Je fais ma part…

Suite à l’article d’hier, j’ai eu beaucoup de réactions positives. Et quelques unes un peu désabusées…

Ça m’a donné l’idée de l’article du jour, qui sera bien plus bref que celui d’hier, car ce que j’ai à transmettre tiens en une seule petite histoire.

La voici :

Alors qu’il marchait à l’aube sur une plage, un homme vit un jeune garçon qui ramassait des étoiles de mer et qui les lançaient à l’eau.

Il lui demanda pourquoi il agissait ainsi.

Le jeune homme lui répondit : “Les étoiles de mer vont mourir si je les laisse là jusqu’au lever du soleil”

L’homme regarda la plage, à droite, puis à gauche. Il y avait des milliers d’étoiles de mer, partout, et le soleil allait se lever d’une minute à l’autre. Cela n’avait donc aucun sens d’essayer de les sauver. Il dit alors au jeune garçon :

“Mais le soleil va bientôt arriver ! La plage s’étend sur des kilomètres et il y a des milliers d’étoiles de mer ! Quelle différence cela va-t-il faire d’en sauver quelques unes ?”

Le jeune homme regarda intensément l’étoile qu’il tenait dans sa main, la lança dans l’écume et répondit :

“Cela fera une différence pour celle-ci…”

Quoi que vous fassiez…

Quel que soit ce que vous faites pour les autres, si cela fait la différence pour au moins une personne, alors vous avez déjà gagné.

Vous avez passé des mois à écrire un livre et vous en avez vendu 3 ? Vous avez peut-être inspiré et changé la vie de 3 personnes.

Vous écrivez un article sur votre blog, et il n’est lu que par 5 personnes ? Vous avez peut-être permis à 5 personnes d’aller mieux.

Vous décidez de faire une vidéo en direct chaque matin pour proposer une technique, un conseil ou simplement une présence, et il n’y a que 5 ou 6 personnes qui la suivent ? Vous faites déjà la différence pour ces 5 personnes-là.

En ces temps compliqués, il n’a jamais été aussi facile d’aider les gens par un simple mot, une présence, ou même une discussion à distance.

Quand vous écrivez un article, que vous faites une vidéo, ou que vous parlez à une personne au téléphone, vous avez le pouvoir de changer sa vie. Ou en tout cas de la rendre plus douce.

Parfois même, inconscient des drames qui se jouent derrière la solitude, vous pourriez même sauver une vie avec vos mots.

Et ça, cela justifie de faire quelque chose.

Accrochez-vous !

Donc, à tous ceux qui n’y croient plus, qui sont désabusés ou qui sont dépités par le peu de vues qu’ils ont sur les réseaux sociaux ou sur leur blog, accrochez-vous.

Vous avez du temps, en ce moment, et ce que vous faites pour communiquer avec les gens qui vous suivent peut faire la différence pour quelques personnes. Vraiment. Quoi que vous fassiez.

Et je finirai cet article avec cette pensée de Mère Teresa :

Si tu es gentil, les gens peuvent t’accuser d’être égoïste et d’avoir des arrières pensées,
Sois gentil quand même…
Si tu réussis, tu trouveras des faux amis et des vrais ennemis,
Réussis quand même…
Si tu es honnête et franc, il se peut que les gens abusent de toi,
Sois honnête et franc quand même…
Ce que tu as mis des années à construire, quelqu’un pourrait le détruire en une nuit,
Construis quand même…
Si tu trouves la sérénité et la joie, ils pourraient être jaloux,
Sois heureux quand même…
Le bien que tu fais aujourd’hui, les gens l’auront souvent oublié demain,
Fais le bien quand même…
Donne au monde le meilleur que tu as, et il se pourrait que cela ne soit jamais assez,
Donne au monde le meilleur que tu as quand même…

Accrochez-vous !

Devenez membre de Copywriting Pratique !

Si vous souhaitez :

  • Recevoir chaque nouvel article du blog directement dans votre boîte mail (si vous le souhaitez),
  • Avoir accès à des générateurs en ligne inédits (générateur de slogans, de noms de marques, d'accroches, un dico des synonymes avec une mise en situation, un formateur d'emails et même le fameux calculateur du Sympathomètre d'un texte),
  • Un guide qui vous explique comment trouver plus de 354 millions d’images gratuites et libres de droits...

Pour vous inscrire et avoir accès à tout ça, c'est facile : Indiquez votre prénom et votre email dans le formulaire ci-dessous :



Précédent

10 principes à appliquer en temps de crise pour grandir malgré l’adversité

Suivant

65+23 techniques pour faire venir plus de monde chez vous…

  1. Salut Yvon, J’aime bien l’histoire de l’étoile de mer. Il y a des années, mon professeur de coaching me fit remarquer que dans l’objectif que j’avais d’accompagner les personnes, j’en attirerai peu, je lui fit remarquer que non seulement c’était déjà cela mais qu’aussi j’étais en adéquation avec le coeur qui m’anime. Une technique, assez détourné malheureusement, comme Ho’oponopono m’a permis de comprendre qu’à chaque fois que j’actais la dualité je la provoquais pour tous, à chaque fois que j’actais l’unité je le créais pour tous. L’unité, l’inconscient collectif, l’inconscient personnel ont des suites que peu de personnes relèvent. L’invisible est bien plus fort et réelle que ce qui est manifesté puisque sans « invisible » qui porte (antimatière) pas de manifesté (matière). Merci Yvon

  2. Karin

    Merci Yvon,
    Tu as réussi à me toucher avec ta lettre du jour !

    Si tu n’y vois pas d’inconvénient je te « vole » le texte de Mère Teresa pour ma page. En échange voilà une citation que je trouve également très belle de Fernando Pessoa:
    De tout, il resta trois choses :
    La certitude que tout était en train de commencer,
    la certitude qu’il fallait continuer,
    la certitude que cela serait interrompu avant d’être terminé.
    Faire de l’interruption, un nouveau chemin,
    faire de la chute, un pas de danse,
    faire de la peur, un escalier,
    du rêve un pont, de la recherche… une rencontre.
    Fernando Pessoa

  3. pat

    Bonjour
    Belle histoire en effet..
    Pat

  4. Merci beaucoup Yvon ! ( j’ai répondu à ton courrier je me suis trompée, je mets ma réponse dans les commentaires)

    Les mots de Mère Térésa me font du bien,
    car c’est ma vie :
    continuer malgré toutes les oppositions que cela soulèvent,
    moi j’appelle cela “le voyage du héros”, l’héroïsme.

    et je me disais justement ce matin :
    “les gens qui blessent, qui font du mal gratuitement
    qu’ont ils raté pour en arriver là ?”

    Alors déjà, ils devraient lire ces paroles de Mère Térésa,
    “ »c’est cette manière de faire qu’ils ont raté”

  5. Bonjour Yvon,
    Très belle histoire pleine de sens. Merci de nous la partager tout comme la pensée de Mère Térésa. Je me fais coacher par Caroline Gauthier et je crois que vous vous connaissez. Donc nous avons parlé de toi hier, en bien, sois rassuré, en même très très très bien. Merci pour ce que tu es et ce que tu partages.

Laisser un commentaire

;) :super: :red: :hin: :haha: :evil: :cry: :coeur: :cafe: :beer: :D :?: :-z :-x :-o :-P :-? :) :( 8))

Créé et géré avec par Yvon CAVELIER