Je viens d’entendre cette phrase qui m’a bien fait rire.

Et je me suis dit qu’après tout, c’était en effet une manière comme une autre d’aborder la création de contenu.

C’est vrai que cette action peut être incluse avant ou après « se faire les poils ». Avant de manger ou après. Avant la douche, après le bain, pendant les transports, dans une file d’attente…

Aujourd’hui, créer un post sur Facebook ou un article sur un blog est devenu bien plus facile qu’avant.

On peut l’enregistrer, l’écrire à la sauvette ou faire une petite vidéo d’une minute, et envoyer tout ça un peu partout.

L’idée ensuite, c’est de rendre l’article créé attirant et rayonnant.

Voici 2 astuces pour rendre l’article ou le post que vous avez écrit, assis-e sur le bord de votre baignoire – ou ailleurs – le plus efficace possible…

1. Trouver un bon titre

Même sur Facebook, c’est bon de mettre un titre à son post.

[Vous pouvez l’écrire comme ça] au tout début de votre post

Sur un blog, le titre est important aussi, surtout si vous envoyez votre article par mail. Je vous ai déjà donné des dizaines d’astuces pour créer un titre qui donne envie de lire la suite.

En voici une autre :

Plus ça avance, et plus je m’aperçois que les titres « mystère » de 2-3 mots fonctionnent de moins en moins bien pour l’article sur le blog.

Pour le mail, la tendance n’est pas aussi nette, mais le titre mystère baisse aussi.

Evidemment, on sait pourquoi : beaucoup l’utilisent à mauvais escient.

Ce qui fait qu’on finit par toujours voir les mêmes titres, et bien souvent, les contenus derrière ne suivent pas.

Donc, l’astuce du jour serait de faire des titres plutôt insolites que mystérieux.

Comme celui que j’ai fait samedi dernier, par exemple.

L’idée est de rajouter de l’insolite « cohérent« . En introduisant dans votre article une histoire assez éloignée de votre sujet (comme c’est le cas aujourd’hui par exemple avec cet article-là), afin d’expliquer un concept précis.

Il est évident que vous avez voulu savoir pourquoi je vous parlais de poils aujourd’hui. Parce que sur un blog de copywriting, on ne s’y attend pas. :)

Les titres de ce genre sont appréciés des lecteurs car ils les sortent de leur routine.

2. Trouver une belle image OU une image perso

L’importance, j’en ai déjà parlé, c’est le contraste.

Aujourd’hui, il existe des dizaines d’applications gratuites sur mobile pour embellir une photo. Comme Snapseed ou VSCO.

Si vous prenez une photo personnelle (ça prend un quart de minute pour en faire une), ça se fait à la volée.

Sur les réseaux sociaux Instagram ou Facebook, les photos persos sont bien plus partagées que les autres. Surtout si elles sont insolites.

Pourquoi ? Parce qu’elles sont uniques. Et donc jamais vues.

Sur un blog, vous pouvez aller vous servir sur Pixabay, mais sur un réseau social, la photo perso battra toujours toutes les autres.

Et voilà !

Le temps que j’écrive l’intro de cet article, le post dont il est question dans le titre a été créé et posté sur Facebook…

Il est l’heure maintenant de faire ses poils :

Devenez membre de Copywriting Pratique !

Si vous souhaitez :

  • Recevoir chaque nouvel article du blog directement dans votre boîte mail (si vous le souhaitez),
  • Avoir accès à des générateurs en ligne inédits (générateur de slogans, de noms de marques, d'accroches, un dico des synonymes avec une mise en situation, un formateur d'emails et même le fameux calculateur du Sympathomètre d'un texte),
  • Un guide qui vous explique comment trouver plus de 354 millions d’images gratuites et libres de droits...

Pour vous inscrire et avoir accès à tout ça, c'est facile : Indiquez votre prénom et votre email dans le formulaire ci-dessous :