Quand on vend un produit, il est de « bon ton » de rajouter des témoignages sur sa page de vente. C’est une des bases du copywriting : Rajouter des preuves sociales.

Mais dans ce domaine, force est de constater que la « véracité » de ces témoignages est mise à rude épreuve.

Je pourrais même largement avancer un pourcentage si je me base sur ceux que je vois : 99%.

99% des témoignages que je lis ne me semblent pas vrais pour un sou.

Et pourtant je suis réputé pour être quelqu’un de « bon public ». Un acheteur facile, quoi…

copywriting témoignage
Le pouvoir incommensurable du vrai témoignage

Et quand je vois que certains témoignages ont un effet inverse sur moi, je n’ose imaginer ce que ça peut produire chez les autres prospects, généralement bien plus critiques et réticents que moi à l’achat sur Internet.

Un exemple de témoignage qui fait vendre

Prenons par exemple mon cas pour un produit où là, je suis extrêmement critique : Les restaurants.

Je dois vous dire que je suis un passionné de bouffe et de cuisine. J’adore manger, et j’adore cuisiner. Et donc forcément, quand je vais dans un restaurant, je suis excessivement exigeant.

Mais à un point que vous n’imaginez même pas. Chiant, même… Très chiant.

Pas le genre de chiant qui vous dit que c’est mal cuit, ou qui renvoie la marchandise en cuisine, ou qui engueule les serveurs. Non.

Chiant sur l’appréciation du plat.

Et donc forcément, avant d’aller dans un restaurant, je me renseigne.

En écrivant ça, je repense à l’un de mes voyages au pays du Cassoulet, à savoir à Castelnaudary.

Arrivé sur place, dès le matin je savais que j’allais manger LE cassoulet qui tue, et qui, si on en croit ce que j’avais lu à l’époque, est LE meilleur de la région.

Comment je peux savoir ça ?

Eh bien grâce à la puissance des témoignages.

Forcément, quand je cherche un resto dans une région que je ne connais pas, je vais sur Google, et j’interroge.

Ma recherche est toujours la même : Restaurant+la ville ou la région où je suis+avis

Donc là, ça a donné :

restaurant+Castelnaudary+avis

Et là on arrive sur plusieurs sites qui détaillent une vingtaine de restos de la ville.

Bonne idée : Il a fait son classement par le nombre d’avis qu’il a reçus.

Je vais donc visiter les pages de tous les restos qui ne sont pas premiers, et je lis les témoignages, et les notes. Arrive ensuite, en dernier, celui qui a le plus de témoignages : 61 à l’heure où je regardais.

Quand on lit un témoignage d’une personne qui est allé dans un resto, vous en avez de plusieurs sortes. Certains n’ont aucun intérêt :

« Accueil chaleureux et excellent cassoulet. Une adresse à retenir » ou encore « Rien à redire. Service, cuisine, le top des cassoulets ». Bof…

Ce genre de témoignages ne m’intéressent guère.

En effet, si on les analyse, qu’est-ce que ça donne comme envie ? A-t-on des détails ? Peut-on s’identifier ou se projeter dans ce restaurant avec des témoignages pareils ?

Bien sûr que non.

Moi j’attends un VRAI témoignage qui sert à quelque chose, avec un ressenti, des impressions, et des vraies réponses à mes questions.

Par exemple :

« Le cassoulet fait maison est divinement bon. La déco, l’ambiance, la gentillesse de la maîtresse de « maison », son personnel à l’image de la patronne. La possibilité d’acheter les produits faits maison et que nous avons eu le plaisir de déguster auparavant.
J’ai aimé : Cadre très agréable en terrasse. Havre de paix et de tranquillité. Les animaux que nous avons le plaisir d’observer dans un parc très propre ne nous donnent plus envie de partir. J’ai peu aimé : L’effet de cet excellent cassoulet sur mon estomac :(« 

Et une dizaine d’autres dans le genre… Mon choix est fait. C’est bien ce resto que j’ai décidé de choisir.

Et quand j’en suis ressorti 2 heures après, j’ai bien vu que je ne m’étais pas trompé.

Voici donc un bon exemple du pouvoir du vrai témoignage. Celui qui fait vendre. Celui qui fait tomber les dernières barrières qui restent avant la sortie de la CB.

Dans l’article qui suit, je vous parlerai de quelques principes à vérifier avant de publier un témoignage sur son site ou sur sa page de vente.