Doutes…

Depuis que je suis sur Internet (1996), j’ai eu le temps d’accumuler des centaines de raccourcis pour faire plein de trucs beaucoup plus vite que la plupart des gens.

Par exemple, en utilisant CTRL + F (ou Pomme + F sur Mac), je peux chercher n’importe quel mot dans une page web (sous n’importe quel navigateur).

Dans Word, je peux remplacer tous les signes de ponctuation (points, virgule, etc.) de toutes les phrases par un retour à la ligne en faisant CTRL+H et en mettant « ^l » (c’est la lettre L en minuscule) comme caractère de remplacement. Je peux ainsi transformer n’importe quel document en prompteur avec la molette de ma souris.

Dans Google, quand je cherche un PDF, je mets « filetype:pdf » et je rajoute mes mots clefs : Google ne me sortira que les fichiers PDF correspondant à cette recherche (je peux trouver ainsi 20 ebooks gratuits – ou pas – sur un sujet en moins d’une heure)…

Tout ceci est mon quotidien depuis 20 ans. C’est donc facile pour moi. Mais je suis persuadé que parmi les 2-3000 personnes qui vont lire cet article, près de 99% n’en connaissaient pas au moins 1 sur 3.

Donc, si j’avais un peu de temps – et d’envie surtout – je pourrais facilement écrire un petit bouquin qui rassemblerait une centaine de trucs de ce genre, et je suis persuadé que je ferais des heureux. Et en cumulé, je ferais gagner des milliers d’heures à des milliers de gens.

Seulement voilà… Quand on maîtrise un truc depuis longtemps, on a du mal à en voir l’intérêt pour les autres. Ce qui peut parfois donner des réactions bizarres, surtout quand on décide de vendre son expertise sur Internet ou ailleurs.

On n’ose pas créer de formation (ce sera trop inutile), pas d’ebook non plus (c’est ridicule de vendre ça), et pas de conseils payants non plus (tout le monde le sait, non ?)

Or, dans votre domaine, si vous y êtes depuis longtemps, vous êtes une pointure.

Et vous en savez plus que 99% des personnes qui ELLES voudraient bien en connaître ne serait-ce que la moitié de ce que vous savez.

Donc quand le doute vous assaille sur le fait de savoir si ce que vous faites comme vidéo sur un sujet est utile ou inutile, rappelez-vous ceci :

Si sur 1000 personnes qui s’intéressent à votre thème, vous êtes LA personne la plus qualifiée pour en parler, ne pas enseigner ce que vous savez aux 999 autres, c’est juste égoïste…

Bref, mettez vos doutes au placard, et pensez aux autres un peu… :)

Devenez membre de Copywriting Pratique !

Si vous souhaitez :

  • Recevoir chaque nouvel article du blog directement dans votre boîte mail (si vous le souhaitez),
  • Avoir accès à des générateurs en ligne inédits (générateur de slogans, de noms de marques, d'accroches, un dico des synonymes avec une mise en situation, un formateur d'emails et même le fameux calculateur du Sympathomètre d'un texte),
  • Un guide qui vous explique comment trouver plus de 354 millions d’images gratuites et libres de droits...

Pour vous inscrire et avoir accès à tout ça, c'est facile : Indiquez votre prénom et votre email dans le formulaire ci-dessous :



Précédent

L’art de la présupposition

Suivant

Contraste…

  1. Geoffroy

    Tu as tout à fait raison Yvon.

    J’ai parfois beaucoup de mal à passer à l’action pour partager ce que je sais et que pas beaucoup de gens savent.

    Surtout qu’avec Internet, on peut vendre ses produits une infinité de fois, tout en mettant que quelques heures pour les concevoir.

    Le tout c’est de trouver le trafic adéquat.

    :D

  2. Coucou !
    on est égoïste ! ça c’est pas nouveau ! le partage c’est mieux !
    Jackie

  3. En tout cas, avec quelques mots d’un articles bien ficelé j’en ai appris des tonnes .Merci !
    C’est sûrement ça aussi un bon copywriter

  4. Hello , je n’ai pas compris l’histoire du prompteur et pourtant ça me serait très utile!

    • Yvon

      Hello :)
      Quand tu es sous word, clique sur la molette de ta souris. Le pointeur se transforme en une sorte de boussole avec 4 flèches. Déplace ton curseur légèrement vers le bas, et…. ça défile tout seul ;)

  5. C’est une chose que l’on fait naturellement avec ses enfants. Quand on voit les progrés rapides qu’ils peuvent en faire en les pratiquant ! C’est vrai que l’on peut se dire que c’est dommage de ne pas faire profiter les autres de son savoir et savoir faire ! Alors, il est bien temps de se mettre au partage ! Merci Yvon !

Laisser un commentaire

;) :super: :red: :hin: :haha: :evil: :cry: :coeur: :cafe: :beer: :D :?: :-z :-x :-o :-P :-? :) :( 8))

Créé et géré avec par Yvon CAVELIER