Ecrire un peu ou beaucoup aux débuts de son blog ?

Suite à mon article d’hier, il y a eu un commentaire intéressant. Qui disait qu’il y a deux écoles pour la création de contenu.

La première est pour une production réduite de contenu au début, au profit d’une promotion des articles existants tant qu’on n’a pas d’audience suffisante.

La seconde est pour une production massive de contenu dès le départ, audience ou pas audience.

Mon choix va évidemment à la deuxième école.

Pour au moins 4 raisons.

1. Fluidité

La première est qu’au début d’un blog, on n’est pas vraiment aguerri à l’écriture régulière. Il s’ensuit que les articles produits ne sont pas très bon. Il faut au moins 50 articles pour commencer à avoir un style fluide et une certaine facilité à écrire.

2. Réactivité

Deuxièmement, comme on n’a pas encore d’audience significative, il est techniquement impossible de savoir vraiment ce que les gens attendent. Et la seule manière de le savoir est d’écrire sur un maximum de thèmes, afin de voir les réactions.

3. Trafic

Troisièmement, il y a la constante « Google », qui est évidemment l’un des plus importants fournisseurs de trafic gratuit. Et pour « grimper » dans les résultats de Google, il n’y a pas de secrets : il faut écrire, écrire et encore écrire, sur une multitude de thèmes. Afin d’avoir un maximum de chances d’être positionné sur un maximum de termes.

4. Intérêt

Et pour finir, il faut aussi penser aux premiers visiteurs.

Quel que soit votre sujet, si un visiteur arrive sur votre blog par le biais d’un article, et qu’il n’a pas la possibilité d’en lire au moins 10 autres, vous n’en ferez jamais un abonné. Plus il y a d’articles sur votre blog, et plus les gens sont susceptibles de devenir des suiveurs. Et à termes, des clients.

Cela n’empêche évidemment pas de promouvoir ce qu’on écrit.

Soit par de la pub payante dirigeant sur 2 ou 3 articles, soit en allant commenter d’autres articles ici ou là.

Mais tant qu’un blog n’a pas au moins 50 articles dessus, il a très peu de chances d’être vu et apprécié. Par Google et par les visiteurs.

Conclusion : écrivez encore plus quand vous démarrez.

Devenez membre de Copywriting Pratique !

Si vous souhaitez :

  • Recevoir chaque nouvel article du blog directement dans votre boîte mail (si vous le souhaitez),
  • Avoir accès à des générateurs en ligne inédits (générateur de slogans, de noms de marques, d'accroches, un dico des synonymes avec une mise en situation, un formateur d'emails et même le fameux calculateur du Sympathomètre d'un texte),
  • Un guide qui vous explique comment trouver plus de 354 millions d’images gratuites et libres de droits...

Pour vous inscrire et avoir accès à tout ça, c'est facile : Indiquez votre prénom et votre email dans le formulaire ci-dessous :



Précédent

« On n’a pas besoin de produire de contenu pour réussir »

Suivant

Bug… et importance d’avoir une page Facebook

  1. Bonjour,
    Les arguments d’Yvon sont évidents, et il a réussi dans le webmarketing et le copywriting en agissant comme il le dit. Donc respect !

    Seulement André a lui aussi réussi dans les mêmes domaines, en appliquant une stratégie différente. Donc respect aussi !

    Alors loin de moi l’idée de savoir qui a réussi le mieux ou de faire un concours. Ce serait grotesque. Mais je reste dubitatif devant ces 2 exemples.

    Ma conclusion c’est qu’il doit y avoir plusieurs possibilités pour réussir. Peut-être que le mieux c’est de s’inspirer de l’exemple de ceux qui ont réussi, et de l’adapter « à sa sauce ».

    Christian

Laisser un commentaire

;) :super: :red: :hin: :haha: :evil: :cry: :coeur: :cafe: :beer: :D :?: :-z :-x :-o :-P :-? :) :( 8))

Créé et géré avec par Yvon CAVELIER