RSS FB
 

Faites attention à ce que vous écrivez…

02 fév

 e reçois des dizaines de mails par jour qui tentent de me convaincre de faire ceci ou cela.

"Cliquez sur ce lien, abonnez-vous, achetez mon produit, adhérez à ma formation, etc."

De plus, en tant que copywriter, je lis beaucoup de lettres de vente ici et là.

magic-lamp-1313242

Et depuis toujours, les personnes qui écrivent ces lettres de vente ou ces mails emploient des mots dont ils ne mesurent pas la portée.

Je peux difficilement savoir quels sont les impacts négatifs en termes de chiffre d'affaires qu'accusent ceux qui écrivent ces textes, mais je sais par contre quel impact ça a sur moi (et certainement sur pas mal de gens).

Les mots dont je parle sont ceux-ci :

  • Sincèrement
  • Franchement
  • Réellement
  • En toute franchise
  • Pour être franc
  • Pour dire la vérité
  • En toute bonne foi

Pris individuellement, ces mots sont tout à fait honorables. Mais dans la globalité d'un texte, ils sont lourds de sens.

En effet, quel besoin peut-on éprouver de ponctuer son texte d'un mot comme "Sincèrement" ? Est-ce à dire que tout ce qui a précédé ne l'était pas (sincère) ?

Le texte que je viens de lire qui m'a donné l'idée de cet article comportait cette phrase :

"Ensuite, la première action que je vous invite réellement à faire c’est de ..."

Cette simple phrase invalide tout ce qu'il y a eu avant, puisque si on me dit que LA tout de suite, on m'invite RÉELLEMENT à faire un truc, ça veut dire que tout ce qu'on m'a demandé avant ne l'était pas (réel) et que donc toutes les demandes faites avant cette phrase étaient fausses en fait.

Bref, vous comprenez le concept ?

Au-delà du risque que votre prospect ou que votre abonné se demande pourquoi vous dites ça et qu'il sente l'entourloupe quelque part, l'emploi de ce genre de mots devrait également vous servir à vous poser de bonnes questions à propos de votre produit ou de votre service ou même de ce que vous souhaitez faire faire à votre interlocuteur.

Car si vous éprouvez le besoin d'écrire ça, c'est que vous-même vous ne croyez pas à ce que vous avez écrit avant.

Pourquoi ?

Est-ce que c'était trop exagéré ? Ou imprécis ? Est-ce que vous ne donnez qu'une partie de la vérité ? Est-ce que c'est réellement important ? Avez-vous réellement été franc dans vos propos ? Avez-vous TOUT dit ? Ne faites-vous pas perdre du temps à vos clients avec des trucs qui ne servent pas RÉELLEMENT à quelque chose ? Avez-vous écrit des trucs pour "meubler" votre mail ou votre page de vente ?

Quand on écrit, qu'il s'agisse d'un mail ou d'une page de vente - ou même une vidéo, hein, le concept s'étend à toutes les dimensions de votre communication - plutôt que de faire dans la longueur à tout prix, peut-être que vous pourriez prendre le parti d'aller à l'essentiel et d'en dire le strict minimum pour que les gens comprennent clairement ce dont vous parlez.

Ils se passeront aisément du verbiage inutile qui sert à meubler les trous d'un texte.

Tout ce que vous dites devrait être réel, vrai, franc. Et sincère. De telle sorte que vous n'auriez pas besoin de le préciser à un endroit de votre texte.

Certains pourront dire que tout ceci est futile. Pourtant, un texte qui sert à faire agir est fragile. Si vous contrariez un lecteur, il peut quitter votre texte d'un simple mouvement de doigt...

Qui sait... la vente qui manque à chacune de vos journées pour faire de votre business une affaire rentable tient peut-être juste à ça...

Essayez, vous verrez ;)

 

Vous trouvez cet article sympa ? Parlez-en à vos amis (merci) :

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+ en cliquant sur un ou plusieurs des boutons ci-dessous. Si vous l'avez trouvé sympa, bien sûr ! Merci d'avance :

 



Celui d'avant ou celui d'après ? Choisissez :

Envie de lire l'article qui vient juste après celui-ci ? Cliquez là :

Envie de lire l'article qui vient juste avant ? Cliquez ici :



Voici d'autres articles avec un sujet similaire :

Crédit photos : © Fotolia.com



Juste au cas où...

Je suis pour des articles sans aucune faute d'orthographe ! Si vous en avez repéré une ou plusieurs dans cet article, alors merci de me le signaler en m'envoyant un mail à yvon(at) le présent nom de domaine, en indiquant le ou les mots concernés.
Je corrigerai tout ça au plus vite. Merci BEAUCOUP d'avance !

Vous pouvez réagir à cet article ici :

IMPORTANT : Si vous avez un blog, indiquez son adresse dans "Votre site Internet" afin que les visiteurs puissent venir voir ce que vous faites.

 

 

 

 

 



 

;) :super: :red: :hin: :haha: :evil: :cry: :coeur: :cafe: :beer: :D :?: :-z :-x :-o :-P :-? :) :( 8))

 

 

  1. Alexandre

    4 février 2017 at 12 h 20 min

    Salut Yvon !

    Content de retrouver tes articles pleins de bon sens pour cette nouvelle année 2017 :)

    Alexandre

     
  2. Claire

    21 juillet 2017 at 8 h 11 min

    J’ai aussi remarqué qu’en n’en rajoutant pas des couches, en donnant des exemples/preuves sans trop en faire et pour ne pas passer dans la justification, cela fonctionnait mieux.