En avant l’écriture !

Que l’on écrive une lettre de vente ou un article de blog, le challenge, bien souvent, c’est de trouver de bonnes idées.

Il existe une pratique employée par les plus grands écrivains, qui leur permet de retranscrire leurs pensées comme elles arrivent, sans se censurer. Il parait que c’est une pratique qui aide grandement à écrire.

Je vous engage donc à tenter le coup quand vous écrivez une lettre de vente ou un article.

L’objectif est de « dérouler » un argumentaire comme il vient, ce qui va vous permettre de suivre tranquillement le fil de votre esprit quand vous écrivez.

Certaines personnes ont du mal à écrire « en avant ». Elles écrivent, puis s’arrêtent, puis reviennent sur ce qu’elles ont écrit, puis corrigent, puis réécrivent encore, puis reviennent, et ainsi de suite.

C’est comme si on accélérait au volant d’une voiture tout en gardant le frein à main.

Je vous propose donc cette stratégie bien plus efficace d’écrire sans vous arrêter, quitte à faire des erreurs et des fautes d’orthographe, et quitte à n’être pas très structuré dans vos propos.

Il sera bien temps ensuite de revenir sur ce que vous avez écrit, et de peaufiner, corriger et embellir votre texte.

Mais à ce moment-là, vous n’écrirez plus vraiment.

Vous ne ferez que modifier et structurer votre message, quitte à en supprimer de grandes parties.

Précédent

Quitte à choisir…

Suivant

Les 4 questions

  1. Bonjour Yvon,
    Merci pour tous vos billets.
    Je viens ici presque tous les jours et j’apprécie énormément la qualité de vos écrits.
    Vous partagez tellement de trésors que je suis sûre que tous ceux qui vous lisent sont comme moi.
    Ils pensent au fond d’eux : « Merci, Merci ! » .
    Je ne désespère pas un jour de faire rebondir mon blog et ce sera certainement en grande partie grâce à vous
    Bien amicalement

    • Yvon

      Bonjour Claudine,

      Merci pour ce commentaire très sympa :)
      Heureux que mes articles puissent vous aider !
      Belle journée

  2. En écrivant en continu, on met en veilleuse la partie du cerveau logique. celle qui résonne et corrige.. Et qui finalement empêche d’écrire librement. Un peu comme le maîtrre d’école au dessus de l épaule qui demande à corriger les fautes au fur et à mesure. On en oublie ce que l’on voulait écrire.
    Alors bien sûr cela demande du travail ensuite pour les relectures et corrections. Mais cela ôte bien des barrières.
    Et sait-on jamais avec l’habitude….

  3. Bonjour Yvon,
    Je suis très ravi de ce billet, à vrai dire c’est le premier article que je lis sur votre blog. Je viens )à peine de me lancer mon premier blog et j’ai du mal à écrire mes articles. Comme vous venez de le dire, il faut suivre le fil de notre esprit quand nous écrivons et hier j’ai expérimenté et ca marché. Je n’ai pas eu trop de mal à rédigé mon article.
    J’espère que je vais trouver sur votre blog tous les outils dont j’ai besoins pour bien démarrer.
    Merci beaucoup Yvon.

Laisser un commentaire

;) :super: :red: :hin: :haha: :evil: :cry: :coeur: :cafe: :beer: :D :?: :-z :-x :-o :-P :-? :) :( 8))

Créé et géré avec par Yvon CAVELIER