Je m’en rappellerai longtemps…

Il y a quelques jours, j’étais à la gare de Kanchanaburi (une petite ville de Thaïlande) et comme j’étais un peu en avance, je me suis assis sur un banc au milieu de plein de monde qui attendait le train.

J’étais perdu dans mes pensées, quand soudain, je sens une présence au-dessus de moi.

Je lève les yeux, et … je vois un moine tibétain (en tout cas l’homme au-dessus de moi avait la tunique orange fluo qu’ont les moines tibétains) qui me sourit à pleines dents et qui me demande avec les yeux s’il peut s’asseoir à côté de moi.

Je lui réponds qu’il peut évidemment s’asseoir… et… on a discuté pendant 45 minutes !

On pourrait se demander ce qu’une personne comme ça fait dans une gare… Il m’a dit qu’il aimait bien observer les gens qui partent en vacances. Et puis parler aussi avec des inconnus.

Et accessoirement, il prenait le train pour aller dans un village voisin (oui, en Thaïlande, on a plus de chance de rencontrer des moines tibétains qu’à Grenoble. C’est comme ça.).

Vous auriez vu ce gars… J’ai rarement vu une personne avec un tel sourire et une telle joie dans les yeux !

Bref, il a embelli les quelques minutes que je devais passer dans cette gare, ce qui fait que j’ai presque failli louper mon train.

Vos articles devraient faire pareil : emporter vos lecteurs dans un tourbillon de joie et de sourire, et leur faire perdre la notion du temps.

Sortir les gens de la torpeur de leur quotidien

Quand on écrit un article, la première chose qu’on doit chercher, c’est à faire pénétrer en quelques minutes son lecteur dans notre monde en le sortant de la torpeur ambiante, pour lui faire passer un bon moment, et finir ensuite par laisser une trace – si possible indélébile – dans sa tête.

Si vous n’arrivez pas à faire ça avec vos articles, réécrivez-les.

Quand on lit un de vos articles, ça doit être comme des vacances.

Les gens doivent rire, s’évader, s’émerveiller, apprendre des trucs insolites, ou tout ça en même temps.

Pour faire ça, utilisez un maximum d’histoires. Que vous avez vécues, lues, ou auxquelles vous avez assisté.

Utilisez des couleurs, des bruits, des images… Mettez du suspense, du mystère, du drame… Mais racontez une histoire qui fait voyager vos lecteurs !

La plupart des gens ont leur petite routine chez eux… Ils vont sur Internet pour s’évader un peu. Pour qu’on leur montre des images fun et des trucs cool.

Donc s’ils tombent sur un article de votre blog, autant qu’ils retrouvent ça aussi.

A la fin de chaque article, votre lecteur devrait se réveiller groggy. Et en furieuse attente de l’article suivant tellement il s’est régalé.

Trouvez le moyen de faire ça dans TOUS vos articles, et je vous promets un succès sans limite !

Devenez membre de Copywriting Pratique !

Si vous souhaitez recevoir :

  • Chaque nouvel article du blog directement dans votre boîte mail,
  • Un article complet, pratique et inédit chaque semaine, non publié sur le blog et réservé aux seuls membres, à consulter par mail et/ou à télécharger en PDF,
  • Un guide qui vous explique comment trouver plus de 354 millions d’images gratuites et libres de droits...

Pour vous inscrire et recevoir tout ça, c'est facile : Indiquez votre prénom et votre email dans le formulaire ci-dessous :



Précédent

L’humour : moteur efficace de la pub ?

Suivant

J’en ai encore la goutte au front…

  1. Karin

    Merci pour votre belle énergie, j’ai effectivement été transportée par votre histoire et j’adore en raconter ;-)

    A votre sens l’histoire doit elle toujours avoir un rapport avec ce que vous vendez? C’est là que cela devient plus lourd et difficile à manier…

    • Yvon

      Bonjour Karin,
      Cela dépend toujours de l’intention que vous mettez dans votre article :)
      Est-ce pour vendre ? Pour engager ? Pour faire inscrire sur une liste ?

      Chaque histoire est là pour éveiller quelque chose chez votre lecteur, et si le but de votre blog (ou de votre vidéo) est de lui faire faire quelque chose, alors il vaut en effet mieux que votre histoire soit en rapport avec ce que vous proposez.

      Il faut ensuite trouver un « pont » entre ce que vous racontez et ce que vous proposez. C’est un gymnastique qui s’apprend.

      Bonne journée

Laisser un commentaire

;) :super: :red: :hin: :haha: :evil: :cry: :coeur: :cafe: :beer: :D :?: :-z :-x :-o :-P :-? :) :( 8))

Créé et géré avec par Yvon CAVELIER