RSS
 

Et vous ? Manquerez-vous à quelqu’un ?

03 jan

 ’un de mes restaurants préférés a fermé. Et il me manque déjà.

Il était situé à 100 mètres de mon bureau. C’était un petit resto italien de quartier.

J’allais y manger des pâtes ou des pizzas pratiquement 3 fois par semaine. Souvent 2 fois dans la même journée (midi et soir).

pizza-romaine

Est-ce que la pizza y était meilleure qu’ailleurs ? Pas vraiment.

Le cuisinier ne mettait pas d’herbes dessus.

Elles étaient bonnes, ses pizzas. Mais j’en ai souvent mangé de meilleures ailleurs.

Par contre, ce resto avait ce petit truc qui fait qu’on y venait et qu’on y revenait volontiers.

La patronne vous accueillait toujours par votre prénom. Elle vous asseyait toujours à votre table préférée. Et elle était toujours prête à vous offrir un café, un dessert ou un digestif à la fin de votre repas.

Et nos assiettes avaient toujours l’air plus remplies que les autres.

Bref… Plus qu’un diner, on allait surtout chercher de la chaleur, de la considération, de la sympathie, et de la joie de vivre, dans ce resto.

On s’y sentait bien, quoi…

Ce qui fait que la nourriture passait au deuxième plan.

Et ce qui fait que ce resto me manque beaucoup.

Pourquoi est-ce que je vous parle de ça ?

Quelle est votre différence ?

Parce qu’on peut faire un parallèle avec cette histoire et ce qui peut vous arriver avec votre blog ou votre site Internet.

Dans mon histoire, ce qui faisait faire du chiffre d’affaires à ce restaurant, c’était surtout la personnalité de ceux qui s’en occupaient.

Rendez-vous compte : On n’appelait même plus ce resto par son nom ! On disait : “On va manger chez Laurence ?”.

Dans le même ordre d’idées, si vous tenez un blog, ce qui fait TOUTE la différence entre vous et tous les autres, c’est votre personnalité.

Et uniquement ça.

Votre personnalité qui s’exprime au travers :

  • de la manière dont vous accueillez vos visiteurs,
  • de la manière dont vous leur parlez,
  • des petits cadeaux que vous leur faites,
  • de la manière dont vous répondez à leurs questions,
  • des articles que vous écrivez pour eux… 

Si vous cultivez consciencieusement toutes ces petites attentions envers vos visiteurs, si vous leur donnez sans compter, alors petit à petit, vous entrez dans leur cœur.

Et vous devenez peu à peu leur ami.

Celui (ou celle) qui les conseille, qui les aide, qui les rassure, et qui leur montre le chemin.

Celui ou celle qui leur manquera si vous vous arrêtez.

Si vous tenez un blog, ca devrait être, au démarrage, votre premier objectif :

Vous créer une communauté de fans

Et faire qu’on se sente tellement bien sur votre blog qu’on y passe chaque jour par plaisir.

Et une fois que cet objectif sera atteint, alors quand arrivera le moment de proposer des produits à acheter à vos membres, à vos fans, alors tout sera beaucoup plus facile.

Vous vous en doutez.

Car le meilleur texte de vente du monde qui s’adresse à un public “froid” (comprenez “un public qui ne vous connait pas”) ne battra jamais un texte de vente moyen qui s’adresse à des gens qui vous aiment et qui vous apprécient.

C’est comme ça !

Ca vous parait évident comme concept ?

A moi aussi.

Evident, mais pas pour tout le monde

Oui ! Manifestement, ce concept n’est pas évident pour tout le monde.

En effet je vois encore des blogueurs :

  • qui proposent des produits à vendre directement sur leur blog,
  • qui proposent des produits en affiliation et AUCUN produit de leur cru à leurs membres,
  • qui forcent encore les visiteurs à “devenir leur ami” avec une belle pop-up qui s’ouvre à chaque fois qu’ils passent, et des cadeaux mal choisis
  • qui ne répondent pas à leurs commentaires,
  • qui écrivent des articles sans âme, qui ne provoquent aucune émotion chez leurs lecteurs…

Commettre ne serait-ce qu’une seule de ces 5 erreurs vous fait perdre un temps précieux et de nombreux euros de chiffre d’affaires.

Je reviendrai sur chacune d’elles dans les 5 articles suivants, et vous expliquerai pourquoi ce sont des erreurs et comment il serait préférable de procéder pour que tout fonctionne bien mieux pour vous.

D’ici là, que pensez-vous de tout ça ?

Vous sentez-vous concerné par certaines de ces 5 erreurs ? Avez-vous conscience que chacune d’elle est un handicap à votre réussite dans le blogging ?

 

Selon vous, cet article plairait-il à vos amis ?

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+ en cliquant sur un ou plusieurs des boutons ci-dessous. Si vous l'avez trouvé sympa, bien sûr ! Merci d'avance :

 



Celui d'avant ou celui d'après ? Choisissez :

Envie de lire l'article qui vient juste après celui-ci ? Cliquez là :

Envie de lire l'article qui vient juste avant ? Cliquez ici :



Voici 5 autres articles d'enfer :

Crédit photos : © Fotolia.com



Juste au cas où...

Je suis pour des articles sans aucune faute d'orthographe ! Si vous en avez repéré une ou plusieurs dans cet article, alors merci de me le signaler en m'envoyant un mail à yvon(at) le présent nom de domaine, en indiquant le ou les mots concernés.
Je corrigerai tout ça au plus vite.

 

Tags: , ,

Vous pouvez donner votre avis ici :

IMPORTANT : Si vous avez un blog, indiquez son adresse dans "Votre site Internet". Un plugin installé sur copywriting-pratique inscrit automatiquement un lien vers votre dernier article, juste SOUS votre commentaire !

 

 

 

 

 



 

Afficher un lien vers mon dernier article
;) :super: :red: :hin: :haha: :evil: :cry: :coeur: :cafe: :beer: :D :?: :-z :-x :-o :-P :-? :) :( 8))

Notifiez-moi des commentaires à venir via email.
Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

 

 

  1. BK

    3 janvier 2012 at 21:07

    Bonsoir Yvon,

    Aaarrgh ! Ton article vient de me toucher droit au coeur, c’est à dire en plein dans l’estomac ! Si tu savais le nombre de restaurants, hyper sympas et hyper bons, qui ont disparus, dans mon quartier, et ont été remplacés par d’ignobles pièges à touristes ! C’est une hécatombe ! Contre dix qui ont sombré corps et âmes dans l’oubli de la jungle d’asphalte, il n’y en a eu qu’un seul qui a émergé du néant : un petit japonais authentique et succulent, avec d’adorables serveuses toutes timides. Un délice !

    Maintenant, pour ce qui est de mettre sa personnalité en avant, sur un blog comme le mien qui part en croisade contre l’ego… ça va la foutre mal pour mon standing ! (Humour, bien sûr !)

    Non, je ne puis naturellement qu’abonder dans ton sens. Et même avant que tu nous donnes ce mode d’emploi du « blog sympa », on s’était bien aperçu que, chez toi, on s’y sentait comme chez nous ! Personnellement, je me suis même permis d’enfiler les charentaises !

    Cela dit, j’aurais plutôt tendance à croire que seules les personnalités naturellement accueillantes et amicales parviendront vraiment à fidéliser. Les autres, même si elles s’y efforcent, ne pourront, tout au plus, qu’apparaître obséquieuses.

    Mais il n’empêche que tu as bien fait de rappeler à tous qu’en tombant la veste et en faisant un gros câlin à ses invités, on avait plus de chance d’en faire des clients-amis qu’en essayant de les forcer à acheter sous la menace d’un char d’assaut du marketing.

    Bernard
    BK Son dernier article : La solution à la crise, c’est vous… sans vous (1)

     
    • jonathan delhoux

      4 janvier 2012 at 00:50

      Ah BK,

      Tu nous gâtes avec tes commentaires.

      J’adore toujours autant te lire. Même sur ton tout nouveau blog.

      Félicitations d’ailleurs ! Je n’ai pas encore eu l’occasion de te le dire.

      Même sur ton blog.

      Allez, j’y vais de ce pas.

       
      • BK

        4 janvier 2012 at 01:01

        You’re welcome ! And thanks for the congrats !

         
    • Yvon

      4 janvier 2012 at 08:17

      Bonjour Bernard

      Hé oui les petits restos sympas qui disparaissent sont un bon gros fléau dans ma vie. Déjà 3 dans mon paysage, et des restos où j’allais souvent en plus car c’est mon pêché mignon.

      Cela dit, j’aurais plutôt tendance à croire que seules les personnalités naturellement accueillantes et amicales parviendront vraiment à fidéliser. Les autres, même si elles s’y efforcent, ne pourront, tout au plus, qu’apparaître obséquieuses.

      En fait, n’importe qui peut arriver à fidéliser ses visiteurs. Il suffit de le vouloir, tout simplement. (oui OK c’est un peu une lapalissade, mais j’ai l’esprit embrumé ce matin).

      Bref, merci pour ton intervention.

      Et bonne journée

      Yvon

       
  2. Marie-Noel

    3 janvier 2012 at 21:18

    Hello Yvon et tous les autres,

    Facile à dire: en direct, on peut toujours rattraper le coup.

    Mais sur un blog, comment on fait? Les gens qu’on dérange, ils ne viennent plus, ils ne prennent même pas la peine de dire pourquoi…
    (Peut-être qu’il vaut mieux d’ailleurs…)

    Je ne sais pas si les gens se plaisent sur mon blog. Ils y viennent: oui (de plus en plus grâce à tes conseils et ton eBook*). Ils y reviendront peut être.

    Je vais te dire, si je commence à me prendre la tête avec tout ça, tous mes complexes reviennent à fond: ma peur de mal faire, de me tromper, de ne pas être à la hauteur, de ne jamais y arriver (vous voyez tous de quoi je parle, n’est-ce pas?)

    Pour moi, le meilleur moyen, c’est de le faire avec tout mon coeur :coeur: , du mieux que je peux, en me perfectionnant sans cesse. Et après, ça ne dépend plus de moi et je ne m’en occupe plus.

    Je fais comme chez moi, j’essaie qu’il fasse toujours rangé mais vivant, accueillant, lumineux, chaud.

    Peut-être qu’un de mes visiteurs n’aimera pas la déco, qu’il n’y aura pas de bière au frigo alors qu’il en aurait bien aimé une. Et la fois suivante j’en aurai et il voudra du café…

    Et j’espère qu’il se sera bien senti durant sa visite.

    D’accord, j’ai compris, il n’y aura pas de Pop-up! ;)

    Marie-Noël

    *un petit peu de pub puisque tu n’en fais pas sur ton blog :hin:
    Marie-Noel Son dernier article : Les secrets d’écriture de Stephen King (3)

     
    • BK

      3 janvier 2012 at 21:28

      Voyons, voyons, Marie-Noël, on ne peut pas faire plus chaleureux que toi ! De toute manière, quand tu dis

      le meilleur moyen, c’est de le faire avec tout mon coeur

      tu touches évidemment à l’essentiel.

      Tout le reste n’est que littérature !

       
    • Yvon

      4 janvier 2012 at 08:21

      Bonjour Marie Noël

      Hey, j’ai jamais dit que cette stratégie allait contenter tout le monde. Avec un blog comme avec un resto, il y a des gens pour qui ça passe et d’autres pour qui ça ne passe pas. Le but n’est pas de contenter TOUT LE MONDE ;)

      Faire de son blog un endroit accueillant et chaleureux est déjà une très bonne chose, et je rejoins Bernard pour dire que tu relève ce défi avec brio sur ton blog :)

      Donc ne stresse pas pour rien :hin:
      Tout vas très bien chez toi, madame la marquise :)

      Bonne journée

      Yvon

       
  3. Julien Arcin

    3 janvier 2012 at 21:30

    Salut.

    Tu as totalement raison, maintenant on est dans le marketing de relation et plus d’interruption. Il est avant tout important de bâtir une relation avec ses lecteurs avant de vouloir leur vendre quelque chose.

    Par contre, je ne suis pas forcément d’accord avec tous les points que tu cites. Par exemple, la popup qui est certes énervante mais c’est pas non plus la fin du monde pour l’utilisateur. Et pour la vente directement sur le blog, j’ai un excellent exemple en tête : le guide trafic que j’ai acheté chez toi sans même être inscrit à la newsletter. Je suis passé par le lien d’Olivier (Euklide). Et dans le guide, j’ai vu que tu conseillais de ne vendre que sur la liste. Ça m’a fait rire étant donné que je n’étais même pas inscrit.

    Enfin tu as quand même beaucoup de choses très intéressantes à dire, mais je nuancerais quand même certains trucs :)
    Julien Arcin Son dernier article : Vous voulez vendre grâce à la pub ? Vous n’avez rien compris au web marketing !

     
    • Marie-Noel

      3 janvier 2012 at 21:44

      Je ne suis pas d’accord avec tout non plus: j’ai fait le choix de mettre un module latéral avec mon produit principal. Celui qui est intéressé, il clique dessus, sinon, c’est une image comme une autre.
      Marie-Noel Son dernier article : Les secrets d’écriture de Stephen King (3)

       
      • Yvon

        4 janvier 2012 at 08:27

        Coucou Marie Noël
        Alors mon article d’aujourd’hui devrait t’y faire réfléchir à deux fois.

         
    • Yvon

      4 janvier 2012 at 08:26

      Salut Julien

      On va se friter un peu pendant ces quelques jours. Parce que si tu ne connais pas encore mon avis sur la pop-up, tu vas voir que je ne suis pas tendre avec.
      Un aperçu ici

      Quant au fait que tu aies acheté mon guide (merci) via un lien qui était sur mon blog, ça c’est bien impossible. Quand tu dis que tu es passé via le lien d’Olivier, où se trouve ce lien ? Je persiste en effet à dire qu’il ne faut vendre qu’aux membres de sa liste, et pour un tas de raisons.

      Merci et bonne journée

      Yvon

       
  4. Christian de conseils jardin

    3 janvier 2012 at 22:08

    Bonsoir et meilleurs voeux à toi Yvon,

    C’est sûr, la convivialité prime, mais je ne suis pas tout à fait d’accord sur toute les erreurs que tu décris. Par exemple j’ai mis une pop up sur mon blog et elle convertie 6 fois plus que le formulaire de la colonne de droite, donc je ne pense pas être dans l’erreur de ce point de vue là.

     
    • Yvon

      4 janvier 2012 at 08:30

      Bonjour Christian
      Meilleurs voeux à toi aussi.

      Quand tu dis qu’elle convertit 6 fois plus que ton formulaire, qu’en est-il de tes ventes ?
      Combien de gens que tu as forcés à s’inscrire avec ta pop-up t’ont acheté un truc ? Et combien de ceux qui ont utilisé ton formulaire l’ont fait ?

      C’est bien joli d’avoir 6 fois plus d’inscrits à sa liste. Mais si ces inscrits ne te servent à rien d’autre qu’avoir une grosse liste, où est l’intérêt ?

      Je préfère avec 500 personnes qualifiées qui se sont inscrites d’elles même plutôt que 5000 inscrits de force qui t’auront oublié dès ton cadeau téléchargé. Surtout si tu n’écris pas tous les jours.

       
  5. jean-luc

    3 janvier 2012 at 22:50

    Bonsoir Yvon,

    je démarre dans la création de blog et je ne savais vraiment pas comment m’y prendre. Depuis quelques jours je reçois tes billets dans ma boite mail et je dois dire que j’apprends vraiment, vraiment énormément !
    Chacun de tes articles est plein de bon sens et de pertinence et pourtant , bon sens et pertinence beaucoup, y compris moi-même les ont perdus .
    Je dois dire que je commence à devenir »accros » à tes messages quotidien , voir je les attends avec impatience. Je lis tes articles sur ton blog et commence à comprendre toute la logique, toute la philosophie pour avoir un blog qui fonctionne. Pour l’instant je galère encore avec le coté technique de wordpress , si vous avez une bonne formation à me proposer, je suis preneur !
    Aussi , j’ai acheté ton e-book pour passer de 0 visiteurs ( ce qui est mon cas puisque je débute à 500 visiteurs jours. Et puis je dois dire que 27 € c’est vraiment peu chère par rapport à tout ce que tu donnes . Je suis sur que ta méthode est excellente .
    jean-luc

     
    • Yvon

      4 janvier 2012 at 08:36

      Bonjour Jean Luc

      Bienvenue ici et merci pour ce premier commentaire sympa.

      Concernant le côté technique de wordpress, je ne peux pas te recommander « une bonne formation ». Enfin si, mais elle est très chère, et non disponible actuellement.
      Plusieurs sites proposent de bonnes formations techniques, malheureusement incomplètes (logique).

      Pour débuter, je te conseille le site de Stéphane ici : http://4h18.com/category/debuter-avec-wordpress/
      Tu y trouveras de bons conseils techniques pour bien démarrer.

      Après, pense aussi à te rapprocher de la communauté francophone de WP, notamment de leur forum : http://www.wordpress-fr.net/support/

      Bon courage

      Yvon

       
  6. Marie-Do

    3 janvier 2012 at 23:12

    Coucou,

    Pour l’instant je ne fais aucune de ces 5 erreurs (facile je ne vends encore rien :hin: ) mais il est vrai qu’avoir sa petite communauté c’est très agréable.
    Et lorsque l’on voit que les gens reviennent à chaque parution d’article, qu’est ce que c’est valorisant.
    Ce qui est génial aussi c’est lorsque ces lectrices ( ou lecteurs) deviennent des copines, des partenaires, des conseillères.
    Le mot partage prend tout son sens, je leur apporte quelque chose avec mes articles et eux me le rendent bien dans leurs commentaires ou actions.
    Qu’est ce que c’est chouette d’avoir un blog :)

    Bonne nuit
    Marie-Do
    Marie-Do Son dernier article : Lorsque les ados parlent de leur papa ou de la conception, ça vaut le détour

     
    • Yvon

      4 janvier 2012 at 08:39

      Coucou Marie-Do

      Oui en effet il est très valorisant et très encourageant d’avoir une communauté qui échange entre ses membres.
      Et quand on devient pote ensuite, pour le meilleur et pour le pire :hin: c’est encore mieux c’est sûr.

      Mais il ne faut pas oublier ensuite de passer à la vitesse supérieure pour arriver à gagner quelques sous avec ton blog.

      Bonne journée

      Yvon

       
  7. Sié Issa [Business Efficace]

    3 janvier 2012 at 23:19

    Bonjour Yvon,

    Cet article vient me toucher droit au coeur. Bien sûr, concernant les 5 erreurs citées, je pense que je suis de ceux qui arrivent à tenir le coup concernant quelques points. Même si tout n’est pas parfait, je m’efforces dans ce sens.

    Concernant, la pub des produits d’affiliation ,j’ai decidé de pas perturber mes lecteurs avec. Toutefois, le problème du pop up, j’arrive pas à m’en passer. Peut-être que je suis pas encore convaincu par la nécessité d’arrêter son utilisation.

    J’attends les prochains articles pour voir plus d’éclaircissement à ce sujet.

    Amicalement,
    Sié
    Sié Issa [Business Efficace] Son dernier article : Le Dictionnaire Pratique du Marketing Internet

     
    • Yvon

      4 janvier 2012 at 08:40

      Bonjour Sié

      Haa la bonne vieille pop-up ! Et dire que pendant près de 5 ans, on était tranquille !
      Tu te rends compte que tous les navigateurs qui existent proposent TOUS sans aucune exception un bloqueur de pop-up ??
      Ca devrait te mettre la puce à l’oreille quand même, non ??

      Bonne journée

      Yvon

       
  8. etienne

    4 janvier 2012 at 00:06

    T’es en forme Yvon !
    etienne Son dernier article : Immense : c’est grand comment ? Holà le vague !

     
  9. gti

    4 janvier 2012 at 00:12

    Salut Yvon

    J’ai bien aimé ton article car je me retrouve pleinement dans la première partie.

    En effet je suis l’heureux propriétaire d’une petite auberge en Ardèche, ou je reçois (du moins j’essaie) de recevoir les clients un peu comme tu décris. Et ses mêmes clients me le rendent bien et ils disent ont va manger ou boire chez Thierry.

    De plus j’adore les pizzas et la cuisine italienne en général, et si mes souvenirs sont bons j’y cru lire que tu avais deja mis la main à la pâte…

    :beer:

     
    • Yvon

      4 janvier 2012 at 08:42

      Salut Thierry !

      A la bonne heure ! Je passerai te voir alors quand je serai dans le coin.
      Oui j’ai déjà mis la main à la pâte comme tu dis. Mais dans un resto où le patron n’était pas ce que j’appellerais un empathique.
      Bref, moi aussi j’adore les pizzas :D

       
  10. Alexandre

    4 janvier 2012 at 00:16

    Salut Yvon.

    Je viens de lire ceci :

    « qui proposent des produits en affiliation et AUCUN produit de leur cru à leurs membres »

    Est-ce véritablement une erreur? Peut-on en déduire que procéder de la sorte serait néfaste pour le business? Encore faut-il en avoir développé un.

    Il est assez facile de trouver des blogueurs qui ont de l’expertise dans leur domaine alors que ces mêmes personnes n’ont aucun produit à vendre. Faut-il qu’ils se privent d’un revenu avec l’affiliation?

    Tous ne sont pas compétents pour créer leur propre produit.

    J’ai hâte de connaitre ton avis là-dessus…

    Cordialement,
    Alexandre

    PS: Il faudrait revoir le footer car on peut y lire : « Copyright (c) 2011″ :-P

     
    • Yvon

      4 janvier 2012 at 08:46

      Salut Alexandre

      « Se priver » d’un revenu par l’affiliation ? Non.
      Relis bien ce que je dis dans mon article : Je dis que « Commettre ne serait-ce qu’une seule de ces 5 erreurs vous fait perdre un temps précieux et de nombreux euros de chiffre d’affaires »

      Quand on a une audience qualifiée et qui vous aime, alors on DOIT leur proposer un produit de notre cru. Sinon, on perd beaucoup beaucoup d’argent. J’expliquerai ça en détail.
      Et quand on a un blog, franchement, c’est beaucoup plus facile à faire que quand on n’en a pas.

      A part çà, merci pour le copyright. Je le change de suite.

      Yvon

       
  11. Mik@business en ligne

    4 janvier 2012 at 01:29

    Salut Yvon ;)

    Je vois très bien du resto italien dont tu parles sur ton blog. Si c’est celui que je pense il est vrai que l’accueil était chaleureux et que leurs pâtes étaient excellentes. ;)

    En fait ton article me fait revenir quelques années en arrière lorsque j’avais un commerce dans un charmant village de la Loire où les gens ne venaient pas que pour les produits que je commercialisaient mais aussi pour le bon acceuil et la bonne humeur qui y régnait… Bon j’arrête ! Je commence avoir les chevilles qui enflent… LOL

    J’ai quand même un doute si on peut vraiment faire un parallèle sur un commerce ou resto en « dur » et un blog ou affaire en ligne car pour moi il est plus facile de parler avec les gens de vives voix que de transmettre mes émotions par écrits. Je n’ai pas encore ton talent ou celui de Bernard, même si j’y travaille ;)

    En tout cas ton article reflète parfaitement le boulversement qui est en train de se produire sur internet et que les gens veulent de plus en plus un service personnalisé au lieu que cela soit impersonnel et froid.

    Bien amicalement,
    Mik

    P.S : Vu que celui-ci a fermé on trouvera bien un autre resto la prochaine fois que tu descends pour casser « la croûte » !!!

    P.P.S : Je suis resté étonné ( quoique pas trop ;) ) par ton ebook de par sa qualité et tout ce qu’il renferme comme solutions, astuces et techniques pour booster le traffic de son blog. J’ai déjà suivis quelques conseils mais pas tous encore ! Il est vraiment excellent et si une personne hésite encore à se le procurer, franchement n’hésitez plus ! Et puis son prix est vraiment ridicule…
    Mik@business en ligne Son dernier article : Anne transforme sa passion pour l’écriture en OR

     
    • Yvon

      4 janvier 2012 at 09:07

      Bonjour Mik

      Oui l’Arcano manque à bcp de monde.

      Quant au parallèle à faire entre le contact physique et l’écrit, que dire.

      Rien ne remplacera le contact humain. Bien entendu.

      Mais comme disait Dale Carnegie : « Le destin vous a donné un citron ? Faites-en une citronade »

      On a un blog. Un endroit où l’on y écrit. Alors autant le rendre aussi convivial que possible. Parfois (souvent), ça ne tient à rien. Juste être là, répondre à ses membres, et leur proposer ce qu’ils cherchent.

      Et rien ne t’empêche de faire des séances de live où tu peux être en contact audio (et vidéo) avec tes membres.

      Et également des séances de rencontres réelles à l’occasion d’un séminaire ou juste d’un apéro, (comme il s’en passe des dizaines par an pour le SEO par exemple).

      Il y a plein de possibilités pour établir une relation durable avec ses membres. Comme pour un resto ;)

      Bonne journée

      Yvon

      PS : Pour le resto, on pourra aller chez les nouveaux propriétaires. Si ça se trouve ils sont sympas.

      Et grand merci pour ta mention sur mon guide :)

       
  12. Docteur Greg

    4 janvier 2012 at 12:38

    Je suis parfaitement d’accord avec tes propos Yvon.
    L’idée (que tu réussis à incarner à merveille selon moi à travers ton blog), c’est d’humaniser, vraiment humaniser la relation.

    Et dans un e-monde, cela prend d’autant plus d’importance.

    La Trame du Petit Livre Rouge de la Vente de J. Gitomer rejoint d’ailleurs l’idée principale de ton article : soigner la relation, et rien que la relation.

    En PNL, on dit souvent que la Clé d’une communication réussie réside dans le contenant, la forme de la relation.
    Et que cette forme prime sur le contenu.
    Nous pouvons être en absolu désaccord sur un point, mais la qualité de notre relation fera que notre échange sera dans la bienveillance.
    A l’inverse, nous pouvons être de même avis, mais si on ne peut pas s’encadrer…

    Je suis aussi Bernard lorsqu’il attire l’attention sur le fait de ne pas non plus tomber dans l’obséquiosité.

    Sur ton Blog, ça n’est pas que des conseils pratiques en copywriting que l’on vient chercher. On vient chercher la façon dont TU nous les amènes, la façon dont TOI (en tant que personne), met tout cela en « ambiance ».

    PS : je me doute que tu es assailli de mails, donc je patiente pour la réponse ;-).
    Je t’en ai envoyé un s’agissant d’un pb d’ouverture de fichier dans ton PetitTraité, acheté il y a 2 jours.
    Attention : le problème n’est pas le mot de passe (on ne me le demande même pas… il est tout simplement « impossible de désarchiver le fichier… »)
    Merci à toi !
    Docteur Greg Son dernier article : Savez-vous que les secrets pour s’enrichir sont dans la Nature ? Une histoire de Coudoux

     
    • Yvon

      5 janvier 2012 at 06:53

      Bonjour Greg

      Merci pour ton long commentaire sympa.

      Tu as bien compris l’idée de la relation privilégiée qu’on doit essayer d’entretenir avec son blog.
      C’est la clef du succès à mon avis.

      Bonne journée

      PS : Je t’ai envoyé un mail suite à ton PS (je n’ai pas reçu de mail de toi)

       
  13. canonbis

    4 janvier 2012 at 16:05

    Bonjour Yvon,

    Merci pour cet article très intéressant, j’ai l’impression que je suis dans le ‘vrai’ avec mon blog… J’espère que mes visiteurs ont la même impression :hin:

    ++Canonbis
    canonbis Son dernier article : Difficile de définir de bonnes résolutions ? « Easy » je vous dis, voilà comment…

     
  14. paramax

    4 janvier 2012 at 22:14

    Bonsoir Yvon,

    C’est vrai, lorsqu’on arrive dans un restaurant, l’accueil et le premier ressenti compte énormément ! Rien de plus désagréable qu’une sensation impersonnelle de ne pas se sentir à l’aise avant de manger, et rien de tel pour couper l’appétit !

     
  15. Marc

    5 janvier 2012 at 02:33

    Bonsoir Yvon,

    en lisant ton article, je me rends compte que je ne lis plus les pop-up, je les ferme systématiquement sans les lire. Dommage, je me prive sûrement des cadeaux, avant je mettais une adresse émail bidon, mais à force je n’ai même plus trouvé la motivation pour faire cela.

    Du coup, je me demande si quelqu’un n’a pas développé une extension (pour Chrome, Firefox ou les autres navigateurs) qui fermera automatiquement ces pop-up. Normalement, c’est faisable, il suffit de repérer le code qui provoque la fermeture du pop-up et de l’activer automatiquement.
    Si tu connais ce genre d’extension, je serai même prêt à payer pour me débarrasser de cette nuisance. Le développeur qui sort cette extension risque d’avoir un gros succès (avis aux amateurs).

    Maintenant, si des marketeurs à succès utilisent encore les pop-up, c’est bien qu’ils ont dû faire des tests et donc que ça doit bien marcher au moins dans certains cas. Qu’en penses-tu ?

    Merci, Marc.
    Marc Son dernier article : Rendez-vous avec Anthony Robbins : 3 conditions pour un succès inévitable

     
    • Yvon

      5 janvier 2012 at 08:12

      Bonjour Marc

      Et bienvenue ici. En fait il ne s’agit pas de pop-up mais de pop-in. La pop up ouvre une nouvelle fenêtre. Elles sont bloquées par défaut sur tous les navigateurs.
      La popin n’est qu’un calque qui apparait et qui se positionne au dessus des autres via du javascript qui joue sur du CSS le plus souvent. Et comme les vidéos se positionnent au même niveau (souvent au dessus) bloquer les pop-in revient à bloquer aussi les vidéos. Donc c’est pas simple à coder.

      Mais tu as raison, celui qui arriverait à créer un bloqueur de pop-in ferait déjà pas mal d’émules.

      Maintenant, si des marketeurs à succès utilisent encore les pop-up, c’est bien qu’ils ont dû faire des tests et donc que ça doit bien marcher au moins dans certains cas. Qu’en penses-tu ?

      Les « marketeurs à succès » comme tu le dis, n’ont aucune idée de ce que leur rapporte réellement un pop-up en termes de bénéfices financiers. S’ils le savaient, ils arrêteraient de suite. En outre, pour moi, LE marketeur à succès le plus important c’est Xtian Godefroy, et lui n’a jamais utilisé de pop-up pour inscrire les gens. Bref, c’est comme pour tout, il y a les pour et les contre. Je suis clairement contre, car je suis toujours plus orienté vers une démarche « utilisateur » plutôt que « argent à tout prix ». Et surtout, j’(aime qu’on m’aime :)

      Bonne journée

      Yvon

       
  16. christ-off

    5 janvier 2012 at 17:40

    la vache !
    apparemment je semble faire ce qu’il faut sans l’avoir calculé alors…

    tu peux ajouter aussi ‘dire merci’ comme tu l’as fait pour tes voeux je crois tout récemment.

    oui donc bonsoir,

    ça on n’y fait pas gaffe mais la personnalité passe ‘quand même’ à travers le support numérique, l’écran, la froideur glacée des supports.

    ce qui me frappe toujours c’est la cohabitation d’articles dépersonnalisés de journalistes et de commentaires débiles en dessous qui hurlent leur colère sinon haine, jalousie ou envie, ne sachant que critiquer négativement… et pour la forme, bourrés de fautes, de propos injurieux…
    comme si il y avait réaction, ré équilibrage furieux!
    ceux qui commentent semblent ne faire que ça, exister à travers ça et se sentent obligés de donner leur avis alors que manifestement personne n’en a rien à faire et que c’est là en attrape gogos et pour attirer les lecteurs, les flatter, leur donner de l’importance.

    au total je trouve que tout le monde y manque singulièrement de personnalité et que ça compense d’une mauvaise manière.

    pour ça aussi que le blog est ‘parfait’ en ce sens qu’il est personnel et correspond à un individu qui s’exprime comme il le veut et qu’on vient lire lui et pas un autre.