RSS FB
 

L’art bien trop rare de prendre du recul

14 sept

 ’ai une petite énigme pour vous. Voyons si vous êtes perspicace et si vous saurez répondre à cette simple question :

Quel animal saute plus haut
qu’un poteau télégraphique ?

Si vous n’avez encore jamais été confronté à ce genre de question, alors il y a de grandes chances pour que vous ne trouviez pas la bonne réponse (même si vous êtes très très calé en animaux).

Il peut y avoir des exceptions, bien sûr (il y a toujours des exceptions).

Mais la grande majorité de ceux qui vont lire cette question vont soit se planter, soit simplement ne pas trouver.

prendre-du-recul

Je vais vous donner la solution dans quelques minutes, mais auparavant, j’aimerais attirer votre attention sur un concept assez fondamental qu’on se doit de pratiquer et de maîtriser quand on est blogueur :

L’art de prendre du recul

Quel rapport avec la question me direz-vous ?

Il est total.

Parce que la solution à cette énigme est à la fois simple et franchement très compliquée.

Simple parce qu’une fois que vous la connaîtrez, vous allez vous en vouloir de ne pas l’avoir dit.

Et très compliquée parce que pour la trouver, cela va vous demander de prendre un recul énorme sur votre manière de comprendre et d’aborder les choses.

Je vous donne la réponse ou pas ?

Je vous sens fébrile.

Allez, attendons encore un peu...

Prendre du recul, ça veut dire quoi ?

Ca veut dire envisager des solutions différentes et “originales” à un problème.

Ca veut dire comprendre qu’il y a un piège, s’asseoir, et réfléchir calmement à la situation.

C’est sortir de son mode de pensée habituel, et ouvrir son esprit à d’autres chemins.

Bref, comme je vous le disais, ce n’est pas facile du tout.

Car de nos jours, il est de plus en plus difficile de “sortir” de nos croyances et de nos manières d’agir.

On pense avoir la science infuse. On croit qu’on connait tout ce qu’on doit connaître. On croit qu’on a des principes qui tiennent la route. On croit qu’on a des manières d’agir qui sont réfléchies. Et contrôlées.

Mais en réalité c’est un leurre.

  • Car personne n’a vraiment la science infuse
  • Personne ne connait tout sur un sujet
  • Aucun principe n’est vraiment infaillible
  • Et bien peu de gens réfléchissent vraiment à ce qu’ils font

Prendre du recul, c’est donc accepter qu’il existe d’AUTRES solutions à un problème. Même si on ne les connait pas encore.

C’est accepter de changer sa manière de penser, d’abandonner ses vieux principes obsolètes et de réfléchir un moment à d’autres moyens d’arriver à une solution correcte.

Alors...

Après ce petit laïus, pouvez-vous me dire quel animal saute plus haut qu’un poteau télégraphique ?

Ou toujours pas ?

Je sais... Je vous avais prévenu, la réponse à cette question est compliquée...

Pour autant, essayons de réfléchir en “prenant du recul”.

Je vais essayer de vous aider à trouver la solution.

Analyse d’une question

Quand vous avez lu cette question, votre processus mental a fait UNE chose : Il a commencé à passer en revue TOUS les animaux que vous avez déjà vus. En vrai ou dans les livres ou à la télé.

Vous avez avancé quelques hypothèses. Le kangourou, probablement. Parce que d’instinct, c’est l’animal qui semble sauter le plus haut.

Et puis vous vous êtes dit qu’un poteau télégraphique c’est quand même haut... Et vous vous êtes certainement demandé alors à combien pouvait bien sauter un kangourou.

Certains d’entre vous ont été chercher sur Google pour avoir cette info. Hé oui, certains l’ont fait (vous peut-être ?).

D’autres ont essayé de trouver un classement des animaux qui sautent, avec un tri par le plus haut saut.

Et d’autres encore on commencé à interpréter la question. Et à y trouver des failles, des manques. Du genre :

  • Mais il mesure combien de haut ton poteau ?
  • Et qui me dit que c’est pas un poteau de Playmobil ton truc ?
  • Et il se met où l’animal pour sauter ?
  • etc...

Mais combien ont essayé de visualiser un poteau télégraphique en train de sauter pour s’apercevoir qu’en toute logique, un poteau, ça ne saute pas ?

Hé bien personne. Ou peut-être une ou deux personnes...

Parce que – c’est un scoop – en effet, un poteau télégraphique, ça ne saute pas !

Donc la bonne réponse à cette question, c’est : “Tous les animaux sautent plus haut qu’un poteau télégraphique, parce qu’un poteau ça ne saute pas du tout”.

Je vous avais prévenu : Trop facile !

Ce que vous devez retenir de cet article

Il y a toujours deux manières d’aborder un problème : La façon “commune” et la façon “originale”.

Les deux chemins peuvent mener à la bonne solution. Mais ce sera toujours la manière originale qui viendra à bout des problèmes les plus complexes.

Parce que si beaucoup de monde connait la solution à un problème, alors ce n’est pas un problème complexe.

Donc pour être original, vous devez prendre du recul.

Vous vendez peut-être un ou plusieurs produits sur Internet, mais vos revenus ne décollent pas : Peut-être que vous n’avez pas pris assez de recul et que vous vous cantonnez donc à des systèmes “communs”. Que tout le monde utilise.

Vous avez peut-être un blog, mais peu de visiteurs, peu de commentaires et peu d’abonnés à votre liste. : Peut-être que vous dites la même chose que beaucoup d’autres blogueurs et que vous n’employez pas de méthode “originale” pour sortir de la masse.

Prenez du recul.

Adossez-vous à votre siège, et regardez votre activité avec un œil extérieur. La solution à votre problème existe. Vous devez ouvrir votre esprit pour la voir.

Elle n’est pas facilement trouvable, mais une fois que vous l’aurez trouvée, vous vous en voudrez de ne pas l’avoir trouvée plus tôt tellement elle était “facile”.

Voyons si vous avez compris :

Comment peut-on mettre
six poules dans neuf cases ?

Celle là, je vous laisse la trouver tout seul ;)

 

Si vous avez aimé cet article, pourquoi ne pas en parler autour de vous ?

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+ en cliquant sur un ou plusieurs des boutons ci-dessous. Si vous l'avez trouvé sympa, bien sûr ! Merci d'avance :

 



Celui d'avant ou celui d'après ? Choisissez :

Envie de lire l'article qui vient juste après celui-ci ? Cliquez là :

Envie de lire l'article qui vient juste avant ? Cliquez ici :



Vous aimerez peut-être lire ces articles :

Crédit photos : © Fotolia.com



Juste au cas où...

Je suis pour des articles sans aucune faute d'orthographe ! Si vous en avez repéré une ou plusieurs dans cet article, alors merci de me le signaler en m'envoyant un mail à yvon(at) le présent nom de domaine, en indiquant le ou les mots concernés.
Je corrigerai tout ça au plus vite. Merci BEAUCOUP d'avance !

Tags: , ,

Un avis sur cet article ? Donnez-le ici :

IMPORTANT : Si vous avez un blog, indiquez son adresse dans "Votre site Internet" afin que les visiteurs puissent venir voir ce que vous faites.

 

 

 

 

 



 

;) :super: :red: :hin: :haha: :evil: :cry: :coeur: :cafe: :beer: :D :?: :-z :-x :-o :-P :-? :) :( 8))

 

 

  1. Geoffroy

    14 septembre 2012 at 6 h 59 min

    Bonjour Yvon,

    Pour tes six poules, tu mets une poule par case et comme rien de dit qu’il faut remplir les 9 cases, cela doit être bon ainsi.

    C’est un peu comme la blague suivante :

    « Comment mettre 4 éléphants dans une voiture ? »
    Réponse : 2 devant, 2 derrières !

    Le problème c’est que nous sommes préformatés à comprendre ce que nous lisons ou ce que nous faisons.

    Je rajouterais que pour prendre du recul, il faut se retirer de cette course au temps que nous faisons chaque jour et se poser parfois un peu pour mieux réfléchir.

    C’est d’ailleurs quand je suis en vacances que je vois les choses différemment et que de nouvelles idées me viennent.

    Bonne journée

    Geoffroy

     
    • Yvon

      16 septembre 2012 at 15 h 59 min

      Salut Geoffroy

      Merci pour ta proposition.
      Disons que ça peut être une solution, même si ce n’est pas celle que j’avais.

      Pour le recul, oui tu as raison, le mieux est de lâcher prise.
      Comme lorsqu’on laisse un puzzle quelques minutes et qu’on revient ensuite.

      Bon dimanche

      Yvon

       
  2. Mik

    14 septembre 2012 at 7 h 11 min

    Hello Yvon,

    Il y a toujours plusieurs réponses aux questions. Quelques fois il suffit de chercher ( un peu ) et surtout de rester ouvert d’esprit pour les trouver. Pour ma part, j’en ai trouvé une originale qui pourrait correspondre à la réponse que tu cherches ;)

    Voici ma réponse :

    S I X P O U L E S

    Le mot contient dans 9 cases

    @++

    Bien amicalement,
    Mik

    P.S : C’est comme : De quel couleur est le cheval blanc d’henri IV ?

     
    • Olivier@entreprise

      14 septembre 2012 at 16 h 00 min

      Hello Mika,
      je triche un peu car je la connaissais avec … six lapins !
      Bien vu si tu ne la connaissais pas !

       
    • Yvon

      16 septembre 2012 at 16 h 00 min

      Salut Mik

      Bravo, c’est la réponse que j’avais. :super:

      Très bonne journée

      Yvon

       
  3. MarieBo

    14 septembre 2012 at 7 h 19 min

    Bonjour Yvon,

    J’ai retweeté avec plaisir ! :D

     
  4. Thierry

    14 septembre 2012 at 8 h 25 min

    Salut Yvon

    Chacun peut interpréter un question à sa manière et donner une réponse différente si la question n’est pas précise.

    Rien qu’en demandant une direction à quelqu’un on peut avoir X réponses différentes, alors que tous le monde devrait annoncer le chemin le plus court (en théorie).

    Pour ta question, les deux réponses du dessus peuvent coller. La question n’est pas assez précise donc plusieurs réponses sont possibles.

    J’ai quand même une préférence pour la réponse de Mikael qui met une lettre par case. Sinon, je pense que tu aurais utilisé le mot cage à la place de cave.

    Thierry

     
    • Yvon

      16 septembre 2012 at 16 h 01 min

      SAlut Thierry

      La réponse de Geoffroy n’est pas celle que j’avais.
      Et je n’ai pas utilisé le mot cave… :hin:

      Très bonne journée

      Yvon

       
      • Thierry

        17 septembre 2012 at 11 h 40 min

        Oups, j’ai dérapé sur le clavier. :red:
        Je voulais dire case bien sûr.

        Thierry

         
  5. Sylvie de Votre Blog Pro

    14 septembre 2012 at 8 h 35 min

    Coucou Yvon,

    me faire cogiter comme cela, de bon matin… T’as pas honte !

    Bon, pour la première devinette, je me suis fait piégée.. Quoique !

    Je me suis rendu compte, en réfléchissant, que mon subconscient, lui, avait la bonne réponse. Comme quoi, du recul, oui, mais aussi savoir écouter son subconscient, c’est très important.

    Et pour la deuxième, je connaissais déjà la réponse. Celle de Mik. Donc, là, c’était trop facile…

    Bon courage à toutes tes lectrices et lecteurs pour la cogitation de leurs méninges !!!

    Bonne journée.

    Sylvie

     
  6. olivier de la conception

    14 septembre 2012 at 9 h 17 min

    Salut « voisin »…lol

    Ayé, de retour de vacances et tu me fais réfléchir…Merci!

    En effet plusieurs réponses sont possibles à partir du moment où la question est peu précise. Pour revenir à la restauration, ma passion, j’ai certaines réponses qui obligent les clients à prendre du recul. Souvent au resto on pose les mêmes questions en connaissant souvent les réponses. Mais bon on les pose par habitudes et pour créer un lien?! En voici une:
    « Vous pouvez me dire où se trouvent les toilettes? »
    « Bien sûr! »
    Et là, l’expression sur le visage du client vaut le coup d’oeil . Cela va du froncement de sourcil, pour finir par un grand sourire. Vient ensuite la question attendue. « Où? »
    Un peu bizarre mon exemple mais il montre que sortir des conventions et modèles établis peut aussi apporter des émotions et donner de la joie…hum; J’arrête là!
    Content de retrouver ton blog après 2 mois de break numérique que je me suis imposé… :)

     
  7. Patricia@attention bonheur possible

    14 septembre 2012 at 10 h 16 min

    Encore une fois Yvon, bravo ! J’adore le coté ludique pour amener un sujet sérieux !
    Et je dois le confesser, je n’avais pas trouvé !

     
  8. Madeleine

    14 septembre 2012 at 10 h 18 min

    Hello Yvon,

    Ton côté espiègle revient et j’aime :coeur:
    Pas de bol, je connaissais déjà les réponses à tes devinettes … mais elles ne me sont pas revenues tout de suite.

    Ceci dit, même avec une prise de recul, ce qui cloche n’apparaît pas toujours forcément.

    Exemple : comment est-ce que je peux écrire un article court même en me servant d’une structure ?

    C’est l’exercice que j’ai essayé de mener entre hier soir et ce matin et en suivant la structure donnée par Didier hier.

    J’ai essayé d’être concise … mais mon article fait quand même un millier de mots.

    J’ai essayé d’enlever et je n’avais plus de densité.

    Et en plus, je parle de prise de recul … lol …. mais autrement que toi.

    Sur ces belles paroles, je te souhaite un excellent week-end.

     
    • Yvon

      16 septembre 2012 at 16 h 05 min

      Bonjour Madeleine

      Prendre du recul n’est pas facile. Il faut du temps. Surtout si on n’a pas l’habitude de le faire…

      POur ton article trop long, tu pourrais par exemple revenir dessus plus tard. Un autre jour, même… Et supprimer quelques paragraphes à la volée…

      Juste pour voir si ton article garde un sens.

      Un peu comme lorsqu’on fait une valise pour partir en voyage.

      On dit qu’il faut la faire d’une traite, et juste avant de partir, il faut enlever exactement la moitié de tout ce qu’on a emmené. On en a encore 2 fois de trop, parait il !

      Bon courage et
      Très bonne journée

      Yvon

       
  9. Florence

    14 septembre 2012 at 10 h 22 min

    Bonjour Yvon,

    Pour les poules, j’avais la même réponse que Geoffroy. Dans la mesure où rien ne dit que les neuf cases doivent être remplies, la réponse est bonne :-)

    Pour l’animal et le poteau télégraphique, j’aurais également dit « tous les animaux », mais pas pour la raison que tu donnes… Juste parce qu’en prenant du recul au sens propre (en s’éloignant assez, quoi !) n’importe quel animal donne l’impression de sauter plus haut que le poteau qui se trouve là-bas, très loin, à l’horizon :hin:

    C’est encore une histoire de point de vue, comme le recadrage d’hier. D’ailleurs, ça me fait penser à la question de Bernard Werber dans le premier tome des Fourmis : comment faire quatre triangles avec six allumettes ?

    Prendre du recul, de la hauteur, se mettre à plat ventre ou la tête à l’envers : dans tous les cas, ce qui compte c’est de poser un regard neuf sur les choses :-)

    Florence

     
    • Yvon

      16 septembre 2012 at 16 h 09 min

      Bonjour Florence

      Avec le recul, tu as raison. Comment mettre 6 poules dans 9 cases…

      On aurait aussi pu couper chaque poule en 9 et mettre 6 morceaux dans chacune des 9 cases… (parce que rien ne disait qu’elles étaient vivantes).

      Pour le poteau, par contre… PLus discutable, mais c’était le but : discuter et prendre conscience.

      Très bonne journée

      Yvon

       
  10. Dorian

    14 septembre 2012 at 11 h 01 min

    Sympa ton article Yvon :)

    « Simple parce qu’une fois que vous la connaîtrez, vous allez vous en vouloir de ne pas l’avoir dit. » : C’est clair… :)

    J’en ai une belle aussi qui est un peu connue :

    Comment résoudre cette équation :

    VI = IX

    ?

    Dorian

     
    • Olivier@réseauter

      14 septembre 2012 at 15 h 56 min

      Je donne la réponse mais sans la donner vraiment, pr que d’autres cherchent:
      il faut rajouter un S …
      :-P

       
      • Dorian

        17 septembre 2012 at 17 h 50 min

        Ca laisse un peu de suspense effectivement :)

         
    • Yvon

      16 septembre 2012 at 16 h 12 min

      Comment résoudre cette équation :

      VI = IX

      En enlevant le V et le X :D

      Yvon

       
      • Dorian

        17 septembre 2012 at 17 h 50 min

        J’ai oublié de préciser qu’on ne pouvait pas relever le stylo ^^

         
        • Dorian

          17 septembre 2012 at 17 h 51 min

          Et sans barrer le « = » s’il te plait :)

           
  11. hubert

    14 septembre 2012 at 13 h 42 min

    Salut,
    pour le poteau, j’était parti sur la hauteur du poteau.

    sachant qu’aucun animal ne peut sauter cette hauteur, sauf si c’est relatif par rapport à sa taille (de l’animal).

    Quel animal peut sauter à la hauteur minimum d’un poteau… relativement à sa taille à lui (de l’animal, pas du poteau) ?
    la puce !

     
  12. Florence

    14 septembre 2012 at 20 h 15 min

    Excellentes devinettes. Pour le poteau je l’ai imaginé couché au sol, donc de nombreux animaux étaient en mesure de sauter plus haut. Mais je n’avais pas imaginé la réponse proposée.

    Pour les SIX POULES et les 9 cases j’ai trouvé ! Mais inutile de déflorer le sujet trop tôt … ce serait priver ceux qui le souhaite de ce remue-méninges.

    Une fois que je me suis fait avoir pour le poteau j’ai changé complètement de point de vue et ça marche. Par contre dans la vie en général je trouve compliqué de trouver l’élément qui provoque le changement de point de vue lorsque l’on bute sur un problème. Une fois le déblocage opéré, il est beaucoup plus facile d’y parvenir sur le problème suivant. Si vous avez des astuces je suis preneuse !

     
    • Florence

      14 septembre 2012 at 20 h 17 min

      Oups je constate que la réponse est déjà dans le fil :hin:

       
    • MrCedric

      14 septembre 2012 at 22 h 48 min

      Bonsoir,

      j’ai imaginé le poteau couché aussi, comme ça plus besoin de sauter pour le passer !

      Par contre les poules m’ont posé problème… :-?

       
      • MO

        15 septembre 2012 at 0 h 10 min

        Bonjour Yvon:

        j’ai pensé à un singe pour le poteaux : je me disais qu’un singe avait les moyens pour sauter pardessus le poteaux. (étant donné sa facilité de mouvement dans les arbres) :-)

        pour les poules: j’ai pensé à la même réponse que Geoffroy.

        cordialement

         
    • Yvon

      16 septembre 2012 at 16 h 15 min

      Bonjour Florence

      Dans la vraie vie, c’est exactement pareil.

      Si tu refais 10 fois le même processus pour tenter de résoudre un problème, alors il y a de fortes chances pour que tu arrives aux mêmes résultats à la fin.

      Tu peux essayer de commencer de manière anarchique, par un autre élément du processus, et voir ce que ça donne…

      Ou alors tu peux demander l’avis d’un oeil neuf. Ou partir dans l’absurde.

      Bref beaucoup de moyens pour ça.

      Bonne journée

      Yvon

       
  13. Mikael

    14 septembre 2012 at 21 h 16 min

    Excellente devinette. D’ailleurs un animal saute aussi haut qu’un poteau : l’éléphant car il ne peut pas sauter non plus.

     
  14. Alexandra@L'univers de l'attraction

    15 septembre 2012 at 8 h 28 min

    Bonjour Yvon,

    Effectivement c’est tout un art d’essayer de voir un problème autrement en prenant du recul et de ce côté-là j’ai encore du travail à faire. Mais je vais y penser dès maintenant de manière plus approfondie pour résoudre mes problèmes de blog (j’y avais déjà pensé mais sans plus, du moins pas sous un autre angle)

     
  15. Christian

    15 septembre 2012 at 10 h 07 min

    Salut Yvon,

    Je ne vais pas m’enfoncer mais j’avais penser à la Tour Eiffel.

    Ce n’est qu’en arrivant à la fin de ton article que je me suis rendu compte qu’un poteau télégraphique ne saute pas et que cela aurait donc pu être aussi l’Arc du Triomphe, l’Obélisque, le Louvre, Notre-Dame, La paire de Chaises…

    Quel bête je suis, vraiment temps de prendre du recul (je crois que je vais laisser tomber le blogging et me lancer dans l’élevage des poteaux télégraphiques. Comme ça saute pas haut, il ne faut pas de grandes clôtures).

    A propos, j’ai une autre question amusante pour tes lecteurs: Quel est le palmipède qui pond plus d’œufs qu’un canard. Hé, hé…ça c’est finaud quand même? Non?

    @+
    Christian.

     
    • Yvon

      16 septembre 2012 at 16 h 17 min

      Salut CHristian

      Un canard ne pond pas d’oeuf ;)

      C’est une variante du toit à 45° contre 60° ? :hin:

      Bonne journée

      Yvon

      PS : La tour Eiffel n’est pas un animal, sauf les soirs de cuite…

       
  16. Christian

    15 septembre 2012 at 10 h 13 min

    Ah oui, j’oubliais pour les six poules. Attention, malgré qu’elles aient à peu près la même taille , ça ne marches pas avec 6 pintades :D !
    @+
    Christian.

     
  17. Michèle

    23 septembre 2012 at 10 h 24 min

    Bonjour Yvon,

    Prendre du recul dans la « vraie vie » c’est plus dur … même sur les choses simples.

    Je sors mon téléphone professionnel de ma poche. Il me demande un mot de passe : je n’en ai pas mis … il y a aussi un « EN » en haut à droite qui n’est pas là d’habitude.

    Virus ? mauvaise plaisanterie ? bug ?

    Panique ! je pars en déplacement le lendemain. Il me FAUT mon téléphone.

    Je suis dans le local du support informatique. Le gars me dit « essaie avec le code pin » … bien sur ça ne marche pas.

    On continue … jusqu’à bloquer le téléphone, on appelle le fournisseur qui dit que c’est déjà arrivé, qui donne une procédure hautement compliquée …

    Je glisse ma main dans une autre de mes poches et en sors … un téléphone. Le MIEN :D

    Pas fière :cry:

    J’ai beaucoup aimé cet article

    Bonne journée

    Michèle