Inutile…

Hier, Cédric de Virtuose Marketing, a présenté un livre sur son blog qui parlait du PHP (un opus de la collection “pour les nuls”).

Et comme à chaque fois qu’on aborde un sujet technique sur un blog ou ailleurs, alors on voit fleurir plusieurs expressions en commentaires à propos de cette discipline :

  • Perte de temps,
  • Réservé à des informaticiens ou à des techniciens
  • Aucune utilité pour les blogueurs

C’est surtout cette dernière expression qui me fait bondir.

Parce qu’elle me donne l’impression qu’on encourage les gens à devenir comme ça :

Stupid face

J’ai donc décidé d’y consacrer mon article du jour, pour lequel j’ai revêtu pour l’occasion mon masque de sarcastique invétéré, cher à mon cœur pour me défouler quand je lis ce genre d’affirmation sur un blog ou ailleurs.

De l’inutilité de l’apprentissage

Voyez-vous, si on écoute certaines personnes, alors rien de ce qu’on apprend, aujourd’hui ou hier, n’est vraiment utile.

En gros, on a fait plein de trucs dans la vie qui n’ont jamais servi à rien.

Les maths par exemple. Complètement idiot d’apprendre les maths. Que peut donc bien nous servir dans la vie de savoir calculer la longueur d’une hypoténuse, franchement ?

Bon, OK, aujourd’hui, quand on veut calculer 6 x 7, on doit prendre une calculette, il nous est carrément impossible de calculer de tête une réduction de 30%, ou même de ramener un prix au kilo pour savoir lequel de ces deux lots de yaourts est le plus avantageux, mais bon…

Ca ne justifie certainement pas de passer des heures assis sur une chaise à dessiner des triangles…

Et les livres… Mais qu’est-ce qu’on a bien pu nous bassiner avec les livres quand on était gamin !

Franchement, ce n’était pas vraiment utile de lire des livres de littérature française genre la Pléiade en 24 volumes ou les fables de La Fontaine.

Pas vraiment la peine d’apprendre à bien parler. Pas vraiment nécessaire de faire des dictées ou des rédactions…

Après tout, même si on est blogueur, on peut tout à fait écrire sur le développement personnel, sur le marketing, sur l’élevage des gnous en Australie ou sur n’importe quel autre sujet, sans avoir été loin à l’école, sans avoir lu de livre, et en se torchant ouvertement avec l’orthographe !

OK, on fait une faute tous les 4 mots, on écrit dans un style proche du primate à tendance porcine, et on passe pour le dernier des attardés au détour de chaque phrase, mais l’important, c’est d’avoir un blog, et d’y écrire dessus.

Et c’est pareil pour l’anglais, pour la mécanique, pour le droit, le secourisme, et, vous l’aurez deviné, également pour le PHP et le MySQL.

Si tu recules quand j’avance…

Comment veux-tu, comment veux-tu avoir tes chances ?…

Oui, OK, j’exagère.

J’ai un peu forcé le trait, d’accord (pour certains blogueurs, pas vraiment pour l’orthographe et le style, mais passons).

Mais bon… Quand même.

Lire encore en 2012 qu’il est inutile d’apprendre les RUDIMENTS des deux LANGAGES que l’on utilise TOUS LES JOURS quand on a un blog, y’a de quoi hurler.

D’autant que bon…

Vous connaissez cet adage : “Donne un poisson à un homme, et tu le nourris pour une journée. Apprends lui à pêcher, et tu le nourris pour toute sa vie”.

Tous les vendeurs de formations – sans aucune exception – basent toute leur stratégie commerciale sur ce simple adage.

Pourquoi n’en serait-il pas de même avec le PHP ?

Surtout quand on bosse sur Internet et surtout quand on bosse avec un outil qui JUSTEMENT est écrit dans ce langage !

Dans la vraie vie, si on arrête d’apprendre, on s’arrête d’avancer.

Tout simplement.

Et sur Internet, arrêter d’avancer, ça veut dire RECULER.

Et reculer à une vitesse infernale.

Parce que tout autour de nous, nos concurrents, nos collègues, nos amis, et les jeunes qui sortent de l’école, eux, ils continuent d’apprendre.

Et ils apprennent des trucs qui vous feront passer pour des DINOSAURES dans moins de 6 mois si vous ne réagissez pas et si vous ne vous maintenez pas à niveau.

Le PHP et le MySQL font partie de ces techniques.

En plus du HTML et du CSS.

Il n’est bien sûr pas question de devenir un pro de la programmation. Ni de construire un site entier en PHP. Non !

Mais connaître les bases, surtout quand on est blogueur, c’est franchement la moindre des choses.

Parce que l’outil dont vous vous servez TOUS LES JOURS, il est développé pile poil en PHP et il utilise une base de données MySQL.

Et même si on vous a mâché 99% du travail, il n’empêche que…

En cas de pépins…

On vous dit : “Oui mais il y a des plugins (ou des gens) qui font tout à votre place !”

OK ! Mais qu’est-ce que vous faites si vous avez un souci ? Ce qui va arriver inévitablement un de ces jours.

Parce que moi, vous voyez, je veux bien qu’on me dise que le PHP ne sert à rien, mais quand j’ai des contacts sur Skype, qui me disent :

“Ooooh mon dieu, mon blog ne s’affiche plus. J’ai rajouté un plugin, et maintenant il y a une ligne avec écrit ”Fatal error” et c’est tout blanc !! Qu’est ce que je peux faiiiiiiiiiiiiiiiire ? S’il te plaiiiiiiiiiiiiiiiiiiiit mon blog ne s’affiche pluuuuuuuuuus !!”

… je me dis que quelques rudiments de PHP parfois, ça aide.

Et ça aide bien.

D’autant que bon…

Connaître un rudiment de PHP et de MySQL, c’est comme souscrire à une assurance voiture. Porter un casque en moto ou une ceinture de sécurité en voiture :

Ce serait VRAIMENT super cool si on ne s’en servait jamais, mais quand arrive le moment où on DOIT s’en servir, on est bien content de l’avoir.

Le but n’est pas d’y passer des jours et des jours.

Mais quand même. Une petite heure par mois, histoire de savoir ce qui se passe sur votre blog, et surtout savoir quoi faire s’il y a un souci mineur, c’est toujours une bonne chose.

Vous voulez un exemple ?

Le cas d’Akismet

Si vous avez suivi une formation en blogging, alors on vous aura dit d’utiliser Akismet pour lutter contre le spam des commentaires, n’est-ce pas ?

Je crois même que c’est “livré” en standard avec WordPress.

Le souci, c’est que si au bout de 6 mois votre blog fonctionne bien, alors vous avez une moyenne de 50 spams par jour.

Bien entendu, vous les effacez soigneusement chaque jour.

Mais ce qu’on ne vous dit pas c’est qu’il y a une table dans votre base de données dont Akismet se sert pour STOCKER l’intégralité des messages que vous avez reçus en spam… en 3 exemplaires !!

Ca vous semble inutile de connaitre un rudiment de MySQL quand on a un blog ?

Peut-être bien que oui…

Par contre, avez-vous vérifié que les sauvegardes par mail de votre blog s’effectuaient correctement et que vous les receviez bien ?

Parce qu’au bout de 6 mois, à raison de 50 spams par jour, vous avez dans votre base de données une table qui pèse entre 30 et 60 Mo, ce qui fait planter TOUS les plugins de sauvegarde automatique (la table est trop lourde et ne peut donc être stockée ni envoyée par mail).

Pour la vider, il faut le faire manuellement en indiquant UNE ligne de code en SQL au bon endroit.

Ou alors rajouter cette ligne quelque part sur votre blog dans le bon fichier.

Mais ça, si vous ne connaissez pas au moins les bases de MySQL, vous serez parfaitement incapable de le faire.

Et ça j’ai bien cherché, mais aucune formation ne vous en parle. On vous dit juste : Vérifiez que vos sauvegardes se font bien. Parfois ça ne marche plus.

La vraie indépendance

Quand on demande à un blogueur POURQUOI il a choisi de tenter de gagner sa vie avec un blog, il répond toujours plus ou moins la même chose : Pour pouvoir être INDEPENDANT.

J’ai moi-même choisi cette voie, il y a de cela 13 ans.

La voie de L’INDEPENDANCE.

J’ai décidé de me créer mon propre emploi, et de ne plus dépendre d’un patron ou d’une entreprise pour gagner ma vie.

Dans cette optique, quand on décide de devenir indépendant, la moindre des choses est, à mon avis, de comprendre un minimum les outils dont on compte se servir quotidiennement.

Parce que j’ai du mal à imaginer devoir patienter un week end entier pour trouver une personne qui pourra venir dépanner mon blog en cas de souci.

A moins de payer un bras pour ça. Et encore, sans gage d’un résultat satisfaisant.

Tout comme j’ai du mal à imaginer devoir subir les caprices des différents programmeurs qui programment des plugins pour MON blog.

En gros, je n’ai pas été élevé pour être un assisté.

J’aime comprendre ce que je fais pour pouvoir avoir un minimum de contrôle sur ce qui m’arrive.

Sinon, faire pour faire ne m’intéresse pas. Pas du tout.

Donc, ne pas vouloir connaître le PHP et le MySQL, c’est accepter d’être dépendant.

  • Dépendant des techniciens qui viennent vous dépanner.
  • Dépendant de ce que vous enseigne votre formateur, sans possibilité de personnaliser votre résultat.
  • Dépendant des programmeurs de plugins
  • Dépendant de votre hébergeur

Bref, c’est accepter de suivre tout le monde sans avoir la possibilité de faire la moindre modification sur son blog.

Mais c’est accepter également d’être à la merci d’une erreur de script, ou d’un virus, ou d’un logiciel malveillant qui va ruiner tous vos efforts en quelques secondes.

Et surtout c’est accepter de ne pas se démarquer des autres !

Ne l’oublions pas celui-là…

Oui, il ne faudrait pas oublier que l’argument numéro 1 de toutes les formations en blogging pour une possible réussite c’est :

Soyez unique !

Et franchement, je ne vois pas comment vous allez pouvoir être unique sans apprendre les rudiments du PHP.

Parce que d’un côté on vous dit qu’il faut vous démarquer, mais d’un autre côté on vous dit aussi qu’il faut utiliser des plugins identiques pour tout le monde.

Idem pour le graphisme.

On vous dit que ça ne sert à rien de maîtriser les bases du graphisme quand on fait du blogging, mais comment vous personnalisez votre thème si vous ne connaissez pas un minimum de fonctions graphiques ?

Comment vous faites pour changer ne serait-ce qu’une image de fond ?

Vous pouvez chercher :

Si vous voulez faire la moindre modification sur votre blog pour essayer de vous démarquer de votre voisin, soit vous apprenez quelques bases, soit vous êtes fortuné, et vous le faites faire.

Concluons

Vous l’aurez compris, si vous êtes blogueuse ou blogueur, je vous recommande fortement de prévoir dans votre emploi du temps une dizaine d’heures réparties sur plusieurs semaines, pour apprendre les bases du PHP et de MySQL.

Pas de truc poussé. Juste les bases.

Regardez. Sur ce site, vous avez un cours très simple et très détaillé qui vous explique les bases du PHP pour les débutants.

C’est très didactique, et ça vous explique tout de A à Z.

Faites juste ceci :

Chaque semaine, consacrez une heure complète à consulter et comprendre une des leçons de ce cours.

Une heure seulement par semaine, pas plus.

Faites le cool. Ce n’est pas une course.

Mais petit à petit, ce langage deviendra de plus en plus familier pour vous, et tout va se passer en douceur.

Et bon an mal an, vous vous apercevrez que vous devenez de plus en plus efficace, que l’outil que vous utilisez chaque jour devient un objet un peu moins “démoniaque”, parce que étonnamment, vous le COMPRENEZ !

Ce n’est pas facile à exprimer avec des mots, mais croyez moi : Une petite heure par semaine, ce n’est rien du tout.

Et c’est le meilleur moyen de ne plus SUBIR la technique.

C’est ça, la vraie indépendance : Ne plus rien subir.

Devenez membre de Copywriting Pratique !

Si vous souhaitez :

  • Recevoir chaque nouvel article du blog directement dans votre boîte mail (si vous le souhaitez),
  • Avoir accès à des générateurs en ligne inédits (générateur de slogans, de noms de marques, d'accroches, un dico des synonymes avec une mise en situation, un formateur d'emails et même le fameux calculateur du Sympathomètre d'un texte),
  • Un guide qui vous explique comment trouver plus de 354 millions d’images gratuites et libres de droits...

Pour vous inscrire et avoir accès à tout ça, c'est facile : Indiquez votre prénom et votre email dans le formulaire ci-dessous :



Précédent

La vidéo du dimanche : Pas pour aujourd’hui, mais pour les autres jours…

Suivant

Ne faites pas à autrui…

  1. Tout est inutile …
    jusqu’à ce que l’on(dé)montre son utilité !
    Je me souviens au lycée:
    « les maths çà sert à rien »
    « l’anglais çà sert à rien »
    « le français çà sert à rien »
    « la philo çà sert à rien »
    Chacune de ces matières avait ses fans qui pensaient que les autres étaient inutiles !
    Pourtant pour écrire sur le web, il faut savoir écrire en français. Pou faire sa compta ( même perso ), il y a beau avoir la calculatrice … mais quand on voit des soldes à -30%, il est agréable de savoir combien on va gagner en euro..
    Brillante mise au point Yvon !

  2. Alexandre

    Il y aura toujours quelqu’un quelque part pour nous dépanner à moindre frais et ce, tout le temps.

    Je n’ai pas le temps d’apprendre les rudiments de CHAQUE matière utile à un blogueur. C’est impossible. Ton article recense un exemple. Mais combien y a-t-il de domaine où l’on doit connaître les rudiments? TROP!

    Et le temps ne s’achète pas…

    De plus, ce genre de bouquin (pour les nuls) ne se contente que de la théorie. Voire de la pratique basique.

    « Pour la vider, il faut le faire manuellement en indiquant UNE ligne de code en SQL au bon endroit. »

    Justement, peut-on trouver ce genre de code dans le bouquin mentionné ? Si oui, toutes mes excuses pour mon commentaires, si non, ne perdez pas un temps bête à lire un bouquin qui ne vous servira pas dans votre activité comme vous l’auriez espéré…

    N’oubliez pas que chaque livre présenté par Cédric est certes utile dans un contexte particulier de votre développement (et pas forcément à chaque fois) mais que c’est surtout un moyen pour lui de gagner de l’argent avec l’affiliation. Je doute que chaque lecture proposée soit bénéfique pour le visiteur selon son degré d’implication dans une matière bien précise.

    Il faut savoir faire la part des choses…

    • Alexandre

      Croire qu’il y aura tj quelqu’un quelque part pour te dépanner – et à moindre frais en plus -, c’est assez naïf comme raisonnement. Et typiquement un comportement d’assisté.

      Je n’ai pas le temps d’apprendre les rudiments de CHAQUE matière utile à un blogueur. C’est impossible. Ton article recense un exemple. Mais combien y a-t-il de domaine où l’on doit connaître les rudiments? TROP!
      Et le temps ne s’achète pas…

      Quand on veut faire les choses comme il faut, on met les moyens qu’il faut en face. Soit financiers, soit personnels. Sinon, on bricole. On vivotte, et pour finir on retourne là d’où l’on vient, la queue entre les pattes, parce qu’on n’a pas su s’adapter et survivre aux 100.000 nouveaux blogs qui surgissent par semaine, dont plusieurs milliers en France…

      Question de choix… :evil:
      En parlant de part des choses… :hin:

      • Salut Yvon,

        Je suis d’une part d’accord avec Alexandre. On a le temps de tout apprendre et il faut parfois savoir céder certaines taches à d’autres personnes.

        Comme il le dit si bien, il y aura toujours quelqu’un quelque part prêt à nous aider pour quelque euros. Cela ressemble à l’avènement des outils et services d’automatisation de tache.

        Personnellement, même si je le fais souvent, je ne peux pas passer plus d’une heure pas semaine à apprendre le php. Je préfère aller voir directement mon programmateur en cas de besoin.

        Quand on veut faire les choses comme il faut, on met les moyens qu’il faut en face.

        Je suis tout à fait d’accord avec toi sur ce point, mais il faut savoir qu’on n’ai pas mettre du temps. Pour ma part, j’ai un emploi du temps quotidien que je dois suivre. Il arrive même des fois que je ne puisse pas achever certaines taches comme cela est le cas aujourd’hui.

        Un autre point que je voudrais ajouter encore en vue de soutenir Alexandre, est pourquoi les gens préfèrent travailler en équipe. Prenons l’exemple d’action web. Pourquoi Stephane Colle ne se met pas au copywriting et autres.

        Tout est inutile …
        jusqu’à ce que l’on(dé)montre son utilité !
        Je me souviens au lycée:
        « les maths çà sert à rien »
        « l’anglais çà sert à rien »
        « le français çà sert à rien »
        « la philo çà sert à rien »
        Chacune de ces matières avait ses fans qui pensaient que les autres étaient inutiles !

        Vouloir tout faire, c’est se contenter d’être moyen partout. Pour être expert dans un domaine, on ne se contente pas d’être moyen.

        Je ne doute en aucun cas de l’utilité de l’anglais, le français et autres dans ma vie d’aujourd’hui puisque ce sont des matières que j’ai négligés sur le banc et qui me pose d’énormes problèmes. Mais, il faut savoir faire des sacrifices dans la vie.

        Privilégié certains et même ne pas donner de l’importance à d’autres.

        Cordialement,

        Yves Kouyo

        • Bonjour Yves

          Si je prends en compte ce que tu dis et ton passé avec ton ancien blog, peut-être pourrais-je te conseiller de revoir la question. ;)
          Après, comme je le disais à Alexandre ici présent et à d’autre avant lui, chacun gère son business comme il l’entend. L’important est d’arriver aux résultats voulus.

          Vouloir tout faire, c’est se contenter d’être moyen partout. Pour être expert dans un domaine, on ne se contente pas d’être moyen.

          Je ne sais pas d’où vient cette manie de vouloir A TOUT PRIX devenir un expert, mais un proverbe résume bien mon avis à ce propos :

          L’expertise, c’est comme la confiture, moins on en a, plus on l’étale ;)

          Personnellement, je préfère être moyen en plein de choses que très très bon dans un seul domaine.
          Déjà parce que se concentrer sur « UN SEUL DOMAINE », c’est être très imbu de sa personne et un peu idiot..
          Pourquoi ? Parce qu’avant de devenir « très bon », on est forcément passé par « Moyen ».
          Donc celui qui est expert dans UN SEUL DOMAINE n’a même pas pris la peine de tester d’autres domaines dans lesquels il aurait pu être meilleur.
          En outre, il est médiocre voire carrément mauvais dans tout le reste, donc il y a de fortes chances pour qu’il n’arrive pas à exprimer ses idées comme il faut.

          Ensuite, on peut aussi être bon dans plein de domaines. Il suffit de trouver le temps qu’il faut pour ça. Et on peut aussi se concentrer sur UN domaine, puis passer à un autre. Bref, ne jamais cesser d’apprendre, telle est ma devise.

          Pour finir, cette notion d’expertise à tout prix au détriment de la diversité met en relief une notion égoïste assez malsaine si tu veux mon avis.
          Elle tendrait à tenter de prouver que seule l’élite a une place de choix sur cette terre, ce qui est bien entendu totalement absurde.

          C’est oublier que pour briller, une étoile à besoin d’un élément extérieur (le soleil), sans cela, elle reste dans l’ombre.

          Par conséquent, un expert est souvent dépendant de quelqu’un d’autre pour s’accomplir, ce qui est l’inverse absolu de « l’indépendance », ce pourquoi tant de monde se lance dans le blogging.

          Et comme par hasard, les vrais experts, celles et ceux qui ne le clâment pas sur les toits, eux sont également moyen à bon dans plein d’autres domaines.
          Et même s’ils ont volontairement appuyé sur le trait de l’un de leur domaine de prédilection, ils ne l’ont pas fait au détriment d’autres domaines moins « importants » à leurs yeux.

          C’est, en ce qui me concerne, ce genre de personne que je recherche, et dont j’aime m’entourer, car cela correspond parfaitement à l’idée que je me fais de la vie en général : Voir, explorer, découvrir…

          Bonne soirée

          Yvon

          • Salut Yvon,

            Si je prends en compte ce que tu dis et ton passé avec ton ancien blog, peut-être pourrais-je te conseiller de revoir la question.

            Je n’ai pas perdu mon blog parce que je ne connaissais rien en programmation ou informatique puisque ce sont des domaines au je m’exerce depuis bien longtemps avec de me lancer dans le business en ligne mais là n’est pas le problème.

            Personnellement, je préfère être moyen en plein de chose que très très bon dans un seul domaine.
            Déjà parce que se concentrer sur « UN SEUL DOMAINE », c’est être très imbu de sa personne et un peu idiot..
            Pourquoi ? Parce qu’avant de devenir « très bon », on est forcément passé par « Moyen ».
            Donc celui qui est expert dans UN SEUL DOMAINE n’a même pas pris la peine de tester d’autres domaines dans lesquels il aurait pu être meilleur.

            Je n’ai pas dire qu’il faut êtes expert dans un seul domaine. Puisque je le suis moi dans deux domaines.

            Se contenter d’être moyen, c’est se donner des limites dans le domaine que vous exercez. Avoir des limites veut dire qu’on aura toujours besoin de quelqu’un.

            Par conséquent, un expert est souvent dépendant de quelqu’un d’autre pour s’accomplir, ce qui est l’inverse absolu de « l’indépendance », ce pourquoi tant de monde se lance dans le blogging.

            Je ne suis pas tout d’accord avec cette théorie parce que le moyen aussi est dépendant. Puisqu’il dépendra un jour de l’expert et vise-versa. On ‘a toujours besoin de quelqu’un. On ne peut pas tout faire.

            Et comme par hasard, les vrais experts, celles et ceux qui ne le clâment pas sur les toits, eux sont également moyen à bon dans plein d’autres domaines.
            Et même s’ils ont volontairement appuyé sur le trait de l’un de leur domaine de prédilection, ils ne l’ont pas fait au détriment d’autres domaines moins « importants » à leurs yeux.

            Quoi qu’il en soit, certains seront toujours importants à notre yeux par rapport aux autres.

            Et ces vrais experts dont tu parles cède la majorité de leurs taches à d’autres personnes pour se concentrer sur ce qui leur rapporte le plus. ;)

            C’est pour cette raison que travaille en équipe permet de gagner du temps et prospérer plus rapidement et efficacement.

            Bonne soirée

            Yves

          • On ne peut pas tout faire

            Mais oui, on peut tout faire.
            Il suffit d’avoir la volonté d’apprendre et les objectifs qui vont avec.
            Et être constant ;)

            Et ces vrais experts dont tu parles cède la majorité de leurs taches à d’autres personnes pour se concentrer sur ce qui leur rapporte le plus.

            On ne vit décidément pas dans le même monde. :hin:
            Je te renvoie à mon article de vendredi. Pas envie de me répéter.

            Yvon

      • Alexandre

        Justement Yvon, les moyens que je déploie personnellement sont financiers donc pas de souci…

    • Salut Alexandre,

      Je n’ai pas le temps d’apprendre les rudiments de CHAQUE matière utile à un blogueur. C’est impossible.

      Pourtant, certains le font. Yvon et moi en faisons partis.

      D’où viennent nos résultats, à ton avis ? Comment avons-nous fait pour nous « imposer » aussi vite dans le monde blogging ?

      Il n’y a pas de miracle : on bosse et on se forme.

      Certains trouvent des excuses pour ne pas agir et s’étonnent ensuite de ne pas avoir de résultats. D’autres se sont donnés des objectifs, et se donnent les moyens de les atteindre.

      De plus, ce genre de bouquin (pour les nuls) ne se contente que de la théorie. Voire de la pratique basique.

      Tu l’as lu ce bouquin ? Apparemment non… Moi oui ;)

      C’est le premier livre que j’ai acheté pour commencer ma formation en PHP. Et il m’a été TRES utile. D’où la raison pour laquelle je le recommande.

      N’oubliez pas que chaque livre présenté par Cédric est certes utile dans un contexte particulier de votre développement (et pas forcément à chaque fois) mais que c’est surtout un moyen pour lui de gagner de l’argent avec l’affiliation.

      Deux choses :

      1. Mes lecteurs sont bien plus intelligents que tu ne le penses. Ils savent parfaitement que de nombreux liens de mon site sont des liens d’affiliation. Je ne l’ai jamais caché ;)

      2. C’est clair que 6 centimes par vente de livre, ça va vraiment me rendre riche…

      Je n’aime pas trop ce genre de propos, qui présupposent que je recommande des livres seulement pour toucher du fric, et non parce qu’ils m’ont été utiles.

      Si c’était le fric qui m’intéressait, je ne recommanderais pas des livres qui me rapportent 6 centimes par vente, mais plutôt les gros lancements orchestrés qui rapportent 500 euros par vente…

      D’ailleurs, sais-tu pourquoi je ne participe pas à ces lancements ? Simplement parce que je recommande seulement les produits que je connais parfaitement, et lors de ces lancements, on ne sait rien sur le produit…

      Bref…

      Cédric

  3. Salut Yvon,

    C’est marrant, ton article arrive alors que je suis en train de me battre avec un script php pour mon blog depuis 3 heures ;)

    Enfin quand je dis « me battre », ce n’est qu’avec moi-même, car c’est moi qui avais fait le script en question il y a quelques mois.

    Et entretemps j’ai complètement oublié comment j’avais fait ! (je me suis auto-formé sur le siteduzero, entre autres, comme tu le suggères)…

    Enfin, après ces trois heures, ça va mieux…
    Je réalise qu’à l’époque j’avais fait une usine à gaz (j’avais mis au moins trois jours !) pour faire un système qui distribue des videos en vérifiant à chaque fois quelle video mon abonné a vu précédemment, pour lui servir celles qu’il n’a pas encore vues.

    Et là, trois heures après m’être remis les mains dans ce cambouis, je m’en sors avec un petit script de 15 lignes.. Elle est pas belle la vie ?

    Je HAIS le développement informatique (enfin, j’exagère, un script, c’est pas du développement, c’est juste un script) pour le temps qu’il me fait perdre au lieu de faire mon contenu (articles, videos, imagination…) Mais j’ADORE parvenir au résultat que j’ai voulu, même si je dois bien passer par le cambouis pour y arriver.

    C’est donc le contraire d’une perte de temps finalement ;)

    Bref, qui veut le blog ET l’argent du blog n’a pas le choix : faut savoir conduire sa machine…

    Merci Yvon :super:

    P.S : tu m’as alarmé avec ce problème d’Akismet. Alors là, je ne savais pas du tout que les spams étaient stockés en bdd…

    Euh, cette petite ligne en SQL à mettre au bon endroit dans le bon fichier, comme tu dis, on pourrait pas l’avoir ???? :-P

    • Salut Pascal

      Haha oui. Cette recherche de 3 heures pour une dizaine de lignes, c’est fréquent. C’est comme ça qu’on apprend, cela dit…
      D’où l’importance de bien commenter son code avec des // pour au cas où tu y reviens plus tard ;)

      Pour la ligne, voici un tuto assez bien expliqué :

      http://www.waebo.com/wordpress-nettoyer-la-table-wp_commentmeta-d-akismet.html

      Bonne soirée et merci d’être passé.
      Ca faisait longtemps :)

      Yvon

      • Merci pour le tuto..

        Content d’être passé :)

      • Bonjour Yvon,

        ça faisait longtemps moi aussi :)

        En ce qui concerne l’apprentissage du HTML/CSS/PHP, j’adhère parfaitement à tes idées.

        J’ ai acheté 2 livres de Mathieu Nebra car je préfère avoir un livre entre les mains plutôt que de regarder cela sur le site du zéro.

        Chacun fonctionne comme il veut/peu.

        Je me débrouille un petit peu. En plus j’aime cela car ça me passionne, même si je ne suis pas un fortiche.

        Donc je peux témoigner que si l’on s’intéresse un tant soit peu à la programmation, on arrive à comprendre pour peu que l’on ai du temps à y consacrer. Ce qui n’est pas toujours mon cas.

        Moi aussi, au début cela me paraissait totalement insurmontable. Le tout est de s’y intéresser.

        Par contre j’ai été interpelé par ce que tu dis au sujet d’Askimet. Je suis donc allé voir le tuto que tu proposes. Et là, malgré mes petites connaissances, j’avoue que je n’ai rien compris.

        Faut-il copier le code donné dans un fichier de la BDD ?

        Si oui, je n’ai pas trouvé ce fichier ! Faut-il se connecter chez son hébergeur ? (je viens d’y penser.)

        J’ai juste essayé sur le tableau de contrôle de mon blog WP, et sur mon compte Filezilla.

        S’agit-il du fichier wp-comments-post.php ?

        Bon, je verrai ça demain.

        Bonne nuit,

        • SAlut Christian

          Oui ça faisait un bail.

          Je ferai une vidéo samedi pour expliquer les deux manières :

          Soit en se connectant directement sur l’interface MySQL de ta BDD
          Soit en rajoutant 2 lignes de code directement dans l’un des fichiers de WordPress)

          Bonne nuit

          Yvon

  4. Bonsoir Yvon,

    Ben moi je ne dirais pas que le PHP et MySQL sont inutiles ou réservés à une élite éclairée, il est très utile au contraire, de maitriser ses langages, mais c’est vrai que c’est ardu pour le profane…espérons qu’un livre comme celui-ci le rende facile à comprendre pour le néophyte que je suis !

    Par exemple, comme mon blog est hébergé chez 000webhost, un hebergeur gratuit, et que j’ai eu quelques soucis ces derniers jours, mon blog disparaissant carrément des « écrans radars » pendant une période plus ou moisn longue, je songe à le « rapatrier » chez OVH, sur l’un de mes hebergements payants que j’ai conservé…

    Eh ben, quand je me suis plongé dans les guides d’OVH pour savoir comment m’y prendre, j’ai eu mal au crâne tellement c’est du chinois pour moi ! Ca va pas être gagnée cette affaire-là…
    :(

    • Salut Cédric

      Mais pourquoi on me parle de ce livre ?
      Je me suis juste basé sur l’exemple de l’article de Cédric.
      Par contre en fin d’article, je mets un lien vers un cours totalement gratuit sur le site du zéro ;)

      Bonne soirée

      Yvon

  5. Je t’ai au moins donné une idée d’article Yvon :)

    Bien sur que le PHP et le MySQL sont UTILES ! Mais je pense que tu as compris le fond de ma pensée. Un bloggueur lambda n’a pas besoin de connaître ces langages-là en utilisant un CMS à première vue.

    Modifier dans le code est difficile avec leur modèle en MVC (modèle-vue-controlleur) et ce n’est pas donné à tout le monde de pouvoir faire cela.

    En revanche, OUI c’est utile lorsque l’on a des soucis pour pouvoir se dépatouiller tout seul de la situation. Mais Internet regorge de ressources lorsque l’on a des soucis. Il n’est pas difficile de trouver des formules toutes prêtes pour analyser notre situation. Suffit juste de savoir où inscrire la ligne.

    Ensuite, cela prend beaucoup de temps pour apprendre ces langages. Je souhaite bon courage à ceux qui s’y mettent.

    Dorian

    • Salut Dorian

      Content d’avoir été stocké en 3 exemplaires dans ma base comment_meta ? :hin:
      (Ton comm était passé en spam, je viens de l’y repêcher.)

      Il y a plein de trucs difficiles en PHP (comme dans tous les langages informatiques, en fait). POur autant, certaines choses sont assez faciles et rapides, et peuvent vraiment servir.

      Et oui, j’avais bien compris le fond de ta pensée.
      Ma réaction vient du fait qu’on m’a souvent dit : Fait pas ça c’est trop compliqué, et y’a d’autres trucs plus importants et plus faciles.
      Cette propention au découragement m’agace. Même si c’est pas l’envie initiale.
      Sans rancune :)

      Pour revenir au PHP, l’important n’est pas d’y passer trop de temps, mais de se forcer à le faire gentiment. C’est absolument primordial à mon sens. Et pour TOUTES les activités que nécessitent le blogging.

      Ou alors comme je le disais plus haut, on bricole et on tient pas longtemps. ;)

      Bonne soirée

      Yvon

      • Tout à fait d’accord même si « primordial » est un peu fort à mon goût ;)

        En passant, si tu pouvais améliorer ton script qui met des beaux commentaires en spam… (je plaisante bien sur. Quoique…)

        Bonne soirée également :)
        Dorian

        • Voilà un bel exemple de dépendance à un script :

          Tout le monde recommande Akismet.
          Wordpress le met même en automatique sur leur version.

          Par contre, comment ils gèrent leur base de données de mots qui déclenche la mise en spam ?

          Je viens d’en récupérer 5 sur 160, là.

          Quand je dis qu’il faut tout faire soi-même… :hin:

  6. Et paf, la claque ! Oui, j’ai mis l’article de Cédric directement à la poubelle car Php et base Mysql, cela m’a rappelé de mauvais souvenirs pas si lointains. Mon hébergeur ayant été attaqué (avec en plus problèmes aux bases Mysql), je me retrouvais avec des messages genre « Error database not found » et plus de blog ni sites, sans savoir que faire. Apprendre que Askimet « squattait » inutilement de l’espace en gardant en mémoire les « spams » et que la sauvegarde du blog était limitée en « poids » m’est une information primordiale. Mon blog étant surtout composé de vidéos, j’ai bien fait de les héberger sur amazon :)
    Un tout grand merci Yvon pour ces informations, je vais donc me former un peu à la fois à ces langages au nom barbare.
    Bien cordialement,
    Pascale

  7. Salut Yvon,

    Les plugins c’est sympa, c’est pratique surtout quand on démarre. Mais c’est aussi très frustrant. Il y a quelques options de paramétrage en dehors desquelles, il faut faire avec ce que l’auteur a prévu.

    Quand il s’agit du look du blog, c’est quelque chose de trop important pour le confier à un créateur de plugin (même si c’est ce que je fais pour l’instant car je n’arrive pas à faire tout ce que je souhaiterais faire :cry: )

    Merci pour les adresses de sites de formations, je vais m’y coller prochainement

    Bonne soirée à toi

    Michèle

  8. Argancel

    Whaou, comment il décape cet article Yvon :)

    J’aimerais bien t’avoir avec moi à chaque fois que j’entends ce genre d’anneries lol

    Ca m’a rappelé que moi aussi je reçois des emails de gens catastrophés. Et je vois aussi beaucoup de monde qui utilise les mêmes outils inefficace.
    Ton exemple avec la base de données qui grossit à vue d’oeil est clairement un cas d’école (sans jeu de mot…).

    Cela dit en dehors de cela, je crois que chacun a une leçon à tirer de cet article, car nous avons tous nos lacunes, qui nous lient malheureusement trop souvent à un prestataire hors de prix.

    • SAlut Alex

      car nous avons tous nos lacunes, qui nous lient malheureusement trop souvent à un prestataire hors de prix.

      Je me suis arrangé pour maitriser toutes les disciplines nécessaires à mes activités pour justement ne dépendre d’aucun prestataire.

      Il suffit d’apprendre gentiment, et de ne pas être trop pressé, mais persévérant.

      Avec de l’entrainement, on peut se former à tout. Suffit de trouver les bons cours.

      Bonne nuit

      Yvon

  9. Wow, quelle détermination dans cet article… J’avais l’impression qu’une mouche t’avais piqué. Mais je te comprends.

    J’ai moi-même fait un peu de programmation il y a bien des années, et je me sert encore du site du zéro comme référence. J’aime bien W3shools aussi, pour ceux qui lisent l’anglais : http://www.w3schools.com/php/php_intro.asp

    Au plaisir de te lire comme d’habitude.

  10. Oui apprendre est indispensable, j’en suis trés consciente. Je viens de perdre 8 mois d e travail. Le webmaster qui s’ occupe de mon blog a été contraint de l’écraser . Je redémarre à zéro. Le fait de maitriser ces langages et techniques,aurait-il changer quelque chose
    au problème que j’ai rencontré? Il est vrai que je suis réfractaire à cet apprentissage, j’ai beaucoup de mal en technique, même si c’est un apprentissage basique. A mon avis, il faut maitriser parfaitement une technique pour l’appliquer sereinement. Donc il me faudrait y consacrer beaucoup de temps. Problème! Je manque de temps.
    Mais j’ai apprécié votre article, ainsi que celui de Cédric. Je réfléchis

    Amicalement

    Charlotte

    • Bonjour Charlotte

      Le fait de maitriser ces langages et techniques,aurait-il changer quelque chose au problème que j’ai rencontré?

      Cela aurait au moins eu le mérite de te sensibiliser aux langages, et à la structure de ton blog.

      Une sauvegarde faite par plugin, c’est ni plus ni moins que du code en PHP. Mais cela ne t’empêche pas de le faire à la main directement dans l’interface de ta base de données.

      Mais pour le faire, tu dois au moins comprendre comment elle se présente et à quoi servent toutes les cases et boutons.

      Bref, maitriser le langage te permet de comprendre QUOI sauvegarder.

      Quand on te dit : « Sauvegarder mon blog », tu penses à quoi là maintenant ?

      A des fichiers à rapatrier sur ton ordinateur.
      Et pourtant il faut sauvegarder ET les fichiers ET les données (tes articles, les commentaires, etc…). Tout ça se fait en SQL.

      Bonne nuit et désolé pour ta perte. Ca fait jamais plaisir.

      Yvon

  11. Bravo pour cet article Yvon.
    Je suis 100% avec toi.
    Connaître un minimum permet de se sortir d’affaire dans beaucoup de cas.
    De plus n’oublions pas que WP possède son propre éditeur de fichier et qu’il est très facile de faire une petite retouche du thème.
    Sur le site que tu signales on peut apprendre le principe de fonctionnement de WP et créer un thème soi-même. Pour ceux qui veulent en savoir plus.
    Merci pour la qualité de ton travail.
    Cordialement,
    Rémi

  12. Bonsoir,

    Mon opinion : le php j’y connais rien et je n’ai pas envie de connaître ! J’ai cette chance d’avoir de gentils webmasters autour de moi qui me dépannent ! Merci à eux !

    Je ne suis pas pour autant dépendante, je me débrouille mais quand je ne sais pas, je ne passe pas des plombes à chercher, je demande, ça va bien plus vite (enfin pour moi)

    Maintenance technique, graphisme, moi je laisse ça à d’autres.

    Par contre, les maths, l’anglais, le français, le bien parler, l’orthographe, la grammaire, les dictées, la philosophie : ça OUI ça sert pendant toute sa vie … Pour son savoir, pour l’éducation de ses enfants, pour sa soif de connaissances !

    C’est enfant que l’on apprend, adolescent que l’on essaye de comprendre, tant bien que mal, et adulte que l’on se dit « si j’avais su … »

    Je vais paraître ringarde mais passer des heures avec mes filles à revoir les règles de Pythagore, à relire Molière et à bouffer des pages de grammaire, ça me servira toujours … Mais passer ma vie de blogueur à étudier la technique : NON ce n’est pas pour moi.

    Apprendre un peu de tout ça pour ne pas paraître nouille OUI. Ne pas subir ce que l’on ne comprend pas, pourquoi pas, mais le laisser à d’autres pour se consacrer à un bon bouquin je préfère …

    Chacun sa croix ! Chacun ses choix :)

    • Bonsoir Anne

      Chacun sa croix ! Chacun ses choix

      Exactement.

      L’important, ce sera toujours de voir jusqu’où nos choix nous portent, et si on aura la volonté, l’intelligence et la présence d’esprit de les remettre en question le jour où tout foire.

      Certains (certaines) s’obstinent dans des choix qui ne sont pas forcément les bons, et à la fin, ils (elles) abandonnent.
      D’autres corrigent en cours de route. Se forment. Evoluent. Changent d’avis. Et réadaptent leurs choix en fonction des évènements.

      Rudyard Kipling disait :
      « Si tu peux voir détruit l’ouvrage de ta vie, et sans dire un seul mot te mettre à rebâtir »

      Cette citation prend tout son sens quand au bout de 15 mois de blogging, une défaillance du serveur cause une perte massive des données et que tu perds en 2 minutes le travail de 15 mois, parce que la personne qui est « près de toi » a juste oublié de te prévenir que ta sauvegarde ne marchait pas.

      Si cela t’arrive, ce que je ne souhaite pas bien évidemment, au moins, tu ne pourras pas dire que c’est de la faute de la personne près de toi :hin:

      Chacun sa croix ! Chacun ses choix

      Bonne soirée
      Yvon

      • parce que la personne qui est « près de toi » a juste oublié de te prévenir que ta sauvegarde ne marchait pas.

        La personne se prendra une claque … De sourire … Parce que les sauvegardes, je les fais quand même ! Faut pas être inconscient non plus ;)

        Et si par malheur ma vie de blogueur prenait aussi une claque et bien … Je n’en voudrais finalement à personne du moment que mon bouquin lui aura gardé toutes ses pages.

        J’aime les blogs, je n’en aime pas la technique, j’aime écrire et ce pour mon plaisir et si un jour par malheur … Mes blogs sont réduits à néant et bien … La vie est un éternel recommencement tant qu’on est vivant, donc … Je recommencerais et sans doute en mieux.

        Bon sur ce « Faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais » donc … Attention à vos blogs, mais si ça part en vrille, ne vous découragez jamais, il y a toujours une solution …

        Bonne soirée Yvon et merci pour cet échange.

        • :D

          Bravo Anne.

          Comme je le disais, l’important c’est d’assumer ses choix et d’être prêt à rebondir si besoin était.

          La vie est un éternel recommencement tant qu’on est vivant, donc … Je recommencerais et sans doute en mieux.

          J’aime cette notion d’éternité qui s’améliore.

          Si chaque personne de cette planète pensait comme ça !!!

          Bonne soirée, et avec plaisir ;)

          Yvon

          • Bonsoir,

            Je viens à mon tour mettre mon grain de sel dans cette conversation animée ! Au moins cet article illustre un autre de tes articles (si j’ai bien retenu la leçon…) expliquant comment avoir des commentaires intéressants… Jolie illustration pour le coup !

            En ce qui me concerne, j’ai commencé à bloguer il y a presque un an car un formateur du Master que je suivais en Fongecif m’avait conseillé de mettre les mains dans le cambouis pour mieux assimiler les cours théoriques… Comme il avait raison ! Et comme je le remercie aujourd’hui !

            Bien sûr, il m’a fallu tout apprendre : de l’hébergement, aux plugin, en passant par l’aspect communautaire et par la modification de bouts de code. J’ai passé des heures à galérer pour des bricoles qui aurait pris 2 minutes à un expert.

            Mais aujourd’hui, même si j’ai encore plein de choses à améliorer, je suis fière du résultat, pas pour le résultat en tant que tel mais pour le chemin que j’ai parcouru… Et ce que j’adore, c’est qu’avec mon blog, j’en apprends tous les jours et je sais que je n’aurais jamais fini d’apprendre. Je ferai encore plein d’erreurs (je fais partie de ceux qui ont connu la page blanche !!!) mais j’apprendrai autant de ces erreurs que de mes réussites.

            D’ailleurs, je sais que sur la longue liste des choses que j’ai à étudier, je peux inscrire le tutoriel pour la ligne de code concernant Akismet !!! ;-)
            Parfois j’ai beaucoup de mal à tout gérer sur mon blog, d’autant qu’après une journée de boulot devant un écran d’ordinateur, je n’ai pas toujours envie de m’y remettre le soir, mais je sais aussi que le jour où je n’aurai plus rien à apprendre je serai en quelque sorte « morte de l’intérieur »…

            Pourtant j’avoue, je ne connais pas les langages informatiques et je n’ai pas encore eu le temps de me plonger dedans parce que j’ai d’autres choses , disons plus prioritaires, à maîtriser… Mais tu as raison, c’est important d’en maîtriser les rudiments… Je ne compte plus le nombre de fois où je me suis maudite de ne pas savoir où aller modifier le code pour obtenir tel ou tel résultat… je me suis aussi maudite d’avoir été obligée de demander et j’ai rougi qu’on me serve la réponse sur un plateau sans que je comprenne d’où elle tombait…
            J’aimerais tellement avoir le temps de tout étudier, ne serait-ce que pour pouvoir dialoguer avec les experts de chaque domaine sans passer pour un manchot du cerveau…

            Oui j’adore apprendre et je trouve que dans de nombreux domaines de cette société, on a oublié la culture de l’effort, seul capable de donner une vraie valeur au résultat…

            Bonne soirée

          • Bonsoir Nathalie,

            Merci pour ce retour d’expérience.

            Tu as raison sur plein de points.

            Déjà, le fait de vouloir apprendre et COMPRENDRE surtout ce que font les techniciens c’est déjà un grand pas.

            Pour le tuto d’Akismet, attends Samedi, j’expliquerai comment réaliser la chose manuellement et automatiquement à la suppression des spams.

            je trouve que dans de nombreux domaines de cette société, on a oublié la culture de l’effort, seul capable de donner une vraie valeur au résultat…

            Bien vrai ça, hélas !

            A bientôt et bonne journée

            Yvon

  13. L’idiocracy est en marche, y a qu’à regarder la télé.

  14. Excellent de rappeler l’utilité même d’apprendre de nouvelle chose, et c’est clair que vu comme ça, il est évident que pour blogger on doit apprendre ce qu’est un blog et dans tous domaines et métiers il y a un minimum d’apprentissage, alors ….

  15. carolej

    Bonjour Yvon,

    Merci pour des informations hautement critiques, parce que cette sauvegarde calamiteuse en triple exemplaire, ces menaces de perte de 15 mois de bon et loyal travail en 2 minutes, ça rend l’apprentissage du PHP, de MSQL bien
    craquant.

    Sartre disait : « Apprendre est reposant ». oui, Pascal a dû se sentir frais et dispos avec ses 15 lignes de code et tout prêt à sourire au cambouis…

    Je crois avec toi Yvon que tout bois fait flèche. Que toute
    activité réclame sa part d’apprentissage. Et il me semble bien
    que l’expertise ça ressemble assez à la fleur du mindbloom en sens inversé : tous les apprentissages apportent leur contribution à l’expertise – qui se construit ailleurs, dans un
    autre domaine.

    Bonne fin de soirée à tous,

    Carole

  16. Je suis globalement d’accord avec toi Yvon, et connaître les bases peut toujours servir pour personnaliser un peu ou résoudre un problème mineur. Il est agréable de ne pas avoir à payer à chaque fois ^^

    Concernant le commentaire d’Alexandre, le fait qu’il n’y ait pas « cette ligne de MySQL » dans le bouquin ne veut pas dire qu’il est mauvais. Il ne peut pas recenser tous les problèmes possibles. Connaître les bases par contre, c’est pouvoir s’adapter à tout.
    Par exemple, si tu apprends une langue, savoir dire 2 ou 3 phrases de base c’est bien, mais ça limite rapidement. Connaître les bases de la grammaire et le vocabulaire de bases permet de faire bien plus.

    Bref, pour revenir à ton article, j’ai dit « globalement » d’accord avec toi, car connaître les bases ne permet pas totalement de se passer de prestataires, enfin d’aide d’une manière générale.
    Ca permet de résoudre les petits problèmes, et de personnaliser un peu.

    J’ai de sérieuses bases en HTML/CSS/PHP/MySQL, que j’ai apprises grâce au Site du Zéro il y a environ 10 ans (j’avais même codé un site ENTIER tout seul !), mais avec ce qu’il me reste maintenant, il y a certaines choses qui restent trop techniques.

    Donc oui, mais à mon sens il reste toujours une dépendance ;) Et perso, je préfère souvent acheter un plugin tout fait que coder ma propre solution, pas seulement parce que je ne sais pas le faire, mais aussi parce que ce n’est pas ce que j’ai envie de faire :)

    P.S. : Contre-exemple : Pour la BDD, il y a des plugins qui la nettoient, si je ne m’abuse :P (je ne sais pas s’ils nettoient akismet, mais la mienne n’a pas l’air gigantesque, donc j’imagine que oui ;) )

    • Bonjour Yvon

      Tout à fait d’accord avec toi. Apprendre les rudiments sont essentiels.J’ai eu ce cas de figure où j’étais pratiquement bloqué un weekend sans savoir comment faire pour me sortir de là.

      Savoir ne serais-ce qu’un minimum peut véritablement faire une grosse différence et un gain de temps.Et comme disais quelqu’un plus haut apprendre c’est progressé. Merci pour tes informations .

      Jean-Marie

      • Mon petit commentaire sur le sujet en rapport à ton article ET celui de Cédric (vu que tu en parle au début).

        Avoir une connaissance de base en PHP/SQL est recommandé pour tout blogueur « pro » . Car oui, cela permet d’avoir plus le contrôle et de comprendre un peu mieux comment le moteur fonctionne.

        Pour l’article d’hier, c’était je pense surtout le choix fait: promouvoir un livre (au passage pas terrible) alors que le site du zéro (et autre) sont amplement suffisant pour avoir les bases.

        je voudrais revenir sur une chose:
        « Personnellement, je préfère être moyen en plein de choses que très très bon dans un seul domaine. »
        Je suis pas totalement d’accord avec ça. Le fait est que beaucoup de livre conseille d’être un expert dans un nombre restreint de domaine (Napoleon Hill le dis lui même). Mais, oui, il faut pas délaisser le reste.

        C’est comme toi, tu n’es pas moyen en plein de choses, regarde: tu es un expert en copywriting je pense ;)
        Celui qui est moyen partout n’ira pas loin. Celui qui excelle quelque part tout en ayant des connaissances dans d’autre domaines sera celui qui réussira le plus.

        Après, tout est question de temps…et donc d’argent. Vaut mieux faire appel à un sous-traitant pour les trucs trop technique ou dont tu sais qu’il te prendrais trop de temps à réaliser.
        C’est ce que je fais dans certaines choses, vaut mieux payer 100$ quelq’un pour faire un truc nickel que de passer 5h pour faire un truc…qui est pas génial au final.

        Deux poids, deux mesures.

        PS: je m’y connais très bien en langage web si jamais on me fait une remarque.

        • Salut Florian

          C’est ce que je fais dans certaines choses, vaut mieux payer 100$ quelq’un pour faire un truc nickel que de passer 5h pour faire un truc…qui est pas génial au final.

          Moi je préfère passer 5 heures dessus. Car si le problème se représente un jour, je n’ai pas envie d’avoir à repayer 100$.
          Sans parler du délai.

          Le fait est que beaucoup de livre conseille d’être un expert dans un nombre restreint de domaine (Napoleon Hill le dis lui même).

          Ce que je sais par expérience, c’est que les conseilleurs ne sont pas les payeurs.

          Il faut prendre ces « conseils » et les replacer dans ton contexte. quand tu as un blog ou un site et des produits à vendre, tu ne peux pas te permettre de n’étudier qu’un seul domaine pour devenir un expert dedans.

          Tu dois maitriser 8 métiers / activités et tu dois le faire le mieux possible.

          Et franchement, devenir expert dans l’une de ces 8 activités est hors sujet. Parce que si ton expertise à toi c’est la perte de poids, qu’est-ce que tu en as à cirer d’être un expert dans le graphisme de blog ?

          Maitriser les bases qui te permettront de customiser ton blog pour en faire un outil visuellement unique est 100 fois plus utile que de choisir UN des 8 domaines et de t’y former comme un fou dans le but de devenir expert.

          Il faut remettre les choses en perspectives.

          Trop de gens pensent que créer et tenir un blog, ça va être uniquement de trouver des idées, d’écrire des articles et répondre au commentaires.

          Mais non. Pas du tout. Même si les formateurs – pour vendre – veulent leur faire croire ça, désolé mais il y a une foule d’activités à maitriser pour faire quelque chose de sérieux.

          Et aucune de ces activités est meilleure qu’une autre. C’est comme se brosser les dents, ou aller aux toilettes. Pas très sexy ni très enrichissant, mais faut le faire.

          Avec un blog c’est pareil. Il y a des activités qui plairont mieux que d’autres, mais ça n’empêche pas qu’il faudra tout embrasser pour être efficace.

          Ou alors accepter de rester derrière et de regarder les autres avancer plus vite, plus loin et plus longtemps ;)

          Yvon

          • Je reste globalement d’accord avec ce que tu dis.

            Et oui, « Il faut remettre les choses en perspectives. »

            Moi je préfère passer 5 heures dessus. Car si le problème se représente un jour, je n’ai pas envie d’avoir à repayer 100$.
            Sans parler du délai.

            C’est là deux modes de pensée différente. Qui je pense oppose pas mal de personne dans les commentaires.
            Es-ce dire que tu n’as alors jamais sous-traiter quelque chose ?

            Je suis d’accord avec le commentaire de Florent plus bas.
            Faire appel à un expert pour 100$ afin de faire un logo (par exemple) est pour moi beaucoup plus profitable que de devoir le faire moi même (et y passer pas mal de temps… pour un résultat forcément super)
            Car au final, la différence entre un expert et un gars moyen… se verra pas mal au bout du compte.

            Après, si tu me dis que tu as fait tout seul ta bannière graphique en header. Tu pourra peut-être me faire changer d’avis… mais tout dépends du temps que tu as passer à l’a faire…

            Certaines personnes ne sont pas faites pour faire de la programmation, cela demande un esprit logique. Je suis d’accord sur le fait qu’il faut connaitre les bases pour comprendre. Vouloir tout faire tout seul est par contre « borné » selon moi.

          • Salut Florian

            Oui moi je fais tout tout seul. Je ne sous traite rien QUE JE NE SACHE PAS FAIRE PARFAITEMENT.

            Je l’ai mis en majuscules parce que c’est important.

            Je veux dire que lorsque j’ai sous-traité des actions, c’était toujours des actions que je savais faire à la perfection, mais qui me saoulaient, ou parce que je n’avais pas le temps.

            La bannière de ce blog, ainsi que le fond, et tous les graphismes qui sont dessus ont été faits par moi à 100%
            J’ai essayé de déléguer le graphisme de certains livres (jamais des sites), ça m’a toujours déplu.

            Bref, je reconnais que certains ne sont pas « faits » pour la programmation, pour autant, il est nécessaire de la maitriser quand on tient un blog. Si ce n’est pas toi, alors tu dois t’associer avec quelqu’un qui sait. Avec toutes les contraintes qu’une association comporte.

            Et vouloir tout faire tout seul est, selon moi, la seule vraie manière d’avoir un business enrichissant qui plait vraiment.
            Certains aiment bien gagner de l’argent. Faire des profits.
            J’aime bien aussi, parce que ça paye le courant… De là à en faire un but dans la vie, y’a un fossé.
            J’ai choisi ce métier pour la richesse de ses activités.

            J’aime coder un site
            J’aime écrire des articles et des livres
            J’aime les vendre aussi
            J’aime réaliser des logos, des couvertures de livres et des designs de site web
            J’aime faire des lettres de vente
            J’aime optimiser mes sites pour être mieux lu
            J’aime faire de la vidéo
            J’aime enregistrer des podcats
            J’aime faire des logiciels pour aller plus vite.

            Bref toutes les facettes de ce métier me plaisent et il est hors de question que qui que ce soit viennent me prendre 100 euros de l’heure pour faire un truc que je ne sache pas faire. Je préfère me former et apprendre à le faire moi-même. Si ça me saoule, le gars et ses 100 euros le fera. Mais je veux pouvoir contrôler son travail.

    • Salut Laurent,

      Oui tu as raison, les bases ne règleront pas un problème sévère, mais pour autant, le fait de les connaître vont réduire drastiquement le risque de problème.

      Pour faire un parralèle, si je te bande les yeux et que je te demande de marcher sur cette planche de bois devant toi, alors bien guidé, tu vas y arriver.

      Par contre, si une fois que tu as traversé, je te débande les yeux, et je te montre que la planche que tu viens de traverser était posée en travers d’un ravin de 250 mètres de profondeur, pas sûr que tu t’aventures à revenir sur tes pas.

      Connaître les bases, c’est ça : Ca donne une sorte de lucidité qui évite de faire des conneries. Parce qu’on sait ce qu’on risque de perdre.

      P.S. : Contre-exemple : Pour la BDD, il y a des plugins qui la nettoient, si je ne m’abuse :P (je ne sais pas s’ils nettoient akismet, mais la mienne n’a pas l’air gigantesque, donc j’imagine que oui )

      Possible :)
      Mais si tu n’y connais rien en php et en SQL, pourquoi installerais-tu ce genre de plugin ? Et surtout, comment y penserais-tu, et quel est l’intérêt qui te pousserait à le faire ?

      Si je te dis qu’il faut installer un plugin de cache sur ton blog sans t’expliquer pourquoi, pas très sexy.

      Par contre, si je te dis que sans plugin de cache, ton site met 3 fois plus de temps à se charger et que tu perds ainsi 400 visiteurs par jour, forcément, l’intérêt est évident.

      En résumé, pour être sensibilisé aux problèmes qu’un blog PEUT rencontrer si on bidouille, il faut savoir ce qu’on peut perdre.

      Yvon

  17. Jean-Louis

    Je recommande fortement le Site du Zéro car j’y ai quasi tout appris concernant le html, css, php et mysql.

    J’avais 43 ans quand j’ai commencé à apprendre ces langages grâce à ce site et j’ai pu créer mes propres sites.

    Et c’est génial quand on comprend comment tout cela fonctionne.

    Yvon a raison, nous devons sans cesse apprendre, dans tous les domaines. La Vie ne sert pas à autre chose, apprendre, évoluer, faire de nouvelles expériences chaque jour…

    Merci Yvon pour ce superbe article.

    Jean-Louis

    • Yvon a raison, nous devons sans cesse apprendre, dans tous les domaines. La Vie ne sert pas à autre chose, apprendre, évoluer, faire de nouvelles expériences chaque jour

      Merci Jean-Louis pour cette phrase, cela fait un bien fou.

      Car ok on parle de blogging, mais quand je lis qu’il vaut mieux déléguer et payer et se concentrer uniquement sur une chose ou deux, et que vous généralisez ça à la vie de tous les jours. :evil:

      Whaou!
      Chers messieurs que devrions nous dire, nous les mamans qui bossons, on doit s’occuper de la famille, du boulot, du blog. Heureusement que l’on ne délègue pas dès que quelque chose ne nous plait pas ou lorsque l’on doit apprendre, car nos enfants seraient élevés de bien mauvaise manière, et il faudrait être très riches pour avoir une femme de ménage, quelqu’un pour faire les devoirs, un cuisinier pour faire vos petits plats, une lingère pour repasser vos chemise, il y a une paire d’entre vous qui seraient bien embêtés.

      En tout cas priez pour que dans votre prochaine vie vous ne soyez pas une femme.

      Bonne soirée
      Marie-Do

      • Ha ha Marie Do :D

        Oui la comparaison est sympa, je n’y avais pas pensé. :super:

        Et une association « Je fais les trucs que vous aimez pas pour 100 euros de l’heure ? ».
        Chouette idée çà non ?

        Bonne soirée

        Yvon

      • Oh Marie-Do!
        J’aime bien ta comparaison. Comme tu as raison, beaucoup risqueraient de ne pas apprécier. :-)

  18. Bonjour Yvon,

    Il y a parfois des hasards…

    Je viens juste d’écrire un article concernant la formation et le verbe « apprendre » sur mon blog, et le tien fait écho dans ma tête.

    Certes on ne peut pas apprendre tout et n’importe quoi. Mais c’est vrai que connaître un minimum de PHP ou MySQL m’a aidé à plusieurs reprises en blogging.

    Je vois un parallèle avec ceux et celles qui utilisent une base de données. Pour moi c’est FileMaker, mais cela peut être un autre outil…

    Je rencontre beaucoup de gens qui perdent énormément de temps, voire abiment leurs données, parce qu’ils ont décidé que « base de données « est un gros mot réservé à des informaticiens. Comme si l’annuaire du téléphone, le site de réservation d’avion,… n’étaient pas des bases de données qu’ils utilisent sans y penser…

    Je constate à l’opposé que ceux et celles qui ont pris un peu de temps pour approfondir leur outil y ont gagné sur de nombreux plans, sans pour autant devenir professionnels de la chose.

    Je suis donc tout à fait d’accord avec toi…

    Et pour le « continuer à apprendre » merci pour le tuto Akismet ;-)

    Cordialement

    Michel Lansard

  19. Bonjour Yvon,
    Vif merci pour la référence.

    Pour le reste, tu as évidemment raison.

  20. Et c’est ici que je découvre pour la première fois l’utilité de mon impatience, merci Yvon.

    Je déteste tellement attendre et dépendre de quelqu’un que j’ai eu un plaisir fou ce week-end à apprendre comment mettre techniquement une page de vente en ligne. J’en ai profité pour découvrir WordPress (il me fallait bien un éditeur).

    Ton article sur les puces promesses m’a d’ailleurs bien aidée pour les marges sur ma page et la video sur l’installation d’une squeeze page aussi. En fait, je regarde toujours toutes tes vidéos même si je ne comprends rien et puis je sais où aller trouver l’info quand j’en ai besoin.

    Je vais donc me mettre au PHP. Merci pour le lien de la formation.

    Un tout grand merci encore.

    Marie-Noël

    PS: je ne suis quand même pas arrivée à insérer les puces promesses et je me demandais si l’endroit à modifier était le même quand on a installé un éditeur (TinyMCE) .

  21. Bonjour Yvon,
    Quel plaisir de tomber enfin sur un article où je suis en total désaccord avec toi ! ;-)
    J’accompagne des consultants sur le développement de leur activité via les blogs et une des choses que je leur dis le plus souvent, c’est « focalisez-vous sur votre valeur ajoutée ! ».
    Alors, je ne dis pas qu’il ne faut pas s’intéresser au PHP ou MySql pour avancer, mais c’est loin d’être la priorité numéro un et surtout il faut aimé ça…
    Quand j’ai mis en vente mon premier livre, j’ai passé un mois pour mettre en place ma boutique en ligne. Et la semaine du lancement, je ne t’explique pas les cauchemars que j’ai faits avec les bugs que j’avais à me coltiner. J’ai facilement perdu une dizaine de ventes…
    Un an après, j’ai ouvert un projet sur Elance et j’ai trouvé un prestataire qui pour me refaire la boutique à 300€, précisément le montant que j’avais perdu sur les bugs. Et autant te dire que le résultat était de loin beaucoup plus professionnel et mes nuits relativement tranquille.
    Aujourd’hui j’ai toute mon activité en ligne et là encore au début j’ai fait l’erreur de m’occuper de tout ça. Depuis que je sous-traite toute cette partie, mon business a littéralement décollé. Pourquoi ? Car justement je me focalise sur ma valeur ajoutée.
    Alors, je ne dirais pas que c’est inutile, mais je dirais que c’est contreproductif. Quand on a un blog, nous sommes le goulet d’étranglement de notre système, la ressource contrainte. Il est donc impératif de sous-traiter tous ces sujets pour se focaliser sur sa valeur ajouter : produire du contenu de qualité sur sa thématique et devenir un véritable expert de son sujet pour éviter de faire ce que les autres font déjà.

    Au plaisir de te lire.
    Florent.

  22. Bonjour Yvon,

    Tu sais Yvon, si tu expliques à tes lecteurs qu’il faut avoir un minimum de connaissances dans de nombreux domaines, tu vas les décourager :)

    Déjà que j’ai du mal à faire comprendre à mes adhérents qu’ils doivent avoir un minimum de base en HTML/CSS pour personnaliser leur site…
    Alors imagine si je leur parle PHP/MYSQL…

    Je rejoins certains commentaires sur le fait que l’on ne peut pas tout maîtriser, qu’il faut externaliser certaines tâches.
    Quoi qu’il en soit, pour celui qui se lance sur le web, avec peu de moyens financiers, avec comme objectif d’être indépendant, il n’a pas le choix.
    Il doit obligatoirement être polyvalent.

    Et être polyvalent, ne veut pas non plus dire être un expert dans chaque domaine.

    Par exemple, imaginons une personne qui veut externaliser la création de son site et n’a aucune connaissance en conception de sites.
    Il aura un mal fou à présenter un cahier des charges répondant à ses besoins et devra par la force des choses faire confiance à 100% à son prestataire.

    Bonne journée

    Thierry

  23. Hello Yvon, hello à tous/toutes,

    j’adore quand tu montes sur tes grands chevaux comme ça ! :D

    Je te rejoins à 100 % sur l’idée qu’il est impératif d’en connaître un minimum dans les différents langages utilisés pour tous nos bazars techniques en ligne. Tout à fait d’accord aussi sur l’idée de viser la plus grande autonomie possible. J’ai bien souvent médité (et pesté !) sur notre aliénante dépendance vis-à-vis des experts en informatique. :evil:

    Le PHP, j’y ai à peine touché pour l’instant, tout simplement parce l’apprendre en tant que tel ne s’est pas imposé à moi comme une nécessité. Et aussi parce que dans tous ces domaines techniques, j’apprends quand j’en ai besoin, quand une question se pose et que je dois trouver une solution.

    Mais les exemples que tu donnes sont éloquents et devraient nous convaincre de ne pas rejeter a priori la possibilité de se former un minimum, non seulement pour comprendre ce qui se passe dans nos arrière-boutiques, mais juste au cas où il y aurait un problème.

    Les différentes discussions sur la question de devenir expert ou pas me semblent hors de propos, car il ne s’agit pas de ça en vérité.

    Dans nos métiers en ligne, si on a pris le parti de s’occuper de la conception de nos « vitrines » quelles qu’elles soient, alors nous sommes forcément amenés à mettre les mains dedans à un moment ou à un autre. Le problème, c’est que personne ne va vous le dire au démarrage : ce n’est ni sexy ni vendeur. ;-)

    Nous sommes forcés d’être polyvalents, avec la nécessité de maîtriser pas mal de domaines « assez bien » pour s’en sortir au mieux, mais il n’est nullement nécessaire de TOUT maîtriser comme un dieu ! A chacun selon ses talents.

    Et tant qu’on n’est pas morts, on peut apprendre et progresser. Quand on bosse en ligne, c’est ce qu’on fait tout le temps. Si on n’est pas prêt à se confronter à ses lacunes en permanence, autant faire autre chose.

    Certains connaissent sûrement la « règle des 10 000 heures » qui stipule que c’est un minimum pour maîtriser une pratique, certes c’est bien le moins quand on veut devenir expert dans un domaine.

    Maintenant, dans nos différentes pratiques en ligne, quand on est « seul à bord », si on s’en tient à cette règle, on ne réalisera jamais grand-chose parce qu’on sera obsédé par l’idée qu’il faut absolument être une bête à tous les niveaux avant de pouvoir oser afficher quoi que ce soit. C’est idiot et pour le coup, totalement inutile. :hin:

    C’est marrant, la polyvalence a mauvaise presse chez nous. Si on n’est pas un expert dans au moins un seul truc, alors c’est qu’on est moyen dans tout, sous-entendu : « moyen = plus ou moins mauvais ». Cette obsession de l’expertise me fait bondir ! Parce que, à ce compte-là, il y a tout plein de choses passionnantes que je n’aurais jamais pu faire, des formations dont je n’aurais pu profiter qu’à moitié, des boulots qu’on ne m’aurait jamais permis d’exercer. C’est justement le fait d’être très polyvalente qui m’a ouvert des portes inespérées.

    Yvon, ton idée d’y aller cool en prenant un petit temps par semaine, à notre mesure, pour apprivoiser ce nouveau langage me semble excellente. De toute façon, c’est exactement comme pour tout nouveau langage : si vous apprenez le solfège, on ne vous demandera pas d’être capable de déchiffrer à vue une sonate de Mozart en deux semaines ! Eh ben là c’est pareil. ;)

    A bientôt, amitiés,
    Alexandra

  24. Bonjour à tous!
    C’est vrai que beaucoup pense que apprendre le php et le mysql c’est pour devenir développeur. Ce qui n’est pas le cas.
    C’est avant tout apprendre à se débrouiller en connaissance des bases.

  25. Salut Yvon,

    Ah bon, on élève des gnous en Australie?

    Ben voilà, c’est la preuve qu’on en apprend tout les jours.

    Mon problème (et c’est tout à fait perso, enfin j’espère pour les autres) mais voilà, suite à mon accident, ce que je vais lire dans le cours (excellent par ailleurs, j’ai jeté un oeil) que tu proposes je l’aurai oublié 5 min après.

    Tu peux être sûr qu’afin la fin de mon commentaire j’aurai déjà oublié qu’on élève des gnous en…où ça déjà?

    Eh oui, tout n’est pas toujours facile pour tout le monde.

    Un énorme avantage (ça toi te parler, comme tu es un grand amateur de cinéma), ça fait 142 fois que je regarde les Chti’s parce que comme j’oublie chaque fois l’histoire j’ai toujours le plaisir de le regarder comme si c’était un nouveau film.

    Une bonne façon de positiver, non?

    C’est ça aussi le blogging.

    @+

    Christian.

  26. Salut Yvon,

    Merci pour la mention et d’avoir rebondi aussi judicieusement sur mon article.

    J’y ai d’ailleurs ajouté le lien vers le tien ;)

    De l’inutilité de l’apprentissage

    Petite anecdote :

    Il y a peut-être un an, j’étais à une fête de famille chez un beau-frère. Je parlais philosophie avec sa petite soeur (elle est en fac de philo).

    Quand, tout à coup, l’un de ses frères se met à taper une crise : « Putain, vous allez pas nous faire chier toute la soirée à parler philo !!!! Franchement, à quoi ça sert la philo ? »

    Ma réponse : La philo nous apprend à réfléchir…

    Bref, je te raconte cette anecdote pour dire que, souvent, on apprend des choses qui nous servent « indirectement ».

    Apprendre la philo nous entraine à réfléchir et à nous poser des questions. On développe quelques neurones… ça peut être utile.

    Apprendre les maths permet, par exemple, à savoir calculer une promo ;)

    Le souci, c’est que si au bout de 6 mois votre blog fonctionne bien, alors vous avez une moyenne de 50 spams par jour.

    Tu es généreux sur ce coup…

    Le mois dernier, je suis parti 3 jours à Disneyland. Quand je suis revenu, j’avais 98 pages d’indésirables !

    En moyenne, j’en ai entre 500 et 700 par jour…

    Pour la vider, il faut le faire manuellement en indiquant UNE ligne de code en SQL au bon endroit.

    Tu as oublié de dire QUELLE ligne de code ???? :(

    Tiens, d’ailleurs, pourquoi ne pas faire un petit article sur le « problème Akismet/Sauvegarde » ?

    Je t’invite à le publier sur Virtuose Marketing.

    Qu’en penses-tu ?

    Cédric

  27. Bonjour Yvon

    J’aime beaucoup cet article et c’est extrêmement dommage que je ne l’ai pas lu il y a trois ans.
    J’avais fait faire un site en php par un copain à mon fils et comme avec tout les copains ça se termine toujours pas spécialement bien.
    J’ai toujours un millier d’idée de site dans ma tête.
    Et bien crois tu que je me suis pris par la main et apprendre le php ?
    Non bien sûr, avec l’idée que c’est impossible et trop compliqué.

    Et là, et bien je me suis trouvé dans l’obligation encore de dépendre d’un webmaster, gentil pas de soucis mais dépendance.
    Et je m’en veux c’est sûr de ne pas m’être donné les moyens, 3 ans tu te rends compte, je saurais faire. Pas d’excuse, j’avais même une formation complète à disposition.
    Maintenant j’y regarde d’un peu plus près, car comme tu dis ce n’est pas tout d’avoir le site, il y a le suivi.
    Donc je veux absolument comprendre le fonctionnement
    Je garde ton lien et surtout ton conseil et ton article aussi pour me secouer quand il y aura besoin.
    Merci Yvon :)

    Cordialement
    Janette

  28. Salut Yvon,
    Quel article (et les commentaires) passionné tu nous livres là!

    On sent bien ta volonté de « tout faire toi-même ». Je suis assez impressionnée que tu aies fait le graphisme de ton site, tu touches vraiment à tout!

    En tout cas concernant ton article, je te rejoins complètement bien sûr. Je pense même, à la lectures des réactions ici, que je vais proposer plus de programmation sur mon blog.

    Je ne veux pas devenir un blog 100% code mais je pense que quelques explications et exercices pourraient être utiles à beaucoup.

  29. David

    Bonjour Yvon,

    Je suis entièrement d’accord toi sur l’importance de toujours se former, apprendre et lire.

    Et puis parfois, pour une question de satisfaction personnelle, c’est bien aussi de savoir faire les choses soi-même. Il ne suffit pas de déléguer à chaque fois et de juste sortir le porte monnaie pour déléguer à un programmeur ici ou là…

    Sinon le jour où il y a un pépin et que le programmeur est en vacances par exemple, c’est la merde.

    Et alors, soit on met les mains dans le cambouis (parce que si on doit agir dans l’urgence et qu’on n’a pas les bases, c’est un peu comme ça qu’on risque de ressentir les choses).
    Soit c’est la galère pour trouver un autre programmeur qui le temps de se plonger dans le problème technique et de le réparer, mettra peut-être autant de temps que si on le fait soit-même avec quelques livres ou bases déjà acquises…

    Moi je suis plutôt partisan de dire qu’il faut intéresser à tout et ne pas déléguer à tout va en sortant juste le porte-monnaie. Savoir trouver un juste milieu entre les choses qu’on pourrait faire soit-même, et les autres qu’on pourrait déléguer.

    C’est comme dans la vie quotidienne.
    Imagines tu achètes une maison à rénover. Certains seront partisans de tout déléguer intégralement, le gros œuvre et le petit œuvre. Encore faut-il avoir l’argent pour le faire.
    Et d’autres préfèreront faire le petit œuvre eux-même, comme la pose des parquets, revêtement, tapisserie, peinture, petits bricolages, en apprenant et surtout en ayant envie de le faire. et puis je radote peut-être un peu mais la réalisation, la satisfaction personnelle, les accomplissements, etc… C’est important :)

    Et même si ça risque d’en énerver certains dans l’entourage.

    Si je pioche dans mon expérience perso et que je prend l’exemple de la maison à rénover. J’ai des amis et de la famille qui se foutaient un peu de nous (moi et ma femme) récemment, en nous faisant quelques petites réflexions sur le fait qu’on ne serait pas capable de rénover certaines choses en un mois… « ça coute trop chère… ça prend trop temps… bla bla bla… Les renseignements, mini-formation et casto ne font pas tout »…
    Oui mais rien ne coute d’essayer et de se passionner un temps soit peu pour ses projets :)

    Résultats : 2 mois après, nous avons fait nos petits travaux nous même, nous en sommes satisfait et fières, ça ne nous a couté que le prix des produits et quelques heures d’apprentissage :)
    Et un couple parmi nos amis, maintenant nous font un peu la tronche (jalousie ?), nous dises qu’on est chanceux ! (celle là elle me fait bien rire :) )… Parce que eux, ayant plus ou moins les même projets que nous, ont fait le choix, de ne pas se former un minimum sur le sujet, de déléguer tout… et en sont encore à l’étape des devis… Et le comble c’est qu’au moment où les travaux devaient commencer, le gars les a planté car lui même devait déménager à l’étranger le mois-suivant… Quelques perte de temps !

    Bref. Et concernant les blogs, le PHP et le MySQL (vu que c’est le sujet ici), je pense que celui qui ne veut pas du tout apprendre les bases, ou s’y intéresser même une petite heure par mois, prend le risque de se retrouver dans la grosse merde en cas de pépins, à moins d’avoir un porte monnaie extensible.
    On ne devient pas expert dans son métier ou chef d’entreprise, sans passer au moins une fois dans sa vie par des périodes où on met ses mains dans le « cambouis » pour apprendre les bases de tout ce qui constitue notre activité professionnelle.

    Certains commentaires d’Yves sur l’expertise m’ont semblé totalement incohérents et contradictoires. Notamment :

    Et ces vrais experts dont tu parles cède la majorité de leurs taches à d’autres personnes pour se concentrer sur ce qui leur rapporte le plus. ;)

    Tu confonds l’expertise et la cupidité . Le véritable expert ne cherche pas absolument à se concentrer sur ce qui lui rapporte le plus. Le véritable expert est un passionné qui s’intéresse à toutes les ficelles, tous les tenants et les aboutissants de son activité, que ça lui rapporte de l’argent ou non.
    Et par définition, le véritable expert acquiert ses connaissances et ses compétences grâce à la pratique.
    Après tu peux devenir « expert en délégation » comme Tim Ferriss dans « la semaine de 4 heures », et pouvoir alors avoir plus de temps et vivre ta vie et tes passions comme tu l’entends. Mais on peut aussi être un expert et passer son temps au boulot. Parce que notre boulot c’est notre aussi notre passion, et gagner un salaire mensuel normal dans une petite entreprise.

    Sur ce, bonne journée.

    David :)

  30. Remi

    Ton article et le lien tombent à pic.

    En effet, je ne connais pas le php, et j’ai un bug sur mon blog depuis quelques temps (dans les articles, la barre latérale de menu se déplace sous l’article. Pas terrible.). Je vais donc devoir mettre les mains dans la mécanique et chercher.

    Ceci dit.
    Je ne comprends pas comment « on » peut dire qu’une connaissance ou une compétence est inutile.

    Aucune n’est indispensable. Mais toutes sont ou peuvent être utiles.

    Nous n’avons pas besoin de savoir changer une roue pour conduire une voiture mais lorsque l’on se retrouve seul, dans un endroit isolé, avec un pneu crevé… Ouf…

    :)

    Et s’il est inimaginable d’être un expert dans chaque domaine, ce n’est pas grave.
    L’important s’est de progresser, d’apprendre en continu.

    Chaque pas est utile, chaque pas fait avancer.

    Amicalement
    Rémi

Laisser un commentaire

;) :super: :red: :hin: :haha: :evil: :cry: :coeur: :cafe: :beer: :D :?: :-z :-x :-o :-P :-? :) :( 8))

Créé et géré avec par Yvon CAVELIER