.

  12. Bonjour,

    C’est marrant comme on n’a pas la même notion du temps. J’ai du mal a voir les conséquences que pourrai engendrer 5 jours d’absences. A part une boite mail remplis :)

    Ça doit vraiment être du boulot ce que vous faites avec vos blogs et site !

  13. Bonsoir Yvon,

    Pour ma part j’ai toujours des articles en avance. Un plugin qui renvoi à un intervalle régulier mes articles sur Twitter, après mes autres activités peuvent attendre et de toute façon je vois pas comment les planifier.

    Bonne soirée

  14. Je pense que cet article pourrait faire des lecteurs des paranoïaques ;-)

    Il faut s’adapter aux imprévus, mais pas essayer de les prévoir.

    Il faut aborder la vie comme elle vient.

    Ce qui ne tue pas rend plus fort.

    Essayer de tout prévoir est une perte de temps. Bien sûr, backupez votre site…

  15. Bon ce commentaire ne sera pas très constructif mais je dois avouer que j’ai ri.

    T’imaginer en pyjama rayé avec un café dans la main en train de couper l’eau alors que madame se lave les cheveux… :hin:

    Un régal de te lire Yvon. :-)

  16. Al

    Bonjour,

    Tu fais d’écrire un article sur ce point là car les imprévus font parties de la vie, et il faut les « prévoir » en anticipant au cas ou cela arrive.

    à bientôt,

    Al

  17. Bonjour Yvon
    Pour moi ton article est lui-même une parfaite illustration du moyen de rebondir sur un imprévu ou une mésaventure.

    Car comment as-tu réagi à cet imprévu-là?
    En faisant un article .!
    Un article ou tu partages tes réflexions et tes résolutions. Résolutions de remettre en place ou renforcer des mesures. Des mesures plus ou moins élaborées pour faire face aux imprévus…prévisibles.
    Car c’est la force du partage…Une grande partie des imprévus deviennent………Prévisibles.
    Et quand ils sont prévisibles, leur conséquence devient imperceptible…voire pour certains carrément bénéfiques. Tout est dans l’attitude le comportement l’état d’esprit avec lesquels on aborde ces imprévus.
    Comme tu le dis « L’important n’est pas vraiment de se concentrer sur ce qui arrive ». Et il est alors aisé de le faire sereinement si grâce à cette préparation tu en en as sous le pied, tu as du  » répondant »
    La vie est un aventure…et une aventure est par nature…. remplie d’imprévu…..Bien préparé cela deviens une aventure passionnante.
    Je te souhaite une belle journée.
    Xavier

    PS Hors sujet mais dans mes préoccupations du moment. Connais-tu un script ou un plugin capable de relever facilement (c’est à dire automatiquement ;-) ou ….semi-automatiquement) les adresses email de tous ceux qui commentent sur mon blog. Le but c’est de construire une liste vvip (very very important person) de tous ceux qui commentent et d’entretenir une relation privilégiée avec eux?

    • Hello Yvon .
      Une citation que je viens de relire dans mon carnet de note.
      « La volonté de gagner n’a aucune importance,
      c’est la volonté de se préparer qui est importante. »

      Cette citation à été reprise par le tennisman Djokovic qui dit
      « Ce n’est pas la volonté de gagner qui fait de vous un gagnant, c’est la volonté de vous y préparer »

      C’est une constante que j’ai rencontré chez nombre sportif de haut niveau.

      Et comment garder la motivation dans la préparation?
      C’est là qu’intervient la notion de plaisir…

      Connais tu Edgar Gropiron.?
      Il a été le premier champion olympique de ski de bosse à « a gardé plusieurs année le top niveau.( 3 fois champion du monde et ayant gagné 4 Coupe du monde )
      Voici un extrait d’un de ses interview.
      Il y explique que les imprévus sont comme les
      bosses d’une piste. Ce ne sont pas des obstacles mais des tremplins.

      Il ajoute qu’on deviens champion quand on donne du sens à ce que l’on fait.
      Sachant que donner du sens c’est simplement la manière dont on regarde les choses

      Savoir se dire : tiens là il y a un monde rempli de possibilité
      pour ceux qui ont la passion l’ambition folle de devenir le meilleur du monde

      Savoir se dire que pour aboutir un projet implique de se fixer des objectifs très clairs.

      Savoir se dire que je ne dois en aucun cas perdre de vue le plaisir Savoir se dire que le plaisir est la clef pour subvenir aux exigence et aux difficultés »

      Voila c’est juste pour partager une réflexion….pour le plaisir;)

      Je te souhaite une agréable fin de journée!
      Xavier

  18. Bonjour Yvon,

    Très chouette à lire comme article. :super: De mon côté, j’aime beaucoup les imprévus, :hin: on enrichit la vie, bien sûr ce n’est pas toujours chouette, mais cela permet de casser la routine. Donc les imprévus sont devenus un peu ma routine et je sais +/- comment les gérés.

  19. On peut dire aussi « prudence est mère de sureté » mais à part avoir une bonne sauvegarde, je suis la dernière à prévoir de quoi faire face aux imprévus…

    Le pugin WP online backup est une bonne ressource, ainsi que d’avoir ses précieux dossiers informatiques sur un service comme dropbox.

  20. Merci pour ces petits conseils :-)
    La plus grosse tuile, ce serait de ne plus avoir de connexion internet donc il est effectivement important d’avoir un temps d’avance!

  21. WebmarketerZen

    Bonjour,

    c’est vrai que la vie est faîte de nombreux imprévus. Sans vouloir être parano il est important de prévoir les pire cas de figures. Malheureusement, c’est souvent quand les problèmes arrivent qu’on se dit qu’il aurait été plus intelligent de les anticiper.

    Pour ma part, à chaque fois que j’écris un article sur mes sites, je fais une sauvegarde du contenu. Idem pour le design.

    On n’est jamais assez prévenant.

    Bonne journée.

Laisser un commentaire

;) :super: :red: :hin: :haha: :evil: :cry: :coeur: :cafe: :beer: :D :?: :-z :-x :-o :-P :-? :) :( 8))

Créé et géré avec par Yvon CAVELIER