RSS FB
 

Êtes-vous vraiment compris ?

16 fév

 'est la mode !

En 2017, si on veut réussir à gagner de l'argent grâce à Internet, la meilleure solution est de créer une formation pour apprendre quelque chose à quelqu'un.

sentir-comprendre-apprendre

Et si on vous dit que c'est relativement "facile" à faire, dans la réalité, il y a un certain nombre d'obstacles à franchir pour espérer avoir du succès avec ce genre de business.

Je ne vais pas parler ici de la problématique de trouver des clients. Quoique vous allez voir qu'en fait, tout est lié.

Non, ici je vais vous parler de la manière la plus efficace de construire une formation afin que :

  1. Les gens aient envie de la suivre,
  2. qu'elle soit attirante et appréciée
  3. et surtout qu'elle soit suivie jusqu'au bout.

J'ai pu suivre un certain nombre de "formations" sur Internet, ces dernières années, et je constate hélas que bien peu possèdent les ingrédients qu'il faut pour que la magie opère auprès des élèves.

Or, ici comme pour autre chose, il suffit de suivre une certaine logique pour que tout soit parfaitement créé

Cette logique peut être résumée en 3 mots :

  • Sentir
  • Comprendre 
  • Apprendre

Le jour où vous aurez compris et intégré ce simple trio, alors vos formations seront magiques, et surtout elles se vendront comme des petits pains.

C'est parti !

Bien comprendre les enjeux

Quand vous apprenez quelque chose à quelqu'un, vous avez plusieurs manières de le faire. Et quoi que vous choisissiez, l'objectif final est toujours le même :

  1. Que votre étudiant ait compris ce que vous lui avez dit,
  2. Qu'il ait aussi compris comment l'appliquer dans sa vie,
  3. Que cela ait produit des bénéfices pour lui,
  4. et qu'il soit content de vous avoir suivi pendant X mois

Globalement, vous serez d'accord avec moi pour dire que si à la toute fin de votre enseignement votre élève arrive à ces 4 points là, alors on peut considérer ça comme un succès.

Car un étudiant satisfait est votre meilleur ambassadeur pour vendre votre formation ensuite. Ses résultats, ce dont il se rappelle de vous, et tout les bénéfices qu'a pu lui procurer votre enseignement feront de lui une belle référence de réussite.

Quand on bosse sur Internet, on croit que la lettre de vente, la liste d'emails et la manière de communiquer sont la base d'une bonne réussite, mais en réalité, la chose qui fait le plus vendre votre produit... c'est le produit lui-même !

Si votre formation est pitoyable, vos résultats futurs le seront tout autant. Car on suit rarement deux formations avec un formateur qui ne sait pas bien "transmettre" son savoir.

Si elle cartonne, si elle est bien construite, et si l'étudiant à la fin se trouve content et valorisé par ce qu'il vient d'apprendre, alors faites lui confiance pour convertir un maximum de personnes autour de lui.

C'est comme ça.

Maintenant que vous avez bien compris cela, voyons les 3 piliers d'un bon apprentissage :

1. Sentir

Avant de commencer à apprendre des choses aux gens, il vaut toujours mieux les faire expérimenter par eux-mêmes les choses.

Pour illustrer ce concept, voici une histoire qui vous est forcément déjà arrivé (plus ou moins).

Georges était bassiné depuis des années avec la sécurité routière. Motard à ses heures, les spots publicitaires plus horribles les uns que les autres ne lui faisaient plus ni chaud ni froid. Il roulait vite, très vite même, et ça faisait partie du jeu.

Et puis un jour, alors qu'il rentrait chez lui en prenant l'autoroute, il se retrouve soudain sur une zone de la route entièrement recouverte par une énorme tache d'huile (un camion avait dû percer son réservoir).

La "danse" que Georges a fait avec sa moto a duré environ 6 secondes.

Ses roues ont commencé à glisser, la moto s'est mise à bouger dans tous les sens, et il a fallu une maîtrise hors du commun à Georges pour serrer le guidon de toutes ses forces pour maintenir la moto debout.

Ces 6 secondes lui ont paru être une éternité. Et quand il a réussi à stopper la moto 2 ou 300 mètres plus loin, il est descendu, a retiré son casque, s'est assis sur la bas côté, et il s'est mis à pleurer.

Vous voyez, cette expérience personnelle l'a guéri à vie de tout excès de vitesse à moto, et d'une manière bien plus efficace que n'importe quel spot publicitaire l'aurait fait. Car il a RESSENTI les choses.

Car ce qui nous arrive à nous, NOTRE propre expérience, ce que l'on arrive à RESSENTIR au plus profond de notre être a un impact 1000 fois plus efficace que tout ce que n'importe qui pourrait dire.

Quand vous préparez votre formation, la toute première étape, avant même d'apprendre la moindre chose à vos élèves, c'est de leur faire sentir POURQUOI ils doivent apprendre les choses que vous enseignez.

C'est absolument capital.

Pour cela, vous devez leur faire vivre des expériences réelles. Leur montrer en vidéo des expériences à réaliser chez eux. Des exercices faciles - très très faciles - à réaliser afin qu'ils prennent confiance en eux dès le départ dans leurs premières tâches.

Ils DOIVENT absolument expérimenter quelque chose, et sentir au plus profond d'eux mêmes qu'ils sont capables de faire de petites choses, qui, mises bout à bout leur donneront une belle réalisation et une confiance en eux inébranlable.

Gardez à l'esprit que tout ce qu'ils vont expérimenter ici va provoquer en eux un déclic qui leur feront se souvenir de votre apprentissage et de vous toute leur vie.

Toute expérience "forte en émotion" laisse des marques indélébiles dans le cerveau des gens. C'est comme ça. C'est naturel et vous n'y pouvez rien.

Donc quand je vois une formation attaquer directement avec des concepts concrets et techniques, qui ne provoquent pas la moindre émotion, je sais d'avance que la formation en question va être rasoir.

Ne tombez pas dans ce piège. Si vous faites une formation, commencez TOUJOURS par une grosse partie "RESSENTI". Racontez des histoires. Faites faire des expériences. Multipliez autant que faire se peut l'appel à toutes les émotions connues.

A l'issue de cette partie, l'élève ayant ressenti toutes ces choses est prêt pour attaquer son apprentissage.

2. Comprendre

Ce deuxième pilier est largement aussi important que le premier. Il parle de compréhension. Et force est de constater que dans ce domaine, certains formateurs ont BEAUCOUP de travail à faire.

Comprendre, ça veut dire s'adapter à tous les styles d'élèves que vous pouvez avoir. C'est s'exprimer dans un langage clair et compréhensible par tout le monde.

Il est bien évident que chaque personne qui suit votre formation n'a pas le même niveau que son voisin.

Il est donc impératif de faire un choix parmi ces deux actions :

  1. soit catégoriser vos élèves en fonction de leur niveau
  2. soit adapter votre langage pour qu'il soit compris de tous, quel que soit leur niveau.

Je suis un fervent adepte du 2.

Car il existe un langage universel qui permet de "parler" à tout le monde d'une manière que votre message soit compris et assimilé en quelques secondes : les histoires.

Hé oui ! Ici aussi, le storytelling a sa place.

Exemples, anecdotes, études de cas... tout ce qui peut étayer votre discours technique et complexe afin de le rendre plus "humain" est le bienvenu.

Il conviendra donc, pour votre formation, de rajouter systématiquement un ou plusieurs exemples pratiques sous la forme d'une étude de cas ou d'une histoire nominative afin que vos élèves comprennent bien de quoi vous parlez.

Quand on voit, on peut modéliser. Quand on modélise, on crée un schéma de réussite (on part du point A et on arrive au point B) qui permet ensuite d'être reproduit à l'infini.

Il faut donc, en plus des exemples, prévoir des exercices, basés sur les histoires racontées.

Il faut également prévoir une zone de questions / réponses interactive qui permettra à celles et ceux qui ne comprennent pas de poser leurs questions, même les plus basiques, et il vous appartiendra alors d'y répondre de la manière la plus imagée possible, à l'aide d'autres histoires, d'autres exemples. Jusqu'à ce que vos concepts deviennent clairs.

Notez que cette manière d'agir est un excellent baromètre de l'impact (en terme de difficulté ou de simplicité) de ce que vous enseignez. Plus vous avez de questions, moins ce que vous dites semble clair.

Cela signifie que soit vous devez simplifier, soit vous devez fractionner votre information, soit rajouter d'autres outils pour qu'ils comprennent mieux.

C'est seulement après que votre élève sera capable d'Apprendre.

3. Apprendre

Voici le dernier pilier de l'apprentissage : Apprendre.

C'est le plus évident, donc pas vraiment besoin de s'étendre dessus. Beaucoup attaquent directement par ça. Et tentent de combler le manque évident de compréhension en rajoutant après coup des exemples pour expliquer les concepts.

Or ce n'est pas dans ce sens-là que fonctionnent les gens. Il veulent d'abord comprendre avant d'apprendre. Car en vérité, peu de gens ont vraiment aimé aller à l'école. Ils s'ennuyaient ferme. Dormaient en cours, discutaient, et n'avaient qu'une seule envie, c'était de sortir jouer.

Il aurait suffit aux profs de rajouter du jeu directement à l'intérieur de l'apprentissage pour rendre la quasi totalité des élèves accro aux cours.

Dans votre formation, il est donc impératif que la partie "apprendre" soit la plus diluée possible à l'intérieur d'exemples, de jeux, d'exercices ludiques et d'histoires colorées.

Personne n'aime apprendre des choses de manière rébarbative. Personne n'aime le vocabulaire compliqué.

Par contre, tout le monde aime le fun. Tout le monde aime être impliqué.

Benjamin Franklin disait : “Tu me dis, j'oublie. Tu m'enseignes, je me souviens. Tu m'impliques, j'apprends.

Tout ce dont je viens de vous parler se résume dans cette phrase.

Vos exemples, vos exercices, les expériences émotionnelles que vous ferez vivre à vos étudiants feront qu'ils se sentiront impliqués à 100% dans ce qu'ils apprennent. Et forcément, cela rentrera plus facilement.

Vous pouvez d'ailleurs vous en convaincre en rajoutant à la fin de chacun de vos modules un petit questionnaire de validation avant de passer au module suivant.

Sur ce questionnaire, vous poserez des questions techniques. Les réponses à apporter seront à choisir parmi plusieurs choix qui devront être en rapport avec les histoires / exemples que vous avez donnés.

Et si vous avez bien fait votre travail, alors vous verrez que les gens passeront d'un module à l'autre "comme qui rigole".

Et si vous pouvez avoir accès aux différents choix de vos élèves en temps réel, vous pourrez constater que certaines questions ont du mal à obtenir une réponse correcte dès le premier coup.

Ce sera un indicateur pour vous afin de compléter les supports que vous proposez, en rajoutant par exemple une histoire supplémentaire afin de bien faire comprendre le concept.

Rendons à César...

Ces 3 piliers de l'apprentissage m'ont été soufflés par une enseignante de haut niveau qui possède des qualités de transmission hors du commun.

Pour vous dire, à la fin de chacune de ses années scolaires, elle fournit un questionnaire aux élèves de sa classe et elle leur demande d'être 100% sincères par rapport à l'expérience qu'ils ont vécu avec elle pendant leur année scolaire. Le formulaire est anonyme, donc ils peuvent mettre ce qu'ils veulent.

Vous le croirez ou pas mais depuis 20 ans qu'elle fait ça, elle a reçu plus de 98% de retours positifs. Ca veut dire plus de 4200 commentaires et ressentis positifs étalés sur 2 décennies. 4200 ! Une sacrée réussite, non ?

Et lorsqu'elle recroise ses anciens élèves - certains ont plus de 30 ans aujourd'hui - ils se rappellent tous d'elle. Parce qu'elle arrive à laisser une empreinte tellement positive et tellement impactante dans le cerveau de ses élèves qu'ils se rappellent d'elle toute leur vie.

Ca vous le fait aussi à vous, j'en suis sûr. Il y a des profs, comme ça, qui laissent des traces tellement profondes qu'ils vous marquent de manière indélébile.

Et si vous arrivez, dans votre formation sur Internet, à faire ça, je veux dire à réellement impacter par votre présence en vidéo ou en audio, mais aussi par le contenu de ce que vous transmettez, alors vos élèves vous seront fidèles tout au long de leur vie.

Pensez-y ! C'est du travail, mais ça en vaut la peine !

Et pour finir, l'enseignante dont je vous parlais ci-dessus a écrit un livre incroyable sur la bonne manière de transmettre de façon impactante, livre que je vous recommande instamment de vous procurer. Il est de ces ouvrages rares qui vous font faire un bond dans votre métier, surtout quand vous apprenez des choses aux autres.

Ce livre là en est un :

assumer_son_autoriteCliquez sur l'image ci-dessus ou ici pour le recevoir chez vous.

  • Vous ressentirez toute l'expérience de Claire au travers des innombrables anecdotes qu'elle vous raconte,
  • Comprendrez pourquoi la méthode employée fonctionne (elle utilise une panoplie d'outils pour vous aider comme la PNL, l'analyse transactionnelle, le storytelling, le copwriting, la psychologie positive, etc.),
  • et Apprendrez comment mettre tout ça au service de vos formations à l'aide d'une multitude d'exemples tirés de la vie réelle.

Je vous souhaite que vos formations soient l'outil puissant de votre réussite. Ca ne tient qu'à vous.

 

Merci de partager cet article avec vos amis s'il vous a plu !

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+ en cliquant sur un ou plusieurs des boutons ci-dessous. Si vous l'avez trouvé sympa, bien sûr ! Merci d'avance :

 



Celui d'avant ou celui d'après ? Choisissez :

Envie de lire l'article qui vient juste avant ? Cliquez ici :



Choisissez votre prochain article sympa :

Crédit photos : © Fotolia.com



Juste au cas où...

Je suis pour des articles sans aucune faute d'orthographe ! Si vous en avez repéré une ou plusieurs dans cet article, alors merci de me le signaler en m'envoyant un mail à yvon(at) le présent nom de domaine, en indiquant le ou les mots concernés.
Je corrigerai tout ça au plus vite. Merci BEAUCOUP d'avance !

Je suis sûr que vous avez des choses à dire :

IMPORTANT : Si vous avez un blog, indiquez son adresse dans "Votre site Internet" afin que les visiteurs puissent venir voir ce que vous faites.

 

 

 

 

 



 

;) :super: :red: :hin: :haha: :evil: :cry: :coeur: :cafe: :beer: :D :?: :-z :-x :-o :-P :-? :) :( 8))

 

 

  1. Etienne

    16 février 2017 at 11 h 17 min

    Merci pour ce belle article Yvon. Il m’a beaucoup appris. Je commande dès aujourd’hui le livre de Claire.

     
    • Yvon

      16 février 2017 at 11 h 23 min

      Merci à toi Etienne.
      Bonne décision pour le livre de Claire : Tu vas te régaler !
      L’un des meilleurs ouvrage que j’ai lu sur le sujet !

      Belle journée à toi

       
  2. évelyne

    20 février 2017 at 13 h 20 min

    Bonjour Yvon, je découvre tes articles que je passe en revue depuis hier soir. Merci de mettre tout cela à disposition gratuitement. Ils vont me servir à avancer, du moins je l’espère, après les déboires rencontrés et de répondre au tas de questions que je me posais et à mes incertitudes. Merci aussi de ne pas nous faire rêver et, au contraire, de nous faire garder les pieds sur terre. Gratitude pour toutes ces informations qui sont, pour moi, une mine d’or. Belle journée

     
  3. Mohammed lakhlili

    8 mars 2017 at 18 h 13 min

    Bonjours,

    Merci, de m’avoir autorisé à surfer sur votre site.
    Svp, Besoin de votre aide à savoir:

    Envie de quelques articles et e-book gratuits à insérér sur mon blog: (Marketing de copyright) à fin que je puisse faire connaitre mon blog

    cordialement

     
  4. Caddy

    2 avril 2017 at 13 h 09 min

    Bonjour Yvon,

    Plusieurs années sans aucune nouvelle!
    Que c’est-il passé?
    Est-ce bien toi qui gère à nouveau le site?
    Bien des interrogations car je ne m’y retrouve plus!
    A te lire.
    Bien cordialement.

     
  5. Greg

    28 avril 2017 at 19 h 03 min

    Merci de cette suggestion, que j’ai suivie.
    Un bijou !

     
  6. Xavier Cuvit

    6 juin 2017 at 7 h 07 min

    Bonjour Yvon,

    Merci pour cet article vraiment excellent ! En effet, il ne suffit pas de parler ou d’écrire pour transmettre ses connaissances. Les enseignants et formateurs peuvent parfois passer toute leur vie à « apprendre » sans jamais eux-mêmes avoir appris à apprendre aux autres.

    La pédagogie n’est pas si évidente que cela et l’article résume bien ce qu’il faut pour que ses étudiants retiennent : des anecdotes, illustrations et des histoires.

    La théorie n’intéresse personne mis à part les théoriciens ce qu’il faut ce sont des techniques compréhensibles, applicables et surtout mémorisables.(par le biais d’histoires)

    Cet article devrait être lu par toute personne souhaitant enseigner quelque chose dans quelque domaine qu’il soit. Merci aussi pour le livre recommandé, j’en ferai surement acquisition lorsque je proposerai ma première formation.

    Bonne journée :)